|
|
Tribunal international

Que se passe-t-il lorsque les gouvernements commettent des crimes tels que le génocide ou la persécution de masse ? Comment la justice peut-elle être recherchée au niveau international ?

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Tribunal international

Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

Avertissement sur le contenu, très sensible, StudySmarter

Que se passe-t-il lorsque les gouvernements commettent des crimes tels que le génocide ou la persécution de masse ? Comment la justice peut-elle être recherchée au niveau international ?

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, des tribunaux internationaux ont été mis en place pour arbitrer et résoudre les violations importantes des droits de l'homme et les crimes de guerre, en recherchant la justice et en veillant à ce que de telles horreurs ne se répètent pas. Cette approche s'est poursuivie tout au long de la seconde moitié du 20e siècle et jusqu'à nos jours, en particulier après plusieurs atrocités commises dans les années 1990.

Qu'est-ce qu'un tribunal international, comment fonctionne-t-il et quels en sont les principaux exemples ?

Définition d'un tribunal international

Les tribunaux internationaux jouent un rôle important dans la politique internationale en soutenant le droit international et en rendant la justice.

Ledroit international fait référence aux normes et aux règles qui existent au niveau international et qui sont souvent partagées universellement entre les États.

Lestribunaux internationaux sont des organes juridiques internationaux qui traitent d'un cas particulier.

Les premiers tribunaux internationaux ont vu le jour à la suite des horreurs de la Seconde Guerre mondiale, dans le but d'établir la justice et d'empêcher que de tels événements ne se reproduisent. Des organisations telles que les Nations Unies ont joué un rôle central dans le fonctionnement des tribunaux internationaux, et plusieurs d'entre eux existent depuis 1945. Les tribunaux internationaux se concentrent souvent sur les crimes de guerre et les génocides, en particulier sur la recherche de la justice et le soutien à une transition vers la paix et la stabilité.

Les tribunaux internationaux cherchent en fin de compte à faire respecter les droits de l'homme fondamentaux, en suivant notamment la Déclaration universelle des droits de l'homme (DUDH) comme ligne directrice - établie initialement après la Seconde Guerre mondiale.

La DUDH est un accord international essentiel créé par les Nations Unies, qui énonce 30 articles sur les droits de l'homme auxquels chaque être humain a droit.

Pour plus d'informations, lis notre explication des droits de l'homme.

Tribunal militaire international

Les premiers tribunaux internationaux ont été créés après la Seconde Guerre mondiale, dans le but de traduire en justice d'importants responsables impliqués dans des atrocités. Les deux principaux tribunaux créés par les alliés ont été le procès de Nuremberg, qui visait à traduire en justice les criminels de guerre nazis, et le procès des crimes de guerre de Tokyo, qui visait à punir les criminels de guerre en Asie et au Japon.

Le procès de Nuremberg, 20 novembre 1945 - 1er octobre 1946

Le procès de Nuremberg est le tribunal juridique le plus important qui ait jamais eu lieu. Il a permis de traduire en justice certains des principaux responsables nazis pour leurs crimes contre l'humanité. Les procès ont mis en lumière l'ampleur horrible des persécutions nazies et de l'Holocauste, en partageant avec le monde les dommages que la discrimination et l'antisémitisme peuvent causer lorsqu'ils ne sont pas contrôlés.

Il a été dirigé par le Tribunal militaire international, comprenant des représentants de quatre États alliés : les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l'URSS. Il s'agissait d'un effort de collaboration mené par les alliés et soutenu par les États d'Europe, dont beaucoup avaient été envahis ou occupés par les nazis.

Les quatre principaux chefs d'accusation étaient les suivants1:

  • Crimes contre la paix (agression et violation des traités)
  • Crimes contre l'humanité
  • crimes de guerre
  • Plan ou conspiration en vue de commettre les crimes susmentionnés.

Tribunal international, Tribunal militaire international, procès de Nuremberg, StudySmarterFig. - Otto Ohlendorf, officier SS allemand, à la barre des témoins lors du procès de Nuremberg, le 3 janvier 1946. Ohlendorf a tenté de justifier les actions nazies devant le tribunal et a été reconnu coupable de crimes contre l'humanité. Il a été pendu en 1951.

Ces procès ont été particulièrement importants car ils ont constitué le premier cas international de poursuite de dirigeants politiques et de fonctionnaires pour leurs actes. Il a également permis de révolutionner les procès juridiques en utilisant des films et des photos comme preuves. Le procès a également été enregistré et distribué dans toute l'Europe, en particulier pour mettre en lumière les actions des nazis et les résultats de l'antisémitisme soutenu par l'État.

Le Tribunal des crimes de guerre de Tokyo, mai 1946 - novembre 1948

Également connu sous le nom de Tribunal militaire international pour l'Extrême-Orient, les procès de Tokyo ont suivi une structure similaire à celle des procès de Nuremberg, cherchant à rendre justice à d'importants dirigeants du Japon impérial. Le général Douglas MacArthur, général américain et commandant suprême du Pacifique Sud-Ouest, a dirigé les procès, qui avaient été planifiés depuis la capitulation du Japon.

Les procès ont duré deux ans et ont été dirigés par un procureur en chef américain plutôt que par quatre représentants, comme à Nuremberg. Le tribunal a notamment mis en lumière les atrocités commises par le premier ministre Hideki Tojo, tant à l'intérieur du pays qu'en Asie, ce qui a conduit à son exécution.

Pour plus de contexte, lis notre explication sur Hideki Tojo.

Bien que les procès de Tokyo aient permis de traduire les coupables en justice, le tribunal a été considéré comme entaché de préjugés. Pour beaucoup, il a également fonctionné dans l'intérêt des États-Unis ("justice des vainqueurs") plutôt que dans celui du Japon2.

Le tribunal pénal international

Après les tribunaux internationaux de la Seconde Guerre mondiale, il y a eu toute une série d'affaires importantes à la suite de conflits et de guerres.

Après la Seconde Guerre mondiale, il y a eu toute une série de tribunaux à plus petite échelle, bien que peu d'entre eux aient été aussi importants jusqu'à la fin du 20e siècle. Les tribunaux nationaux ont continué à demander des comptes aux criminels de guerre, en particulier aux auteurs de l'Holocauste, souvent dans le cadre d'une collaboration.

Néanmoins, plusieurs tribunaux des Nations Unies ont été mis en place au cours des deux dernières décennies pour traiter des génocides et des crimes de guerre vers la fin du siècle.

Tribunal pénal international pour la Yougoslavie (TPIY) 1993 - 2017

Le TPIY s'est penché sur les crimes et les atrocités commis dans les Balkans, en particulier dans l'ex-Yougoslavie.

Au cours des années 1990, la république de Yougoslavie a commencé à se séparer en nations ethniques individuelles à la suite de la guerre froide. Néanmoins, un conflit a éclaté, qui a donné lieu à d'horribles conflits ethniques et à des atrocités. Les Nations Unies n'ont pas réussi à mettre fin au conflit, mais un accord de paix américain a permis de régler les combats en 1995. Plus de 100 000 personnes sont mortes pendant la guerre.

Le TPIY a été créé pour traduire en justice les dirigeants politiques de la région. Il s'agissait du premier grand tribunal international après les procès de Tokyo et il a traité des cas de génocide et de crimes contre l'humanité.3 L'affaire a permis aux victimes de s'exprimer et a contribué à modifier le droit international de façon permanente.

Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) 1994 - 2016

Tribunaux internationaux, Tribunal pénal international pour le Rwanda, StudySmarterFig. 2 - Plaque du TPIR dans le district de Kimironko, à Kigali, au Rwanda.

L'ONU a créé le TPIR à la suite d'un génocide brutal au Rwanda, où des extrémistes hutus ont assassiné environ "un million de civils tutsis et hutus modérés" en19944.

Le TPIR a été créé en novembre 1994, sous l'égide du Conseil de sécurité des Nations Unies, dans le but de poursuivre les responsables de ces atrocités. Il avait notamment pour objectif de "contribuer au processus de réconciliation nationale et au rétablissement et au maintien de la paix".5

Le TPIR a joué un rôle important dans l'application du droit international, car il a été le premier tribunal à se pencher sur le génocide et à interpréter les Conventions de Genève de 1948.

Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) 2002 - 2013

Le TSSL a été mis en place en collaboration par le gouvernement de la Sierra Leone et l'ONU et peut être reconnu comme le "premier tribunal international "hybride" au monde".6

Il a été demandé par la Sierra Leone après sa guerre civile entre 1991 et 2002 et a été le premier tribunal à être basé sur le territoire où les crimes ont été commis.

Le TSSL a également joué un rôle important dans la mesure où il a ouvert la voie à des actions de sensibilisation afin de garantir un résultat efficace. Il s'est depuis transformé en une nouvelle organisation nationale chargée de poursuivre le travail du tribunal.

Tribunal international des crimes de guerre

La Cour pénale internationale (CPI) est au cœur de la lutte contre les crimes de guerre internationaux, aux côtés des Nations Unies.

Tribunaux internationaux, Cour pénale internationale de La Haye, StudySmarterFig. 3 - Les locaux de la Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas.

La CPI a vu le jour en 2002, lorsque les États intéressés ont accepté le Statut de Rome pour y adhérer. Depuis, la CPI compte plus de 100 membres.

Le Statut de Rome est un accord adopté par les membres de la CPI qui définit quatre formes principales de crimes internationaux : les crimes de guerre, les crimes d'agression, le génocide et les crimes contre l'humanité.

La CPI fonctionne de la même manière que les précédents tribunaux de l'ONU, mais sur une base permanente. Contrairement à la Cour internationale de justice, la CPI s'occupe principalement des individus.

Pour plus d'informations sur le fonctionnement des organisations de l'ONU, lis nos explications sur les droits de l'homme et la gouvernance mondiale.

La CPI fonctionne selon plusieurs principes directeurs. Tout d'abord, elle a l'intention de soutenir, et non de remplacer, les tribunaux nationaux, n'agissant principalement que lorsque la justice n'a pas été rendue correctement. Elle travaille également en coopération, en s'appuyant sur le soutien international, car elle ne dispose pas de juridiction légitime ni de personnel militaire. Bien qu'elle ne soit pas un organe officiel, elle peut également aider les Nations Unies.

Néanmoins, la CPI fait l'objet de nombreuses critiques, notamment en raison de son manque de pouvoir officiel et de sa partialité présumée. Par exemple, certains pays africains ont menacé de quitter la CPI après avoir estimé qu'elle statuait de manière disproportionnée ou injuste à l'encontre des individus africains. Même les États-Unis ne sont pas membres et critiquent souvent la capacité de la CPI à poursuivre les troupes américaines.

Tribunal international du peuple

La plupart du temps, les tribunaux internationaux représentent des efforts intergouvernementaux à grande échelle pour rendre la justice. Néanmoins, certains "tribunaux populaires" indépendants ont cherché des réponses là où le soutien ou les efforts du gouvernement étaient absents.

Tribunal international des peuples pour les droits de l'homme et la justice au Cachemire (IPTK)

L'IPTK a été fondé en 2008 par plusieurs militants des droits de l'homme qui estimaient que les violations des droits de l'homme dans la région n'avaient guère à répondre de leurs actes. La région est depuis longtemps en conflit après avoir été disputée par l'Inde et le Pakistan, et ses habitants sont souvent maltraités.

L'idée de l'organisation est de fonctionner comme une communauté internationale, de permettre aux voix des personnes concernées d'atteindre des audiences internationales et d'enquêter et d'examiner les crimes et les abus. Elle a publié plusieurs rapports mettant en lumière les violations des droits de l'homme et les abus dans la région.

Tribunal international pour la justice naturelle (ITNJ)

L'ITNJ est une organisation qui participe à ses propres affaires de type judiciaire, en enquêtant sur des questions de droit naturel. Le groupe est souvent associé à des conspirations, notamment parce qu'il a été créé par le théoricien du complot Sacha Stone.

L'organisation a produit diverses vidéos virales, contrées par des organisations de vérification des faits, présentant des conspirations communes autour des vaccins, de la 5G et de la politique américaine.

Dans l'ensemble, il y a eu plusieurs tentatives de création de tribunaux internationaux, bien qu'ils existent surtout dans le domaine des conflits et des crimes de guerre.

Tribunal international - Points clés à retenir

  • Les tribunaux internationaux sont des organes juridiques internationaux mis en place pour aider à résoudre un litige ou un problème particulier.
  • Les premiers tribunaux internationaux ont été créés après la Seconde Guerre mondiale - Nuremberg et Tokyo - dans le but d'obliger les dirigeants politiques et les auteurs de crimes à rendre compte des horreurs de la guerre et de l'Holocauste.
  • Après la Seconde Guerre mondiale, toute une série de tribunaux pénaux internationaux ont été créés à la suite d'atrocités. Il s'agit notamment du Rwanda (TPIR), de la Yougoslavie (TPIY) et de la Sierra Leone (TSSL).
  • Depuis 2002, la Cour pénale internationale s'occupe des criminels de guerre dans le monde entier. Néanmoins, elle ne dispose pas d'une juridiction forte et n'intègre qu'environ 120 États membres.
  • Plusieurs tentatives ont été faites pour mettre en place des "tribunaux populaires", cherchant à rendre la justice là où le gouvernement ou la communauté internationale ont échoué. Néanmoins, la plupart d'entre eux fonctionnent à petite échelle mais cherchent souvent à obtenir une reconnaissance internationale.

Avertissement sur le contenu soutien, assistance, StudySmarter


Références

  1. Les éditeurs de l'Encyclopaedia Britannica, Les procès de Nuremberg, dernière mise à jour le 11 octobre 2022.
  2. Face à l'histoire et à nous-mêmes, Les procès de Tokyo, dernière mise à jour le 26 juillet 2018.
  3. Andrew Colclough et al, Edexcel AS & A level : Politics New for 2017, 2017.
  4. IRMCT, Le TPIR se souvient : 20e anniversaire du génocide rwandais.
  5. IRMCT, Le TPIR se souvient : 20e anniversaire du génocide rwandais.
  6. RSCSL, Tribunal spécial résiduel pour la Sierra Leone : Tribunal spécial pour la Sierra Leone

Questions fréquemment posées en Tribunal international

Un Tribunal international en Sciences politiques est une institution juridique qui traite des affaires internationales, notamment les questions liées aux droits de l'homme, au droit international humanitaire et à la résolution des conflits entre États.

Le rôle du Tribunal international en Sciences politiques est d'appliquer et d'interpréter le droit international, de contribuer à son développement et de résoudre les différends entre États de manière pacifique et équitable.

Des exemples de tribunaux internationaux en Sciences politiques incluent la Cour internationale de justice, la Cour pénale internationale, et les tribunaux ad hoc pour l'ex-Yougoslavie et le Rwanda.

Les juges des Tribunaux internationaux en Sciences politiques sont généralement élus par les États membres de l'organisation à laquelle le tribunal est associé, souvent en tenant compte de la compétence juridique et de l'équilibre géographique.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

Qu'est-ce que le droit international ?

Qu'est-ce qu'un tribunal international ?

Quand les premiers tribunaux internationaux ont-ils vu le jour ?

Suivant
AUTRES THÈMES LIÉS Tribunal international

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !