|
|
Montesquieu

Nous ne pensons pas souvent que les philosophes sont des personnes à la vie bien remplie comme nous. Tu as probablement une image mentale du philosophe habillé sobrement, assis sur un rocher quelque part en plein air, en train de réfléchir au monde qui l'entoure.

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Montesquieu

Want to get better grades?

Nope, I’m not ready yet

Get free, full access to:

  • Flashcards
  • Notes
  • Explanations
  • Study Planner
  • Textbook solutions
Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

Nous ne pensons pas souvent que les philosophes sont des personnes à la vie bien remplie comme nous. Tu as probablement une image mentale du philosophe habillé sobrement, assis sur un rocher quelque part en plein air, en train de réfléchir au monde qui l'entoure.

Eh bien, le penseur français du Siècle des Lumières, Charles de Montesquieu, a combiné ses activités philosophiques avec sa vie professionnelle bien remplie de juge et avec ses voyages sur le continent. Appartenant à l'école du libéralisme classique, qui a influencé les siècles suivants de pensée libérale, les ombres projetées par les idées de Montesquieu sur l'histoire moderne sont longues et durables. Plongeons dans le vif du sujet et découvrons ce grand penseur.

Philosophe français Montesquieu

Charles-Louis Montesquieu, également connu sous le nom de baron de Montesquieu, était un noble français, un avocat et - surtout - un philosophe politique de l'époque des Lumières. Il est reconnu comme l'un des fondateurs du libéralisme, notamment pour ses réflexions sur le gouvernement et son influence sur les révolutions américaine et française.

Pour en savoir plus sur le libéralisme, lis notre explication !

Charles de Montesquieu, philosophe français, StudySmarterFig. 1 - Portrait du philosophe français Charles de Montesquieu.

La vie de Charles de Montesquieu

Montesquieu est né dans une famille noble à Bordeaux, en France, en 1689. Son père est issu d'une famille militaire respectable et sa mère est une riche héritière qui apporte à la famille un domaine et un titre de "baron". Il hérite du titre à l'âge de 7 ans, à la mort de sa mère, et poursuit des études de droit tout au long de sa jeune vie. Sonpère et son oncle sont également décédés lorsqu'il était jeune, lui laissant un important patrimoine et le rôle héréditaire de vice-président (juge) au Parlement de Bordeaux, qui était une cour suprême importante dont la juridiction s'étendait à plus de 2 millions de personnes .

Les rôleshéréditaires désignent une position ou un titre transmis par héritage familial.

Tandis que sa femme s'occupe de ses affaires et de son domaine, Montesquieu passe sa vie à acquérir des connaissances, se rendant souvent à Paris pour étudier, s'imprégner de sa vie sociale et écrire parallèlement à sa profession d'avocat. À partir de 1728, il entreprend un tour d'Europe, développant ses perspectives sur la politique et le pouvoir grâce à des visites à Vienne, en Hongrie, en Italie et en Grande-Bretagne. En Grande-Bretagne, il réfléchit particulièrement à la liberté, au gouvernement et à la division du pouvoir.

À la fin de sa vie, il se consacre à la rédaction de traités politiques (ouvrages qui discutent systématiquement d'un argument politique). Il a ainsi rédigéplusieurs réflexions sur la politique française et anglaise jusqu'à son œuvre la plus importante, L'Esprit desLois.

Charles de Montesquieu, French Philosopher, StudySmarterFig. 2 - Château de la Brède, la maison familiale de Montesquieu, où il est retourné et a écrit la plupart de ses œuvres après avoir voyagé.

Ses ouvrages sont considérés comme certains des écrits politiques les plus influents du siècle des Lumières, motivant des idées révolutionnaires et changeant à jamais la compréhension et la structure de la politique.

Le Siècle des Lumières est un mouvement intellectuel européen qui met l'accent sur le rôle de la raison et de la science dans le développement des connaissances plutôt que sur la religion et les traditions.

Pour plus d'informations, lis notre explication sur les penseurs des Lumières.

Théorie de Montesquieu

Montesquieu est considéré comme s'inscrivant fermement dans la tradition du libéralisme classique

Lelibéralisme classique est la première itération de la pensée libérale, axée sur la primauté du droit, un gouvernement limité, les libertés civiles et l'économie de libre-échange.

Séparation des pouvoirs

La théorie la plus connue de Montesquieu est celle de la "séparation des pouvoirs". Cette théorie soutient que les branches et les rôles du gouvernement (législatif, exécutif, judiciaire) doivent fonctionner de manière indépendante pour empêcher qu'un individu ou une institution ne devienne trop puissant. C'est important pour éviter qu'un dirigeant ne devienne trop puissant ou un despote.

Pour plus d'informations sur la séparation des pouvoirs, lis la suite.

L'état de nature

Comme d'autres penseurs libéraux tels que Hobbes et Rousseau, Montesquieu s'intéresse à l'idée de l'état de nature. Les théories de l'état de nature impliquent une description hypothétique du monde avant la politique et les institutions. Les philosophes s'en servent pour expliquer leur point de vue sur la nature humaine et la nécessité des structures de pouvoir.

Comme Hobbes, il considère la futilité de la vie dans l'état de nature, bien qu'il pense que les gens sont principalement motivés par la peur plutôt que par l'intérêt personnel. Suite à leur recherche de nourriture, d'abri et de sécurité, les humains forment inévitablement des sociétés, ce qui conduit à la guerre (et non à l'état de nature lui-même). Montesquieu pensait que les lois et le gouvernement naîtraient de ce conflit.

Pour plus d'informations sur l'état de nature, lis nos explications sur Thomas Hobbes et John Locke.

Économie et commerce

Montesquieu a discuté des avantages du commerce pour la société et le monde dans L'esprit des lois . Il considérait le commerce comme "un remède aux préjugés les plus destructeurs".1 Montesquieu voyait les avantages du commerce et du capitalisme dans le rapprochement des peuples par la coopération et dans le fait qu'il pouvait conduire à la paix. Cette idée que le commerce est une force civilisatrice est appeléedoux commerce, et représente les ambitions des Lumières pour le progrès de la société.

Bien qu'on se souvienne de lui pour ses contributions et ses réflexions sur le gouvernement, Montesquieu a développé des réflexions libérales sur l'économie, notamment grâce à son approche comparative de l'histoire. Cela a contribué à informer d'importants économistes tels qu'Adam Smith et David Hume.

Les convictions de Montesquieu sur le gouvernement

Ce sont les réflexions de Montesquieu sur le gouvernement qui le font le plus connaître.

Le contexte politique de l'époque de Montesquieu

La France était depuis longtemps sous l'Ancien Régime féodal, où la société était strictement hiérarchisée, avec la monarchie au sommet, le clergé et l'aristocratie formant l'élite, et les autres étant privés de tout pouvoir politique. La répartition du pouvoir politique était inégale et inégale, et son application était souvent arbitraire, soumise aux caprices des monarques ou des aristocrates. Le pouvoir spirituel et temporel - la division entre l'Église et l'État - était mal défini.

Cette toile de fond a sans aucun doute influencé les opinions de Montesquieu sur le gouvernement et le risque de pouvoir despotique.

Son premier ouvrage célèbre est Les Lettres persanes, un livre satirique fictif présentant la réaction de voyageurs persans en France et à Paris. Il s'y moque du règne du roi Louis XIV et discute d'une série d'identités politiques et de débats dans la société de l'époque.

Catégorisation du pouvoir

Montesquieu s'est attaché à étudier et à expliquer les formes de gouvernance, en réfléchissant à des exemples historiques (comme la Rome antique) et en s'inspirant des systèmes politiques qu'il a vus dans différents pays au cours de ses voyages.

Il a commencé à théoriser à nouveau les idées existantes sur la gouvernance politique, qui étaient : la monarchie, l'aristocratie et la démocratie.

Au lieu de cela, il a vu les gouvernements et le pouvoir dans trois nouvelles catégories : républicain, monarchique et despotique. Chacune de ces catégories est guidée par son système moral et son interprétation de la règle de droit.

Ledespotisme est la règle politique ou la forme de gouvernement où une seule entité ou un seul individu détient le pouvoir absolu. Il est souvent associé à un régime tyrannique.

République :

Pour Montesquieu, une forme républicaine de gouvernement est une forme où le pouvoir appartient au peuple. Selon lui, une république peut être démocratique si le pouvoir appartient à l'ensemble de la population ou aristocratique si le pouvoir appartient à quelques privilégiés. Il pensait que la vertu, ou la bonne gouvernance honnête, était l'idée directrice d'une véritable république.

Monarchie :

Le peuple est soumis à un monarque au pouvoir, qui a le pouvoir ultime sur les lois et le gouvernement. Néanmoins, le monarque dirige toujours par l'honneur, étant tenu de rendre des comptes en tant que représentant direct de Dieu et par des règles et des lois fixes.

Despote :

Montesquieu critiquait surtout le pouvoir despotique, décrivant un système ou une société où le pouvoir total est détenu par un leader central ou un despote. Plutôt que de suivre des vertus particulières ou de rendre des comptes à Dieu, un despote gouverne par la peur et la tyrannie. Il pensait que le régime despotique représentait un risque pour tous les pays, en particulier lorsque le pouvoir n'était pas contrôlé.

L'importance que Montesquieu accorde à la prévention du pouvoir despotique est à l'origine de son plaidoyer en faveur de la séparation des pouvoirs.

La séparation des pouvoirs selon Montesquieu

À la base de cette théorie, Montesquieu a souligné que le pouvoir ne devrait jamais être concentré sous l'autorité d'une personne ou d'une institution. Au contraire, les différentes branches du gouvernement doivent fonctionner séparément pour assurer l'équilibre des pouvoirs et de l'autorité.

Il a prévenu que si le pouvoir n'était pas efficacement réparti, la liberté ne serait pas possible et qu'il y aurait la menace constante d'un pouvoir despotique.

Les trois formes de pouvoir selon Montesquieu

Montesquieu a soutenu que pour maintenir un équilibre afin que le pouvoir ne repose jamais sur un seul individu, les trois pouvoirs - législatif, exécutif et judiciaire - devaient fonctionner séparément.

  • Législatif - les législateurs qui doivent être représentatifs du peuple.
  • Exécutif - le décideur, placé dans la main du monarque.
  • Le pouvoir judiciaire - le tribunal ou les interprètes des lois et des règles.

Non seulement ils doivent être des entités distinctes, mais Montesquieu a souligné que leur rôle et leur fonctionnement sont également entièrement différents. Il ne doit pas y avoir de chevauchement entre les membres de chaque branche.

Le fait que chaque branche fonctionne séparément permet également de créer un système de "freins et contrepoids", garantissant qu'aucune branche n'acquiert trop d'autorité.

Vérifier et équilibrer

L'idée de l'équilibre des pouvoirs est que chaque branche fonctionne séparément et se fait concurrence avec des intérêts et des besoins différents. Parallèlement, chaque branche dispose de méthodes pour protéger ses intérêts et garder les autres sous contrôle.

Ce conflit interne au gouvernement assure un certain équilibre, permettant à chaque branche de fonctionner sur un pied d'égalité. Il empêche également une entité d'avoir trop de pouvoir, protégeant ainsi les droits et les libertés des citoyens d'un despote trop puissant.

Ce principe de "séparation des pouvoirs" et de "freins et contrepoids" a constitué un fondement essentiel des États-Unis, les pères fondateurs ayant été fortement influencés par les idées de Montesquieu sur le gouvernement lorsqu'ils ont rédigé la Constitution américaine.

L'esprit des lois de Montesquieu (1748)

Charles de Montesquieu, L'esprit des lois, StudySmarterFig. 3 - L'esprit des Lois, ou Esprit des Lois, tome 2, de Charles de Montesquieu.

Publié anonymement en 1748, l'ouvrage principal de Montesquieu est un traité de théorie politique, réfléchissant surtout à la séparation des pouvoirs, ainsi qu'à plusieurs autres principes libéraux importants.

Comme beaucoup d'écrivains célèbres de cette période, tels que John Locke, Montesquieu a probablement écrit anonymement en raison de la réflexion critique de son œuvre sur le rôle de la monarchie, de l'État et de l'Église. Son œuvre a même été placée sur une liste d'interdictions par l'Église catholique romaine.

Le livre couvre une grande variété de réflexions, en se concentrant sur le droit, la vie et l'anthropologie (l'étude de l'homme et de la société).

Le livre utilise le "droit" comme point de référence central - Montesquieu était en effet un juge de métier. Cependant, il s'en sert pour réfléchir à une grande variété de questions politiques. L'"État de droit" est un élément central de la pensée et des écrits libéraux, que Montesquieu a contribué à développer,

L'État de droit est l'idée qu'il existe des principes et des lois universels et que personne n'est au-dessus de la loi.

Plus important encore, il considère et discute de la séparation des pouvoirs au sein du gouvernement. Mais il explore également le rôle de la loi et son impact sur la société, les différences politiques à travers le monde et le commerce.

Cet ouvrage est surtout célèbre pour avoir établi des principes clés tels que la séparation des pouvoirs et l'équilibre des pouvoirs, et pour avoir ancré l'idée du despotisme et de l'État de droit dans les discussions politiques.

Montesquieu - Points clés

  • Charles de Montesquieu est un philosophe français surtout connu pour avoir théorisé la séparation des pouvoirs dans son ouvrage L'esprit des lois.
  • Charles de Montesquieu est né dans une famille noble en France, à Bordeaux. Il étudie le droit et travaille comme juge tout en voyageant et en écrivant des réflexions et des traités politiques.
  • Il a classé la gouvernance en trois catégories : les républiques par le peuple, les monarchies par un dirigeant respectueux des lois et les despotes par un dirigeant tyrannique.
  • Montesquieu a décrit les trois branches du pouvoir au sein du gouvernement, l'exécutif, le législatif et le judiciaire. Il affirme qu'il doit y avoir une séparation des pouvoirs entre chaque branche pour s'assurer qu'aucune institution ne devienne trop puissante.
  • L'œuvre centrale de Montesquieu est le traité politique L'esprit des lois, qui explore une variété de réflexions politiques, dont les plus importantes sont la séparation des pouvoirs, la gouvernance et le commerce.

Références

  1. Montesquieu, L'esprit des lois, https://press-pubs.uchicago.edu/founders/documents/v1ch4s2.html
  2. Fig. 3 - Château de La Brède en Gironde (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ch%C3%A2teau_de_La_Br%C3%A8de_en_Gironde.jpg), par Hervé Devred, licence CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en)

Questions fréquemment posées en Montesquieu

Montesquieu est un philosophe français du XVIIIe siècle, important en sciences politiques, car il a développé la théorie de la séparation des pouvoirs, fondement des systèmes démocratiques modernes.

L'ouvrage majeur de Montesquieu en sciences politiques est 'De l'esprit des lois', publié en 1748.

Les principales idées de Montesquieu en sciences politiques sont la séparation des pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire), le respect de la liberté individuelle et le gouvernement représentatif.

La théorie de Montesquieu a influencé la Constitution des États-Unis en établissant une séparation claire des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, garantissant ainsi un équilibre et empêchant l'abus de pouvoir.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

Où est né Montesquieu ?

Quelle était la principale profession de Montesquieu ?

Il est associé à l'une des figures fondatrices de ____.

Suivant

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !