Théorie de Landau de la transition de phase

Plonge dans les subtilités de la théorie de Landau de la transition de phase, un concept pivot dans l'étude de la thermodynamique, et particulièrement essentiel en ingénierie. Ce guide complet te présente la signification, le raisonnement, l'histoire et les concepts fondamentaux de cette théorie fondamentale. Tu es invité à démêler des exemples pratiques, à explorer ses applications dans des scénarios réels et à comprendre la signification de l'équation de transition de phase de Landau. L'exploration s'étend en outre au domaine fascinant des transitions de phase magnétiques, soulignant la portée étendue de la théorie de Landau dans le domaine de la thermodynamique. Ce voyage perspicace te permettra d'acquérir une solide compréhension de l'un des cadres théoriques les plus profonds de l'ingénierie.

Théorie de Landau de la transition de phase Théorie de Landau de la transition de phase

Crée des supports d'apprentissage sur Théorie de Landau de la transition de phase avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Tables des matières
Table des mateères

    Comprendre la théorie de Landau sur les transitions de phase

    La théorie de Landau de la transition de phase est un concept crucial dans la sphère de l'ingénierie, en particulier dans l'étude de la thermodynamique et de la science des matériaux. Cette théorie te permet de comprendre comment les transitions de phase se produisent au niveau microscopique et pourquoi les matériaux se comportent de certaines façons pendant les transitions de phase.

    La signification de la théorie de Landau sur la transition de phase

    Pour bien comprendre le concept de la théorie de Landau de la transition de phase, tu dois d'abord comprendre ce que signifie une transition de phase. Dans le domaine de la thermodynamique, une transition de phase fait référence au changement qui se produit lorsqu'une substance passe d'un état de matière à un autre.

    Ces états comprennent principalement les états solide, liquide et gazeux, bien qu'il existe des états plus avancés tels que le plasma et les condensats de Bose-Einstein.

    Approfondir le raisonnement de la théorie de Landau sur la transition de phase

    La théorie de Landau explique ces transitions en utilisant le concept de potentiel thermodynamique. Il a proposé que l'énergie libre d'un système puisse être approximée comme une expansion en série de Taylore autour de sa valeur minimale.

    La théorie de Landau affirme fondamentalement que ces transitions se produisent en raison de la symétrie du paramètre d'ordre, une quantité qui caractérise le comportement macroscopique d'un système. Le paramètre d'ordre est représenté mathématiquement comme suit :

    \[ \NPhi = \Nbegin{cases} 0 & \mbox{for } T > T_c \\\neq 0 & \mbox{for } T < T_c \end{cases} \]

    Le paramètre d'ordre \( \NPhi \N) t'indique essentiellement si une transition de phase s'est produite ou non. À des températures supérieures à une température critique \( T_c \), il y a une symétrie dans le système et le paramètre d'ordre est nul. Mais lorsque la température descend en dessous de ce point critique, la symétrie est rompue et le paramètre d'ordre change, ce qui signifie qu'il y a une transition de phase.

    Histoire et contexte de la théorie de Landau en thermodynamique

    La théorie de Landau a été largement développée dans les années 1930, dans le contexte de la compréhension des transitions de phase et des phénomènes critiques. Aujourd'hui encore, la théorie de Landau fait partie intégrante des études avancées en physique de la matière condensée.

    Concepts fondamentaux utilisés dans la théorie de Landau sur les transitions de phase

    La théorie Landau des transitions de phase repose sur plusieurs concepts fondamentaux, notamment :

    L'ensemble de ces concepts permet de comprendre de façon quantifiable comment et pourquoi les transitions de phase se produisent dans divers matériaux. Ces connaissances sont particulièrement utiles aux scientifiques et aux ingénieurs qui cherchent à manipuler les propriétés des matériaux pour diverses applications.

    Exemples de démêlage de la théorie de Landau sur la transition de phase

    L'examen d'exemples spécifiques te permet de mieux comprendre comment la théorie de Landau se comporte dans des situations réelles. L'essence de la théorie peut être saisie en examinant deux types différents de transitions de phase - le premier et le second ordre. Ces catégories sont basées sur le fait qu'une chaleur latente associée est impliquée ou non dans la transition.

    Exemples illustrant les transitions de phase de premier et de second ordre

    Une transition de phase de premier ordre implique un changement des propriétés physiques d'un matériau, accompagné d'un échange de chaleur (chaleur latente). Par exemple, les exemples les plus courants sont la fonte de la glace en eau, ou l'ébullition de l'eau en vapeur. Ces deux changements impliquent un échange de chaleur et se traduisent par un état physique complètement différent de la matière. À l'échelle microscopique, cela se traduit par un changement brutal du paramètre d'ordre.

    La théorie de Landau te permet de calculer la chaleur latente impliquée dans de telles transitions. Pour un système subissant une transition de phase du premier ordre, les paramètres d'ordre passent d'une valeur à une autre à la température critique \( T_c \) indiquant un changement soudain de l'état du système. Ce comportement est représenté par :

    \[ \Delta q = T\left(\frac{\partial \phi}{\partial T}\right)_{ v = \frac{T_c\Delta s}{v}} \]

    Dans l'équation donnée, \( \Delta q \N) représente la chaleur latente, \( \Delta s \N) le changement d'entropie et \( \Delta s \N) est le paramètre d'ordre.

    En revanche, une transition de phase du second ordre se produit progressivement, sans chaleur latente, et est marquée par un changement continu du paramètre d'ordre en fonction de la température. Le phénomène de ferromagnétisme qui se produit lorsqu'on chauffe un aimant au-dessus de la température de Curie est un exemple de transition de phase du deuxième ordre. En dessous de la température de Curie, l'aimant présente une aimantation spontanée (paramètre d'ordre non nul), mais lorsque tu le chauffes au-delà du point de Curie, cette aimantation tend vers zéro de manière continue, ce qui indique la transition de phase d'un état ferromagnétique à un état paramagnétique.

    Application de la théorie de Landau pour comprendre des exemples

    Dans la théorie de Landau sur les transitions de phase, le comportement de ces transitions de phase de second ordre peut être compris en termes de rupture de symétrie et de changement continu du paramètre d'ordre. Au lieu de sauts brusques, le paramètre d'ordre subit un changement en douceur lorsque la température traverse le point critique, comme indiqué par :

    \[ \M = \begin{cases} 0 & \mbox{for } T > T_c \\\N- (T_c - T)^\beta & \mbox{for } T < T_c \end{cases} \]

    Ici \( \M \N) est le paramètre d'ordre (magnétisation dans le cas du ferromagnétisme), \( T \N) est la température et \N( \Nbeta \N) est un exposant critique défini par le système. Remarque que le changement est continu et non brusque comme dans le cas de la transition du premier ordre.

    Pertinence des exemples dans le domaine de la thermodynamique technique

    Ces exemples de transitions de phase, expliqués dans le contexte de la théorie de Landau, jouent un rôle important dans diverses applications d'ingénierie. En comprenant les transitions du premier et du deuxième ordre, les ingénieurs peuvent manipuler les conditions de transition des matériaux pour des utilisations spécifiques. Par exemple, la compréhension des transitions de phase dans les alliages métalliques peut être cruciale pour développer des matériaux ayant les propriétés mécaniques souhaitées. De même, l'appréciation des transitions de phase dans les polymères pourrait conduire à des avancées dans la technologie des plastiques.

    La connaissance des transitions de phase du premier et du second ordre est également déterminante dans les applications de production d'énergie. Les centrales électriques exploitant la puissance de la vapeur, les systèmes de refroidissement déployant des transitions liquide-gaz et les centrales géothermiques utilisant la chaleur de la Terre, dépendent tous fortement des transitions de phase du premier ordre. À l'inverse, les supraconducteurs et les superfluides - sujets de grand intérêt dans le domaine des technologies quantiques - sont des exemples classiques de transitions de phase du second ordre.

    En résumé, l'application et la compréhension de la théorie de Landau à travers ces exemples pratiques sous-tendent un vaste éventail de disciplines techniques et technologiques. Elle complète la panoplie d'outils de l'ingénieur en lui fournissant une compréhension mathématique des caractéristiques de transformation inhérentes à différents matériaux.

    Applications pratiques de la théorie de Landau sur la transition de phase

    La théorie de Landau n'est pas seulement un concept abstrait confiné aux manuels scolaires ; elle joue un rôle majeur dans diverses applications pratiques, en particulier dans le domaine de l'ingénierie et de la science des matériaux. Cette théorie permet de comprendre et de prédire le comportement des matériaux dans différentes conditions et constitue un outil essentiel pour les ingénieurs et les scientifiques du monde entier.

    Comment la théorie de Landau aide dans les scénarios de la vie réelle

    Les principes abstraits de la théorie de Landau sont appliqués à des situations aussi concrètes que faire bouillir une bouilloire ou aussi avancées que la conception et la création de supraconducteurs. Guidés par les explications de Landau sur les transitions de phase, les ingénieurs peuvent même prédire et contrôler le comportement des matériaux dans différentes conditions environnementales.

    Ce contrôle est crucial dans des industries aussi diverses que l'aéronautique, l'automobile, l'agroalimentaire et même l'architecture.

    Dans l'aéronautique, par exemple, il est nécessaire de comprendre comment les matériaux se comporteront à des températures et des pressions extrêmes, environnements que l'on rencontre dans l'espace. Les points de fusion et d'ébullition des métaux - des transitions de phase du premier ordre expliquées par la théorie de Landau - constituent des considérations essentielles dans le choix des matériaux utilisés pour la construction des avions et des engins spatiaux. Ces calculs permettent de s'assurer que le matériau ne subira pas de transitions de phase indésirables susceptibles de mettre en péril la structure et la sécurité du véhicule.

    De plus, dans l'industrie des semi-conducteurs, il est important de comprendre les points de transition de phase et de contrôler les propriétés de la substance. Cette compréhension permet de manipuler les états électroniques, essentiels au fonctionnement de ces appareils.

    Les applications industrielles de la théorie des transitions de phase

    Dans le domaine des applications industrielles, la théorie de Landau permet de prédire le comportement des matériaux soumis à des changements radicaux. Qu'il s'agisse de déterminer la combinaison d'alliages pour un moteur de voiture soumis à des températures élevées ou de concevoir des matériaux d'emballage alimentaire dont les propriétés changent à des températures spécifiques, la compréhension des transitions de phase est cruciale.

    Prenons l'exemple de l'industrie alimentaire. De nombreux matériaux d'emballage alimentaire subissent un changement de phase à une certaine température pour conserver la fraîcheur des aliments qu'ils contiennent. Cette transition peut aider à maintenir une température optimale à l'intérieur ou modifier la perméabilité de l'emballage dans des conditions spécifiques.

    Dans le domaine de la science et de l'ingénierie des matériaux, la théorie de Landau contribue également au développement des "alliages à mémoire de forme". Il s'agit de matériaux qui peuvent retrouver leur forme initiale après avoir été déformés, simplement en les chauffant au-delà d'une certaine température. Les transitions de phase expliquées par la théorie de Landau aident les ingénieurs à concevoir ces matériaux intelligents et à contrôler la température à laquelle le changement de forme se produit.

    Rôles et utilisation répandue de la théorie de Landau en ingénierie

    En substance, la théorie de Landau sur les transitions de phase sert de pont indispensable entre les principes théoriques et les applications du monde réel pour les ingénieurs. Elle sert d'outil d'orientation qui apporte prévisibilité et contrôle dans les applications qui nécessitent un changement d'état physique.

    De plus, lorsque tu te rappelles que chaque élément technologique, du téléphone portable que tu tiens dans ta main à l'avion qui s'envole dans le ciel, repose sur des matériaux qui ont été spécifiquement sélectionnés et conçus en fonction de leurs propriétés de transition de phase, l'importance considérable de la théorie de Landau devient encore plus évidente.

    On peut dire que sans une compréhension claire des transitions de phase grâce à la théorie de Landau, l'ampleur actuelle des progrès technologiques serait inimaginable.

    Mis à part les aspects pratiques, la théorie de Landau alimente également les principes fondamentaux de l'enseignement de l'ingénierie. Elle ouvre la voie à la compréhension des systèmes thermodynamiques complexes et de la mécanique statistique, et constitue un aspect élémentaire des programmes de science des matériaux et de physique.

    Qu'il s'agisse d'applications technologiques innovantes, de contrôle de la qualité des processus de fabrication ou de recherche universitaire et industrielle avancée, une bonne maîtrise des principes établis par la théorie de Landau continue d'être largement utilisée dans le domaine de l'ingénierie et au-delà.

    Décomposer l'équation de transition de phase de la théorie de Landau

    Le cadre mathématique central de la théorie de Landau repose sur une équation spécifique qui facilite la compréhension des transitions de phase. Approfondissons cette équation et voyons comment chaque terme contribue à la compréhension de la théorie.

    Comprendre le cadre mathématique de la théorie de Landau

    La théorie de Landau propose une approche de mécanique statistique des transitions de phase et s'appuie sur une équation fondamentale pour décrire ces phénomènes. Le cœur de la théorie est incarné par la fonction d'énergie libre de Landau, généralement désignée par \( F(\phi) \), qui donne l'énergie libre d'un système par volume. L'énergie libre, dans ce cas, dépend d'un seul paramètre, \( \phi \), connu sous le nom de paramètre d'ordre. Il s'agit d'une mesure du degré d'asymétrie du système, dont la valeur change lorsqu'un système passe par une transition de phase.

    La fonction d'énergie libre de Landau est donnée par l'équation suivante :

    \[ F(\phi) = F_0 + \frac{1}{2}a(T)\phi^2 + \frac{1}{4}b\phi^4 + \ldots \].

    Ici, \( F_0 \) représente l'énergie libre à température nulle, \( a(T) \) et \( b \) sont des paramètres phénoménologiques relatifs à la température, et les termes \( \phi^2 \) et \( \phi^4 \) sont la deuxième et la quatrième puissance du paramètre d'ordre, respectivement. Cette équation est une expansion en puissances du paramètre d'ordre \( \phi \), et les coefficients de chaque terme dépendent de la température du système.

    Les termes de l'équation se décomposent comme suit :

    • \( F_0 \) - Il s'agit de l'énergie libre du système à la température du zéro absolu. C'est la base à partir de laquelle nous mesurons le changement d'énergie libre au fur et à mesure que le système évolue.
    • \N( a(T) \N) - Ce terme rend compte de la dépendance de l'énergie libre par rapport à la température. En gros, il module la vitesse à laquelle l'énergie libre change en fonction de \( \phi \).
    • \N- b \N - Il s'agit d'une constante positive qui garantit que \N F(\Nphi) \N reste liée.

    Lorsque \( a(T) \) change de signe, passant de positif à négatif, le système subit une transition de phase. Plus précisément, pour \( T>T_c \) (où \( T_c \) est la température critique), \( a(T)>0 \) et \( F(\phi) \) a un seul minimum à \( \phi=0 \), ce qui correspond à la phase "symétrique". Cependant, pour \( T

    Déchiffrer l'équation de Landau pour la transition de phase

    Cette équation mathématique est essentielle pour expliquer le comportement des différents types de transitions de phase. Elle permet de prédire le comportement du système lorsqu'il subit une transition d'une phase à une autre et le rôle de la température dans ces transitions.

    Par exemple, l'

    équation peut être manipulée pour calculer la chaleur latente impliquée dans les transitions du premier ordre ou le changement continu du paramètre d'ordre par rapport à la température dans les transitions du second ordre.

    Les signes et les valeurs du paramètre d'ordre \( \phi \) et du coefficient \( a(T) \) dans l'équation déterminent de façon cruciale le type de transition de phase

    .

    Cette équation te permet de prédire quand une transition se produira (en termes de température) et de déterminer les changements physiques (en termes de paramètre d'ordre) que le système subira pendant la transition. L'équation de Landau est donc très importante pour comprendre les transitions de phase.

    L'

    importance de l'équation dans la théorie

    de Landau

    L'équation au cœur de la théorie de Landau joue un rôle crucial dans l'élucidation des principes de la théorie

    . L'

    évolution de l'énergie libre tracée à l'aide de cette équation donne un aperçu vital des forces motrices qui sous-tendent les transitions de phase - elle explique pourquoi et comment les matériaux passent d'une phase à une autre dans différentes conditions environnementales.

    D'un point de vue technique, l'équation de Landau joue un rôle déterminant dans le domaine de l'ingénierie, en particulier dans la science des matériaux et la thermodynamique

    .

    Elle aide les ingénieurs à prédire comment les changements de température affecteront les matériaux avec lesquels ils travaillent et leur permet de prévoir d'éventuelles transitions de phase dans ces matériaux.

    Les

    domaines de l'ingénierie, tels que l'aéronautique, la modélisation du climat, la recherche sur les supraconducteurs et même la nanotechnologie, reposent tous sur la compréhension des principes véhiculés par l'équation de Landau

    . L'équation

    donne des prédictions précises sur le moment où les transitions de phase doivent se produire et sur les changements auxquels il faut s'attendre.

    En conclusion, l'équation est un pivot non seulement pour naviguer dans les rouages de la théorie des transitions de phase, mais aussi comme un outil précieux, parfois indispensable, dans les applications pratiques à travers les universités et l'industrie.

    Explorer la théorie de Landau de la transition de phase magnétique

    Dans le domaine de la physique, l'application de la théorie de Landau aux systèmes magnétiques fournit un moyen robuste de comprendre et d'analyser les transitions de phase qui se produisent dans ces systèmes

    .

    Cette théorie a un impact profond sur la compréhension de phénomènes tels que l'aimantation et la désaimantation, ainsi que sur la façon dont les matériaux réagissent à l'application ou à la suppression d'un champ magnétique externe.

    Relation entre la théorie de Landau et les transitions de phase magnétiques

    Lorsque nous parlons de transitions de phase, cela ne se limite pas aux changements d'état de la matière, comme le passage de l'état solide à l'état liquide ou de l'état liquide à l'état gazeux

    .

    Elle s'étend bien plus loin, englobant les transitions entre les états magnétiques, comme celles qui font passer d'un état ferromagnétique à un état paramagnétique.

    C'

    est là que la théorie de Landau nous donne un aperçu fondamental de ce qui motive ces transitions de phase, en particulier celles que connaissent les matériaux magnétiques.

    Comme tous les systèmes physiques, le comportement des matériaux magnétiques peut être déduit de l'analyse de leur énergie libre

    .

    Selon Landau, chaque phase possible d'un matériau correspond à un minimum de l'énergie libre du système.

    La

    clé pour comprendre les transitions de phase magnétiques réside dans la compréhension de la façon dont ces minima changent avec la température, un facteur qui a un impact significatif sur les propriétés magnétiques.

    L'

    énergie libre associée à une phase magnétique peut être donnée par une équation similaire à celle de la théorie générique de Landau

    .

    Elle est donnée ci-dessous :

    \[ F(m) = F_0 + \frac{1}{2}a(T)m^2 + \frac{1}{4}b m^4 + \ldots \]

    où \( m \) est défini comme l'aimantation du système.

    Ici, le terme de second ordre \( a(T) m^2 \) représente la réponse du système à un champ magnétique externe, tandis que le terme de quatrième ordre \( b m^4 \) décrit les interactions magnétiques à l'intérieur du système.

    Ces équations peuvent être utilisées pour prédire les changements d'aimantation en fonction de la température et la transition d'un état démagnétisé à un état magnétisé

    .

    Comme dans l'application générale de la théorie de Landau aux transitions de phase, le terme dépendant de la température \( a(T) \) est le facteur déterminant lorsqu'une transition de phase se produit.

    Comprendre la physique sous-jacente des transitions magnétiques

    Les changements qui se produisent dans l'aimantation lors de l'application ou de la suppression d'un champ magnétique externe sont des exemples classiques de transitions de phase

    . Le

    passage d'une phase désordonnée (paramagnétique) à une phase ordonnée (ferromagnétique) ou vice versa régit la façon dont les aimants interagissent entre eux et avec le monde qui les entoure.

    Dans un matériau ferromagnétique dont la température est inférieure à la température de Curie, le système minimise son énergie libre en alignant tous ses domaines magnétiques, ce qui se traduit par une magnétisation importante

    .

    Cependant, lorsqu'il est chauffé au-delà de la température de Curie, une transition de phase se produit.

    Les domaines s'orientent de manière aléatoire, ce qui entraîne une magnétisation nette de zéro, et le matériau devient paramagnétique.

    Ces transitions sont représentatives d'une classe plus large de transitions connues sous le nom de transitions de phase de second ordre

    .

    Elles partagent des caractéristiques communes, telles qu'un changement continu de l'aimantation et une divergence de la susceptibilité magnétique du matériau à la température de transition de phase (la température de Curie, dans ce cas).

    Les

    transitions de phase dans les systèmes magnétiques, et la température précise à laquelle elles se produisent, peuvent être prédites en identifiant le point où l'équation de l'énergie libre présente une série de minima dégénérés

    . La

    mécanique statistique sous-jacente peut être complexe, mais les résultats sont puissants : en utilisant uniquement les principes de minimisation de l'énergie libre, tu peux étudier une vaste gamme de phénomènes et de transitions magnétiques.

    Le rôle du magnétisme dans l'étude des transitions de phase

    Le magnétisme joue un rôle inestimable dans l'élargissement de notre compréhension des transitions de phase

    . L'

    étude de la façon dont les systèmes passent d'un état de phase magnétique à un autre (par exemple, d'un état paramagnétique désordonné à un état ferromagnétique ordonné) permet de comprendre comment des transitions similaires peuvent se produire dans d'autres systèmes.

    Au-delà de sa valeur fondamentale en physique, l'étude des transitions de phase magnétiques a également des implications pratiques

    .

    Dans les domaines de l'ingénierie et de la technologie, les matériaux magnétiques sont utilisés partout, des supports de stockage sur disque dur aux transformateurs, en passant par les moteurs et les dispositifs inductifs.

    La précision avec laquelle nous pouvons prédire et contrôler les propriétés magnétiques des substances dépend souvent de notre compréhension des transitions de phase que ces matériaux subissent lorsqu'ils changent de conditions, telles que la température

    .

    La théorie de Landau nous fournit un cadre pour accomplir cette tâche.

    Offrant une lentille à travers laquelle comprendre le phénomène intrigant des transitions de phase, elle continue d'être au cœur de nombreuses innovations et percées dans les secteurs de la science théorique et appliquée.

    Théorie de Landau sur les transitions de phase - Principaux enseignements

    • La théorie de Landau sur les transitions de phase concerne le changement des propriétés physiques d'un matériau, souvent accompagné d'un échange de chaleur (chaleur latente), par exemple la fonte de la glace en eau.
    • Une transition de phase du premier ordre implique un saut dans les paramètres d'ordre à une température critique, représentant un changement soudain de l'état du système, avec la chaleur latente impliquée
    .
    • Une équation représentant ceci est donnée comme suit : \[ \Delta q = T\left(\frac{\partial \phi}{\partial T}\right)_{ v = \frac{T_c\Delta s}{v}}
    • \
    • ]
    • Une transition de phase du second ordre se produit progressivement, sans chaleur latente impliquée, et est marquée par un changement continu du paramètre d'ordre avec la température
    • . Un
    • exemple de ce phénomène est le changement d'état d'un aimant, qui passe du ferromagnétisme au paramagnétisme lorsqu'il est chauffé au-dessus de la température de Curie.
    • L'application de la théorie de Landau joue un rôle crucial dans divers domaines de l'ingénierie, tels que le développement de matériaux aux propriétés spécifiques, les applications de production d'énergie et même les technologies quantiques.
    • L'
    • équation clé de la théorie de Landau, connue sous le nom de fonction d'énergie libre de Landau, est donnée par ce qui suit
    • :
    \
    • [ F(\phi) = F_0 + \frac{1}{2}a(T)\phi^2 + \frac{1}{4}b\phi^4 + \ldots \].

    Théorie de Landau de la transition de phase Théorie de Landau de la transition de phase
    Apprends avec 15 fiches de Théorie de Landau de la transition de phase dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Théorie de Landau de la transition de phase
    Qu'est-ce que la théorie de Landau de la transition de phase ?
    La théorie de Landau est un cadre mathématique pour comprendre les transitions de phase, en se concentrant sur les changements d'ordre et de symétrie.
    Quels sont les concepts clés de la théorie de Landau ?
    Les concepts clés incluent le paramètre d'ordre, la fonction d'état libre, et les fluctuations critiques à proximité des points de transition.
    Comment la théorie de Landau modélise-t-elle une transition de phase ?
    La théorie utilise un développement de série en termes de paramètre d'ordre pour modèle l'énergie libre et décrire les changements d'état.
    Quels types de transitions de phase la théorie de Landau peut-elle décrire ?
    Elle décrit principalement les transitions de phase du premier et du second ordre, y compris celles des matériaux ferromagnétiques et des fluides.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Qu'est-ce que la théorie de Landau de la transition de phase ?

    Qu'est-ce qu'un paramètre d'ordre dans le contexte de la théorie de Landau de la transition de phase ?

    Quand la théorie de Landau sur la transition de phase a-t-elle été développée et quel rôle joue-t-elle aujourd'hui ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Théorie de Landau de la transition de phase

    • Temps de lecture: 25 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !