Semi-conducteurs

Plonge dans le monde complexe des semi-conducteurs, un élément fondamental dans le domaine de l'ingénierie. Cette exploration approfondie permet de comprendre à la fois les aspects fondamentaux et complexes des semi-conducteurs. Tu découvriras les différents types, leur utilisation et leur importance, et tu auras un aperçu du processus de fabrication. En outre, tu auras un aperçu de la gamme de matériaux utilisés et des propriétés uniques qui en font la pierre angulaire des avancées technologiques. Ces connaissances constituent la base de ton parcours éducatif dans le domaine de l'électronique et de la communication.

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Semi-conducteurs Semi-conducteurs

Crée des supports d'apprentissage sur Semi-conducteurs avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères

    Introduction aux semi-conducteurs : Définition et compréhension

    Les semi-conducteurs sont un élément fondamental de la technologie moderne. Ils touchent presque tous les aspects de la vie humaine, du smartphone que tu utilises, à l'ordinateur sur ton bureau de travail, en passant par le four à micro-ondes de ta maison. Mais qu'est-ce qu'ils sont ? Comment fonctionnent-ils et pourquoi sont-ils si importants ? Dans ce guide complet, tu découvriras les réponses à ces questions et bien plus encore.

    Que sont les semi-conducteurs ? - L'essentiel

    Les semi-conducteurs sont des matériaux, généralement des éléments ou des composés à l'état solide, qui ont la capacité de conduire le courant électrique, mais seulement dans certaines conditions. Ils ne conduisent pas l'électricité aussi bien que les conducteurs comme le cuivre et l'aluminium, mais leur conductivité se situe entre celle des conducteurs et celle des isolants. Le silicium est le matériau semi-conducteur le plus couramment utilisé.

    Il existe deux types de semi-conducteurs : les semi-conducteurs intrinsèques (purs) et les semi-conducteurs extrinsèques (impurs). Les semi-conducteurs intrinsèques sont constitués d'un seul type de matériau, tandis que les semi-conducteurs extrinsèques sont dopés ou additionnés d'impuretés pour améliorer leur conductivité.
    • Semi-conducteurs de type \(n\) : Ils sont produits en ajoutant des impuretés pentavalentes telles que le phosphore ou l'arsenic.
    • Semi-conducteurs de type \(p\) : Ils sont produits en ajoutant des impuretés trivalentes telles que le bore ou le gallium.
    Dans le monde des semi-conducteurs, tu rencontres souvent des termes tels que "bande de valence", "bande de conduction" et "espace interdit". Leur compréhension est essentielle pour comprendre le fonctionnement des semi-conducteurs.

    La "bande de Valence" est la plage la plus élevée d'énergies électroniques dans laquelle les électrons sont normalement présents à la température du zéro absolu, tandis que la "bande de conduction" est la plage d'énergies électroniques, plus élevée que celle de la bande de Valence, dans laquelle les électrons peuvent se déplacer librement. La "bande interdite" (également appelée bande interdite) est l'écart d'énergie entre la bande de valence et la bande de conduction.

    Importance et utilisation des semi-conducteurs

    Les semi-conducteurs jouent un rôle crucial dans la mise en œuvre de nombreux appareils et systèmes que nous utilisons dans notre vie quotidienne. On les trouve dans toute une série d'applications.
    • Électronique et communications : Les semi-conducteurs constituent le cœur de divers appareils électroniques tels que les mobiles, les ordinateurs, les radios et les télévisions.
    • Transports : Les véhicules modernes utilisent largement des dispositifs à base de semi-conducteurs pour la navigation, les systèmes de contrôle et la gestion de l'efficacité énergétique.
    • Santé : Les appareils médicaux tels que les appareils d'IRM et d'échographie dépendent des semi-conducteurs pour établir des diagnostics précis.
    • Énergie : Les panneaux solaires utilisent des semi-conducteurs pour convertir l'énergie lumineuse en électricité.
    Voitures, avions Systèmes de navigation, systèmes de contrôle
    Électronique Téléphones portables, Ordinateurs, Télévisions
    Énergie Panneaux solaires
    Santé Appareils d'IRM, Appareils à ultrasons

    Par exemple, pense à ton smartphone. C'est essentiellement un ordinateur de poche, grâce à la puissance des semi-conducteurs. Lorsque tu appuies sur l'écran de ton téléphone, tu ordonnes à de minuscules transistors semi-conducteurs d'exécuter ta commande. Ils amplifient ou commutent les signaux électroniques et l'énergie, ce qui permet au processeur de ton téléphone d'exécuter des fonctions rapidement et efficacement.

    Les semi-conducteurs sont partout, et sans eux, notre monde technologiquement avancé ne serait pas possible. Alors, la prochaine fois que tu utiliseras ton smartphone, pense à l'humble semi-conducteur, qui est le moteur de la technologie moderne.

    Explorer les différents types de semi-conducteurs

    Les semi-conducteurs sont un type unique de matériaux dont les propriétés se situent entre celles des conducteurs et des isolants. Ils peuvent être classés en deux catégories : les semi-conducteurs intrinsèques et les semi-conducteurs extrinsèques.

    Les types de semi-conducteurs intrinsèques et extrinsèques

    Les semi-conducteurs intrinsèques sont purs et constitués d'un seul type d'atome. Il s'agit généralement de structures cristallines de germanium ou de silicium. Les propriétés des semi-conducteurs intrinsèques résultent uniquement de la génération thermique ou de la recombinaison des paires électron-trou.

    Les semi-conducteurs intrinsèques sont rarement utilisables en dehors d'un laboratoire en raison de leur faible densité de porteurs de charges libres. Cependant, ils sont essentiels pour comprendre les propriétés des semi-conducteurs extrinsèques, explorés ci-dessous.

    Les semi-conducteurs extrinsèques sont dérivés des semi-conducteurs intrinsèques par l'ajout d'une petite quantité d'impuretés, un processus appelé dopage. Ce dopage entraîne une augmentation de la concentration des porteurs de charge, ce qui améliore considérablement la conductivité du semi-conducteur et le rend adapté à des applications pratiques.

    Le processus de dopage introduit des niveaux d'énergie supplémentaires dans la structure de bande du silicium. Les électrons peuvent sauter de ces niveaux d'énergie dans la bande de conduction, tandis que les trous qu'ils laissent derrière eux peuvent accepter des électrons de la bande de valence. Au final, nous obtenons des semi-conducteurs extrinsèques avec un flux de courant nettement plus important.

    Semi-conducteurs de type N et de type P : Une comparaison

    Les semi-conducteurs extrinsèques se subdivisent en deux groupes en fonction du type de porteurs de charge qui deviennent des porteurs majoritaires, appelés semi-conducteurs de type n (type négatif) et de type p (type positif).

    Les semi-conducteurs de type N ont des électrons comme porteurs de charge majoritaires. Ces types de semi-conducteurs sont obtenus en dopant un semi-conducteur intrinsèque avec une impureté pentavalente ou du groupe cinq, comme le phosphore ou l'arsenic.

    Chaque atome de phosphore ajouté possède cinq électrons de valence. Quatre électrons de valence forment des liaisons covalentes avec quatre atomes de silicium adjacents, tandis que le dernier électron est presque libre de se déplacer dans le réseau, ce qui contribue à augmenter le nombre d'électrons libres et donc à améliorer la conductivité électrique.

    Les semi-conducteurs de type P, en revanche, ont des "trous" ou des électrons absents comme porteurs de charge majoritaires. En dopant un semi-conducteur intrinsèque avec une impureté trivalente ou du groupe 3, comme le bore ou le gallium, nous pouvons créer des semi-conducteurs de type p.

    Comme les atomes de bore ne possèdent que trois électrons de valence, ils ne sont pas suffisants pour former des liaisons covalentes stables avec les atomes de silicium adjacents, d'où l'apparition d'une vacance pour un électron, ou "trou". Ce trou peut se déplacer lorsqu'un électron voisin le remplit, créant ainsi l'illusion d'un mouvement de charge positive.
    Semi-conducteurs de type N Semi-conducteurs de type P
    Les porteurs majoritaires sont les électrons Les porteurs majoritaires sont les trous
    Produit par dopage avec des impuretés pentavalentes Produit par dopage avec des impuretés trivalentes
    Le phosphore et l'arsenic sont des impuretés couramment utilisées. Le bore et le gallium sont des impuretés couramment utilisées.
    Ainsi, les ingénieurs ont le choix d'utiliser des semi-conducteurs de type n ou de type p pour leurs appareils, en fonction des propriétés électriques souhaitées. Aujourd'hui, de nombreux dispositifs semi-conducteurs, tels que les diodes, les transistors et les circuits intégrés, utilisent à la fois le type n et le type p dans différentes régions, formant ainsi des jonctions p-n. Cette combinaison améliore la polyvalence des appareils électroniques qui constituent l'épine dorsale de la technologie moderne.

    Exemples connus de semi-conducteurs en ingénierie

    Bien que de nombreux matériaux possèdent des propriétés semi-conductrices, peu d'entre eux ont été largement utilisés dans des applications pratiques. En ingénierie, le silicium, le germanium et l'arséniure de gallium figurent parmi les semi-conducteurs les plus fréquemment utilisés. Ils jouent un rôle essentiel dans la fabrication de divers appareils électroniques.

    Le silicium, un semi-conducteur largement utilisé

    Le silicium est sans aucun doute le matériau semi-conducteur le plus utilisé dans l'industrie électronique actuelle, puisque plus de 90 % de tous les semi-conducteurs sont fabriqués à partir de ce matériau.

    Il y a des raisons qui expliquent la popularité du silicium dans la fabrication des appareils électroniques. Le silicium forme un oxyde stable, le dioxyde de silicium, qui permet de fabriquer des dispositifs complexes. Le dioxyde de silicium agit comme un excellent isolant, assurant l'isolation entre les différents appareils et les différentes sections d'un appareil. Une autre propriété essentielle du silicium est l'énergie de sa bande interdite. L'énergie de la bande interdite du silicium est d'environ 1,1 électronvolt (eV), ce qui convient parfaitement aux applications électroniques. Cette bande interdite permet au silicium de devenir un interrupteur électronique efficace, capable de s'allumer et de s'éteindre à plusieurs reprises sans dissiper beaucoup d'énergie. Les dispositifs en silicium ont une meilleure stabilité thermique. Les appareils électroniques génèrent de la chaleur pendant leur fonctionnement. Si un matériau semi-conducteur ne peut pas résister à la chaleur générée, il risque de tomber en panne. Le silicium peut fonctionner à des températures relativement élevées, jusqu'à environ 150^{\circ}} C, ce qui le rend adapté à différents environnements. En outre, le silicium est le deuxième matériau le plus abondant sur terre, ce qui le rend relativement peu coûteux. Son processus d'extraction est également moins dangereux comparé à d'autres matériaux semi-conducteurs, ce qui ajoute à son attrait. Tous ces éléments ont contribué à la domination du silicium dans le domaine de l'électronique.

    Germanium et arséniure de gallium : Autres semi-conducteurs courants

    Legermanium et l'arséniure de gallium représentent d'autres semi-conducteurs courants qui jouent un rôle important dans les applications techniques, en particulier dans le monde de l'électronique.

    Le germanium est un matériau semi-conducteur qui a été largement utilisé dans les premiers temps du transistor, étant le matériau de choix dans la première phase de développement de la technologie des semi-conducteurs.

    Il possède une bande interdite plus petite (environ 0,7 eV) que le silicium. Cette faible énergie de bande interdite permet au germanium de fonctionner à des fréquences plus élevées, ce qui le rend utile dans les applications de commutation à grande vitesse. Cependant, la popularité du germanium a diminué au fil des ans car il est limité par sa faible stabilité thermique, ce qui le rend moins adapté aux applications à haute température.

    L'arséniure de gallium (GaAs) est un autre semi-conducteur clé, utilisé principalement dans les applications à haute fréquence.

    Le GaAs a une bande interdite directe d'environ 1,43 eV, ce qui le rend plus efficace pour émettre de la lumière que le silicium, d'où son utilisation dans les diodes électroluminescentes (DEL) et les diodes laser. En outre, le GaAs a une mobilité électronique nettement plus élevée que le silicium et le germanium. Cette plus grande mobilité des électrons permet des vitesses de fonctionnement plus rapides, ce qui permet de l'utiliser dans des applications à haute fréquence telles que les technologies à micro-ondes et à ondes millimétriques. Cependant, l'application du GaAs est limitée en raison de son coût, car son processus de fabrication est compliqué et coûteux. De plus, il ne forme pas de couche d'oxyde aussi stable que celle du silicium, ce qui limite son utilité pour la création de petits circuits complexes.
    Semi-conducteur Silicium Germanium Arséniure de gallium
    Traitement de la chaleur Haute stabilité thermique Faible stabilité thermique Bonne stabilité thermique
    Coût Relativement bon marché Relativement cher Très cher
    Énergie de bande interdite 1,1 eV 0,7 eV 1,43 eV
    Fréquemment utilisé dans Électronique générale Commutation à haute vitesse Applications à haute fréquence, DEL
    En conclusion, si tous les semi-conducteurs ont en commun une résistivité variable, chacun d'entre eux présente également des caractéristiques uniques. Les ingénieurs choisissent le matériau semi-conducteur le plus approprié, en tenant compte des caractéristiques requises nécessaires à leur application spécifique.

    Processus de fabrication des semi-conducteurs : Vue d'ensemble

    Dans tous les domaines de l'ingénierie où l'électronique est impliquée, il est essentiel de comprendre le processus de fabrication des semi-conducteurs. La fabrication des semi-conducteurs est une procédure complexe, en plusieurs étapes, qui va de la purification des matières premières à la découpe et à l'emballage des puces. Chaque phase exige une précision extrême et une assurance qualité stricte pour produire des semi-conducteurs qui sont essentiels pour nos appareils modernes.

    Processus de fabrication des semi-conducteurs

    Élucidons les étapes importantes de la fabrication des semi-conducteurs, à savoir :
    • Purification et croissance des cristaux
    • Préparation de la plaquette
    • Conception et photolithographie
    • Gravure
    • Dopage
    • Dépôt de métaux et interconnexions
    • Test, découpage et conditionnement
    Purification et croissance des cristaux : Tout commence par la purification du silicium brut, principalement extrait du sable. Le silicium subit plusieurs processus pour atteindre une pureté de 99,9999999% (neuf 9). Le silicium purifié est ensuite fondu et transformé en lingot de silicium monocristallin par le procédé Czochralski. Le résultat est un arrangement hautement ordonné et périodiquement répété d'atomes de silicium sous forme de cristal.Préparation de la plaquette : Le lingot de silicium est découpé en tranches fines et circulaires à l'aide d'une scie à diamant. Ces tranches sont ensuite polies pour obtenir une finition miroir, créant ainsi une base parfaite pour la formation des transistors.Conception et photolithographie : Lors de la phase de conception, des modèles de circuits sont créés et transférés sur la plaquette de silicium à l'aide de la photolithographie. Essentiellement, la plaquette est recouverte d'un matériau sensible à la lumière, ou résine photosensible. Le modèle de circuit, appelé réticule, est ensuite exposé sur la plaquette à l'aide d'une lumière ultraviolette au cours d'un processus appelé "exposition". Les zones exposées sont enlevées au cours du processus de développement, laissant derrière elles un pochoir du motif sur la plaquette.Gravure : les zones exposées sont enlevées à l'aide de techniques de gravure chimique ou de gravure sèche au plasma, créant ainsi une structure tridimensionnelle sur la surface de la plaquette. La résine photosensible non exposée est ensuite enlevée, laissant derrière elle une plaquette de silicium à motifs prête à être dopée.Dopage : La plaquette à motifs subit une série de traitements thermiques en présence d'agents dopants spécifiques. Le dopage introduit des impuretés dans la plaquette, créant des zones de semi-conducteurs de type p ou de type n. Cela permet d'établir les jonctions nécessaires, de créer un environnement propice à la production de semi-conducteurs. Cela permet d'établir les jonctions, les résistances et les transistors nécessaires.Dépôt de métal et interconnexions : Des couches de métal (généralement de l'aluminium ou du cuivre) sont déposées sur la plaquette pour former des interconnexions. Ces interconnexions forment les voies qui permettent le flux d'électrons entre les différents composants du circuit.Test, découpage et conditionnement : La plaquette achevée est ensuite testée pour détecter les défauts à l'aide d'un test à sonde. Après validation, la plaquette est découpée en puces individuelles ou en matrices, chacune portant un double du circuit souhaité. Enfin, les matrices sont emballées dans un boîtier de soutien qui protège les structures petites et délicates.

    Il convient de noter que cette description simplifie considérablement un processus de fabrication vraiment complexe. Selon le type de puce fabriqué, la plaquette de silicium peut passer par des centaines d'étapes rien que pour la phase de photolithographie et de gravure. De plus, un même processus est répété plusieurs fois, couche par couche, chacune introduisant des composants différents du circuit final.

    Défis et considérations dans la production de semi-conducteurs

    La fabrication de semi-conducteurs n'est pas sans poser un ensemble unique de défis et de considérations. En voici quelques-uns :
    • Coût de fabrication élevé.
    • Complexité et précision requises.
    • Exigences et contraintes liées aux matériaux.
    • Le besoin de dispositifs petits, denses et rapides.
    Coût de fabrication élevé : La construction d'une usine de fabrication de semi-conducteurs (communément appelée fab) nécessite un investissement important, qui se chiffre en milliards de dollars. Ce coût s'explique par la nécessité de disposer d'un équipement spécialisé et de haute précision, ainsi que d'installations en salle blanche pour maintenir un environnement exempt de contaminants. En outre, les matériaux utilisés dans le processus, tels que le silicium ultra-pur et la résine photosensible, sont coûteux à produire.Complexité et précision requises: La complexité du processus signifie qu'il existe de nombreux endroits où des erreurs peuvent être introduites - chaque étape doit être contrôlée avec une extrême précision pour éviter les défauts qui peuvent rendre le dispositif semi-conducteur final inutilisable. Ce défi est exacerbé par le fait que nous avons affaire à des structures dont la taille ne dépasse pas quelques nanomètres.Exigences et contraintes liées aux matériaux : La plupart des semi-conducteurs sont fabriqués à partir de silicium parce qu'il est abondant et forme un oxyde stable. Cependant, le silicium n'est pas nécessairement le matériau optimal pour chaque application, et d'autres matériaux peuvent offrir de meilleures performances en termes de vitesse ou d'efficacité. Trouver des moyens rentables d'utiliser ces matériaux alternatifs est un défi important.Le besoin d'appareils petits, denses et rapides : Alors que la demande d'appareils petits, denses et rapides augmente, les fabricants sont constamment mis au défi de réduire la taille des transistors et d'en mettre davantage sur une seule puce ; tout en maintenant leurs performances. Ce désir de miniaturisation continue a stimulé l'innovation dans la fabrication des semi-conducteurs, mais présente également son propre lot de défis, en particulier lorsque nous nous approchons des limites physiques de la miniaturisation de ces appareils.

    Par ailleurs, la fabrication de semi-conducteurs a des répercussions notables sur l'environnement. Le processus utilise de grandes quantités d'eau et d'énergie, et génère une quantité importante de déchets dangereux. L'industrie des semi-conducteurs est donc confrontée au défi supplémentaire de trouver des moyens d'atténuer ces impacts environnementaux, ce qui implique d'envisager des stratégies de recyclage et de réduction des déchets.

    La capacité à relever ces défis déterminera les progrès futurs de la technologie des semi-conducteurs et influencera la façon dont nous pourrons repousser les limites des appareils électroniques.

    Étude avancée : Matériaux semi-conducteurs

    Alors que nous élargissons notre exploration du domaine des semi-conducteurs, il est essentiel de comprendre que le silicium n'est pas le seul matériau disponible. Oui, il domine l'industrie des semi-conducteurs, principalement en raison de sa capacité à former facilement une couche d'oxyde. Cependant, il existe une vaste gamme de matériaux semi-conducteurs qui possèdent des propriétés spécifiques répondant aux exigences particulières de diverses applications.

    Exploration des différents matériaux semi-conducteurs

    Les semi-conducteurs peuvent être classés en trois grandes catégories :
    • les semi-conducteurs élémentaires
    • Semi-conducteurs composés
    • Les semi-conducteurs organiques
    Semi-conducteurs élémentaires : Cette catégorie comprend les semi-conducteurs élémentaires comme le silicium (Si) et le germanium (Ge). Ils appartiennent au quatrième groupe du tableau périodique et possèdent quatre électrons de valence. Parmi eux, le silicium est le matériau semi-conducteur le plus utilisé en raison de ses bonnes propriétés thermiques, de sa disponibilité et de ses processus de fabrication matures.Semi-conducteurs composés : Ils sont composés d'éléments appartenant à deux groupes différents du tableau périodique. L'arséniure de gallium (GaAs), le phosphure d'indium (InP) et le nitrure de gallium (GaN) en sont des exemples. Ils présentent diverses propriétés telles qu'une mobilité élevée des électrons ou une bande interdite directe, ce qui les rend adaptés à des applications spécifiques telles que les dispositifs à haute fréquence et à haute puissance, et l'optoélectronique.Semi-conducteurs organiques : Ce sont des matériaux à base de carbone qui présentent des propriétés semi-conductrices. Les semi-conducteurs organiques sont flexibles et peuvent être traités en solution, ce qui permet de les utiliser dans des applications telles que les écrans flexibles et les panneaux solaires. Cependant, leurs performances sont généralement inférieures à celles des semi-conducteurs inorganiques et ils présentent souvent des défis plus importants en matière de stabilité et de fiabilité. La transition du silicium vers d'autres matériaux n'est pas un processus simple, principalement en raison des défis techniques associés à la manipulation de différents matériaux. Néanmoins, les avantages qu'offrent ces matériaux, comme l'amélioration des performances dans certaines applications, font que l'effort supplémentaire en vaut souvent la peine.

    Propriétés uniques des matériaux semi-conducteurs

    Les matériaux semi-conducteurs possèdent plusieurs propriétés uniques qui les différencient des isolants et des conducteurs. Ces caractéristiques exclusives sont au cœur de leur utilité dans les épisodes électroniques. Voici quelques-unes des propriétés essentielles :
    • Bande passante énergétique
    • Mobilité des porteurs
    • Propriétés thermiques
    Bande passante énergétique : Les semi-conducteurs ont une bande passante énergétique distincte (\(E_g\)) entre leurs bandes de conduction et de valence. Contrairement aux métaux dont les bandes de conduction et de valence se chevauchent ou aux isolants dont les bandes d'énergie sont beaucoup plus larges, les semi-conducteurs ont un écart d'énergie modeste. Un matériau doté d'une bande interdite énergétique plus large présente une probabilité plus faible de fuite d'électrons lorsque l'appareil est éteint, d'où l'expression "matériaux à écart énergétique élevé." Mobilité des porteurs : C'est la capacité d'un porteur de charge (électron ou trou) à se déplacer dans un matériau lorsqu'un champ électrique est appliqué. Une mobilité plus élevée des porteurs signifie que la charge se déplace plus rapidement, ce qui se traduit par un dispositif semi-conducteur plus rapide.Propriétés thermiques : Comme pour les autres matériaux, la conductivité des semi-conducteurs varie en fonction de la température. Cependant, contrairement aux métaux qui ont tendance à augmenter leur résistivité avec la température, les semi-conducteurs diminuent leur résistivité à mesure que la température augmente. Cela est dû à la disponibilité croissante des porteurs de charge à mesure que le matériau semi-conducteur se réchauffe. Il convient également de noter que le processus de dopage, qui introduit des impuretés dans le semi-conducteur, peut affecter de manière significative à la fois les propriétés conductrices et la bande interdite du matériau. En choisissant les dopants appropriés, nous pouvons contrôler les propriétés électriques du semi-conducteur afin d'adapter le dispositif à des applications spécifiques. Enfin, il est essentiel de se rappeler qu'aucun matériau semi-conducteur ne possède à lui seul toutes les propriétés idéales. Le choix du matériau dépend fortement de l'application envisagée et il est souvent nécessaire de trouver un équilibre entre plusieurs propriétés contradictoires. Par exemple, l'obtention d'une plus grande mobilité des porteurs peut se faire au prix d'une bande interdite plus petite, ce qui conduit à un compromis qui doit être soigneusement étudié au cours du processus de conception. Des processeurs informatiques aux panneaux solaires, la gamme variée et les propriétés uniques des semi-conducteurs jouent un rôle essentiel dans le façonnement du monde de l'électronique de pointe. Grâce à la recherche continue et aux améliorations apportées à la science des matériaux, qui sait ce que la technologie des semi-conducteurs pourrait permettre à l'avenir !

    Semi-conducteurs - Principaux enseignements

    • Semi-conducteurs intrinsèques: Rarement utilisés en dehors des laboratoires en raison de leur faible densité de porteurs de charges libres.
    • Semi-conducteursextrinsèques: Créés en ajoutant des impuretés aux semi-conducteurs intrinsèques (un processus appelé dopage) pour améliorer la conductivité.
    • Semi-conducteurs de type N: Fabriqués en dopant un semi-conducteur intrinsèque avec une impureté pentavalente ; les électrons sont les porteurs de charge majoritaires.
    • Semi-conducteurs detype P: Créés en dopant un semi-conducteur intrinsèque avec une impureté trivalente ; les "trous" ou les électrons absents sont les porteurs de charge majoritaires.
    • Types de matériaux semi-conducteurs couramment utilisés: Le silicium est le plus utilisé (plus de 90 % de tous les semi-conducteurs), suivi du germanium et de l'arséniure de gallium.
    • Processus de fabrication des semi-conducteurs: Comprend la purification et la croissance des cristaux, la préparation des plaquettes, la conception et la photolithographie, la gravure, le dopage, le dépôt de métaux et les interconnexions, et enfin, les tests, le découpage et l'emballage.
    Semi-conducteurs Semi-conducteurs
    Apprends avec 15 fiches de Semi-conducteurs dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Semi-conducteurs
    Qu'est-ce qu'un semi-conducteur?
    Un semi-conducteur est un matériau dont la conductivité électrique est entre celle d'un conducteur et d'un isolant.
    À quoi servent les semi-conducteurs?
    Les semi-conducteurs sont utilisés pour fabriquer des composants électroniques comme les transistors, les diodes et les circuits intégrés.
    Quels sont les types de semi-conducteurs?
    Les principaux types sont les semi-conducteurs intrinsèques et extrinsèques.
    Comment les semi-conducteurs sont-ils utilisés dans l'ingénierie?
    En ingénierie, les semi-conducteurs sont utilisés pour concevoir et fabriquer des dispositifs électroniques et optoélectroniques.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Quelles sont les trois grandes catégories de semi-conducteurs ?

    Quelles sont les propriétés uniques des matériaux semi-conducteurs ?

    Que sont les semi-conducteurs et quel est le matériau le plus couramment utilisé ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Ingénierie

    • Temps de lecture: 24 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner