Droit international

Quelles sont les règles en vigueur dans ta famille ? Sont-elles les mêmes que celles des familles de tes meilleurs amis ? Et si toutes ces familles se retrouvaient sur une île déserte ? Elles finiraient par trouver un ensemble de règles communes sur lesquelles elles pourraient toutes s'entendre, afin d'éviter des retombées majeures. Le droit international est cet ensemble de règles, mais pour tous les pays du monde.

Droit international Droit international

Crée des supports d'apprentissage sur Droit international avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Table des mateères

    Dans cet article, nous allons étudier l'histoire du droit international, les différents types de droit international et quelques exemples.

    Définition du droit international

    Le droit international est un ensemble croissant et évolutif de règles, de normes et de conventions qui définissent ce qui constitue un comportement acceptable entre des États souverains. Il vise à normaliser et à organiser les relations internationales afin d'atteindre les objectifs les plus importants de l'humanité. Il s'applique donc à des thèmes tels que la guerre, la diplomatie, le commerce, la protection de l'environnement et les droits de l'homme.

    Il s'applique généralement aux nations plutôt qu'aux individus, mais il peut également s'appliquer aux organisations internationales telles que l'Union européenne.

    Le droit international n'est pas contraignant, mais il est basé sur le concept de "l'accord doit être respecté", du latin pacta sunt servanda. Les pays s'y conforment généralement par consentement, sachant que cela est mutuellement bénéfique et que ne pas le faire peut avoir des conséquences économiques, diplomatiques ou militaires.

    Un État souverain est une entité politique dotée d'un gouvernement centralisé qui a une autorité reconnue sur son territoire

    Ledroit international est un ensemble évolutif de règles et de normes historiques qui sont censées être observées par toutes les nations pour organiser et stabiliser les relations internationales.

    La Cour internationale de justice (CIJ) est l'organe des Nations Unies qui aide les pays à régler leurs différends sur la base du droit international. Pour que la CIJ ait compétence sur un litige, tous les pays concernés doivent y consentir.

    La CIJ n'a pas de pouvoir d'exécution : elle ne peut pas obliger les pays à faire ce que le droit international leur suggère de faire. Si les pays consentants ne respectent pas les recommandations de la CIJ, l'affaire sera portée devant le Conseil de sécurité des Nations Unies pour être mise en œuvre.

    Le droit international est basé sur les traités internationaux, les pratiques générales des pays individuels qui se traduisent par des coutumes internationales et des principes juridiques généraux.

    TermeDéfinition
    TraitéÉgalement appelé protocole, convention ou pacte, il s'agit d'un accord international juridiquement contraignant entre des États ou des organisations internationales. Par exemple, la Charte des Nations Unies.
    Coutumes internationalesUne pratique générale continue, acceptée comme une loi. Par exemple, l'octroi de l'immunité aux chefs d'État en visite.
    Principes juridiques générauxIl s'agit de principes de base, abstraits et partagés qui peuvent fournir des lignes directrices aux juges lorsqu'ils décident d'affaires individuelles. Par exemple, le principe de l'égalité des États souverains.

    Histoire du droit international

    L'histoire du droit international remonte aussi loin que l'histoire de l'écrit. Aussi, comme les sociétés sont en constante évolution, les normes qui régissent le comportement international le sont aussi.

    Voyons cela de plus près.

    Le droit international ancien

    Les premières formes de droit international ont été créées dès l'apparition de différents États indépendants dans certaines régions du monde. Le traité de paix entre l'Égypte et les Hittites est un bon exemple de droit international ancien.

    Traité de paix égyptien et hittite

    Droit international La version égyptienne du traité de Kadesh sur le temple de Karnak, Louxor, Égypte StudySmarter

    Fig. 1 La version égyptienne du traité de Kadesh sur le temple de Karnak, à Louxor, en Égypte.

    Droit international Partie de la tablette d'argile hittite du traité de Kadesh écrit en akkadien datant de 1269 avant notre ère conservée à Istanbul Turquie StudySmarterFig. 2 Partie de la tablette d'argile hittite du traité de Kadesh, écrite en akkadien, datant de 1269 avant notre ère et conservée à Istanbul, en Turquie.

    Nous voyons ici les versions égyptienne et hittite du traité de Kadesh datant de 1258 avant notre ère. C'est l'un des rares traités anciens dont les deux parties ont été retrouvées et qui peuvent donc être comparées. Les deux anciennes puissances s'engagent à la paix et à l'alliance. Elles promettent, sous l'égide de leurs dieux respectifs, de ne plus se disputer, de reconnaître leurs frontières respectives et de se soutenir en cas d'invasion ou de soulèvement interne.

    Nous avons des exemples de règles concernant la guerre, le traitement des parties neutres, l'observation des frontières, le traitement des étrangers et la conduite internationale de la Grèce antique (à partir de 1200 avant notre ère), de l'Empire romain (à partir de 625 avant notre ère), de la Chine (à partir de 1570 avant notre ère) et de l'ancien sous-continent indien (à partir de 1500 avant notre ère).

    Droit naturel et droit positif

    Les Grecs anciens ont introduit le concept dedroit naturel, qui est l'une des bases du droit international moderne. Le droit naturel est le concept qui sous-tend les lois créées à partir de l'observation de la nature humaine. Ces lois sont fondées sur l'humanité commune et l'égalité entre tous les hommes, dont dépendent leurs droits universels intrinsèques.

    Les lois sur la violence et le meurtre sont des exemples de droit naturel.

    Le droit naturel s'oppose au droit positif , qui comprend les lois, uniquement valables dans des nations spécifiques et à des moments précis de l'histoire, imposées aux personnes par la société et l'État.

    Des exemples de droit positif sont la législation sur les autoroutes ou les lois sur l'âge de la consommation d'alcool.

    Pour ce qui est de l'origine du droit international humanitaire, nous nous tournons vers l'ancien monde islamique. Au 7ème siècle de l'ère chrétienne, le califat a institutionnalisé les comportements nécessaires pour limiter les dommages militaires et le traitement des prisonniers de guerre.

    Au cours du Moyen Âge (500-1500), les principes du droit naturel ont été associés à des principes religieux et appliqués aux relations entre les États. Le droit international s'attachait principalement à définir la "guerre juste".

    Le droit international moderne

    Plusieurs événements historiques ont catalysé le développement moderne du droit international.

    • Le développement de l'imprimerie (1440).
    • L'arrivée de penseurs grecs en Europe suite à la chute de l'Empire byzantin (1453).

    • L'émergence des concepts de droits naturels tels que la vie et la liberté au siècle des Lumières (à partir du 17e siècle).

    • La consolidation des États européens.

    Le juriste néerlandais Hugo Grotius (1583-1645) est considéré comme l'un des pères du droit international. Pour lui, les relations internationales sont régies par les lois, les coutumes et les accords mutuels plutôt que par la force et la guerre.

    Grotius a laïcisé le droit international dans son ouvrage Sur le droit de la guerre et de la paix1 et a articulé les principes du droit naturel sur lesquels tous les pays pouvaient s'accorder indépendamment des coutumes et des différences locales.

    Il a également inspiré les deux écoles de pensée sur le droit international : les naturalistes, qui donnent la priorité au droit naturel, et les positivistes, qui donnent la priorité au droit positif.

    Droit international Portrait de Hugo Grotius StudySmarterFig. 3 Portrait de Hugo Grotius

    Le système westphalien

    La paix de Westphalie a été un événement historique clé dans le développement moderne du droit international.

    La paix de Westphalie est le nom donné à deux traités de paix signés en 1648 qui ont mis fin à deux guerres majeures et apporté la paix au Saint Empire romain germanique.

    Elle a conduit à ce que l'on a appelé rétrospectivement le système westphalien. Ce système reconnaissait l'égalité et la souveraineté nationale des États-nations existants. Le système westphalien a également cimenté le principe de l'inviolabilité des frontières d'une nation et a garanti l'acceptation et la tolérance des choix religieux.

    Après la paix de Westphalie, les nations sont devenues plus riches et plus complexes et ont commencé à développer des systèmes juridiques codifiés où les principes naturalistes et positivistes ont été fusionnés et synthétisés.

    La colonisation européenne (à partir du XVIe siècle) a répandu le concept de souveraineté dans de nombreuses régions du monde.

    La souveraineté est l'autorité d'un État sur lui-même.

    Développements du droit international au 20e siècle

    La création des Nations Unies (1945) à la suite des deux guerres mondiales est un exemple de tentative supplémentaire pour faire avancer les principes du droit international.

    La Charte des Nations Unies contient les principes de la souveraineté des États, de la coopération internationale, de la non-intervention et de la sécurité collective.

    Le droit international est devenu encore plus "international" lorsque, à la suite du processus de décolonisation (commencé dans les années 1960), de nombreux États nouvellement indépendants ont pu participer au droit international et l'influencer.

    Le récent processus de mondialisation signifie que les interactions sociales, culturelles, économiques, politiques et diplomatiques entre les États font partie de la vie quotidienne.

    Depuis la création des Nations Unies, de nombreuses autres organisations, telles que l'Organisation mondiale de la santé, ont vu le jour pour réglementer, soutenir et modérer les interactions internationales.

    Types de droit international

    Le droit international peut être subdivisé en droit international public, droit international privé et droit supranational.

    Le droit international public

    Le droit international public coïncide avec la définition actuelle du droit international. C'est l'ensemble des normes qui normalisent et réglementent le comportement entre les pays.

    Le droit international public comprend, entre autres, le droit de la mer, le droit humanitaire, le droit pénal international, le droit des droits de l'homme et le droit des réfugiés.

    Droit international privé

    Le droit international privé, également appelé "conflit de lois", fait référence aux divergences entre le droit international et les propres lois des pays, également appelées droit municipal. Il régit l'ordre juridique compétent lorsqu'une affaire interne comporte un élément international ou étranger.

    Le droit international privé existe parce que les activités des particuliers dépassent les frontières de leur pays de nationalité. Par exemple, le droit international privé s'occupera d'un règlement de divorce entre pays.

    Droit supranational

    Le droit supranational couvre la législation d'un organisme régional ou international auquel des pays individuels adhèrent. Ce faisant, les pays renoncent explicitement à leur droit de prendre des décisions judiciaires.

    Décision judiciaire : décisions prises par un tribunal.

    L'Union européenne (UE) est l'une des organisations internationales les plus importantes au monde qui utilise un cadre juridique supranational. La Cour européenne de justice a la suprématie sur tous les tribunaux des pays individuels lorsqu'il s'agit d'appliquer le droit de l'UE.

    Droit international des droits de l'homme

    Le droit international des droits de l'homme est l'ensemble des lois visant à promouvoir et à assurer le respect des droits de l'homme partout dans le monde.

    Le droit international des droits de l'homme est principalement constitué de traités et de coutumes internationales.

    La Déclaration universelle des droits de l'homme (1948) est une déclaration des Nations unies qui consacre les droits de l'homme. Elle n'est pas contraignante, mais elle sert de base aux instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme.

    Les instruments internationaux des droits de l'homme sont des traités et d'autres documents internationaux sur lesquels se fondent le droit international des droits de l'homme et la protection des droits de l'homme.

    La Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (1981) et la Convention relative aux droits des personnes handicapées (2008) sont des exemples d'instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme

    Pour protéger et promouvoir les droits de l'homme dans des régions spécifiques du monde, le droit international des droits de l'homme est complété par des systèmes régionaux.

    Il existe trois principaux instruments régionaux en matière de droits de l'homme :

    • La Charte africaine des droits de l'homme et des peuples (1986).

    • La Convention américaine des droits de l'homme (1978).

    • La Convention européenne des droits de l'homme (1953).

    L'application de la législation sur les droits de l'homme relève de la responsabilité des États individuels, car il n'existe pas de cour internationale des droits de l'homme. Il existe cependant des tribunaux régionaux tels que la Cour européenne des droits de l'homme et la Cour interaméricaine des droits de l'homme qui font respecter la législation sur les droits de l'homme dans leurs régions respectives. De même, la Cour pénale internationale n'a pas de compétence spécifique en matière de droits de l'homme, mais couvre les questions de génocide et de crimes contre l'humanité.

    Exemples de droit international

    Le droit international de l'environnement est un bon exemple de la façon dont la communauté internationale peut travailler ensemble pour réglementer les comportements et profiter à tous.

    Le droit international de l'environnement est l'ensemble des lois qui représentent l'effort collectif du monde pour résoudre les principaux problèmes environnementaux auxquels l'humanité est confrontée aujourd'hui (par exemple le réchauffement de la planète et l'extinction massive des espèces sauvages) tout en parvenant à un développement durable. Le développement durable signifie maintenir une qualité de vie élevée aujourd'hui sans compromettre la qualité de vie des générations futures.

    La coopération internationale entre les pays implique souvent un certain niveau de sacrifice pour les pays individuels. Ainsi, le droit international de l'environnement "vaut" la peine lorsqu'il y a un bénéfice collectif, et n'est nécessaire que lorsque le problème à résoudre dépasse les frontières nationales, comme la pollution de l'air ou de l'eau, ou est causé par des actions internationales, comme l'ivoire des éléphants.

    Ensuite, le droit international de l'environnement prend la forme de traités contraignants ou d'accords non contraignants. L'une des principales organisations internationales qui coordonne et promeut le droit international de l'environnement est l'ONU. À l'heure actuelle, il n'existe pas d'organismes capables de faire respecter le droit international de l'environnement, mais les tribunaux régionaux et la Cour internationale de justice ont un certain degré de compétence en la matière.

    Droit international - Principaux enseignements

    • Le droit international est un ensemble évolutif de règles et de normes historiques qui sont censées être observées par toutes les nations afin d'organiser et de stabiliser les relations internationales.
    • Les principes du droit international remontent à l'Antiquité, puisqu'ils sont apparus dès l'apparition des États souverains.
    • Hugo Grotius est l'un des pères du droit international en raison de son articulation des principes du droit naturel sur lesquels tous les pays pouvaient s'accorder indépendamment des coutumes et des différences locales.
    • Les deux écoles de pensée sur le droit international sont les naturalistes et les positivistes.
    • La paix de Westphalie a été un événement historique clé dans le développement du droit international, car elle a établi un système qui reconnaît l'égalité entre les États-nations et leur souveraineté nationale.
    • Les types de droit international sont le droit public, le droit privé et le droit supranational.
    • Le droit international des droits de l'homme et le droit international de l'environnement sont des exemples de droit international.

    Références

    1. Hugo Grotius De Jure Belli ac Pacis, Sur le droit de la guerre et de la paix 1625
    2. Fig. 1 La version égyptienne du traité de Kadesh sur le temple de Karnak, Louxor, Égypte (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Karnak_%C3%84gyptisch-Hethitischer_Friedensvertrag_06.jpg) par Olaf Tausch (https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Oltau) sous licence CC-BY-3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/legalcode) sur Wikimedia Commons.
    3. Fig. 2 Partie de la tablette d'argile hittite du traité de Kadesh écrit en akkadien datant de 1269 avant notre ère, conservée à Istanbul, Turquie (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:2._Part_of_the_clay_tablet_of_Kadesh_Treaty,_written_in_Akkadian._1269_BCE._From_Bo%C4%9Fazk%C3%B6y,_Turkey._Clay_tablet._Museum_of_the_Ancient_Orient,_Istanbul,_Turkey.jpg) par Osama Shukir Muhammed Amin FRCP(Glasg)(https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Neuroforever) sous licence CC-BY-SA_4.0 (https://spdx.org/licenses/CC-BY-SA-4.0.html) sur Wikimedia Commons.
    Questions fréquemment posées en Droit international
    Qu'est-ce que le droit international en sciences politiques?
    Le droit international en sciences politiques est l'étude des règles, normes et principes qui régissent les relations entre les États et d'autres acteurs sur la scène internationale.
    Pourquoi étudier le droit international en sciences politiques?
    Étudier le droit international en sciences politiques permet de comprendre les mécanismes juridiques qui facilitent la coopération et résolvent les conflits entre les nations, ainsi que d'analyser l'impact de ces règles sur les politiques et les relations internationales.
    Quels sont les principaux domaines du droit international?
    Les principaux domaines du droit international incluent le droit des traités, le droit de la mer, le droit diplomatique et consulaire, le droit des organisations internationales et le droit international humanitaire.
    Comment devient-on expert en droit international en sciences politiques?
    Pour devenir expert en droit international en sciences politiques, il faut généralement suivre un cursus universitaire en sciences politiques, droit international ou relations internationales, puis acquérir de l'expérience professionnelle dans le domaine.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    En quoi croit l'école naturaliste ?

    En quoi croit l'école positiviste ?

    Quand la Ligue arabe a-t-elle été créée ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Droit international

    • Temps de lecture: 15 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !