Niccolo Machiavelli

Le "père de la science politique moderne", le diplomate et philosophe de la Renaissance Niccolò Machiavel est souvent associé à des méthodes immorales de politique de pouvoir. Ses opinions réalistes concernant la politique pratique et le leadership lui ont valu une réputation controversée à son époque. Bien que certains considèrent encore le travail de Machiavel comme contraire à l'éthique et corrompu, sa contribution significative au domaine de la politique et des relations internationales ne peut être contestée.

Niccolo Machiavelli Niccolo Machiavelli

Crée des supports d'apprentissage sur Niccolo Machiavelli avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Table des mateères

    Biographie de Niccolò Machiavelli

    Niccolò Machiavelli est né le 3 mai 1469 à Florence, en Italie. Son père était avocat, ce qui a permis à Machiavel de recevoir une éducation formelle complète en latin, en articulation et en grammaire. Aucun document ne permet de déterminer exactement quelle formation supplémentaire Machiavel a reçue, mais en raison de la compétence et de l'excellence de ses publications, qui témoignent d'une profonde compréhension de la littérature italienne et latine, on présume généralement qu'il a fréquenté l'université de Florence.

    À l'époque, l'Italie était divisée en cités-États. La famille Médicis a régné sur Florence pendant soixante ans jusqu'à ce que Charles VIII, le roi de France, envahisse l'État en 1494, cherchant à se rendre à Naples. Après une série embarrassante de concessions aux exigences du roi de France, Piero Medici, "l'infortuné", a été chassé du pouvoir par les citoyens florentins enragés. En conséquence, Florence renoue avec le républicanisme de 1494 à 1512. Pendant cette période, Machiavel connaît l'apogée de sa carrière d'homme politique et épouse sa femme, Marietta Corsini, en 1502.

    Niccolò Machiavelli, Niccolò Machiavelli Biographie, StudySmarter Fig. 1, Portrait de Niccolò Machiavelli

    Machiavel est d'abord employé comme greffier sous la nouvelle république et rédige des documents politiques officiels. Sous le règne du premier gonfalonier(dirigeant à vie)de Florence , Piero Soderini, Machiavel est promu deuxième chancelier. Il estnotamment chargé de servir le conseil florentin chargé de la guerre et de la diplomatie (Dieci di libertà e pace). Il effectue des visites diplomatiques en France, en Allemagne et dans d'autres villes-états italiennes telles que Rome et Pise. Ces voyages ont considérablement façonné la philosophie politique de Machiavel ; en observant le comportement des États, des dirigeants et des gouvernements, Machiavel a acquis des talents dans l'art de la diplomatie et a compris ce qui rendait les États influents et prospères. Il a développé une fascination particulière pour Cesare Borgia, duc de Valentinois, après avoir été envoyé pour l'observer en 1502.

    Cesare Borgia

    Borgia était le fils du pape Alexandre VI, qui a gouverné les États pontificaux de 1492 à 1503 tout en étant à la tête de l'Église catholique. Après avoir pris sa retraite en tant que cardinal, Cesare est devenu capitaine général de l'armée de l'Église et, avec l'aide des troupes françaises, a tenté d'établir un État Borgia en ramenant plusieurs États italiens sous le contrôle de la papauté de son père par le biais d'invasions militaires brutales. Malgré sa réputation de chef cruel, Machiavel admire le style de leadership de Cesare, qui lui a permis d'apporter unité et stabilité à la papauté en se montrant rusé et confiant. Cesareest devenu une source d'inspiration importante pour la plus grande œuvre de Machiavel, Le Prince, et a contribué à former la base de l'idéologie politique de Machiavel concernant le leadership efficace .

    Machiavel a également apporté des changements importants à la structure de l'armée florentine.

    À l'origine, l'armée se composait principalement de "mercenaires" ou de soldats professionnels. Cependant, la plupart de ces soldats provenaient de diverses régions, manquaient souvent de loyauté et ne respectaient pas les ordres. Cette situation était problématique pour la république au fur et à mesure que les guerres d'Italie avançaient. S'inspirant des Romains, à travers le travail de l'historien romain Tite-Live, Machiavel suggère de recruter des citoyens comme soldats pour établir une armée nationale florentine permanente. Avec Soderini en sa faveur, Machiavel construit la transition et le plan est mis en œuvre en 1506, conduisant à la création d'un nouveau département d'État intitulé "Neuf de la milice" (Nove di ordinanza e milizia), avec Machiavel comme secrétaire .

    Alors que les guerres d'Italie font rage, la famille Médicis finit, avec l'aide des troupes espagnoles, par aider à expulser les Français d'Italie et à reprendre le pouvoir à Florence en 1512. La milice florentine de Machiavel n'a pas réussi à contenir les avancées de la maison Médicis, et une fois vaincu, Machiavel a été dépouillé de tous ses postes et exilé dans un espace confiné pendant un an, avec son armée dissoute. Un an plus tard, il est emprisonné à tort et torturé, accusé d'avoir conspiré pour renverser les Médicis. Après sa libération, Machiavel se résigne à une vie tranquille dans une ferme où, à son insu, il produira ses œuvres les plus célèbres et les plus influentes, telles que Le Prince et les Discours sur Tite-Live .Il accepte également plusieurs missions mineures pour le gouvernement. Alors qu'il travaillait sur l'Histoire de Florence que lui avait commandée un membre de la famille Médicis, Machiavel est décédé en 1527 à l'âge de 58 ans .

    Niccolò Machiavelli, Niccolò Machiavelli Biographie, StudySmarter Fig. 2 Tombe de Niccolò Machiavelli, Florence, Italie

    Livres de Niccolò Machiavelli

    Les plus grandes réalisations de Machiavel sont ses deux livres, Discours sur Tite-Live et Le Prince. Machiavel a écrit le premier ouvrage pendant environ quatre à cinq ans, et a terminé le second au cours de cette période également. On soupçonne qu'il a commencé à travailler sur les Discours sur Tite-Live à la fin de l'année 1513 et qu'il l'a partiellement achevé en 1518 ou 1519, tandis que Le Prince a été écrit en 1513. Les deux ouvrages ne seront publiés qu'après sa mort, les Discours étant publiés en 1531 et Le Prince en 1532. Cela s'explique par la nature controversée de ces livres, due au réalisme et au pragmatisme implacables de Machiavel, qui, selon l'historien James Johnson, ont contraint les lecteurs à

    à affronter, dans les termes les plus crus possibles, les questions les plus importantes sur la politique et la morale.1

    Les deux ouvrages ont été dénoncés comme immoraux au cours du XVIe siècle, "Le Prince" ayant été interdit par l'Église catholique dans le cadre de son "Index des livres interdits".

    LeDiscours sur Tite-Live est essentiellement une revue de l'histoire de Rome, basée sur l'ouvrage de Tite-Live intitulé "De la fondation de la ville ".À travers son commentaire, Machiavel aborde la montée en puissance de Rome grâce à un système gouvernemental républicain et suggère que Rome a atteint ce statut en raison des tensions et des hostilités entre son peuple et son gouvernement.Il pense qu'un équilibre entre tolérance et sévérité est nécessaire pour qu'un gouvernement reste puissant, permettant à ses dirigeants de gouverner raisonnablement afin de ne pas monter la populace contre eux. Il réprimande ses pairs pour ne pas avoir abordé les réalités de ce qu'il faut pour qu'une république prospère et discute des effets des idéaux, des religions et de la culture sur la population et l'État. Le pragmatisme caractéristique de Machiavel est présent tout au long de l'ouvrage, puisqu'il propose des moyens pour les républiques de gérer au mieux les conflits et les occupations inévitables et d'assimiler au mieux les États nouvellement capturés dans leur république.

    Le Prince Niccolò Machiavelli

    Le Prince est, de loin, l'œuvre la plus remarquable de Machiavel. Le livre consiste en une série d'essais qui conseillent les "princes" sur la façon de maintenir leurs principautés. Le traité a été dédié à Lorenzo Medici, certains supposant que Machiavel essayait de gagner la confiance de la famille Medici après avoir été accusé à tort de conspiration contre eux. Lorenzo Medici n'a pas lu le traité.

    Tout au long du livre, Machiavel aborde les types de principautés telles que les principautés héréditaires ou mixtes et suggère comment ces princes peuvent gagner la confiance et la loyauté de leurs sujets. Il décrit également divers problèmes qu'un prince doit gérer, tels que ses devoirs concernant les affaires militaires, la façon dont il doit tenir sa parole et comment éviter la flatterie et d'être détesté, en utilisant Cesare Borgia comme source d'inspiration pour son prince exemplaire dans le traité.

     Le Prince Niccolò Machiavelli, StudySmarter Fig. 3, Portrait de Cesare Borgia

    Le Prince propose des solutions pratiques et réalistes aux dirigeants, en affirmant que si un prince souhaite rester au pouvoir et protéger son État, il doit apprendre à faire le bien et le mal. En effet, dans le monde réel de la politique, la moralité n'aboutit pas toujours à la sécurité du peuple, de l'État et du dirigeant. Machiavel l'explique par sa citation la plus célèbre du livre.

    Il vaut bien mieux être craint qu'aimé si vous ne pouvez pas être les deux... les hommes craignent moins de faire du mal à celui qui se fait aimer qu'à celui qui se fait craindre.2

    Machiavel défend le droit d'un dirigeant à être cruel envers ses sujets dans certains cas pour protéger la stabilité de son autorité et, par extension, de l'État, car il estime que la prospérité et le progrès ne peuvent coexister que dans un État politiquement stable. Il explique cela en déclarant

    Un prince ne doit pas s'inquiéter s'il encourt des reproches pour sa cruauté tant qu'il garde ses sujets unis et loyaux. En faisant un ou deux exemples, il se montrera plus compatissant que ceux qui, trop compatissants, permettent des désordres qui conduisent au meurtre et à la rapine. 3

    En bref, en faisant respecter les règles de l'État selon une norme stricte et en punissant ceux qui sont déloyaux et douteux, le prince est suffisamment craint pour maintenir l'ordre et la stabilité, mais il n'est pas détesté par son peuple. Machiavel prévient que si un prince agit de manière à ce que son peuple le déteste, il risque de faire l'objet de conspirations et de soulèvements. Cela pourrait conduire non seulement à la disparition du prince, mais aussi à celle de l'État tout entier, qui deviendrait instable et faible, ce qui entraînerait des conflits, des morts et la destruction éventuelle de l'État tout entier.

    Importance de Niccolò Machiavel

    On ne saurait trop insister sur l'importance de l'œuvre de Machiavel. De nombreux politologues contemporains reconnaissent à Machiavel le mérite d'avoir produit la première étude scientifique de la politique de puissance en séparant la morale du leadership politique pratique et pragmatique. Machiavel était très en avance sur son temps avec son analyse de la politique de puissance et de l'art d'être un homme d'État réaliste, et son travail reste pertinent aujourd'hui. Les dirigeants du monde entier continuent de débattre de la question de savoir quand et comment il est justifié pour les gouvernements d'être impitoyables. Le politicien canadien Michael Ignatieff a déclaré que les directives de Machiavel

    ne ressemblent à du cynisme que si nous ne voyons pas [leur] profond réalisme.4

    Machiavel est également considéré comme le "père du réalisme", car il insiste pour que la politique soit considérée et acceptée telle qu'elle est réellement pratiquée dans le monde réel, souvent dépourvue de considérations morales communes. Bien que son nom et sa philosophie soient souvent associés à une politique de pouvoir impitoyable et immorale, certains universitaires comme Philip Bobbit le qualifient de "moraliste intense" car il recherchait la stabilité et la prospérité des États en donnant aux princes des méthodes pragmatiques pour maintenir leur pouvoir et protéger l'État. Bien que des hommes politiques contemporains tels que Robert S. Strauss qualifient l'enseignement de Machiavel d'"immoral et irréligieux", on ne peut nier que Machiavel s'est concentré sur les problèmes de la vie réelle auxquels sont confrontés les gouvernements et les gouvernants et qu'il est

    Scandaleux parce qu'il est si difficile àréfuter5.

    Niccolo Machiavel - Points clés à retenir

    • Machiavel était un diplomate et un philosophe de l'ère de la Renaissance.

    • Il est important car il a été accrédité pour avoir fourni la première étude de la politique de pouvoir en séparant la morale de la direction politique pratique et pragmatique.

    • Machiavel est surtout connu pour son traité politique intitulé Discours sur Tite-Live et Le Prince.

    • Machiavel défend le droit d'un dirigeant à être cruel envers ses sujets dans certains cas pour protéger la stabilité de son autorité et, par extension, de l'État, car il estime que la prospérité et le progrès ne peuvent coexister que dans un État politiquement stable.

    • Machiavel a reçu le titre de "père du réalisme" parce qu'il insiste pour que la politique soit considérée et acceptée telle qu'elle est réellement pratiquée dans le monde réel, souvent dépourvue de considérations morales communes.


    Références

    1. Johnson cité dans O'Rourke, J. (2013), Machiavelli's The Prince : Still Relevant after All These Years (Le Prince de Machiavel : toujours pertinent après toutes ces années). BU Today. http://www.bu.edu/articles/2013/machiavelli-the-prince-still-relevant-after-all-these-years/
    2. Machiavel, N. (C., 1532). Le Prince. (éd. 2004) Traduit par George Bull. Penguin Books P71
    3. Machiavel, N. (C., 1532). Le Prince. (éd. 2004) Traduit par George Bull. Penguin Books P70
    4. Ignatieff, M. (2013) Machiavelli avait raison. The Atlantic. Consulté sur https://www.theatlan- tic.com/magazine/archive/2013/12/machiavelli-was-right/354672/.
    5. Mead, W.R. (2011) Stratblog : Les vertus de Machiavel. The American Interest, consulté à l'adresse https://www.the-american-interest.com/2011/04/02/stratblog-the-virtues-of-machiavelli/
    6. Fig. 1. Portrait de Niccolò Machiavelli (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Portrait_of_Niccolò_Machiavelli.jpg) par Santi di Tito est dans le domaine public.
    7. Fig. 2, Tombe de Niccolò Machiavelli, Florence, Italie (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Grab_Niccolo_Machiavelli_Santa_Croce_Florenz-1.jpg) par Rufus46 est sous licence CC-BY-SA-3.0
    8. Fig. 3, Portrait de Cesare Borgia (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ritratto_di_Cesare_Borgia,_Sebastiano_del_Piombo.jpg) par Sebastiano del Piombo est dans le domaine public.
    Questions fréquemment posées en Niccolo Machiavelli
    Qui est Niccolo Machiavelli?
    Niccolo Machiavelli était un politologue, historien, philosophe, diplomate et écrivain italien de la Renaissance, considéré comme le fondateur de la science politique moderne.
    Quel est l'ouvrage le plus célèbre de Machiavelli?
    Le livre le plus célèbre de Machiavelli est 'Le Prince', un traité politique qui a été publié en 1532.
    Pourquoi Machiavelli est-il important en sciences politiques?
    Machiavelli est important en sciences politiques car il a mis en évidence l'aspect réaliste du pouvoir et des relations politiques, plutôt que l'idéalisme moralisateur traditionnel.
    Qu'est-ce que le machiavélisme?
    Le machiavélisme est un terme qui fait référence à la manipulation cynique et sans scrupules du pouvoir pour atteindre un objectif politique, s'inspirant des idées de Machiavelli dans 'Le Prince'.
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Niccolo Machiavelli

    • Temps de lecture: 13 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !