Déchets marins

Les déchets marins, un problème environnemental omniprésent, représentent une menace importante pour les écosystèmes aquatiques et la faune à travers le monde. Composés de déchets plastiques, de matériel de pêche abandonné et d'autres débris, ils polluent non seulement les océans et les plages, mais mettent également en danger la vie marine par leur ingestion et leur enchevêtrement. N'oublie pas que la prévention et la réduction des déchets marins sont essentielles au maintien d'environnements marins sains et de la biodiversité.

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Déchets marins Déchets marins

Crée des supports d'apprentissage sur Déchets marins avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères

    Qu'est-ce que les déchets marins ?

    Les déchets marins désignent toute matière solide persistante, fabriquée ou transformée, jetée, éliminée ou abandonnée dans l'environnement marin et côtier. Leur taille varie, des gros débris aux microplastiques invisibles à l'œil nu.Il est essentiel de comprendre la nature et l'impact des déchets marins sur les écosystèmes, la faune et la flore et la santé humaine pour favoriser une gestion efficace et des stratégies d'atténuation.

    Comprendre les déchets marins et leur composition

    Les déchets marins sont constitués d'un large éventail de matériaux, dont le plastique, le métal, le verre, le caoutchouc et le bois transformé. Les plastiques, en raison de leur durabilité et de leur utilisation prolifique, constituent la majorité des débris marins. Ces déchets proviennent de diverses sources, terrestres et marines, créant ainsi un problème de pollution complexe qui affecte l'environnement marin à l'échelle mondiale. La présence de déchets marins dans les océans et les mers constitue une menace importante pour la vie marine. Les animaux peuvent s'empêtrer dans des débris plus gros ou ingérer des particules plus petites, ce qui entraîne souvent des blessures ou la mort. De plus, la décomposition de ces matériaux en microplastiques introduit des substances toxiques dans la chaîne alimentaire marine, ce qui a un impact sur la biodiversité globale.

    Déchets marins : Matière solide fabriquée ou transformée qui est jetée, éliminée ou abandonnée dans l'environnement marin et côtier. Cela comprend des matériaux tels que les plastiques, les métaux et le verre.

    Sources des déchets marins

    Les sources de déchets marins sont doubles : terrestres et marines. La majorité des déchets marins proviennent de sources terrestres, notamment les déchets sauvages, les mauvaises pratiques de gestion des déchets et les rejets industriels. Les sources marines proviennent des navires, des équipements de pêche et de l'aquaculture. Chaque source contribue différemment à la composition et à la quantité de déchets trouvés dans les environnements marins.

    Sources terrestres80%
    Sources marines20%
    Cette répartition met en évidence l'impact significatif des activités humaines terrestres sur l'accumulation des déchets marins.

    Un exemple courant de déchets marins est l'abandon d'engins de pêche, également appelés "engins fantômes", qui peuvent continuer à capturer et à tuer la vie marine pendant de nombreuses années, ce qui représente un grave danger pour les écosystèmes marins.

    Types de déchets marins

    Les déchets marins peuvent être classés en trois grands types en fonction de leur composition matérielle :

    • Le plastique : Représente la majorité des déchets marins. Les objets les plus courants sont les bouteilles, les emballages et les engins de pêche.
    • Métal : comprend des articles tels que les canettes de boisson, les déchets industriels et les navires abandonnés.
    • Verre et céramique : Souvent trouvés sous forme de bouteilles et de vaisselle cassée, moins répandus mais toujours dangereux dans l'environnement marin.
    Chaque type de détritus pose des défis uniques en termes d'enlèvement et de dégradation, les plastiques étant particulièrement problématiques en raison de leur longévité et de leur potentiel de décomposition en microplastiques.

    Si les plastiques sont les plus courants, l'impact d'autres types de déchets, comme les filets de pêche perdus, également appelés "filets fantômes", ne doit pas être sous-estimé en termes de dommages environnementaux.

    Impact des déchets marins

    L'impact des déchets marins englobe un large éventail d'effets négatifs sur l'environnement, la vie marine, la santé humaine et les économies. Bien que souvent invisibles à première vue, les conséquences se répercutent sur les écosystèmes et les communautés humaines, soulignant le besoin urgent de solutions globales.De l'enchevêtrement de la faune au fardeau économique des communautés côtières, le problème des déchets marins a de multiples facettes et nécessite une compréhension nuancée pour une action efficace.

    Effets délétères des déchets sur la vie marine

    Les déchets marins présentent de nombreux dangers pour la faune marine et côtière, et ont un impact significatif sur leur santé et leur taux de survie. Les gros objets comme les microplastiques présentent de sérieux risques.

    • L'enchevêtrement dans des débris tels que les filets de pêche et les cordes peut causer de graves blessures, l'immobilité, la suffocation ou la mort d'animaux marins comme les phoques, les tortues et les oiseaux.
    • L'ingestion de morceaux de plastique et de microplastiques par les créatures marines entraîne des blessures internes, une famine par fausse satiété et une exposition à des produits chimiques toxiques.
    • Les coraux et les écosystèmes sous-marins subissent des dommages physiques dus à l'accumulation de débris, qui peuvent également bloquer la lumière du soleil, essentielle à la photosynthèse.

    Un exemple notable est le cas des tortues de mer qui confondent les sacs en plastique flottants avec des méduses, leurs proies naturelles, ce qui peut entraîner des blocages mortels dans leur système digestif.

    Les microplastiques, morceaux de plastique de moins de 5 mm, représentent une forme particulièrement insidieuse de déchets marins. Les recherches révèlent que ces minuscules particules peuvent absorber les polluants nocifs de l'eau, qui entrent ensuite dans la chaîne alimentaire lorsqu'ils sont ingérés par la vie marine, et finissent par affecter même les consommateurs humains. L'omniprésence des microplastiques dans les océans du monde entier marque un point critique pour les chercheurs et les défenseurs de l'environnement.

    Le nettoyage des plages et des zones côtières peut réduire considérablement la quantité de déchets qui pénètrent dans l'océan, atténuant ainsi certaines des menaces qui pèsent sur la vie marine.

    Comment les déchets marins affectent la santé humaine et l'économie

    Au-delà de leur impact sur l'environnement, les déchets marins ont également des répercussions importantes sur la santé humaine et les activités économiques. L'interconnexion entre des écosystèmes marins sains et le bien-être de la société souligne l'importance de s'attaquer aux déchets marins.

    • Les microplastiques et les toxines provenant des déchets peuvent s'accumuler dans les fruits de mer que les gens consomment, entraînant des risques potentiels pour la santé.
    • Les débris marins ont un impact négatif sur le tourisme, une source vitale de revenus pour de nombreuses communautés côtières, en gâchant les paysages et les plages.
    • Le coût du nettoyage des plages et des environnements marins représente un fardeau financier pour les gouvernements et les autorités locales.
    • Les engins de pêche perdus ou mis au rebut, également connus sous le nom d'engins fantômes, entraînent une diminution des stocks de poissons, ce qui a un impact sur l'industrie de la pêche et l'approvisionnement en nourriture.

    Dans les destinations côtières très touristiques, la présence de déchets marins sur les plages peut entraîner une baisse significative des visites touristiques, ce qui a un impact négatif sur les entreprises et les économies locales.

    Déchets marins : Déchets créés par l'homme qui ont été délibérément ou accidentellement introduits dans les océans ou les mers, y compris des éléments tels que les plastiques, les métaux et le verre, qui présentent des risques importants pour les écosystèmes marins et la santé humaine.

    Des études économiques ont mis en évidence les coûts considérables associés aux déchets marins, estimés à des milliards de dollars par an pour les communautés côtières du monde entier. Ces coûts englobent non seulement les efforts de nettoyage, mais aussi les pertes de revenus dans les secteurs du tourisme, de la pêche et du transport maritime. L'omniprésence des déchets marins souligne la nécessité de mettre en place des stratégies locales et mondiales pour réduire leur impact sur les économies et les moyens de subsistance.

    Solutions pour lutter contre les déchets marins

    Pour relever le défi des déchets marins, il faut adopter une approche à multiples facettes, axée sur la prévention, les solutions innovantes et la coopération mondiale. Des stratégies efficaces peuvent atténuer l'impact sur les écosystèmes marins, la santé humaine et les économies, ce qui démontre qu'il est crucial de s'attaquer de front à ce problème.

    Prévenir les déchets marins à la source

    La prévention des déchets marins à la source est essentielle pour réduire leur présence dans les environnements marins. Les stratégies consistent à réduire la production de plastique inutile, à améliorer les systèmes de gestion des déchets et à sensibiliser le public.

    • Mettre en place des politiques qui interdisent ou réduisent l'utilisation des plastiques à usage unique.
    • Améliorer les taux et les installations de recyclage pour s'assurer que les plastiques ne finissent pas en déchets.
    • Lancer des campagnes de sensibilisation du public pour informer sur les effets néfastes des déchets et sur l'importance du recyclage.
    En s'attaquant au problème à la source, il est possible de réduire considérablement le volume des déchets qui pénètrent dans les océans, ce qui permet d'obtenir des environnements marins plus propres et plus sains.

    La directive de l'Union européenne visant à interdire les articles en plastique à usage unique, tels que les pailles, les couverts et les assiettes, que l'on trouve fréquemment sur les plages européennes, en est un exemple. Cette directive vise à empêcher que ces articles courants ne deviennent des déchets marins.

    Des gestes simples comme refuser le plastique à usage unique et participer aux efforts de nettoyage locaux peuvent faire une différence significative dans la prévention des déchets à la source.

    Solutions pour les déchets marins : Initiatives mondiales et actions locales

    Pour lutter efficacement contre les déchets marins, il faut un mélange d'initiatives mondiales et d'actions locales. Cela implique des accords internationaux visant à limiter les polluants et des mouvements locaux qui donnent aux communautés les moyens d'agir.

    • Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) coordonne les efforts internationaux sur les déchets marins, en promouvant des politiques et des pratiques visant à réduire la pollution marine.
    • Les actions locales comprennent des nettoyages de plages menés par les communautés et des programmes éducatifs qui encouragent une gestion responsable des déchets.
    Grâce à la collaboration et à l'engagement à tous les niveaux, des décideurs internationaux aux communautés locales, des progrès significatifs peuvent être réalisés dans la gestion et la réduction des déchets marins.

    Une initiative mondiale notable est la Global Ghost Gear Initiative (GGGI), qui vise à s'attaquer au problème des engins de pêche perdus et abandonnés, l'une des formes les plus nocives de débris marins.

    Les collaborations internationales, telles que la campagne Clean Seas du PNUE, démontrent le pouvoir de l'action collective dans la lutte contre les déchets marins. Cette campagne a réussi à mobiliser plus de 60 pays qui se sont engagés à prendre des mesures telles que l'interdiction des sacs en plastique, l'élimination des microplastiques dans les cosmétiques et la réduction de la production de plastique à usage unique. De tels efforts soulignent le rôle essentiel que jouent la solidarité mondiale et les actions locales ciblées dans la lutte contre les déchets marins.

    Initiative mondiale : Un effort coordonné entrepris par des pays ou des organisations internationales pour relever un défi mondial, impliquant des politiques, des accords et des campagnes visant à atteindre un objectif spécifique.

    Les déchets marins anthropogéniques : Un regard plus attentif

    Les déchets marins anthropogéniques, principalement constitués de débris provenant d'activités humaines, représentent une menace importante pour les écosystèmes et les espèces marines. Ce type de déchets comprend non seulement des éléments visibles comme les bouteilles en plastique et les engins de pêche, mais aussi des particules microscopiques comme les microplastiques. Comprendre et identifier les différentes formes de ces déchets sont des étapes cruciales pour atténuer leur impact sur l'environnement marin.La grande majorité des déchets marins est constituée de plastique, en raison de sa durabilité et de ses taux de production élevés. Il est impératif d'explorer les sources et les conséquences de cette pollution afin d'élaborer des stratégies efficaces de prévention et de nettoyage.

    Identifier les déchets marins anthropogènes

    Les déchets marins anthropogènes englobent une grande variété de matériaux, les plastiques étant au premier plan en raison de leur persistance et de leur prévalence. L'identification consiste à classer ces matériaux en fonction de leur origine, de leur type et de leur impact potentiel sur la vie et les habitats marins.

    • Macroplastiques : Articles d'une taille supérieure à 5 mm, tels que les bouteilles, les sacs et les filets de pêche, facilement observables dans les environnements marins.
    • Microplastiques : Minuscules particules de plastique de moins de 5 mm, résultant souvent de la décomposition d'articles en plastique plus grands ou directement de produits tels que les microbilles dans les cosmétiques.
    • Polluants chimiques : Substances qui ne sont pas forcément visibles mais qui sont liées aux plastiques ou lessivées dans l'eau, et qui constituent de graves menaces pour la vie marine et la santé humaine.

    Déchets marins anthropogéniques : Débris d'origine humaine qui ont été délibérément ou accidentellement introduits dans l'environnement marin, y compris les plastiques, les métaux, le verre et d'autres matériaux.

    Les bouteilles de boisson en plastique sont un exemple courant de déchets marins anthropogéniques. Elles peuvent parcourir de grandes distances à travers les océans, se fragmenter en microplastiques au fil du temps et pénétrer dans le réseau alimentaire marin.

    La grande plaque de déchets du Pacifique, une zone massive de l'océan Pacifique remplie de déchets marins flottants, est un rappel brutal de l'ampleur mondiale de la pollution marine.

    Le rôle de l'activité humaine dans la pollution par les déchets marins

    L'activité humaine joue un rôle essentiel dans la production et l'accumulation des déchets marins. Les facteurs qui contribuent à ce problème sont notamment la mauvaise gestion des déchets, les rejets industriels et le comportement des consommateurs qui privilégient les produits jetables. En outre, les phénomènes météorologiques extrêmes et les accidents en mer peuvent exacerber le problème en dispersant les déchets dans de vastes zones marines.

    • Sources terrestres : La majorité des déchets marins proviennent de sources terrestres, notamment le ruissellement urbain, les déchets sauvages et les systèmes inefficaces d'élimination des déchets.
    • Sources marines : Les déchets provenant du transport maritime, de la pêche et des plates-formes offshore contribuent de manière significative au problème, en particulier les objets tels que les engins de pêche qui peuvent provoquer une "pêche fantôme".

    Le concept de "pêche fantôme" implique des engins de pêche abandonnés ou perdus qui continuent à piéger et à tuer la vie marine. Des études détaillées sur les engins de pêche fantômes révèlent leur impact durable sur les écosystèmes marins, soulignant la nécessité de réglementations et de solutions innovantes pour empêcher la perte des engins et favoriser leur récupération.

    Les événements de nettoyage des plages démontrent l'impact profond de l'action humaine collective dans la lutte contre les déchets marins. Ces événements permettent non seulement d'éliminer les déchets, mais aussi de sensibiliser à l'importance des efforts individuels et collectifs dans la prévention de la pollution.

    Déchets marins - Principaux enseignements

    • Déchets marins : Matières solides persistantes jetées ou abandonnées dans les milieux marins, notamment les plastiques, les métaux et le verre.
    • Sources des déchets marins : 80 % proviennent d'activités terrestres telles que l'abandon de détritus et la gestion des déchets, 20 % de sources marines telles que les engins de pêche.
    • Impact sur la vie marine : L'enchevêtrement de la faune et l'ingestion de débris entraînent des blessures, la mort et des dommages à l'écosystème, les microplastiques constituant une menace toxique importante.
    • Santé humaine et conséquences économiques : L'impact des déchets marins comprend des risques potentiels pour la santé à travers la chaîne alimentaire, des dommages au tourisme côtier et des charges financières liées aux efforts de nettoyage.
    • Solutions aux déchets marins : Initiatives mondiales et locales telles que la campagne Mers propres du PNUE, l'interdiction des plastiques à usage unique, l'amélioration du recyclage et les nettoyages communautaires.
    Déchets marins Déchets marins
    Apprends avec 0 fiches de Déchets marins dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Déchets marins
    Quels sont les principaux types de déchets marins?
    Les principaux types de déchets marins sont le plastique, les métaux, le verre, le papier et les déchets organiques.
    Comment les déchets marins affectent-ils la vie marine?
    Les déchets marins affectent la vie marine en causant des blessures, des maladies et en perturbant les écosystèmes.
    Quelles sont les principales sources de déchets marins?
    Les principales sources de déchets marins sont les activités terrestres comme le tourisme, les industries et la pêche.
    Comment peut-on réduire les déchets marins?
    Pour réduire les déchets marins, on peut recycler, éviter les produits à usage unique et participer à des nettoyages de plages.

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Science de l'environnement

    • Temps de lecture: 17 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner