Droit statutaire

En tant que professeur de droit, il est essentiel de comprendre le droit législatif pour appréhender le système juridique britannique dans son ensemble. Cette introduction a pour but de fournir une exploration complète et intéressante du droit législatif tout en examinant sa relation avec la common law. Dans les sections suivantes, tu vas te plonger dans la définition, l'importance, les composantes et le processus de création des lois statutaires. De plus, les principales différences entre la common law et le droit législatif seront mises en évidence en examinant leurs origines, leurs interactions et des exemples concrets. Par la suite, une analyse approfondie d'une loi spécifique sera effectuée pour t'aider à mieux comprendre ses implications. Pour approfondir tes recherches et ton apprentissage, tu seras guidé sur la façon d'accéder à une base de données sur le droit législatif et d'y faire des recherches efficaces. Enfin, l'article discutera des avantages et des inconvénients du recours au droit législatif dans le système juridique britannique, en fournissant une vue d'ensemble équilibrée de ses avantages et de ses limites.

Droit statutaire Droit statutaire

Crée des supports d'apprentissage sur Droit statutaire avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Tables des matières
Table des mateères

    Comprendre le droit législatif dans le système juridique britannique

    Le droit écrit, également connu sous le nom de législation, joue un rôle crucial dans le système juridique britannique. Dans cet article, tu comprendras mieux la signification, l'importance, les composantes et le processus de création d'une loi statutaire, ainsi que la façon dont elle est appliquée dans le contexte juridique britannique.

    Définition de la loi statutaire : Signification et importance

    Le droit législatif fait référence aux lois écrites créées par les organes législatifs d'une juridiction donnée, tels que le Parlement britannique ou l'Assemblée nationale du Pays de Galles. Ces lois couvrent un large éventail de domaines, abordant diverses questions et préoccupations sociales, économiques et politiques.

    Les lois sont importantes pour plusieurs raisons :
    • Elles offrent une sécurité et une clarté juridiques en établissant des règles claires et spécifiques.
    • Elles permettent au gouvernement de répondre à l'évolution des besoins et des problèmes de la société.
    • Elles servent de base aux droits et aux responsabilités des individus, des entreprises et des autres entités au sein de la juridiction.
    Les lois constituent également une source primaire de droit, à côté de la common law, qui consiste en un ensemble de principes et de règles juridiques qui ont été établis par des décisions de justice historiques.

    Les composantes d'une loi : Les éléments

    Il est essentiel de comprendre les principaux éléments d'une loi pour pouvoir l'interpréter et l'appliquer efficacement. Il y a plusieurs éléments qui composent une loi statutaire :
    1. Le titre : Le nom officiel de la loi, qui reflète l'objectif ou l'objet de la loi.
    2. Clause de promulgation : La déclaration d'ouverture qui identifie l'organe législatif responsable de la promulgation de la loi.
    3. Articles ou dispositions : Les règles ou directives individuelles qui décrivent la loi en détail, chacune d'entre elles traitant d'une question ou d'une exigence spécifique.
    4. Citations et références à d'autres lois : Elles fournissent un contexte en reliant la loi aux lois et aux principes juridiques existants.
    5. Date d'entrée en vigueur : précise la date à laquelle la loi entrera en vigueur ou la date à laquelle des dispositions spécifiques de la loi deviendront applicables.
    En outre, les lois peuvent inclure des définitions pour clarifier la signification de termes et d'expressions spécifiques utilisés dans la loi.

    Le processus de création d'une loi

    Le processus de création d'une loi comporte plusieurs étapes :
    1. La proposition et la rédaction : L'idée d'une nouvelle loi ou d'un amendement est proposée par un membre du corps législatif, du gouvernement ou d'une commission parlementaire. Un projet juridique de la proposition de loi est ensuite préparé.
    2. Première lecture : Le projet de loi est présenté à l'organe législatif. Il est lu et attribué à une commission parlementaire compétente pour examen et considération.
    3. Étape de la commission : La commission examine la proposition de loi en détail, en consultant des experts et des parties prenantes si nécessaire. Des amendements peuvent être proposés et intégrés à ce stade.
    4. Deuxième lecture : Le projet de loi amendé est renvoyé à l'organe législatif pour un débat plus approfondi et une discussion sur les principes plus larges et la raison d'être de la loi proposée.
    5. Étape du rapport : Tout autre amendement fait l'objet d'un débat et d'un vote avant que le projet final ne soit préparé.

    Common Law et droit législatif : Principales différences

    Pour bien comprendre la différence entre la common law et le droit législatif, il est essentiel d'explorer leurs origines. La common law, souvent appelée jurisprudence ou droit jurisprudentiel, trouve ses racines dans les traditions juridiques établies en Angleterre au cours de la période médiévale. Elle a évolué au fil du temps grâce aux principes et aux règlements élaborés par les juges dans leurs décisions sur des litiges juridiques spécifiques, établissant des précédents qui influenceraient les décisions ultérieures dans des cas similaires. Les principales caractéristiques de la common law sont les suivantes :
    • Basé sur des précédents : Les décisions prises dans des affaires antérieures servent de guide aux juges pour interpréter et appliquer la loi dans des affaires similaires ultérieures.
    • Souple et adaptable : Les principes de la common law évoluent continuellement pour refléter les changements dans les valeurs et les attentes de la société, ce qui garantit que le système juridique reste pertinent et efficace.
    • Principalement présents dans les pays de tradition juridique anglaise : Les systèmes de common law sont prédominants dans les pays qui faisaient autrefois partie de l'Empire britannique, comme les États-Unis, le Canada et l'Australie.
    D'autre part, le droit législatif découle des actions des organes législatifs chargés de créer et de modifier les lois écrites qui régissent une juridiction. Au Royaume-Uni, les lois sont formulées par le Parlement britannique, le Parlement écossais et l'Assemblée nationale du Pays de Galles. Ces lois fournissent un cadre plus structuré et uniforme dans lequel le système juridique fonctionne. Les principales caractéristiques des lois sont les suivantes
    • Écrit et codifié : Les lois statutaires sont documentées et accessibles, ce qui assure la clarté et la cohérence de leur application.
    • Créées par les assemblées législatives : Les lois reflètent les décisions prises par les représentants élus, ce qui garantit la responsabilité démocratique dans le processus d'élaboration des lois.
    • Peuvent l'emporter sur la common law : Dans les cas où les lois statutaires contredisent les principes de la common law, la loi statutaire prévaut généralement, car elle représente l'expression la plus récente et la plus directe des intentions du législateur.

    Comment la common law et le droit législatif interagissent

    Bien que la common law et le droit législatif soient des sources de droit distinctes, ils travaillent souvent ensemble au sein du système juridique. Leur interaction peut prendre diverses formes, notamment :
    1. L'interprétation : Dans les situations où le langage d'une loi est ambigu ou peu clair, les juges peuvent s'appuyer sur les principes de la common law pour interpréter le sens et l'intention de la loi.
    2. Mise en œuvre : La common law peut fournir des conseils sur la façon d'appliquer une loi dans la pratique, en particulier lorsqu'une loi écrite nécessite une élaboration et une explication plus approfondies.
    3. Comblement de lacunes : Lorsqu'une question juridique se pose qui n'est pas directement traitée par le droit écrit, les principes de la common law peuvent être utilisés pour résoudre le problème.
    4. Modification : Les assemblées législatives peuvent choisir d'annuler ou de modifier les principes de la common law en promulguant de nouvelles lois qui modifient expressément le paysage juridique existant.
    Ainsi, la common law et le droit législatif se complètent, garantissant que le système juridique reste adaptable, réactif et efficace dans le traitement d'un large éventail de questions juridiques.

    Exemples de common law et de droit législatif en action

    Exemple 1 : Les délits et les réclamations pour dommages corporels reposent souvent sur des principes de common law, tels que l'obligation de diligence d'un individu à l'égard d'un autre. Dans une affaire de négligence, un juge pourrait appliquer le précédent établi dans l'affaire Donoghue v Stevenson [1932], qui a jeté les bases de la loi moderne sur la négligence.

    Exemple 2 : La loi sur la vente de marchandises de 1979, une loi statutaire, régit les droits et les obligations des acheteurs et des vendeurs dans les transactions impliquant la vente de marchandises. Cette loi écrite spécifique fournit des normes juridiques claires pour les transactions commerciales, tandis que les principes de la common law peuvent être utilisés pour résoudre les ambiguïtés ou interpréter ses dispositions.

    Exemple 3 : En droit pénal, le droit écrit, tel que la loi sur le vol de 1968, définit les éléments de diverses infractions pénales et décrit les peines encourues par les personnes reconnues coupables. Cependant, les principes de la common law, tels que la présomption d'innocence et l'exigence d'un verdict unanime du jury pour obtenir une condamnation, restent au cœur de l'administration de la justice.

    En conclusion, il est essentiel de comprendre les différences et les interactions entre la common law et le droit législatif pour avoir une vue d'ensemble du système juridique britannique. Bien que chaque source de droit remplisse des fonctions distinctes, elles travaillent ensemble pour fournir un cadre unifié et adaptable permettant de relever divers défis juridiques et de façonner les valeurs et les attentes de la société.

    Analyse d'un exemple de loi statutaire

    Pour mieux comprendre le fonctionnement des lois statutaires, nous allons analyser un exemple spécifique et disséquer ses différents composants et dispositions. En examinant de près les éléments d'une loi et leurs implications, tu auras un aperçu de l'application pratique de la loi sur les statuts au sein du système juridique britannique.

    Décomposition d'une loi spécifique : La loi sur l'égalité de 2010

    L'exemple utilisé pour notre analyse est la loi sur l'égalité de 2010, un texte législatif britannique important qui régit les questions d'égalité, de discrimination et de droits de l'homme dans tout le pays. Cette loi vise à prévenir la discrimination sur le lieu de travail et dans la société en général, tout en promouvant l'égalité des chances pour tous. Les principaux éléments de la loi sur l'égalité de 2010 sont les suivants :

    1. Titre : La loi sur l'égalité de 2010
    2. Clause de promulgation : Qu'il soit édicté par la très Excellente Majesté de la Reine, par et avec l'avis et le consentement des Lords spirituels et temporels, et des Communes, dans ce présent Parlement assemblé, et par l'autorité de ce dernier, comme suit....
    3. Articles ou dispositions : La loi se compose de multiples parties et de nombreuses dispositions couvrant divers aspects des lois sur l'égalité et la discrimination, telles que :
    • Partie 2 : Égalité : Concepts clés (par exemple, six types de discrimination - directe, indirecte, harcèlement, victimisation, etc.)
    • Partie 3 : Services et fonctions publiques (par exemple, l'interdiction de la discrimination dans la fourniture de biens et de services)
    • Partie 4 : Locaux (par exemple, la discrimination liée à la propriété)
    • Partie 5 : Travail (par exemple, protection contre la discrimination sur le lieu de travail)
    • Partie 6 : Éducation (par exemple, la discrimination liée à l'éducation)
    • Partie 7 : Associations (par exemple, les interdictions de discrimination au sein des organisations et des clubs privés)
    • Partie 8 : Conduite interdite : Ancillaire (par exemple, les dispositions sur l'action positive et les publications).
    • Partie 9 : Mise en application (par exemple, les droits et les recours disponibles pour les victimes de discrimination).
    • Date d'entrée en vigueur : La loi sur l'égalité 2010 a reçu la sanction royale le 8 avril 2010 et est entrée en vigueur le 1er octobre 2010.
    Cette analyse détaillée de la loi sur l'égalité de 2010 est un excellent exemple de la façon dont les lois sont structurées et organisées pour fournir des lignes directrices claires et complètes sur un sujet spécifique.

    Comprendre les implications de la loi statutaire : La loi sur l'égalité de 2010

    Les implications de la loi sur l'égalité de 2010 sont importantes, tant pour les individus que pour les organisations opérant au Royaume-Uni. Cette loi établit un cadre juridique pour la promotion de l'égalité et la protection des individus contre diverses formes de discrimination. Voici quelques-unes des implications notables de la loi :
    1. Caractéristiques protégées : La loi identifie neuf caractéristiques protégées (l'âge, le handicap, le changement de sexe, le mariage et le partenariat civil, la grossesse et la maternité, la race, la religion ou les croyances, le sexe et l'orientation sexuelle) et offre une protection contre la discrimination fondée sur l'une ou l'autre de ces caractéristiques.
    2. Impact sur les employeurs : La loi énonce des dispositions spécifiques concernant l'égalité de traitement sur le lieu de travail, exigeant des employeurs qu'ils veillent à ce que les employés, les candidats à l'emploi, les travailleurs contractuels et les stagiaires ne fassent pas l'objet d'une discrimination ou d'une inégalité de traitement fondée sur des caractéristiques protégées. Les employeurs doivent également procéder à des "ajustements raisonnables" pour les employés handicapés.
    3. Biens, services et installations : La loi interdit la discrimination dans la fourniture de biens, de services et d'installations aux individus en fonction de leurs caractéristiques protégées. Elle couvre un large éventail de fournisseurs, y compris les services gouvernementaux, les entreprises privées, les banques et les services de transport public.
    4. Fournisseurs d'éducation : Les écoles, les collèges et les universités ont la responsabilité de prévenir et de traiter les discriminations et de promouvoir l'égalité des chances pour tous les étudiants, quelles que soient leurs caractéristiques protégées.
    5. Mise en application et recours juridiques : La loi définit des pouvoirs d'exécution et des recours juridiques spécifiques grâce auxquels les personnes victimes de discrimination peuvent obtenir réparation, par exemple en déposant une plainte auprès de la Commission pour l'égalité et les droits de l'homme ou en déposant une plainte pour discrimination auprès d'un tribunal du travail ou d'un tribunal de comté.
    En conclusion, la loi sur l'égalité de 2010 met en évidence la complexité et l'étendue du droit législatif lorsqu'il s'agit d'aborder des questions sociétales essentielles, telles que l'égalité et la prévention de la discrimination. Comprendre les éléments et les implications d'une loi statutaire telle que la loi sur l'égalité de 2010 est crucial pour les individus, les entreprises et les autres entités opérant au sein du système juridique britannique et cherchant à se conformer aux exigences législatives applicables.

    Utiliser une base de données de lois pour la recherche et l'apprentissage

    Les bases de données sur les lois sont des ressources précieuses pour la recherche et l'apprentissage des lois, de la législation et des principes juridiques pertinents. Ces bases de données offrent un accès complet à la législation actuelle et historique, ainsi que des outils et des fonctions qui permettent aux utilisateurs de rechercher, d'analyser et de comparer les lois de manière efficace et conviviale. En exploitant la puissance des bases de données sur les lois, les étudiants, les universitaires, les professionnels du droit et les personnes véritablement curieuses peuvent approfondir leur compréhension du cadre juridique et suivre les développements critiques des lois d'une juridiction particulière.

    Comment accéder à une base de données sur les lois

    Pour accéder à une base de données sur le droit législatif, il existe plusieurs bases de données et plateformes notables que tu peux utiliser pour parcourir et rechercher des textes de loi. Voici quelques-unes des principales options :
    • Sites Web du gouvernement : Au Royaume-Uni, la base de données officielle du gouvernement sur le droit législatif est legislation.gov.uk. Elle offre un accès gratuit à une collection complète de la législation britannique, y compris les actes du Parlement, les instruments statutaires et d'autres documents juridiques.
    • Services sur abonnement : Certains services commerciaux en ligne, tels que LexisNexis et Westlaw UK, donnent accès à des bases de données complètes et fréquemment mises à jour sur la législation, la jurisprudence et les commentaires juridiques. Ces services nécessitent souvent un abonnement, mais de nombreux établissements d'enseignement et cabinets d'avocats ont un accès que tu peux utiliser.
    • Bases de données universitaires et de recherche : Certaines universités et certains centres de recherche gèrent des bases de données en ligne contenant la législation, la jurisprudence et des documents secondaires. Ces ressources peuvent être accessibles au public ou réservées aux personnes affiliées à l'établissement.
    Pour accéder à la base de données de ton choix, il te suffit de visiter le site Web correspondant et de suivre les procédures d'inscription ou d'abonnement, le cas échéant. Une fois que tu y as accès, tu peux commencer à explorer la richesse des informations législatives disponibles.

    Conseils pour une recherche efficace dans une base de données sur le droit législatif

    Une recherche efficace dans une base de données sur le droit législatif peut grandement améliorer l'efficacité et la précision de tes recherches. Voici quelques conseils pour t'aider à tirer le meilleur parti de tes recherches :
    1. Connaître la terminologie de la base de données : Familiarise-toi avec les termes clés et les abréviations couramment utilisés dans la base de données, ainsi qu'avec les caractéristiques uniques ou les systèmes de classification employés. Cette compréhension te permettra d'affiner tes recherches et de localiser plus rapidement les résultats les plus pertinents.
    2. Commence par une recherche large, puis affine-la : Il est souvent utile de commencer par effectuer une recherche générale en utilisant des mots-clés ou des expressions de base en rapport avec ton sujet, puis d'affiner progressivement ta recherche en appliquant des filtres et en utilisant des termes de recherche plus spécifiques en fonction des fonctionnalités de la base de données.
    3. Utilise les fonctions de recherche avancée de la base de données : De nombreuses bases de données proposent des options de recherche avancée qui permettent aux utilisateurs de rechercher des textes législatifs en fonction d'une série de critères, tels que la date, la juridiction, le sujet ou des dispositions spécifiques. Ces fonctions peuvent contribuer à améliorer considérablement la précision des résultats de ta recherche.
    4. Garde une trace de la législation pertinente : Au fur et à mesure que tu identifies des lois pertinentes, mets-les en signet ou enregistre-les pour pouvoir t'y référer facilement plus tard. Cette pratique simplifiera ton processus de recherche et t'aidera à éviter les doublons inutiles.
    5. Vérifie toujours l'état actuel de la législation : La législation peut être modifiée, abrogée ou remplacée au fil du temps. Par conséquent, lorsque tu consultes les entrées des bases de données, fais bien attention à la version et à la date de la législation pour t'assurer que tu travailles avec les informations les plus récentes et les plus exactes.
    6. Utilise des ressources secondaires : De nombreuses bases de données proposent des liens vers des documents secondaires, tels que des articles de revues juridiques, des documents gouvernementaux et des notes explicatives. Ces ressources peuvent fournir un contexte et des informations précieuses, t'aidant ainsi à mieux comprendre ta recherche législative.
    En suivant ces conseils, tu pourras tirer pleinement parti des bases de données sur le droit législatif et rendre ton processus de recherche plus efficace, plus précis et plus gratifiant. Prépare-toi à investir du temps pour apprendre à naviguer efficacement dans la base de données que tu as choisie, mais n'oublie pas que cet investissement te rapportera des dividendes à long terme, car tu deviendras plus habile à localiser facilement des informations juridiques pertinentes.

    Avantages et inconvénients du droit écrit dans le système juridique britannique

    Le droit écrit offre divers avantages au sein du système juridique britannique, qui peuvent contribuer à promouvoir la sécurité juridique, la stabilité et l'équité des résultats. Les principaux avantages du recours au droit législatif sont les suivants :
    • Clarté et cohérence : Les lois sont rédigées et codifiées de manière à offrir un ensemble de règles claires et cohérentes accessibles au public. Cette clarté aide les individus et les organisations à comprendre leurs droits, leurs responsabilités et les conséquences du non-respect des règles.
    • Légitimité démocratique : Les lois sont créées par des représentants élus au sein du corps législatif, ce qui garantit que le processus d'élaboration des lois fait l'objet d'une surveillance et d'un examen démocratiques. Cette responsabilité démocratique permet de s'assurer que les lois s'alignent sur les valeurs et les attentes de la société.
    • Capacité à répondre aux préoccupations modernes : Parce qu'elles sont rédigées et promulguées par le corps législatif, les lois peuvent être adaptées pour répondre aux questions et aux défis contemporains, tels que les progrès technologiques, les préoccupations environnementales et l'évolution des valeurs de la société.
    • Souplesse et adaptabilité : Le processus législatif permet d'amender ou d'abroger les lois existantes ou d'introduire de nouvelles lois pour suivre l'évolution des circonstances. Cette adaptabilité permet au système juridique de rester pertinent et de répondre à l'évolution des besoins et des contextes.
    • Les principes de la common law ont la priorité : Dans les cas où le droit législatif entre en conflit avec la common law, la loi prévaut généralement. Cette disposition garantit que l'intention du législateur et les expressions les plus récentes de la loi priment sur les principes de common law potentiellement dépassés ou conflictuels.

    Inconvénients et limites du droit législatif

    Malgré ses avantages, le droit législatif présente également des inconvénients et des limites au sein du système juridique britannique. Voici quelques-uns des principaux inconvénients potentiels :
    • Ambiguïté et problèmes d'interprétation : Les lois statutaires peuvent parfois contenir des termes ambigus ou peu clairs, ce qui oblige les juges et les professionnels du droit à interpréter la législation à la lumière de son objectif, de son contexte et des principes sous-jacents. Ce processus peut créer de l'incertitude et des incohérences dans l'application de la loi.
    • Influence politique : Les lois étant créées par des représentants élus, le processus d'élaboration des lois peut être soumis à des considérations et à des influences politiques. Cette situation peut conduire à des lois reflétant les priorités et les intérêts du parti politique au pouvoir ou des groupes de pression, potentiellement au détriment de préoccupations sociétales plus larges.
    • Un processus long et complexe : Le processus législatif de création et d'amendement des lois peut être long et complexe, impliquant de multiples étapes de rédaction, d'examen, de débat et d'amendement. Cette complexité peut entraîner des retards dans le traitement des questions urgentes et peut créer des obstacles à une réforme efficace du droit.
    • Risque de surréglementation : La prolifération des lois peut conduire à un cadre juridique de plus en plus complexe et détaillé, dans lequel il peut être difficile de naviguer et de comprendre. Cette complexité peut faire peser sur les individus et les organisations des exigences supplémentaires en matière de conformité réglementaire et entraver l'efficacité des processus juridiques.
    • Impact sur la tradition juridique : Le recours croissant au droit écrit dans le système juridique britannique pourrait diluer ou déplacer la riche tradition de common law qui s'est développée au fil des siècles, érodant potentiellement les caractéristiques et les forces uniques de l'héritage juridique du Royaume-Uni.
    Dans l'ensemble, si le droit écrit joue un rôle crucial dans le système juridique britannique, il s'accompagne également d'inconvénients et de limites potentiels. Comprendre ces facteurs peut permettre d'avoir une vision plus équilibrée du rôle et de la valeur du droit écrit dans les contextes juridiques contemporains, en soulignant la nécessité d'une vigilance et d'une réactivité continues pour réformer et affiner le cadre législatif du Royaume-Uni.

    Droit législatif - Principaux points à retenir

    • Le droit législatif fait référence aux lois écrites créées par des organes législatifs tels que le Parlement britannique ou l'Assemblée nationale du Pays de Galles, qui traitent de diverses questions sociales, économiques et politiques dans une juridiction donnée.

    • Les éléments clés d'une loi comprennent le titre, la clause de promulgation, les sections/provisions, les citations et les références à d'autres lois, et la date d'entrée en vigueur.

    • Les deux principales sources de droit dans le système juridique britannique sont la common law, basée sur les jugements historiques des tribunaux, et le droit législatif, créé par les assemblées législatives.

    • Les bases de données de droit législatif telles que legislation.gov.uk et les services sur abonnement tels que LexisNexis et Westlaw UK permettent d'accéder à la législation actuelle et historique à des fins de recherche et d'apprentissage.

    • Les avantages du recours au droit législatif sont la clarté et la cohérence, la légitimité démocratique, la prise en compte des préoccupations modernes, la flexibilité et l'adaptabilité, et la primauté des principes de la common law, tandis que les inconvénients sont l'ambiguïté et les problèmes d'interprétation, l'influence politique, un processus long et complexe, le risque de surréglementation, et l'impact sur la tradition juridique.

    Droit statutaire Droit statutaire
    Apprends avec 15 fiches de Droit statutaire dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Droit statutaire
    Qu'est-ce que le droit statutaire?
    Le droit statutaire est un ensemble de lois écrites et adoptées par le pouvoir législatif d'un gouvernement.
    Pourquoi le droit statutaire est-il important?
    Le droit statutaire est important car il fournit un cadre juridique clair et codifié pour régir les relations et les comportements au sein de la société.
    Qui crée le droit statutaire?
    Le droit statutaire est créé et adopté par les organes législatifs, tels que le parlement ou les assemblées législatives locales.
    Comment le droit statutaire est-il appliqué?
    Le droit statutaire est appliqué par les tribunaux et les autorités exécutives qui interprètent et imposent les lois dans des situations spécifiques.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Qu'est-ce que le droit législatif ?

    Quels sont les principaux éléments d'une loi statutaire ?

    Quelles sont les étapes de la création d'une loi statutaire ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Droit statutaire

    • Temps de lecture: 25 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !