Droit civil

En tant que matière, le droit civil englobe un large éventail de questions juridiques et est essentiel pour comprendre les systèmes juridiques de divers pays. Cet examen complet du droit civil approfondira sa définition, ses principes clés, ses caractéristiques ainsi que son but ultime et sa portée. De plus, une comparaison entre le droit civil et la common law sera discutée, mettant en évidence leurs différences fondamentales, leurs traditions juridiques et les origines de ces systèmes. En examinant les différences entre le droit civil et le droit pénal, tu acquerras une compréhension détaillée des juridictions et des recours impliqués, ainsi que de leur impact sur le système juridique global. Enfin, cet article présentera des exemples de droit civil en pratique en explorant les différents types d'affaires de droit civil et le rôle des précédents en leur sein.

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Droit civil Droit civil

Crée des supports d'apprentissage sur Droit civil avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel est l'objectif principal du droit de la responsabilité civile au Royaume-Uni ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce qu'une obligation de diligence en droit de la responsabilité civile ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment le lien de causalité est-il établi dans le droit de la responsabilité civile au Royaume-Uni ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelle est la signification de "l'éloignement du dommage" dans le droit de la responsabilité civile ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel est l'effet de la négligence contributive dans le droit de la responsabilité civile ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les cinq cas de négligence les plus courants en droit de la responsabilité civile ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que le "principe du voisin" établi dans l'affaire Donoghue v Stevenson (1932) ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel test en trois étapes a été établi dans l'affaire Caparo Industries plc c. Dickman (1990) pour déterminer le devoir de diligence ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelle doctrine a été établie dans l'affaire Rylands v Fletcher (1868) ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que l'arrêt Titchener v British Railways Board (1984) a clarifié en ce qui concerne la responsabilité des occupants ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les facteurs pris en compte pour déterminer s'il y a eu manquement à une obligation en droit de la responsabilité civile ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel est l'objectif principal du droit de la responsabilité civile au Royaume-Uni ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce qu'une obligation de diligence en droit de la responsabilité civile ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment le lien de causalité est-il établi dans le droit de la responsabilité civile au Royaume-Uni ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelle est la signification de "l'éloignement du dommage" dans le droit de la responsabilité civile ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel est l'effet de la négligence contributive dans le droit de la responsabilité civile ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les cinq cas de négligence les plus courants en droit de la responsabilité civile ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que le "principe du voisin" établi dans l'affaire Donoghue v Stevenson (1932) ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel test en trois étapes a été établi dans l'affaire Caparo Industries plc c. Dickman (1990) pour déterminer le devoir de diligence ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelle doctrine a été établie dans l'affaire Rylands v Fletcher (1868) ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que l'arrêt Titchener v British Railways Board (1984) a clarifié en ce qui concerne la responsabilité des occupants ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les facteurs pris en compte pour déterminer s'il y a eu manquement à une obligation en droit de la responsabilité civile ?

Show Answer

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères

    Qu'est-ce que le droit civil ? Définition et aperçu

    Le droit civil, en tant que système juridique, est une branche essentielle du droit qui régit les litiges entre parties privées. Il fournit un cadre juridique pour la résolution des litiges et, contrairement au droit pénal, n'implique pas que l'État poursuive un individu pour un crime.

    Définition du droit civil : Comprendre le concept juridique

    Le droit civil peut être défini comme l'ensemble des lois qui traitent des litiges non pénaux entre des particuliers, des sociétés et d'autres entités. Il englobe divers domaines juridiques, notamment le droit des contrats, le droit de la responsabilité civile, le droit de la famille et le droit de la propriété. Dans ce système, les parties à un litige portent leur affaire devant une cour ou un tribunal, et un juge détermine les droits et les obligations de chaque partie en se basant sur les lois et les précédents existants.

    Droit civil : Un système juridique qui traite des litiges entre parties privées, impliquant des questions non pénales et fournissant un cadre pour la résolution des conflits par le biais de procédures judiciaires devant un tribunal ou une cour.

    Principes clés et caractéristiques des systèmes de droit civil

    Les systèmes de droit civil reposent sur plusieurs principes et caractéristiques clés, qui sont fondamentaux pour leur fonctionnement. Il s'agit notamment de :
    • La codification : Les lois d'un système de droit civil sont généralement contenues dans des codes exhaustifs, qui servent de source principale d'autorité juridique. Ces codes sont régulièrement révisés et mis à jour pour que le droit reste d'actualité et corresponde aux évolutions de la société.
    • Sécurité juridique : Le droit civil assure la prévisibilité et la clarté en établissant et en suivant des règles et des procédures claires, ce qui permet aux individus de connaître à l'avance leurs droits et leurs obligations.
    • Discrétion judiciaire : Les juges des systèmes de droit civil ont une marge de manœuvre plus limitée dans l'interprétation de la loi, car ils sont avant tout liés par les codes et doivent appliquer les dispositions légales de manière cohérente. Ce principe vise à garantir l'équité et la cohérence des décisions juridiques.
    • Processus inquisitoire : Contrairement au système accusatoire que l'on trouve dans les juridictions de common law, les systèmes de droit civil suivent un processus inquisitoire, où le juge joue un rôle plus actif dans l'enquête sur les faits et l'application de la loi au litige en cours.

    Objectif et portée du droit civil

    L'objectif premier du droit civil est de fournir un cadre juridique permettant aux parties de résoudre leurs différends de manière équitable, prévisible et efficace. Le champ d'application du droit civil englobe une variété de questions juridiques, notamment : 1. Le droit des contrats : Ce domaine du droit civil traite de la création, de l'interprétation et de l'exécution des contrats entre parties privées, régissant des aspects tels que l'exécution, la rupture et les recours en cas d'inexécution. Les contrats peuvent porter sur un large éventail de sujets, des transactions quotidiennes comme l'achat d'une maison aux accords commerciaux complexes entre sociétés. 2. Le droit de la responsabilité civile : Cette branche du droit civil concerne les délits civils qui causent des dommages ou des blessures à autrui, y compris la négligence, la diffamation et l'intrusion. Les victimes de délits civils peuvent demander une indemnisation pour les dommages subis en raison de la conduite fautive d'une autre partie. 3. Droit de la famille : Ce domaine du droit civil couvre les questions juridiques découlant des relations familiales, telles que le mariage, le divorce, la garde des enfants et la pension alimentaire. Il vise à protéger les droits et les intérêts des membres de la famille et à assurer leur bien-être. 4. Le droit de la propriété : Dans ce domaine, le droit civil régit la propriété, l'utilisation et le transfert des biens, qu'il s'agisse de biens immobiliers ou de biens personnels. Les principes du droit de la propriété régissent divers aspects, notamment les droits de propriété, les baux et les contrats d'hypothèque.

    Par exemple, imagine une situation où deux individus concluent un contrat pour la vente d'une voiture. Cependant, le vendeur ne livre pas la voiture à la date convenue. L'acheteur peut intenter un procès civil contre le vendeur pour demander l'exécution du contrat ou une compensation pour la rupture, selon les termes spécifiques de l'accord.

    Comparaison entre le droit civil et la common law

    Le droit civil et la common law sont deux systèmes juridiques prédominants qui ont évolué pour régir les litiges privés dans diverses juridictions à travers le monde. Il est essentiel de comprendre les différences fondamentales entre ces deux traditions juridiques afin d'apprécier la façon dont elles façonnent les processus et les résultats juridiques dans les différents pays.

    Common Law et droit civil : Différences fondamentales

    Bien qu'elles présentent certaines similitudes, la common law et le droit civil diffèrent dans plusieurs domaines clés : 1. Sources du droit : Les systèmes de droit civil s'appuient fortement sur des codes et des lois exhaustifs, qui sont régulièrement mis à jour pour refléter les changements sociétaux. Les systèmes de common law, en revanche, tirent leurs principes juridiques des décisions judiciaires, des précédents et des pratiques coutumières. La législation et les statuts ont également un rôle dans la common law, mais les décisions judiciaires ont plus de poids. 2. Rôle des juges : Dans les juridictions de droit civil, les juges jouent un rôle plus actif dans le processus inquisitoire, où ils enquêtent sur les faits, interrogent les témoins et appliquent la loi à l'affaire en cours. À l'inverse, les juges des systèmes de common law sont impliqués dans le processus accusatoire, où les parties opposées présentent leurs arguments et où le juge joue le rôle d'arbitre neutre. 3. Pouvoir discrétionnaire du juge et interprétation : Dans un système de droit civil, le pouvoir discrétionnaire du juge est plus limité, car il est lié par les codes et doit appliquer les dispositions légales de manière cohérente. Dans les systèmes de common law, les juges disposent d'une plus grande marge de manœuvre pour interpréter la loi et trouver des solutions équitables. 4. Le précédent : Les juridictions de common law s'appuient sur la doctrine du précédent (stare decisis), où les décisions de justice servent d'autorité juridique contraignante pour les futures affaires portant sur des questions similaires. À l'inverse, le précédent joue un rôle moindre dans les juridictions de droit civil, car les codes et les lois sont les principales sources d'autorité juridique.

    Bien que les deux systèmes juridiques cherchent à rendre la justice et à résoudre les litiges, leurs caractéristiques distinctes peuvent influencer le déroulement des procédures judiciaires et la façon dont la justice est rendue dans les différentes juridictions.

    Traditions juridiques : Origines et évolution du droit civil et de la common law

    L'exploration de l'histoire et de l'évolution des systèmes de droit civil et de common law éclaire leurs principes et pratiques juridiques respectifs : - Le droit civil : Les racines du droit civil remontent au droit romain, plus précisément au Corpus Juris Civilis compilé par l'empereur Justinien Ier au 6e siècle. Le développement du droit civil a ensuite été influencé par le Code Napoléon, établi en France au début du 19ème siècle. Les systèmes de droit civil se sont depuis répandus dans diverses juridictions, notamment en Europe continentale, en Amérique latine et dans certaines parties de l'Asie et de l'Afrique. - Common law : Le système de common law a vu le jour en Angleterre au Moyen Âge, comme moyen d'harmoniser les diverses lois et pratiques coutumières. Les décisions judiciaires étaient enregistrées et servaient de précédents dans les affaires à venir. Au fil du temps, la common law s'est étendue à d'autres juridictions telles que les États-Unis, le Canada, l'Australie et d'autres anciennes colonies britanniques. Chronologie des événements clés de l'évolution du droit civil et de la common law :
    6e siècleCompilation du Corpus Juris Civilis, le fondement du droit civil.
    12-13e siècleÉtablissement et codification de la common law en Angleterre
    1804Introduction du Code Napoléon en France, renforçant les principes du droit civil.
    19-20e siècleDiffusion et adaptation des systèmes de droit civil et de common law à d'autres juridictions dans le monde entier.

    Par exemple, dans un cas de divorce litigieux dans une juridiction de droit civil, le juge jouerait un rôle plus actif en enquêtant sur les revendications et les preuves des époux. En revanche, dans une juridiction de common law, les parties présenteraient leurs arguments respectifs et le juge agirait principalement en tant qu'arbitre neutre.

    Comprendre les origines, les principes et les distinctions entre les systèmes de droit civil et de common law est crucial pour les praticiens du droit, les décideurs politiques et les citoyens, car cela façonne la façon dont la loi est appliquée et mise en œuvre dans différentes juridictions à travers le monde.

    Droit civil et droit pénal : La différence expliquée

    Le droit civil et le droit pénal sont deux branches distinctes du système juridique, chacune étant conçue pour traiter différents aspects des litiges et des conflits au sein de la société. Alors que le droit civil traite des litiges privés entre particuliers, sociétés et autres entités, le droit pénal traite des actes qui nuisent à la société et qui sont punissables par l'État.

    Différence entre le droit civil et le droit pénal : Compétence et recours

    Les différences fondamentales entre le droit civil et le droit pénal résident dans la juridiction, les processus juridiques et les recours impliqués dans la résolution des litiges dans chaque sphère. Certaines des distinctions principales sont :

    1. Compétence :

    • Le droit civil concerne les litiges entre des parties privées, telles que les individus et les sociétés. L'objectif est de déterminer les droits et les obligations de chaque partie en se basant sur les lois et les précédents existants.
    • Le droit pénal, quant à lui, régit les comportements que la société juge nuisibles ou destructeurs. L'État, généralement représenté par un procureur, porte des accusations contre une personne ou une entité accusée d'avoir commis un crime. Le droit pénal vise à maintenir l'ordre public et à protéger les citoyens en punissant les coupables.
    2. Les procédures judiciaires :
    • En droit civil, les procédures judiciaires suivent un processus inquisitoire où les juges jouent un rôle plus actif en enquêtant sur les faits, en interrogeant les témoins et en appliquant la loi au litige spécifique.
    • En droit pénal, les procédures juridiques adoptent un système accusatoire où l'accusation et la défense présentent leurs cas respectifs devant un juge ou un jury, qui déterminent en fin de compte la culpabilité ou l'innocence. La charge de la preuve est plus élevée dans les affaires pénales, exigeant que l'accusation établisse la culpabilité "au-delà de tout doute raisonnable."
    3. Recours et sanctions :
    • En droit civil, les recours impliquent généralement une compensation monétaire ou l'exécution d'un acte spécifique, faisant respecter les obligations découlant de contrats, de délits ou d'autres relations juridiques.
    • Le droit pénal impose des sanctions telles que l'emprisonnement, les amendes, les travaux d'intérêt général ou la mise à l'épreuve, dans le but de dissuader, de réhabiliter et de punir les contrevenants.

    Impact du droit civil et du droit pénal sur le système juridique

    Le droit civil et le droit pénal façonnent collectivement le paysage juridique et jouent des rôles complémentaires au sein du système judiciaire. L'impact de ces branches du droit est évident dans divers domaines : - Structure juridique : Le droit civil et le droit pénal constituent le fondement des systèmes juridiques modernes, définissant les droits et les obligations des individus, ainsi que les pouvoirs et les responsabilités de l'État. Ces branches du droit fournissent un cadre pour faire respecter la justice, maintenir l'ordre public et résoudre les conflits de manière ordonnée et efficace. - Cours et tribunaux : Les affaires de droit civil et de droit pénal sont généralement entendues par des tribunaux distincts, avec des juges, des procédures et des règles différents régissant chaque type d'affaire. Dans certaines juridictions, cependant, un seul tribunal peut traiter à la fois les affaires civiles et pénales. D'autre part, des tribunaux spécialisés peuvent être créés pour traiter des types spécifiques de litiges civils, tels que l'emploi, la famille ou les affaires commerciales. - Accès à la justice : Le droit civil et le droit pénal contribuent tous deux à garantir l'égalité d'accès à la justice et à protéger les droits de tous les citoyens. En droit civil, les individus et les entités ont la possibilité de demander réparation pour le préjudice subi ou de faire respecter leurs droits par le biais du système judiciaire. De même, en droit pénal, l'État sert à protéger les intérêts de la société en poursuivant, poursuivant et punissant les personnes qui commettent des crimes. - Politiques publiques et législation : Les lois civiles et pénales informent et façonnent l'élaboration des politiques publiques et le développement de nouvelles lois. Par exemple, les législateurs peuvent adopter de nouvelles réglementations pour traiter des questions émergentes en matière de droit des contrats, de droit de la responsabilité civile ou de droit pénal, en réponse aux changements et aux besoins de la société. En outre, les décisions des tribunaux peuvent influencer l'interprétation et l'application des lois existantes, dans les contextes civils et pénaux, créant ainsi des précédents pour les affaires futures. La coexistence et l'interaction du droit civil et du droit pénal dans toute juridiction contribuent à établir un système juridique complet et équilibré, assurant la protection des droits individuels, le respect des obligations et le maintien de l'ordre social. En comprenant les distinctions fondamentales et les interdépendances entre ces branches du droit, les individus, les praticiens du droit et les décideurs peuvent mieux naviguer dans le paysage complexe des questions juridiques contemporaines.

    Exemples de droit civil dans la pratique

    Dans la pratique, le droit civil couvre un large éventail de questions juridiques et de litiges, englobant divers aspects des relations et des transactions privées. En explorant les différents types d'affaires de droit civil et le rôle des précédents en la matière, nous pouvons mieux comprendre le fonctionnement du droit civil et son impact sur la vie quotidienne.

    Les différents types d'affaires de droit civil

    Les affaires de droit civil couvrent de nombreux domaines juridiques, chacun avec ses caractéristiques et ses complexités uniques. Voici quelques exemples courants d'affaires de droit civil :
    1. Litiges contractuels : Cas impliquant des désaccords entre les parties sur les termes, les conditions ou l'exécution d'un contrat. Les exemples incluent l'exécution d'un contrat de vente, les litiges concernant les contrats de service ou le recouvrement des dettes dues.
    2. Réclamations délictuelles : Réclamations découlant de fautes civiles qui causent un préjudice ou une blessure, comme la négligence, la diffamation ou les blessures corporelles causées par des accidents. Les affaires délictuelles visent souvent à obtenir une indemnisation pour les dommages subis par la partie lésée.
    3. Conflits de propriété : Affaires impliquant la propriété, l'utilisation et le transfert de biens immobiliers ou personnels, y compris les désaccords entre propriétaires et locataires, les conflits de limites ou les questions liées aux droits de propriété et aux servitudes.
    4. Affaires de droit de la famille : Affaires impliquant des questions juridiques découlant des relations familiales, telles que le mariage, le divorce, la garde des enfants et la pension alimentaire pour le conjoint ou les enfants, visant à protéger les droits et le bien-être des membres de la famille.
    5. Questions d'héritage : Les désaccords sur la répartition de la succession d'une personne décédée ou l'interprétation d'un testament peuvent donner lieu à des affaires de droit civil. La résolution de ces litiges implique de déterminer les bénéficiaires légitimes et la répartition des actifs.
    6. Propriété intellectuelle : Affaires de droit civil portant sur des litiges relatifs aux brevets, aux marques, aux droits d'auteur et aux secrets commerciaux, qui protègent les droits exclusifs des créateurs et des inventeurs sur leur travail et leurs innovations.
    7. Litiges en matière d'emploi : Affaires impliquant des relations de travail, telles que des réclamations pour licenciement abusif, discrimination ou rupture de contrat de travail. Ces affaires peuvent être traitées par des tribunaux du travail spécialisés ou des tribunaux civils.
    Ces exemples illustrent la diversité des affaires de droit civil et montrent l'étendue des questions qui peuvent être traitées dans le cadre du droit civil.

    Le rôle du précédent dans les affaires de droit civil

    Les précédents jouent un rôle nuancé dans les affaires de droit civil, car ils ne sont pas aussi profondément ancrés que dans les systèmes de common law. Néanmoins, les précédents peuvent toujours influencer et informer les décisions des juges dans les juridictions de droit civil. Les principaux aspects à prendre en compte concernant le rôle des précédents dans les affaires de droit civil sont les suivants :
    1. Effet contraignant limité : Contrairement aux systèmes de common law, où la doctrine du stare decisis garantit que les tribunaux inférieurs doivent suivre les décisions judiciaires des tribunaux supérieurs, les systèmes de droit civil ne considèrent généralement pas les précédents comme une autorité contraignante. Au lieu de cela, les principales sources de droit sont les lois et les codes.
    2. Influence persuasive : Bien qu'elles ne soient pas contraignantes, les décisions judiciaires dans les juridictions de droit civil peuvent toujours avoir une autorité persuasive. Les juges peuvent se référer à des décisions antérieures pour obtenir des conseils lorsqu'ils interprètent la loi ou abordent des questions juridiques complexes, en particulier lorsque les lois ou les codes existants sont ambigus ou ne fournissent pas de solution claire.
    3. Cohérence judiciaire : Les précédents peuvent contribuer à l'homogénéité et à la cohérence des décisions judiciaires au sein des juridictions de droit civil. En tenant compte du raisonnement et des principes juridiques appliqués dans les affaires précédentes, les juges peuvent s'assurer que des affaires similaires sont traitées de manière juste et équitable dans les différents tribunaux et au fil du temps.
    4. Évolution des principes juridiques : Les précédents peuvent révéler le développement et l'évolution des principes juridiques au sein des systèmes de droit civil, reflétant les changements sociétaux et l'évolution de la pensée juridique. Cette évolution permet au système de droit civil de rester flexible et de mieux répondre aux questions juridiques contemporaines.
    Bien que les précédents n'aient pas le même poids dans les juridictions de droit civil que dans les systèmes de common law, ils jouent tout de même un rôle important dans l'élaboration des décisions judiciaires et contribuent au fonctionnement général et au développement du droit civil. En reconnaissant l'impact des précédents dans les affaires de droit civil, nous pouvons mieux apprécier l'interaction complexe des facteurs qui informent et influencent les décisions prises au sein du système de droit civil au sens large.

    Droit civil - Principaux points à retenir

    • Définition du droit civil : Système juridique traitant des litiges non criminels entre parties privées, régissant des domaines tels que le droit des contrats, le droit de la responsabilité civile, le droit de la famille et le droit de la propriété.

    • Principes clés du droit civil : Codification, sécurité juridique, discrétion judiciaire et procédure inquisitoire.

    • Common Law et droit civil : Différences dans les sources de droit, le rôle des juges, le pouvoir judiciaire discrétionnaire et l'importance des précédents.

    • Différence entre le droit civil et le droit pénal : La juridiction, les procédures judiciaires et les recours diffèrent considérablement dans les deux branches du droit.

    • Exemples d'affaires relevant du droit civil : Les litiges contractuels, les réclamations délictuelles, les litiges de propriété, les questions de droit de la famille, les questions d'héritage, la propriété intellectuelle et les litiges en matière d'emploi.

    Droit civil Droit civil
    Apprends avec 1183 fiches de Droit civil dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Droit civil
    Qu'est-ce que le droit civil?
    Le droit civil régit les relations entre les personnes privées, y compris les contrats, la famille, et les biens.
    Quels sont les principales branches du droit civil?
    Le droit civil comprend le droit des personnes, de la famille, des biens, des obligations et des successions.
    Comment le droit civil est-il appliqué?
    Le droit civil est appliqué par les tribunaux civils à travers des jugements basés sur les codes civils et les lois.
    Quelle est la différence entre le droit civil et le droit pénal?
    Le droit civil traite des litiges privés, tandis que le droit pénal concerne les infractions contre la société et les sanctions.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Quel est l'objectif principal du droit de la responsabilité civile au Royaume-Uni ?

    Qu'est-ce qu'une obligation de diligence en droit de la responsabilité civile ?

    Comment le lien de causalité est-il établi dans le droit de la responsabilité civile au Royaume-Uni ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Droit

    • Temps de lecture: 21 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner