Droit de l'immigration

Le droit de l'immigration est un domaine juridique complexe et en constante évolution qui a des répercussions importantes sur les individus, les familles et les entreprises. Dans cet article, tu vas acquérir une compréhension approfondie du droit de l'immigration, de sa signification et de son importance, ainsi que des éléments essentiels à prendre en compte. Tu exploreras également des exemples pratiques et des cas notables du système juridique britannique qui amélioreront tes connaissances sur ce sujet essentiel. En outre, tu te plongeras dans la loi sur l'immigration, ses principales dispositions et les changements et amendements essentiels qui ont un impact sur la loi. Enfin, tu découvriras les subtilités du droit de l'immigration des affaires au sein du système juridique britannique, des exigences requises aux processus et procédures que tu devras suivre. Cette exploration complète du droit de l'immigration a pour but de te fournir des indications précieuses et des informations essentielles pour mieux comprendre ce domaine du droit aux multiples facettes.

Droit de l'immigration Droit de l'immigration

Crée des supports d'apprentissage sur Droit de l'immigration avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Tables des matières
Table des mateères

    Comprendre le droit de l'immigration

    Dans cette section, nous allons nous plonger dans le domaine du droit de l'immigration, comprendre sa signification, son importance et les éléments essentiels qui composent cette discipline juridique.

    Signification et importance du droit de l'immigration

    Le droit de l'immigration est l'ensemble des lois, règles et règlements qui régissent le processus d'immigration, c'est-à-dire l'entrée et le séjour des ressortissants étrangers dans un pays. Il s'agit d'un cadre juridique en constante évolution qui prend en compte les politiques, les intérêts en matière de sécurité et les conditions économiques de la nation. L'importance de la loi sur l'immigration est évidente à bien des égards : - Elle garantit que le pays maintient un système d'immigration ordonné, en équilibrant les intérêts de la nation et ceux des candidats à l'immigration. - Elle répond aux préoccupations en matière de sécurité nationale et de sûreté en mettant en place des mesures strictes visant à prévenir l'immigration illégale et les menaces potentielles. - La loi sur l'immigration contribue à la croissance économique en réglementant l'entrée des migrants qualifiés et non qualifiés, facilitant ainsi l'échange de talents et de main-d'œuvre à travers les frontières.

    Loi sur l'immigration : Ensemble de règles et de règlements qui déterminent les conditions dans lesquelles les ressortissants étrangers peuvent entrer, résider, travailler ou obtenir la citoyenneté dans un pays.

    Éléments essentiels de la loi sur l'immigration

    Le droit de l'immigration comprend plusieurs éléments clés qui jouent un rôle essentiel dans la manière dont les questions liées à l'immigration sont traitées. Explorons certains de ces éléments essentiels : 1. Visas et autorisations d'entrée: Les ressortissants étrangers ont besoin d'une autorisation pour entrer et séjourner dans un pays, généralement sous la forme de visas ou de permis d'entrée. Les exigences spécifiques et les types de visas varient en fonction du but de la visite et des politiques d'immigration du pays. - Visas de visiteur : Permettent aux individus de visiter le pays pour le tourisme, les visites familiales et d'autres raisons temporaires. - Visas de travail : Autorise les ressortissants étrangers à travailler dans le pays, généralement accordé à ceux qui ont certaines compétences ou des offres d'emploi de la part d'employeurs locaux.- Visas d'étudiant : Délivrés aux étudiants internationaux qui souhaitent poursuivre leurs études dans les établissements d'enseignement du pays. - Visas familiaux : Permettent aux membres de la famille ou aux partenaires des citoyens ou des résidents permanents de les rejoindre dans le pays. 2. Résidence temporaire et permanente : La loi sur l'immigration établit les critères de résidence temporaire et permanente, qui dépendent souvent de facteurs tels que les liens de l'individu avec le pays, la nature de l'emploi et la présence des membres de la famille. - Permis de résidence temporaire : Accordent aux ressortissants étrangers le droit de résider dans le pays pour une période limitée, généralement liée à la durée de leur visa. - Permis de résidence permanente : Permettent aux individus de vivre et de travailler dans le pays indéfiniment, sous réserve de certaines conditions, conduisant à l'éligibilité à la citoyenneté dans de nombreux cas. 3. Politiques relatives aux réfugiés et à l'asile: Les pays ont des lois et des règlements spécifiques concernant les réfugiés et les demandeurs d'asile, visant à fournir une protection et un soutien à ceux qui fuient la persécution ou la guerre dans leur pays d'origine. - Statut de réfugié : Accordé aux personnes qui répondent à la définition d'un réfugié en vertu de la Convention de 1951 sur les réfugiés, à savoir une personne craignant avec raison d'être persécutée en raison de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de ses opinions politiques ou de son appartenance à un groupe social particulier. - Asile : forme de protection accordée aux personnes qui ont quitté leur pays d'origine en raison d'une crainte fondée de persécution, mais qui ne répondent pas forcément à la définition stricte du réfugié. Les demandeurs d'asile doivent déposer une demande dès leur entrée dans le pays d'accueil et se soumettre à une évaluation approfondie de leur demande.

    Par exemple, un ingénieur logiciel d'un pays en développement qui demande un visa de travail au Royaume-Uni doit remplir les conditions de la catégorie de visa Tier 2 (General), qui comprennent, entre autres critères, une offre d'emploi d'un employeur britannique, un certificat de parrainage valide et la capacité de prouver sa connaissance de l'anglais.

    4. Citoyenneté et naturalisation: La loi sur l'immigration fixe également les conditions et les procédures d'obtention de la citoyenneté, soit par naissance, soit par descendance, soit par naturalisation. - Citoyenneté de naissance : Accordée automatiquement aux individus nés sur le territoire du pays, sous réserve de certaines exceptions. - Citoyenneté par ascendance : Acquise par les individus dont l'un ou les deux parents sont citoyens du pays en question. - Citoyenneté par naturalisation : Processus qui permet aux ressortissants étrangers admissibles, tels que les résidents de longue durée ou les conjoints de citoyens, de demander la citoyenneté après avoir satisfait à certaines exigences, telles que la maîtrise de la langue, la connaissance de l'histoire, de la culture et du système juridique du pays, et avoir fait preuve d'une bonne moralité. En conclusion, le droit de l'immigration englobe une gamme variée de règlements et de procédures que les ressortissants étrangers doivent suivre pour entrer et résider légalement dans un pays. En comprenant les éléments essentiels du droit de l'immigration, les aspirants immigrants peuvent mieux se préparer à leur voyage et se forger de nouvelles opportunités dans la destination qu'ils ont choisie.

    Exemples et cas en droit de l'immigration

    Le droit de l'immigration couvre un large éventail de scénarios et de cas, impliquant divers types de visas, de demandes et de procédures judiciaires. Dans cette section, nous allons approfondir une sélection d'exemples de droit de l'immigration et de cas notables dans le système juridique britannique qui mettent en lumière des aspects importants de cette discipline juridique.

    Exemples de droit de l'immigration : Types de visas et de demandes

    Dans cette sous-section, nous allons disséquer plusieurs exemples de visas et de processus de demande afin de mieux comprendre la nature diversifiée du droit de l'immigration. Ces exemples mettront en évidence les complexités et les exigences liées aux différents types de visas. 1. Visa de travailleur qualifié (anciennement connu sous le nom de visa général de niveau 2) : Cette catégorie de visa s'adresse aux travailleurs qualifiés de l'extérieur du Royaume-Uni qui ont reçu une offre d'emploi d'un employeur dans le pays. Le demandeur doit remplir les conditions suivantes : - Avoir un certificat de parrainage valide d'un employeur britannique.- Obtenir un nombre minimum de points requis sur le système britannique basé sur les points, en tenant compte de facteurs tels que le salaire, l'emploi, l'éducation, etc.- Démontrer sa maîtrise de la langue anglaise. * Prouver qu'ils peuvent subvenir à leurs besoins financiers pendant leur séjour au Royaume-Uni. 2. Visa étudiant (précédemment connu sous le nom de Tier 4 General Visa) : Les étudiants internationaux qui aspirent à étudier au Royaume-Uni ont besoin d'un visa étudiant. Les critères d'éligibilité pour ce type de visa comprennent : - L'obtention d'une confirmation d'acceptation pour les études (CAS) de la part d'un établissement d'enseignement britannique accrédité. - Démontrer la maîtrise de la langue anglaise par le biais d'un test approuvé. - Satisfaire aux exigences financières pour couvrir les frais de scolarité et les frais de subsistance au Royaume-Uni. 3. Visas de famille et de partenaire : De multiples sous-catégories existent au sein des visas de famille et de partenaire, chacune ayant des exigences et des critères d'éligibilité spécifiques. Voici quelques exemples courants : - Visa pour conjoint : Exige du demandeur qu'il fournisse la preuve d'une relation authentique et durable avec un citoyen britannique ou une personne établie et qu'il remplisse les conditions financières et de langue anglaise. - Visa de partenaire non marié : Similaire au visa de conjoint mais applicable aux couples non mariés. Les candidats doivent démontrer qu'ils ont vécu ensemble dans une relation proche du mariage ou du partenariat civil pendant au moins deux ans. - Visa pour parent dépendant adulte : Permet aux membres de la famille âgés ou handicapés de rejoindre leurs proches basés au Royaume-Uni pour bénéficier d'un soutien continu. Les demandeurs doivent prouver qu'ils ont besoin de soins importants et que le sponsor est en mesure de fournir un soutien financier adéquat.

    Affaires notables en matière de droit de l'immigration dans le système juridique britannique

    Dans le système juridique britannique, plusieurs affaires marquantes ont contribué à façonner la loi sur l'immigration et les politiques connexes. Nous allons explorer quelques exemples notables et leurs implications sur le paysage juridique.

    1. R (Alemi) v Secretary of State for the Home Department [1993] : Dans cette affaire, le tribunal a statué que le fait de ne pas prendre en compte la situation personnelle d'un demandeur, comme son handicap, son âge ou d'autres facteurs sociaux, ou de ne pas accorder suffisamment d'importance à ces facteurs dans une décision d'immigration constituait une erreur de droit. Cette affaire a mis en évidence l'importance de prendre en compte les facteurs de compassion dans les affaires d'immigration et a jeté les bases de l'élaboration d'une politique concernant les migrants vulnérables.

    2. R v Secretary of State for the Home Department, ex p Shah and Islam [1999] : Cette affaire était centrée sur la définition d'un "groupe social particulier" dans le contexte de la Convention sur les réfugiés. La Chambre des Lords a estimé que les femmes pakistanaises victimes de persécutions fondées sur le sexe en raison de leur incapacité à se conformer aux normes sociétales formaient un groupe social particulier, élargissant ainsi la portée de la protection offerte par la Convention sur les réfugiés. Cette affaire a eu des répercussions importantes dans les cas ultérieurs de persécution fondée sur le sexe.

    3. R (EO, AM et IS) contre le secrétaire d'État au ministère de l'Intérieur [2014]: Cette affaire concernait une contestation en révision judiciaire des opérations de la procédure d'asile Detained Fast-Track, qui visait à accélérer le traitement de certaines demandes d'asile. Le tribunal a estimé que le processus était systématiquement inéquitable et injuste en raison du manque de temps et de ressources adéquats fournis aux demandeurs d'asile pour préparer leurs demandes. L'affaire a conduit à la suspension du système Fast-Track de détention et à une plus grande importance accordée à l'équité dans la politique d'asile.

    Ces affaires notables démontrent le rôle essentiel que joue le pouvoir judiciaire pour faire avancer le développement du droit de l'immigration, répondre à l'évolution des besoins de la société et veiller au respect des principes d'équité et des droits des ressortissants étrangers.

    Exploration de la loi sur l'immigration

    La loi sur l'immigration fait référence à une série d'actes législatifs au Royaume-Uni qui réglementent l'entrée, le séjour et le statut des ressortissants étrangers dans le pays. Il est essentiel de comprendre les dispositions clés de ces lois ainsi que les changements et les amendements introduits périodiquement pour assurer la conformité et s'adapter à des contextes sociopolitiques en constante évolution.

    Principales dispositions de la loi britannique sur l'immigration

    La loi britannique sur l'immigration englobe de multiples textes législatifs qui servent de base aux règles et réglementations régissant l'immigration. Parmi les lois les plus importantes à cet égard, on peut citer : 1. La loi sur l'immigration de 1971 : Cette loi est considérée comme la principale législation régissant le contrôle de l'immigration au Royaume-Uni. Les principales dispositions de la loi sur l'immigration de 1971 comprennent : - L'introduction du concept de "leave to enter" et "leave to remain" pour différencier les autorisations d'entrée et les autorisations de séjour.- L'établissement de différentes catégories d'individus autorisés à entrer et à séjourner au Royaume-Uni, y compris les citoyens, les personnes installées, les visiteurs, les travailleurs et les étudiants. * Créer le cadre juridique permettant d'accorder et d'appliquer les renvois, les interdictions de réadmission et d'autres mesures d'exécution. 2. Immigration Control (Carriers' Liability) Act 1987 : Cette loi transfère la responsabilité aux transporteurs (par exemple, les compagnies aériennes et les exploitants de navires) de s'assurer que les passagers détiennent des documents d'entrée valides. Certains aspects cruciaux de cette loi sont les suivants :- Imposer des amendes aux transporteurs pour chaque passager qui ne présente pas les documents requis à l'arrivée. - Encourager les transporteurs à prendre des précautions supplémentaires pour vérifier les documents d'identité des passagers, afin de prévenir efficacement les tentatives d'immigration illégale et de réduire le fardeau qui pèse sur le système d'immigration britannique. 3. Loi de 1999 sur l'immigration et l'asile : Visant à réformer et à améliorer la procédure d'asile au Royaume-Uni, cette loi se concentre principalement sur : - L'introduction d'une procédure de demande unique et complète pour les demandeurs d'asile et la mise en place d'un système d'appel. - L'habilitation du secrétaire d'État au ministère de l'Intérieur à détenir et à expulser les demandeurs d'asile qui présentent des risques pour la sécurité.- La fourniture d'un hébergement et d'un soutien aux demandeurs d'asile sans ressources. 4. Loi de 2002 sur la nationalité, l'immigration et l'asile : Cette loi vise principalement à apporter des changements significatifs aux lois britanniques sur la nationalité et améliore les systèmes de contrôle de l'immigration et d'asile. Les dispositions notables comprennent : - L'introduction d'un nouveau processus de naturalisation pour les ressortissants étrangers, basé sur leur maîtrise de la langue anglaise, leur connaissance de la culture, de l'histoire et des coutumes du Royaume-Uni. - La mise en place d'un réseau de centres de renvoi pour l'immigration afin de détenir les ressortissants étrangers soumis au contrôle de l'immigration. - Renforcer les pouvoirs d'exécution de la UK Border Agency, y compris la fouille des locaux, l'arrestation des individus et la saisie des documents liés aux infractions en matière d'immigration.

    Changements et amendements dans les lois sur l'immigration

    Au fil des ans, les lois britanniques sur l'immigration ont subi de nombreux changements et amendements pour refléter l'évolution des contextes sociopolitiques et des objectifs politiques. Parmi les changements et amendements significatifs survenus récemment, on peut citer : 1. Loi de 2020 sur la coordination de l'immigration et de la sécurité sociale (retrait de l'UE) : Cette loi marque l'un des changements récents les plus importants de la loi britannique sur l'immigration, car elle répond à la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne (Brexit). Les principales implications de cette loi sur l'immigration sont : - Mettre fin à la libre circulation des citoyens de l'UE, de l'EEE et de la Suisse au Royaume-Uni et les faire entrer dans le champ d'application des lois nationales sur l'immigration du pays. - La mise en œuvre d'un nouveau système d'immigration à points, affectant à la fois les ressortissants de l'UE/EEE et les non-ressortissants de l'UE/EEE, en donnant la priorité aux migrants qualifiés. 2. La loi sur l'immigration de 2016 : Cette loi vise principalement à lutter contre l'immigration illégale et à renforcer l'application de la loi au Royaume-Uni. Les principaux changements comprennent : - L'introduction des vérifications du "droit à la location", obligeant les propriétaires à vérifier le statut d'immigration des locataires avant de louer des propriétés. - Imposer des sanctions pénales aux employeurs qui embauchent sciemment des travailleurs sans autorisation valable de rester au Royaume-Uni. - Créer de nouvelles infractions liées à la conduite sans permis, au travail sans autorisation et à la tentative d'entrée illégale. 3. Annexe P des règles d'immigration : L'annexe P des règles d'immigration, introduite en 2015, apporte diverses modifications substantielles aux orientations concernant le paragraphe 320 (7A) et (7B) des règles d'immigration, qui concernent les motifs obligatoires et discrétionnaires de refus d'autorisation d'entrée ou d'autorisation d'entrer ou de rester au Royaume-Uni. Les changements portent principalement sur : - L'ajout de plusieurs nouvelles catégories de mauvaise conduite et de tromperie pouvant entraîner un refus. - La modification des périodes de refus pour les personnes qui ont eu recours à la tromperie dans leur demande. - La réduction du pouvoir discrétionnaire dans le processus de prise de décision en établissant des critères spécifiques et plus stricts pour les refus. Il est essentiel pour les ressortissants étrangers qui cherchent à entrer et à résider dans le pays de comprendre les dispositions intégrales et les changements et amendements continus apportés aux lois britanniques sur l'immigration. Se tenir au courant de ces lois et de ces changements de politique permet aux individus de mieux planifier leur parcours d'immigration, en s'assurant qu'ils naviguent avec succès dans le paysage souvent complexe et dynamique de la loi britannique sur l'immigration.

    Droit de l'immigration des entreprises

    La loi sur l'immigration des entreprises traite des aspects juridiques de l'investissement étranger, du commerce international et de l'emploi de ressortissants étrangers au Royaume-Uni. Il englobe diverses catégories de visas et d'exigences pour les entrepreneurs, les investisseurs, les professionnels qualifiés et les personnes morales qui prévoient d'établir ou d'étendre leur présence commerciale au Royaume-Uni. Ce domaine du droit implique une multitude de règlements et de procédures, que les entreprises et les particuliers doivent comprendre et respecter pour garantir la réussite de l'immigration et des opérations commerciales.

    Exigences relatives à l'immigration des entreprises dans le système juridique britannique

    Le système juridique britannique définit plusieurs catégories de visas et d'exigences en matière d'immigration professionnelle. Ces catégories englobent différents types d'opérations commerciales, notamment l'investissement, l'établissement de nouvelles entreprises et les transferts d'emploi. Certaines des exigences cruciales pour les principales catégories de visas d'immigration d'affaires sont les suivantes : 1. Visa d'innovateur : - Le demandeur doit avoir une idée commerciale nouvelle et innovante qui apporte une valeur significative au marché britannique.- Approbation d'un organisme d'approbation agréé pour l'idée commerciale. - Accès à des fonds d'investissement d'au moins 50 000 livres sterling pour soutenir l'entreprise commerciale. - Démontrer une maîtrise de la langue anglaise au niveau B2 du CECRL ou à un niveau supérieur.- Capacité à prouver les moyens d'entretien et d'hébergement au Royaume-Uni. 2. Visa pour création d'entreprise : - Le candidat doit avoir une idée d'entreprise nouvelle et originale qui démontre un potentiel de croissance sur le marché britannique. - Un plan d'affaires approuvé par un organisme d'approbation agréé. - Prouver la maîtrise de l'anglais au niveau B2 du CECRL ou à un niveau supérieur. - La preuve de fonds suffisants pour l'entretien et l'hébergement au Royaume-Uni. 3. Visa Tier 1 (investisseur) : - Le demandeur doit disposer d'au moins 2 millions de livres sterling à investir au Royaume-Uni. - Les fonds doivent être détenus dans une institution financière réglementée et librement transférables au Royaume-Uni. - Démonstration de la légitimité et de la source des fonds investis. - Ouverture d'un compte bancaire britannique à des fins d'investissement. 4. Visa Tier 2 (Intra-company Transfer) : - Le candidat doit avoir une offre d'emploi valide d'un employeur britannique qui est également le sponsor ou la société mère de l'entreprise à l'étranger. - Un certificat de parrainage valide délivré par l'employeur. * Satisfaire au seuil de salaire minimum et aux autres exigences de l'emploi. - Preuve de la connaissance de la langue anglaise pour remplir le rôle de l'emploi.

    Naviguer dans les procédures et les processus de la loi sur l'immigration des entreprises

    Pour naviguer avec succès dans les procédures et les processus de la loi sur l'immigration des entreprises, il faut bien comprendre les exigences légales, les documents nécessaires, les procédures de demande et les délais. Les étapes et les meilleures pratiques suivantes peuvent aider les entreprises et les particuliers à naviguer dans ce domaine complexe du droit : 1. Déterminer la catégorie de visa appropriée : * Examine soigneusement les catégories de visas disponibles et leurs exigences respectives afin d'identifier l'option la plus adaptée aux objectifs et aux circonstances de ton entreprise. 2. Préparation des documents : Prépare minutieusement tous les documents, y compris les dossiers financiers, les plans d'affaires, les lettres d'endossement et toute autre preuve supplémentaire requise pour ta catégorie de visa spécifique. 3. Soumission de la demande : Soumets ta demande de visa en ligne ou par les canaux appropriés avec les frais appropriés et les documents requis. 4. Informations biométriques et entretien de visa : Fournir les informations biométriques (empreintes digitales, photos) et assister à tout entretien nécessaire dans le cadre de la procédure de demande. 5. Suivi de l'état de ta demande : Vérifie régulièrement l'état de ta demande en ligne ou auprès de ton représentant de l'immigration et réponds rapidement à toute demande d'informations supplémentaires. 6. Conformité post-approbation : Une fois le visa approuvé, assure-toi de respecter en permanence les conditions de ton visa, comme le maintien des exigences financières, le signalement des changements de circonstances et le respect des restrictions en matière d'emploi. 7. Planifier les extensions de visa ou les congés indéfinis pour rester : Si tes objectifs commerciaux exigent que tu restes au Royaume-Uni au-delà de la durée initiale du visa, prépare-toi à la procédure de prolongation de visa ou de permis de séjour indéfini (ILR), qui comporte souvent des exigences et des critères d'admissibilité supplémentaires. En suivant ces étapes et en demandant des conseils professionnels à des experts en immigration, les entreprises et les particuliers peuvent naviguer avec succès dans le paysage diversifié et complexe de la loi britannique sur l'immigration des entreprises. Le maintien de la conformité et l'actualisation des réglementations et des procédures en constante évolution garantiront un processus d'immigration fluide et réussi, favorisant la croissance des entreprises et les opportunités de développement sur le marché britannique.

    Droit de l'immigration - Principaux points à retenir

    • Droit de l'immigration : Ensemble de règles et de règlements déterminant les conditions dans lesquelles les ressortissants étrangers peuvent entrer, résider, travailler ou obtenir la citoyenneté dans un pays.

    • Éléments essentiels du droit de l'immigration : visas et autorisations d'entrée, résidence temporaire et permanente, politiques relatives aux réfugiés et à l'asile, et citoyenneté et naturalisation.

    • Loi sur l'immigration : Une série d'actes législatifs au Royaume-Uni réglementant l'entrée, le séjour et le statut des ressortissants étrangers ; les dispositions clés comprennent la loi sur l'immigration de 1971, la loi sur le contrôle de l'immigration (responsabilité des transporteurs) de 1987, la loi sur l'immigration et l'asile de 1999, et la loi sur la nationalité, l'immigration et l'asile de 2002.

    • Affaires notables en matière de droit de l'immigration dans le système juridique britannique : R (Alemi) v Secretary of State for the Home Department [1993], R v Secretary of State for the Home Department, ex p Shah and Islam [1999], et R (EO, AM, et IS) v Secretary of State for the Home Department [2014].

    • Droit de l'immigration des affaires : Traite des aspects juridiques de l'investissement étranger, du commerce international et de l'emploi de ressortissants étrangers au Royaume-Uni, y compris les exigences en matière de visa et les processus pour les visas d'innovateur, les visas de démarrage, les visas Tier 1 (investisseur) et les visas Tier 2 (transfert intra-entreprise).

    Droit de l'immigration Droit de l'immigration
    Apprends avec 13 fiches de Droit de l'immigration dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Droit de l'immigration
    Qu'est-ce que le droit de l'immigration?
    Le droit de l'immigration est la branche du droit qui régit l'entrée, le séjour et l'expulsion des personnes étrangères dans un pays.
    Quels sont les critères pour obtenir un visa?
    Les critères pour obtenir un visa incluent généralement la raison du séjour, des preuves financières, une assurance santé et parfois des vérifications de sécurité.
    Comment peut-on obtenir la nationalité d'un pays?
    Pour obtenir la nationalité d'un pays, il y a souvent des exigences telles que la durée de résidence, la connaissance de la langue et parfois un test de citoyenneté.
    Quels sont les droits des immigrés?
    Les droits des immigrés varient, mais incluent souvent le droit au travail, à l'éducation, aux soins de santé et à la protection contre la discrimination.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Quel est l'objectif de la loi sur l'immigration ?

    Quels sont les quatre éléments essentiels de la loi sur l'immigration ?

    Quel type de visa autorise les ressortissants étrangers à travailler dans un pays ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Droit de l'immigration

    • Temps de lecture: 23 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !