Cycle de Carnot

Élargis tes connaissances en thermodynamique technique en plongeant dans le monde fascinant du cycle de Carnot. Ce guide complet démystifiera sa définition et son importance, en offrant un contexte et des applications du monde réel. Apprends les tenants et les aboutissants de la formule du cycle de Carnot, explore le concept d'un cycle de Carnot inversé et comprends son rôle central dans la thermodynamique. Enfin, compare les cycles de Brayton et de Carnot pour élargir ton cadre théorique. C'est une lecture essentielle pour tous ceux qui souhaitent maîtriser les complexités de la thermodynamique.

Cycle de Carnot Cycle de Carnot

Crée des supports d'apprentissage sur Cycle de Carnot avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Tables des matières
Table des mateères

    Comprendre le cycle de Carnot : Signification et importance

    En explorant le domaine fascinant de la thermodynamique technique, tu rencontreras bientôt un concept particulièrement important connu sous le nom de cycle de Carnot. Ce cycle théorique, étroitement associé à ce que nous appelons le moteur thermique de Carnot, offre une vision idéalisée des moteurs thermiques et des cycles de réfrigération, jouant un rôle essentiel dans la compréhension et l'amélioration des systèmes réels.

    Définition du cycle de Carnot dans l'ingénierie thermodynamique

    Le cycle de Carnot est une construction théorique utilisée en thermodynamique qui fournit une référence pour l'efficacité maximale pouvant être atteinte par un moteur thermique ou un système de réfrigération.

    Pour mieux comprendre ce concept, plongeons-nous dans les rouages d'un hypothétique moteur thermique de Carnot. Ce moteur fonctionne selon un processus en quatre étapes :
    Processus Description de la compression adiabatique
    Expansion isotrope La chaleur est transférée dans le système, ce qui provoque son expansion à une température constante.
    Expansion adiabatique Le système se dilate sans transfert de chaleur.
    Compression isotrope La chaleur est expulsée de notre système qui se comprime à une température constante.
    Compression adiabatique Le système se comprime sans transfert de chaleur, ce qui le ramène à son état initial.
    À la fin d'un cycle, la somme de \N( Q_{in} \N) d'énergie thermique entre dans le système et \N( Q_{out} \N) d'énergie thermique le quitte. Le travail net effectué (\N- W \N) est égal à la différence entre ces deux valeurs : \N[ W = Q_{in} - Q_{out} \N] Voici un extrait de code Python simple qui calcule le travail effectué par le moteur de Carnot en un cycle :
    def calculate_work(Q_in, Q_out) : W = Q_in - Q_out return W

    Pourquoi la compréhension du cycle de Carnot est essentielle pour les étudiants en ingénierie

    Percer les secrets du cycle de Carnot te permet, en tant qu'étudiant en ingénierie, de disposer d'une base théorique solide pour analyser les systèmes thermiques.

    En te plongeant méticuleusement dans l'expérience de Carnot et ses implications, tu comprends mieux les principes qui régissent le travail, l'énergie et l'efficacité des systèmes thermiques. Tu peux ensuite appliquer ces connaissances pour améliorer l'efficacité des systèmes du monde réel et les rapprocher de la limite idéale de Carnot.

    Supposons que tu travailles sur un projet industriel visant à développer un nouveau moteur thermique. La compréhension du cycle de Carnot te guidera dans ton entreprise, en t'aidant à identifier les lacunes en matière de rendement et en jetant les bases de l'optimisation du système.

    N'oublie pas que le moteur de Carnot est une idéalisation et son cycle une référence. Les systèmes réels s'éloigneront inévitablement de cet idéal en raison de la friction, des limites des matériaux ou des contraintes de conception. Néanmoins, il est essentiel de comprendre le cycle de Carnot pour repousser les limites et s'approcher le plus possible de ce sommet de la thermodynamique. En conclusion, le cycle de Carnot est à la base des principes des systèmes thermiques, ce qui en fait un domaine d'étude essentiel pour tout ingénieur en herbe.

    Pour aller plus loin : Exemples et applications du cycle de Carnot

    Exemples pratiques du cycle de Carnot

    La beauté du cycle de Carnot, malgré ses fondements théoriques, réside dans la façon dont il peut être illustré en pratique à l'aide de gaz réels. Prenons l'exemple hypothétique d'un moteur de Carnot idéal qui utilise un gaz idéal monoatomique (comme l'hélium) comme substance active et qui fonctionne entre deux limites de température de 500 K (T1) et de 300 K (T2). La norme ISO 31-0 définit la température en Kelvin comme l'unité SI utilisée pour mesurer la température thermodynamique, \(\Delta U\) représente le changement d'énergie interne du système, \(C_v\) est la chaleur spécifique molaire à volume constant, n est la quantité de substance, et T est la température absolue. Par expansion isotherme, le gaz effectue un travail, \(W_{12}\) sur son environnement en se dilatant dans le réservoir de température plus élevé (T1). Le travail effectué peut être calculé à l'aide de l'équation suivante : \[ W_{12} = nRT_1 \ln \left(\frac{V_2}{V_1}\right) \] Au cours de la détente adiabatique qui suit, le système continue d'effectuer un travail \(W_{23}\) sans aucun transfert de chaleur. Le travail effectué est : \[ W_{23} = \frac{nR(T_2 - T_1)}{\gamma - 1} \] En utilisant la première loi de la thermodynamique, \( \Delta U = Q - W \), où Q représente le transfert de chaleur et W représente le travail effectué, on peut calculer le changement d'énergie interne (\( \Delta U \)) pour les processus adiabatiques et isothermes. Pour les processus adiabatiques, le transfert de chaleur est \( Q = 0 \), nous avons donc : \[ \Delta U = -W \] et pour les processus isothermes, \[ \Delta U = 0 \] Quelle que soit la complexité du fonctionnement du moteur de Carnot, ces expressions mathématiques expliquent chaque étape de manière éloquente.
    def isothermal_work(n, R, T1, V1, V2) : return n * R * T1 * math.log(V2 / V1) def adiabatic_work(n, R, gamma, T1, T2) : return (n * R * (T2 - T1)) / (gamma - 1)

    Applications réelles du cycle de Carnot en ingénierie

    Bien qu'aucun moteur ne puisse correspondre exactement au cycle de Carnot, ce dernier constitue un cadre pour l'examen et l'amélioration des moteurs thermiques pratiques. Les moteurs à vapeur en sont un exemple important. Le fonctionnement d'une centrale à vapeur reflète le cycle de Carnot. Le charbon ou le gaz brûlé chauffe l'eau et la transforme en vapeur (expansion isotherme). La vapeur à haute pression fait tourner la turbine (expansion adiabatique). La vapeur se refroidit ensuite dans un condenseur (compression isotherme), et enfin, une pompe renvoie l'eau condensée dans l'appareil de chauffage (compression adiabatique). Dans le domaine de la réfrigération, le cycle de Carnot permet non seulement de comprendre, mais aussi d'améliorer les systèmes de refroidissement. Le cycle de réfrigération inverse le fonctionnement du moteur thermique. La chaleur est extraite d'une source à basse température (expansion isotherme), puis le liquide de refroidissement se dilate en réduisant sa pression et sa température (expansion adiabatique). Ensuite, la chaleur est expulsée vers un réservoir à haute température (compression isotherme), et enfin, le liquide de refroidissement est comprimé, augmentant sa pression et sa température, le préparant pour le cycle suivant (compression adiabatique). Ces applications pratiques soulignent le dynamisme du cycle de Carnot, prouvant son importance fondamentale dans la thermodynamique et l'ingénierie mécanique.

    Maîtriser la formule du cycle de Carnot

    Comprendre le cycle de Carnot, ce n'est pas seulement reconnaître les concepts, c'est aussi saisir les mathématiques qui les sous-tendent. Cette section t'emmène plus loin dans la formule du cycle de Carnot, en la décomposant et en révélant la signification de chaque variable, en mettant l'accent sur la relation entre le calcul, la théorie et l'application dans la thermodynamique de l'ingénierie.

    Décomposition de la formule du cycle de Carnot

    Dans la formule du cycle de Carnot, la prémisse centrale est la relation entre la chaleur, le travail et la température thermodynamique des deux réservoirs impliqués dans le cycle. Cette relation est exprimée dans l'équation du rendement (\( \eta \)) d'un moteur de Carnot, qui est donnée par : \[ \eta = 1 - \frac{T_{L}}{T_{H}} \] Ici, \( \eta \a = 1 - \frac{T_{L}}{T_{H}} \a] :
    • \( \eta \) est le rendement du moteur de Carnot.
    • \N( T_{H} \N) est la température absolue (en Kelvin) du réservoir à haute température.
    • \N( T_{L} \N) est la température absolue (en Kelvin) du réservoir à basse température.
    Cette formule signifie que le rendement de tout moteur thermique est toujours inférieur à 1 (ou 100 %) en raison de la deuxième loi de la thermodynamique. Plus les températures des deux réservoirs sont proches, plus l'efficacité du moteur est faible. Dans le scénario idéal, où le réservoir à basse température est au zéro absolu, le moteur atteint un rendement de 100 %, ce qui est théoriquement impossible. En outre, rappelle-toi le concept d'entropie. Pour un cycle de Carnot réversible, le changement d'entropie est nul, ce qui peut s'énoncer comme suit : \[ \Delta S = S_{H} - S_{L} = \frac{Q_{H}}{T_{H}} - \frac{Q_{L}}{T_{L}} = 0 \] Cela implique que l'entropie transférée avec la chaleur du réservoir à haute température est égale à l'entropie transférée au réservoir à basse température, par conséquent, le fonctionnement du moteur ne modifie pas l'entropie totale.

    Utilisation de la formule du cycle de Carnot pour résoudre des problèmes

    Maintenant que tu comprends les parties intégrantes de la formule du cycle de Carnot, il est temps d'appliquer ces connaissances pour résoudre des problèmes du monde réel. Prenons un exemple où l'on te donne les températures de deux réservoirs et où l'on te demande de calculer l'efficacité du moteur de Carnot. Pour calculer ce rendement, tu dois utiliser la formule de rendement mentionnée ci-dessus. Si le réservoir à haute température ( \( T_{H} \) ) est à 800K et le réservoir à basse température ( \( T_{L} \) ) est à 300K, le rendement serait calculé comme suit : \[ \eta = 1 - \frac{T_{L}}{T_{H} \] En substituant les valeurs données : \[ \eta = 1 - \frac{300 K}{800 K} = 0.625 \] Ainsi, le rendement d'un moteur de Carnot fonctionnant entre ces deux réservoirs serait de 0.Ce calcul peut être facilement codé en Python comme suit :
    def calculate_efficiency(T_H, T_L) : eta = 1 - (T_L / T_H) return eta efficiency = calculate_efficiency(800, 300) print("The efficiency of the Carnot engine is", efficiency)
    Rappelle-toi que dans chaque problème, la première étape consiste toujours à comprendre correctement la question. Identifie les valeurs données et la variable inconnue que tu dois trouver. Ensuite, choisis la formule correcte à utiliser en fonction des valeurs données et de la variable inconnue. Après avoir substitué les valeurs, résous la formule algébriquement pour trouver la solution. De cette façon, la formule du cycle de Carnot devient un outil puissant dans ta boîte à outils d'ingénierie thermodynamique, et aucun problème ne sera au-delà de ta compréhension et de tes capacités de résolution.

    Exploration du cycle de Carnot inversé

    Dans le domaine de la thermodynamique et des moteurs thermiques, aucune exploration ne serait complète sans découvrir les merveilles du cycle de Carnot inversé. Pour mieux comprendre, nous allons étudier ce qu'est exactement un cycle de Carnot inversé, ce qu'il implique et l'importance cruciale qu'il revêt en thermodynamique.

    Qu'est-ce qu'un cycle de Carnot inversé ?

    Tu te souviens que le cycle de Carnot est un concept théorique pour un cycle de moteur thermique idéal qui a une efficacité maximale ? Le cycle de Carnot inversé est l'exact opposé, également appelé cycle de réfrigération. Le cycle de Carnot inversé est essentiellement un cycle de Carnot fonctionnant à l'envers. Ce fonctionnement inversé implique qu'au lieu de produire du travail en transférant la chaleur d'un réservoir à haute température vers un réservoir à basse température, le cycle de Carnot inversé consomme du travail pour transférer la chaleur d'un réservoir à basse température vers un réservoir à haute température. Le cycle de Carnot inversé se compose de deux processus isentropiques (où l'entropie reste constante) et de deux processus isothermes (où la température reste constante), tout comme le cycle de Carnot standard. La différence essentielle réside dans la direction de chaque processus. Le cycle commence par une compression isentropique, suivie d'une compression isotherme, puis d'une expansion isentropique et enfin d'une expansion isotherme. Une représentation typique du cycle de Carnot inversé sur un diagramme pression-volume montre ces échanges de travail et de chaleur. La zone à l'intérieur du cycle représente le travail net effectué sur le système. Voici la décomposition de chaque étape :
    • Compression isentropique : Le gaz réfrigérant est comprimé de façon adiabatique de l'état 1 à l'état 2, ce qui augmente sa pression et sa température.
    • Compression isotherme : La chaleur est expulsée à température constante de l'état 2 à l'état 3.
    • Expansion isentropique : Le réfrigérant se dilate de façon adiabatique de l'état 3 à l'état 4, ce qui fait chuter sa pression et sa température.
    • Expansion isotherme : La chaleur est absorbée à température constante de l'état 4 à l'état 1.

    Le cycle de Carnot inversé et son importance en thermodynamique

    Bien qu'il s'agisse d'un cycle idéal et qu'il ne soit pas atteint dans les applications réelles, le cycle de Carnot inversé revêt une importance remarquable dans l'étude de la thermodynamique, en particulier dans la compréhension de la réfrigération et des pompes à chaleur. Le cycle de Carnot inversé fournit la base de la performance maximale possible d'un cycle de réfrigération fonctionnant entre deux réservoirs thermiques. Tout système réel de réfrigération ou de climatisation aura un coefficient de performance (COP) inférieur à celui d'un cycle de Carnot inversé fonctionnant entre les deux mêmes températures. La formule pour calculer le COP d'un réfrigérateur est la suivante : \[ COP_R = \frac{T_L}{T_H - T_L} \] où \( T_L \) et \( T_H \) sont les températures absolues des réservoirs à basse et haute température, respectivement. L'importance du cycle de Carnot inversé va au-delà de la compréhension scientifique de base. Il sert de pierre angulaire au développement de technologies de réfrigération plus sophistiquées et plus efficaces dans diverses industries. Il aide les ingénieurs à concevoir des systèmes de chauffage et de refroidissement et permet aux chercheurs de découvrir de nouveaux réfrigérants respectueux de l'environnement.
    def calculate_COP(T_L, T_H) : COP = T_L / (T_H - T_L) return COP_value = calculate_COP(300, 500) print("The coefficient of performance of the refrigerator is", COP_value)
    En outre, les principes du cycle de Carnot inversé sont utiles pour relever des défis technologiques, tels que l'amélioration de l'efficacité énergétique des systèmes CVC, l'amélioration du stockage de l'énergie thermique ou le développement de technologies pour la conversion et le stockage de l'énergie thermique. Même si le cycle de Carnot inversé n'est peut-être pas réalisable en pratique, ses principes guident l'évolution de la thermodynamique, façonnant notre compréhension et nos avancées technologiques dans des domaines allant de l'ingénierie à la science de l'environnement.

    Étude comparative : Cycle de Brayton et cycle de Carnot

    Dans le vaste domaine de la thermodynamique, il existe de nombreux cycles, chacun possédant des caractéristiques et des principes uniques. Parmi eux, le cycle de Brayton et le cycle de Carnot intéressent particulièrement les ingénieurs et les étudiants. Mais comprendre ces cycles, ce n'est pas seulement les étudier isolément, c'est aussi les comparer pour mieux apprécier leurs fonctionnalités, leurs différences et leurs impacts sur la thermodynamique.

    Différences entre le cycle de Brayton et le cycle de Carnot

    Le cycle de Carnot et le cycle de Brayton sont des principes fondamentaux dans l'étude des cycles thermodynamiques. Ces deux cycles ont une importance conceptuelle et pratique dans divers systèmes thermodynamiques, mais ils diffèrent sur de nombreux aspects. Tout d'abord, le cycle de Carnot est un cycle thermodynamique théorique et idéal avec une efficacité maximale. Il se compose de deux processus isentropiques (entropie constante) et de deux processus isothermes (température constante) et fonctionne avec un gaz parfait. Sa principale application réside dans l'établissement d'une référence pour l'efficacité des moteurs thermiques. À l'inverse, le cycle de Brayton, également appelé cycle de Joule, est le cycle théorique des turbines à gaz, un exemple de système ouvert qui échange à la fois de la matière et de l'énergie avec son environnement. Il comporte trois processus principaux : la compression isentropique, l'addition de chaleur à pression constante et la détente isentropique.
    Facteur Cycle de Brayton Cycle de Carnot
    Type de cycle Un cycle réel, pratique, utilisé dans les turbines à gaz Un cycle théorique, idéal, utilisé comme référence pour l'efficacité des moteurs thermiques.
    Procédés Compression isentropique, ajout de chaleur à pression constante, expansion isentropique Deux processus isentropiques et deux processus isothermes
    Milieu de travail L'air, qui est aspiré et expulsé Gaz parfait contenu dans un système fermé
    En réalité, les machines et les systèmes réels n'atteignent pas les conditions idéales des cycles de Carnot ou de Brayton en raison de facteurs tels que le frottement, les propriétés des matériaux, les taux de transfert de chaleur limités ou l'inefficacité des composants. Néanmoins, les cycles théoriques constituent une référence idéale pour mesurer les performances des cycles pratiques.

    L'impact du cycle de Brayton et du cycle de Carnot sur la thermodynamique

    Dans l'étude de la thermodynamique, le cycle de Brayton et le cycle de Carnot ont une importance particulière. Non seulement ils constituent la base théorique pour comprendre les moteurs thermiques, les cycles de réfrigération et bien d'autres choses encore, mais ces moteurs idéalisés représentent également le summum de l'efficacité que les moteurs pratiques s'efforcent d'imiter. Le cycle de Carnot, célèbre pour son efficacité théorique maximale, définit les limites de la possibilité de convertir la chaleur en travail. En veillant à ce qu'aucune entropie ne soit créée dans ce cycle, il constitue le point de référence idéal pour mesurer l'efficacité de tous les autres moteurs. Il est à l'origine de la deuxième loi de la thermodynamique, garantissant qu'aucun moteur réel ne peut dépasser l'efficacité d'un moteur de Carnot fonctionnant entre les deux mêmes températures. D'autre part, le cycle de Brayton décrit le fonctionnement d'un moteur à combustion continue. Les processus de compression et d'expansion du cycle illustrent les concepts de travail, d'énergie et d'entropie, jouant un rôle crucial dans le fonctionnement réel et la conception des moteurs à réaction, des turbines à gaz et des centrales électriques modernes. Ces deux cycles contribuent de manière significative à notre compréhension des technologies de conversion de l'énergie et ont permis des avancées dans des domaines connexes. Par exemple, grâce au cycle de Carnot, les chercheurs et les ingénieurs cherchent continuellement des méthodes pour minimiser la dissipation d'énergie afin d'optimiser l'efficacité des moteurs. Parallèlement, les principes du cycle de Brayton ont considérablement influencé le développement des turbines à gaz à haut rendement et la production d'énergie moderne. En comparant ces deux cycles, tu peux acquérir une compréhension globale de leurs différences, de leurs similitudes, de leurs applications et des défis à relever pour obtenir des conditions idéales dans des systèmes réels. Il est essentiel de comprendre les limites pratiques et théoriques de ces cycles pour faire avancer les innovations et améliorer l'efficacité des futures machines thermiques.

    Cycle de Carnot - Principaux enseignements

    • Le cycle de Carnot est un concept théorique pour un cycle de moteur thermique idéal qui établit une référence pour l'analyse des systèmes thermiques et de leur efficacité.
    • La formule du cycle de Carnot implique la relation entre la chaleur, le travail et la température thermodynamique de deux réservoirs, encapsulée dans le calcul de l'efficacité \(\eta = 1 - \frac{T_{L}}{T_{H}}\) où \(\eta\) est l'efficacité du moteur, \(T_{H}\) est la température du réservoir à haute température et \(T_{L}\) est la température du réservoir à basse température.
    • Le cycle de Carnot Exemple : Un moteur de Carnot fonctionnant avec un gaz idéal entre deux limites de température de 500K et 300K via deux processus : la détente isotherme (effectuant un travail) et la détente adiabatique (effectuant un travail sans aucun transfert de chaleur).
    • Le cycle de Carnot inversé, également connu sous le nom de cycle de réfrigération, est un cycle de Carnot fonctionnant à l'envers, consommant du travail pour transférer la chaleur d'une température plus basse à un réservoir de température plus élevée. Il est essentiel pour comprendre la réfrigération et les pompes à chaleur.
    • Comparaison entre le cycle de Brayton et le cycle de Carnot : Alors que le premier est un cycle pratique utilisé dans les turbines à gaz et qui consiste en une compression isentropique, un ajout de chaleur à pression constante et une expansion isentropique, le second est un cycle idéal théorique utilisé comme référence pour l'efficacité des moteurs thermiques et qui consiste en deux processus isentropiques et deux processus isothermiques.
    Cycle de Carnot Cycle de Carnot
    Apprends avec 15 fiches de Cycle de Carnot dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Cycle de Carnot
    Qu'est-ce que le cycle de Carnot?
    Le cycle de Carnot est un modèle théorique de moteur thermique qui décrit les processus réversibles d'expansion et de compression de gaz, optimisant ainsi l'efficacité énergétique.
    Pourquoi le cycle de Carnot est-il important?
    Le cycle de Carnot est important parce qu'il définit l'efficacité maximale qu'un moteur thermique peut atteindre, servant de référence pour évaluer les performances des machines réelles.
    Quels sont les quatre processus du cycle de Carnot?
    Le cycle de Carnot consiste en deux isothermes (expansion et compression) et deux adiabatiques (expansion et compression), formant une boucle thermodynamique fermée.
    Quelle est l'efficacité d'un moteur de Carnot?
    L'efficacité d'un moteur de Carnot dépend de la différence de température entre les sources chaude et froide, calculée comme 1 - (T_froide / T_chaude).

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Qu'est-ce que le cycle de Carnot dans le contexte de la thermodynamique technique ?

    Quelles sont les quatre étapes du fonctionnement d'un moteur thermique de Carnot ?

    Pourquoi la compréhension du cycle de Carnot est-elle essentielle pour les étudiants en ingénierie ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Cycle de Carnot

    • Temps de lecture: 21 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !