Cinétique plane d'un corps rigide

Dans ce guide indispensable de la cinétique planaire d'un corps rigide, tu plongeras profondément dans la compréhension des concepts clés et des applications pratiques de la cinétique planaire. Comprends la science qui sous-tend les équations cinétiques planaires du mouvement à l'aide d'exemples détaillés. De plus, tu découvriras les détails de l'énergie cinétique d'un corps rigide planaire et ses scénarios dans le monde réel. Ce texte complet élucide également les principes du travail cinétique des corps rigides planaires et de la conservation de l'énergie, améliorant ainsi tes connaissances dans le vaste domaine de l'ingénierie.

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Cinétique plane d'un corps rigide Cinétique plane d'un corps rigide

Crée des supports d'apprentissage sur Cinétique plane d'un corps rigide avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

A quoi fait référence le terme "corps rigide" dans la cinétique planaire ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les trois principaux aspects de la cinétique planaire ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Dans quels domaines le concept de cinétique planaire peut-il être appliqué ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels types de sujets de physique et de mathématiques sont nécessaires pour comprendre les équations de mouvement cinétique planaire ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Que représente l'équation cinétique planaire du mouvement ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel principe peut être appliqué en utilisant les équations cinétiques planaires du mouvement dans le contexte d'une gymnaste en rotation ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les deux formes d'énergie cinétique pour un corps rigide en mouvement planaire ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment calcule-t-on l'énergie cinétique totale d'un corps rigide plan ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les applications concrètes de la compréhension de l'énergie cinétique d'un corps rigide planaire ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que le travail cinétique planaire du corps rigide ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment calcule-t-on le travail lorsque le déplacement est perpendiculaire à la force appliquée ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

A quoi fait référence le terme "corps rigide" dans la cinétique planaire ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les trois principaux aspects de la cinétique planaire ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Dans quels domaines le concept de cinétique planaire peut-il être appliqué ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels types de sujets de physique et de mathématiques sont nécessaires pour comprendre les équations de mouvement cinétique planaire ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Que représente l'équation cinétique planaire du mouvement ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel principe peut être appliqué en utilisant les équations cinétiques planaires du mouvement dans le contexte d'une gymnaste en rotation ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les deux formes d'énergie cinétique pour un corps rigide en mouvement planaire ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment calcule-t-on l'énergie cinétique totale d'un corps rigide plan ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les applications concrètes de la compréhension de l'énergie cinétique d'un corps rigide planaire ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que le travail cinétique planaire du corps rigide ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment calcule-t-on le travail lorsque le déplacement est perpendiculaire à la force appliquée ?

Show Answer

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères

    Comprendre la cinétique planaire d'un corps rigide

    La cinétique planaire d'un corps rigide peut sembler un concept intimidant à première vue, mais décomposons-le pour mieux le comprendre. Il s'agit essentiellement d'évaluer le mouvement d'un corps rigide dans un plan. Elle prend en compte des facteurs tels que la force, la masse et l'accélération pour calculer les effets du mouvement.

    Le terme "corps rigide" est utilisé pour décrire un objet qui conserve sa forme pendant son mouvement, ce qui signifie que ses particules maintiennent une distance constante les unes par rapport aux autres.

    Le concept de base : Cinétique planaire d'un corps rigide

    Pour plonger dans le monde de la cinétique planaire, il est essentiel de comprendre la deuxième loi de Newton, qui stipule que \[ F = m \cdot a \] où \(F\) décrit la force appliquée, \(m\) représente la masse du corps et \(a\) est l'accélération. Lorsque nous appliquons cette loi dans un plan à deux dimensions (d'où le terme "planaire") et à un corps rigide (un objet qui ne se déforme pas sous l'effet d'une charge), nous commençons à nous aventurer dans le domaine de la cinétique planaire.

    Prenons l'exemple d'un livre qui glisse sur une table. Le livre, dans ce cas, représente le corps rigide, et la surface de la table forme le plan. Si une force est appliquée au livre, comme une poussée, il réagira selon les lois de la cinétique planaire et glissera d'une manière prévisible par ces lois.

    Cinétique planaire d'un corps rigide : En profondeur

    La cinétique planaire s'intéresse à trois aspects majeurs :
    • La force, et la façon dont elle affecte le mouvement d'un corps.
    • Le couple, ou comment la rotation d'un corps est affectée par les forces appliquées.
    • Les moments d'inertie de masse, qui expliquent comment la forme et la répartition de la masse d'un corps peuvent affecter la façon dont il se déplace.

    Pour calculer le couple, nous utilisons la formule \[ \tau = r \cdot F \cdot sin \theta \] où \(\tau\) représente le couple, \(r\) est la distance entre le point de rotation et le point où la force est appliquée, \(F\) est la force appliquée, et \(\theta\) est l'angle entre la ligne d'action de la force et la ligne entre le point de rotation et le point d'application de la force.

    Applications pratiques de la cinétique planaire d'un corps rigide

    La cinétique planaire est largement utilisée dans de nombreux domaines. Traduire des scénarios complexes du monde réel en trois dimensions en problèmes bidimensionnels plus faciles à résoudre permet d'économiser des efforts et d'effectuer des calculs plus précis, notamment dans les domaines suivants :
    • Améliorer la conception et la stabilité des véhicules et des avions.
    • Comprendre et prédire le comportement des corps célestes en astronomie
    • Analyser les contraintes et les déformations sur les bâtiments et les ponts en génie civil
    • Concevoir et contrôler les bras robotiques dans les applications industrielles
    Comprendre le concept de cinétique planaire ouvre donc un large éventail de possibilités dans les domaines de la science et de l'ingénierie pour résoudre des problèmes complexes du monde réel avec des prédictions précises.

    La science derrière les équations de mouvement cinétique planaire

    Les équations cinétiques planaires du mouvement sont principalement constituées par la deuxième loi de Newton sur le mouvement avec des cadres de référence rotatifs. Pour les comprendre, il faut être familier avec la dynamique, la mécanique des corps rigides, un peu de mathématiques et une grande capacité de visualisation. Pour en tirer le meilleur parti, plongeons-nous dans ses éléments essentiels et explorons comment nous pouvons les mettre en pratique à l'aide de quelques exemples.

    Comprendre les équations cinétiques planaires du mouvement

    Les équations cinétiques planaires du mouvement trouvent principalement leur fondement dans la deuxième loi de Newton appliquée aux corps en rotation. Les équations du mouvement planaire peuvent être écrites comme suit : \[ F = m \cdot a + m \cdot (\omega^{2} \cdot r) + 2 \cdot m \cdot \comega \cdot v_{t} \] où :
    • \(F\) = Force totale agissant sur le corps
    • \(m\) = La masse du corps
    • \N(a\N) = Accélération du corps
    • \N(\Noméga\N) = Vitesse angulaire
    • \N(r\N) = Distance par rapport à l'axe de rotation
    • \(v_{t}\) = Vitesse tangentielle
    La composante de la formule \(m \cdot \omega^{2} \cdot r\) présente la force centripète, indiquant la force exercée sur le corps en direction de l'axe de rotation. Le dernier terme \(2 \cdot m \cdot \comega \cdot v_{t}\) représente la force de Coriolis, qui est subie par le corps en raison de la rotation. En outre, tu dois observer que le point par lequel toutes les forces hors du plan agissent est le centre de masse du corps rigide. La compréhension de ces équations est fondamentale pour résoudre les problèmes liés au mouvement des corps rigides.

    Exemples d'équations cinétiques du mouvement planaire

    Pour mieux comprendre ces équations, réfléchissons à l'exemple suivant :
    Titre du projet : Analyse du mouvement d'un gymnaste en rotation.
    Application de : Équations cinétiques planaires du mouvement
    Considérons un gymnaste qui tourne dans les airs. Sa masse totale "m" est constante, mais la façon dont elle répartit cette masse peut modifier son moment d'inertie et donc sa vitesse de rotation, en raison de la conservation du moment cinétique. Calculons tout d'abord le moment cinétique \(L\) de la gymnaste. Si \(L\) est le moment angulaire total de la gymnaste autour de l'axe, la loi de conservation du moment angulaire stipule que : \[ L = I \cdot \omega = constante \] dans laquelle \(I\) est le moment d'inertie autour de l'axe et \(\omega\) est la vitesse angulaire autour de l'axe. Maintenant, le moment d'inertie peut être écrit comme \(I=m \cdot d^{2}\), où \(d\) est la distance de la masse par rapport à l'axe de rotation. Le gymnaste réduit \(d\) en repliant ses mains et ses pieds près de son corps, ce qui réduit \(I\) et augmente donc \(\omega\), ce qui le fait tourner plus vite. Cet exemple montre comment les principes des équations cinétiques planes du mouvement peuvent apporter des informations à la fois scientifiques et pratiques. Ils sont fondamentaux pour la compréhension et la prédiction des mouvements et des conséquences dans divers domaines de l'ingénierie.

    Découverte de l'énergie cinétique planaire des corps rigides

    Lorsqu'il s'agit de discuter de dynamique, en particulier en ingénierie et en physique, le concept d'énergie cinétique revient invariablement. Lorsqu'elle est transportée dans le monde planaire impliquant un corps rigide, elle devient un atout essentiel pour comprendre les différents aspects du mouvement. Cependant, pour bien le saisir, il est primordial de décomposer le concept pour en comprendre les fondements.

    Comprendre les principes fondamentaux de l'énergie cinétique d'un corps rigide planaire

    L'énergie cinétique est un terme essentiel en physique, qui représente l'énergie qu'un corps possède en raison de son mouvement. Pour un corps rigide en mouvement planaire, il s'agit d'un mouvement linéaire et d'un mouvement de rotation. Cette dualité entraîne deux formes correspondantes d'énergie cinétique : - l'énergie cinétique de translation, liée au mouvement linéaire du centre de masse du corps ; - l'énergie cinétique de rotation, liée à la rotation du corps autour du centre de masse. L'énergie cinétique totale \N( K \N) d'un corps rigide soumis à un mouvement planaire peut être décrite comme la somme de l'énergie cinétique de translation et de rotation et est donnée par la formule suivante : \N[ K = \frac{1}{2} m v_{c}^{2} + \frac{1}{2} I_{c} \oméga^{2} \N] où
    • \N( m \N) = Masse totale du corps rigide
    • \N( v_{c} \N) = Vitesse du centre de la masse
    • \N- I_{c} \N = Moment d'inertie de la masse autour du centre de la masse
    • \( \noméga \) = Vitesse angulaire autour du centre de la masse
    Si le corps est symétrique et que le centre de masse coïncide avec le centre géométrique, l'énergie cinétique se simplifie à : \[ K = \frac{1}{2} I \omega^{2} \].

    L'énergie cinétique d'un corps rigide planaire dans des scénarios réels

    Comprendre ces principes d'un système intrinsèquement dynamique comme l'énergie cinétique peut être très utile aux ingénieurs et aux physiciens dans toute une série d'applications. Les exemples incluent la conception de machines, de véhicules et de dispositifs rotatifs, le calcul de l'énergie pour les scénarios de collision et d'impact, les indices de performance dans les sports et l'obtention d'une cohérence énergétique dans les jeux vidéo et les simulations d'animation. Savoir comment l'énergie cinétique se comporte dans les corps mobiles permet de créer des solutions plus efficaces, plus sûres et plus innovantes dans ces domaines.

    Exemples d'énergie cinétique d'un corps rigide planaire

    Pour donner un exemple concret, prenons le cas d'une roue qui tourne :
    Titre de l'exemple : Analyse d'un rouet
    Application de : Énergie cinétique d'un corps rigide planaire
    Supposons que la roue ait une masse "m", que son centre de masse se déplace à une vitesse \(v_{c}\), et qu'elle tourne à une vitesse angulaire \( \omega \). L'énergie cinétique de cette roue en rotation peut être décrite à l'aide de la formule donnée ci-dessus, et elle permet d'exprimer l'énergie totale produite en fonction du mouvement spécifique de la roue. Un autre exemple concret est celui d'un pendule se balançant d'avant en arrière. En tant que corps symétrique se balançant autour d'un point fixe, il suit la trajectoire d'un segment de cercle. Lorsque le pendule est à sa hauteur maximale, l'énergie potentielle gravitationnelle est maximale et l'énergie cinétique est nulle. Lorsque le pendule tombe, l'énergie potentielle est convertie en énergie cinétique. Au bas de l'arc, l'énergie cinétique est maximale et l'énergie potentielle est minimale. Comprendre cette interaction permet d'obtenir des informations précieuses sur la conversion de l'énergie, un principe clé dans diverses applications techniques.

    Explorer le travail cinétique d'un corps rigide planaire

    Dans le domaine de la physique et de l'ingénierie, le concept de travail fait partie intégrante, en particulier lorsqu'il s'agit de comprendre le mouvement des corps rigides. Dans la dynamique des corps rigides dans un plan, ou "mouvement planaire", le terme travail revêt une importance particulière. Grâce au principe du travail et de l'énergie, il est possible de calculer la vitesse, l'accélération et d'autres paramètres du mouvement.

    Qu'est-ce que le travail cinétique d'un corps rigide planaire ?

    Le travail, dans le contexte de la cinématique, est la mesure du transfert d'énergie qui se produit lorsqu'un objet est déplacé en raison d'une force appliquée sur une certaine distance, et est donné par : \[ W = F \cdot d \cdot \cos\theta \] Dans cette formule, \( W \) signifie le travail effectué, \( F \) est la force appliquée, \( d \) représente la distance sur laquelle la force est appliquée, et \( \theta \) est l'angle entre la direction de la force et le déplacement. Lorsque le déplacement est perpendiculaire à la force appliquée, le travail effectué est nul car \(\cos90° = 0\). Dans le cas d'un corps rigide plan, le travail effectué est associé à un mouvement linéaire ainsi qu'à un mouvement de rotation. Par conséquent, le travail peut être calculé en additionnant les travaux effectués dans les deux types de mouvement. Voyons ce qu'il en est. Le travail cinétique total \( W_{k} \) effectué sur un corps rigide soumis à un mouvement planaire peut être décrit comme la somme du travail de translation et de rotation : \[ W_{k} = F \cdot d + \tau \cdot \theta \] Ici \( \tau \) spécifie le couple et \( \theta \) est le déplacement angulaire. Cette relation est souvent utilisée dans le principe du travail et de l'énergie, qui stipule que le travail effectué sur un corps est égal à la variation de son énergie cinétique. Ce principe constitue un outil simple et utile pour traiter les problèmes impliquant le mouvement de corps rigides.

    Exemples de travail cinétique d'un corps rigide planaire

    Pour clarifier ces concepts, examinons deux exemples. L'un des exemples les plus simples de travail cinétique d'un corps rigide plan peut être observé dans un ventilateur en rotation.
    Titre de l'exemple : Ventilateur en rotation
    Application de : Travail cinétique planaire d'un corps rigide
    Les pales du ventilateur (le corps rigide) tournent autour d'un axe fixe sous l'effet du couple moteur appliqué. Le travail effectué pour faire tourner les pales se traduit par de l'énergie cinétique, qui se traduit ensuite par de l'énergie éolienne car les pales poussent les molécules d'air. En outre, le travail effectué sur les pales par le couple appliqué peut être calculé à l'aide de la formule couple-déplacement mentionnée plus haut. Un autre exemple concerne une voiture qui gravit une route escarpée.
    Titre de l'exemple : Voiture grimpant une route escarpée
    Application de : Travail cinétique d'un corps rigide planaire
    Ici, nous avons à la fois un déplacement linéaire lorsque la voiture monte une côte et un déplacement rotatif lorsque les roues tournent. Le travail dû à la force appliquée peut être calculé à l'aide de la formule force-déplacement et le travail dû au couple, à l'aide de la formule couple-déplacement. Le travail total effectué est la somme de ces deux éléments, et ce travail se traduit par une augmentation de l'énergie potentielle de la voiture au fur et à mesure qu'elle gravit la colline. Ces exemples montrent comment la compréhension du travail cinétique d'un corps rigide planaire peut éclairer toute une série de phénomènes mécaniques et physiques, facilitant ainsi la résolution de problèmes dans divers scénarios pratiques dans le domaine de l'ingénierie.

    Les principes de la conservation de l'énergie des corps rigides planaires

    En explorant la dynamique des corps rigides dans un plan, ou "mouvement planaire", le principe de la conservation de l'énergie joue un rôle clé. Ce principe est ancré dans l'une des lois essentielles de la physique - la loi de la conservation de l'énergie, qui stipule que l'énergie ne peut être ni créée ni détruite, mais seulement transférée ou transformée d'une forme à une autre.

    Introduction à la conservation de l'énergie des corps rigides planaires

    Le principe de conservation de l'énergie peut être appliqué à un corps rigide soumis à un mouvement planaire. Ce concept sous-tend une grande partie des travaux en génie mécanique et en physique, offrant une base pour comprendre et décrire divers phénomènes mécaniques. Pour un corps rigide en mouvement planaire, l'énergie peut exister sous diverses formes telles que l'énergie cinétique, l'énergie potentielle ou le travail. La compréhension de ces énergies et de leur conservation permet de savoir comment le corps se comportera dans différentes circonstances, ce qui est crucial pour prédire les futurs états de mouvement, calculer la vitesse, l'accélération, le déplacement et analyser l'équilibre ou la stabilité du corps. La conservation de l'énergie, dans ce contexte, implique que l'énergie totale d'un corps rigide soumis à un mouvement planaire reste constante, à moins que des forces externes n'interviennent. Cette équation des systèmes énergétiques est souvent exprimée comme la somme de l'énergie cinétique et de l'énergie potentielle qui sont invariantes dans le temps : \[ K_{1} + U_{1} + W_{ext} = K_{2} + U_{2} \] Dans cette équation, \( K_{1} \) et \( K_{2} \) représentent respectivement l'énergie cinétique initiale et l'énergie cinétique finale du corps, \N- U_{1} \N et \N- U_{2} \N dénotent l'énergie potentielle initiale et finale, tandis que \N- W_{ext} \N signifie le travail effectué par les forces extérieures.

    Énergie cinétique (K) : Elle représente l'énergie du corps due à son mouvement. Elle a deux composantes - l'énergie cinétique translationnelle due au mouvement linéaire du centre de masse du corps et l'énergie cinétique de rotation résultant de la rotation du corps autour du centre de masse.

    Énergie potentielle (U) : Représente l'énergie stockée dans le corps en raison de sa configuration ou de sa position dans un champ de force, tel qu'un champ gravitationnel.

    Travail effectué par les forces extérieures (W_{ext}) : Représente le travail effectué par les forces non conservatrices ou externes.

    Exemples de conservation de l'énergie d'un corps rigide planaire

    Pour donner vie à ces principes, considère les exemples d'un pendule et d'une montagne russe sans frottement. Un pendule qui se balance d'avant en arrière suit précisément les principes de la conservation de l'énergie. Au point le plus élevé de l'oscillation, le pendule a son énergie potentielle maximale et une énergie cinétique nulle. Lorsque le pendule commence à tomber, l'énergie potentielle est convertie en énergie cinétique. Au point le plus bas de l'oscillation, l'énergie cinétique atteint son maximum et l'énergie potentielle est à son minimum. À moins qu'il n'y ait une force extérieure comme la friction ou la résistance de l'air, le pendule continuera à se balancer d'avant en arrière, convertissant l'énergie potentielle en énergie cinétique et vice versa, illustrant ainsi le principe de la conservation de l'énergie. Un autre exemple éclairant porte sur des montagnes russes sans friction :
    Titre de l'exemple : Les montagnes russes sans frottement
    Application de :Conservation de l'énergie d'un corps rigide planaire
    En faisant appel à la conservation de l'énergie, on peut calculer la vitesse des montagnes russes en n'importe quel point de la piste si l'on connaît la hauteur de ce point et l'énergie potentielle initiale des montagnes russes. Malgré la complexité des forces en jeu, l'énergie totale du système reste constante tout au long du parcours grâce au principe de conservation de l'énergie. Ces deux exemples illustrent le concept puissant de conservation de l'énergie et la façon dont il peut aider à résoudre les problèmes liés au mouvement planaire, qui fait partie intégrante de l'ingénierie et de la physique.

    Cinétique planaire d'un corps rigide - Principaux enseignements

    • La cinétique planaire s'intéresse à trois aspects principaux : la force et son effet sur le mouvement, le couple ou la rotation d'un corps affecté par des forces appliquées, et les moments d'inertie de masse qui expliquent comment la forme et la distribution de la masse d'un corps peuvent affecter son mouvement.
    • La formule du couple est la suivante : \[ \tau = r \cdot F \cdot sin \theta \] où \(\tau\) est le couple, \(r\) est la distance entre le point de rotation et le point d'application de la force, \(F\) est la force appliquée, et \(\theta\) est l'angle entre la ligne d'action de la force et la ligne entre le point de rotation et le point d'application de la force.
    • Les équations cinétiques du mouvement planaire sont basées sur la deuxième loi du mouvement de Newton appliquée aux corps en rotation. Elles s'expriment comme suit : \[ F = m \cdot a + m \cdot (\omega^{2} \cdot r) + 2 \cdot m \cdot \cdot \omega \cdot v_{t} \] où \(F\) est la force totale, \(m\) est la masse, \(a\) est l'accélération, \(\omega\) est la vitesse angulaire, \(r\) est la distance de l'axe de rotation, \(v_t\) est la vitesse tangentielle.
    • L'énergie cinétique totale \((K)\) d'un corps rigide en mouvement plan est calculée comme \[ K = \frac{1}{2} m v_{c}^{2} + \frac{1}{2} I_{c} \omega^{2} \] où \( m \) est la masse totale, \( v_{c} \) est la vitesse du centre de la masse, \( I_{c} \) est le moment d'inertie de la masse autour du centre de la masse et \( \omega \) est la vitesse angulaire autour du centre de la masse. Si le corps est symétrique, l'énergie cinétique se calcule comme suit : \[ K = \frac{1}{2} I \omega^{2} \].
    • Le travail cinétique \((W_k)\) effectué sur un corps rigide en mouvement planaire additionne le travail de translation et de rotation et s'exprime comme \[ W_{k} = F \cdot d + \tau \cdot \theta \] où \(F\) est la force, \(d\) est le déplacement, \(\tau\) est le couple, et \(\theta\) est le déplacement angulaire. Le travail total effectué est la somme du travail force-déplacement et du travail couple-déplacement.
    • Le principe de conservation de l'énergie dans un mouvement plan implique que l'énergie totale (cinétique et potentielle) reste constante à moins que des forces externes n'interviennent, ce qui s'exprime par \N[ K_{1} + U_{1} + W_{ext} = K_{2} + U_{2} \N] où \N( K_{1} \N), \N- K_{2} \N- sont l'énergie cinétique initiale et finale, \N- U_{1} \N- U_{2} \N- sont l'énergie potentielle initiale et finale, et \N- W_{ext} \N- est le travail effectué par les forces extérieures.
    Cinétique plane d'un corps rigide Cinétique plane d'un corps rigide
    Apprends avec 15 fiches de Cinétique plane d'un corps rigide dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Cinétique plane d'un corps rigide
    Qu'est-ce que la cinématique plane d'un corps rigide ?
    La cinématique plane d'un corps rigide étudie le mouvement des objets sans déformation dans un plan, incluant la translation et la rotation.
    Quels sont les types de mouvements d'un corps rigide dans un plan?
    Les mouvements incluent la translation, où tous les points du corps ont la même vitesse, et la rotation, où tous les points du corps tournent autour d'un axe.
    Quelle est l'équation fondamentale de la cinématique planaire ?
    L'équation fondamentale est v = ω × r, où v est la vitesse linéaire, ω la vitesse angulaire, et r la position radiale.
    Comment détermine-t-on les vitesses et accélérations en cinématique plane ?
    Les vitesses et accélérations sont calculées à partir de dérivées temporelles des positions et des vitesses angulaires.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    A quoi fait référence le terme "corps rigide" dans la cinétique planaire ?

    Quels sont les trois principaux aspects de la cinétique planaire ?

    Dans quels domaines le concept de cinétique planaire peut-il être appliqué ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Ingénierie

    • Temps de lecture: 21 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner