Se connecter Inscription gratuite
L'appli tout-en-un pour réviser
4.8 • +11k évaluations
Plus de 3 millions de téléchargements
Télécharger
|
|

Variole et rougeole

Savais-tu que la variole est la seule maladie infectieuse à être considérée comme officiellement éradiquée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ? Et qu'une personne atteinte de la rougeole peut infecter 12 à 18 personnes, ce qui en fait la maladie la plus infectieuse ? La variole et la rougeole sont deux maladies virales très contagieuses qui présentent des symptômes très similaires bien qu'elles soient causées par deux virus différents. Les deux maladies ont causé beaucoup de décès tout au long de l'histoire de l'humanité, mais aucune des deux ne figure aujourd'hui parmi les principales causes de décès en raison du succès des campagnes de vaccination généralisées.

Dans ce résumé de cours, nous commencerons par voir ce qu'est une infection virale en se concentrant sur la variole et la rougeole. Puis, nous verrons les causes, symptômes et traitements de celles-ci.

Infection virale

Une infection virale se produit lorsqu'un virus a pénétré dans l'organisme et a commencé à se reproduire, ce qui entraîne la manifestation de symptômes. Ceux-ci peuvent aller de légers à graves et peuvent inclure la fièvre, des maux de tête, des maux de gorge, des douleurs musculaires et/ou des éruptions cutanées. Les différents virus peuvent avoir des effets très différents sur le corps, il est donc essentiel d'identifier la source particulière de la contagion. Les options de traitement varient largement en fonction du type de virus. Les traitements courants des infections virales comprennent des médicaments antiviraux et des mesures de soutien comme le repos et l'hydratation.

Qu'est-ce-que la variole ?

La variole est une maladie infectieuse ,virale, ancienne et redoutée, causée par le virus de la variole. Nous pensons que la variole a existé pendant 3 000 ans avant d'être éradiquée par un programme de vaccination antivariolique très réussi de l'OMS qui a débuté dans les années 1960.

Historiquement, la variole a été extrêmement meurtrière, ravageant la population humaine et tuant des millions de personnes, avec un taux de létalité considérable de 12 à 30 %.

La variole est une maladie infectieuse virale éradiquée. Le virus de la variole, très contagieux, provoque la variole.

Le dernier cas naturel de variole signalé s'est produit en 1977 en Somalie. Après trois ans sans aucun cas naturel, cette maladie infectieuse a été considérée comme la première et unique fois dans l'histoire de l'humanité à avoir été éradiquée par l'OMS en 1980. Cet exploit reste l'une des réussites de santé publique les plus pertinentes de l'histoire de la médecine.

Après avoir éradiqué la variole au siècle dernier, seuls deux endroits sur terre sont connus pour conserver le virus de la variole. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies

(CDC) aux États-Unis et le Centre national de recherche en virologie et biotechnologie (VECTOR) en Russie sont les seuls laboratoires de haute sécurité désignés par l'OMS pour stocker le virus hautement contagieux. Les inquiétudes concernant les épidémies de variole sont désormais exclusivement liées à la possibilité que des bioterroristes utilisent cet agent infectieux viral dans le cadre d'une guerre biologique plutôt qu'à des épidémies de variole survenant naturellement.

Qu'est-ce-que la rougeole ?

Morbillivirus

La rougeole, comme la variole, est une maladie infectieuse virale humaine très contagieuse. Un virus de la famille des Paramyxoviridae provoque la rougeole, plus précisément le Morbillivirus. Bien qu'elle ne soit plus une cause majeure de décès comme d'autres maladies infectieuses plus mortelles telles que le VIH, le paludisme ou la tuberculose (TB), la rougeole tue encore de nombreuses personnes par an. Selon les statistiques 2018 de l'OMS, plus de 140 000 personnes sont mortes de cette maladie cette année-là. Des millions de personnes ont été infectées, notamment dans les pays où la rougeole reste une maladie importante.

Cependant, contrairement à la variole, la rougeole n'a pas été éradiquée et reste dans la communauté.

La rougeole est une maladie infectieuse virale causée par un virus de la famille des Paramyxoviridae. La rougeole est l'une des maladies les plus contagieuses et l'une des principales causes de mortalité infantile dans les pays à forte incidence.

Le nombre de décès dus à la rougeole a considérablement diminué au cours des dernières décennies grâce au développement d'un vaccin sûr et rentable et à l'effort de vaccination généralisé dans le monde entier. Les données de l'OMS montrent une baisse de 73 % des décès dus à la rougeole grâce aux vaccinations au cours de ce siècle, évitant ainsi environ 20 millions de décès.

Toute personne non immunisée peut contracter la rougeole. L'immunisation peut résulter soit d'une vaccination par le vaccin contre la rougeole, soit d'une exposition naturelle à l'agent viral responsable de la rougeole. Comme il n'existe qu'une seule souche du virus de la rougeole, il est très peu probable qu'une personne attrape cette maladie deux fois, car l'immunité naturelle la protégera la deuxième fois contre l'infection.

Les très jeunes enfants (âgés de quelques mois) ont une immunité passive grâce aux anticorps maternels qui ont été transférés via le placenta pendant la grossesse. Cependant, il s'agit d'une immunité de courte durée, car les niveaux d'anticorps maternels s'épuisent rapidement après quelques mois.

Variole et rougeole : causes

Dans la plupart des cas, la variole est causée par l'inhalation du virus de la variole. Cette maladie infectieuse est généralement transmise par contact personnel direct via des gouttelettes respiratoires infectieuses libérées de la bouche d'une personne contagieuse lorsqu'elle parle, tousse ou éternue. La variole peut aussi être transmise par la literie ou les vêtements contaminés dans des cas moins courants. Après l'exposition, le virus de la variole incube pendant 7 à 17 jours avant qu'une personne ne devienne infectieuse.

Variole et rougeole, causes de la variole et de la rougeole, StudySmarterFig. 1 - Transmission de la variole et de la rougeole

Le début de la phase infectieuse de la variole est marqué par l'apparition d'une fièvre suivie d'une éruption cutanée typique deux à trois jours après. Cette période initiale de la première semaine de maladie est souvent la plus infectieuse. Cependant, les patients atteints de variole infectent principalement les membres de leur foyer et non le grand public. Cela est dû au fait que les personnes contagieuses sont déjà malades et très probablement alitées et semi-isolées de l'ensemble de la communauté. Dans la plupart des cas, les personnes infectées par la variole se rétablissent, mais jusqu'à 30 % du temps, elles décèdent à cause d'un syndrome de réponse inflammatoire systémique et d'une toxémie (toxines dans le sang).

Le syndrome de réponse inflammatoire systémique est un état fatal dans lequel l'infection déclenche une inflammation dans tout le corps et une pression sanguine dangereusement basse.

Cela résulte de l'incapacité du patient à réguler sa réponse immunitaire à l'infection.

Quant à la rougeole, cette maladie infectieuse est également causée par l'inhalation de gouttelettes de virus. Les particules infectieuses virales sont libérées par la toux ou les éternuements d'une personne infectée et peuvent rester en suspension dans l'air et sur les surfaces pendant 2 heures. Une fois qu'il a pénétré dans le corps, le virus de la rougeole cible les cellules des voies respiratoires, commençant sa période d'incubation qui peut durer jusqu'à 14 jours sans symptômes visibles évidents. Peu avant l'apparition des symptômes, une personne infectée commence à devenir contagieuse. Dans la plupart des cas, la maladie de la rougeole s'estompe après plusieurs jours sans complications. L'apparition de complications est associée à une rougeole grave, qui peut souvent entraîner la mort, surtout dans certains groupes à risque.

La période d'incubation décrit le temps nécessaire pour que les manifestations cliniques de l'infection apparaissent après l'exposition initiale à un agent pathogène.

Les décès causés par la rougeole sont plus fréquents dans certains groupes à risque, notamment les jeunes enfants malnutris (âgés de moins de 5 ans) présentant une carence en vitamine A ou un système immunitaire compromis, et les femmes enceintes.

Les conditions de vie surpeuplées et le manque d'infrastructures sanitaires contribuent à faciliter la transmission de la rougeole et sa propagation incontrôlée parmi ces groupes. Les décès et les infections dus à la rougeole dans le monde développé sont de plus en plus rares, mais restent un problème grave pour la santé des enfants dans les pays en développement, où 10 % de tous les décès de nourrissons sont dus à la rougeole.

Les symptômes de la variole et de la rougeole

La variole progresse lentement. Les premiers symptômes après la période d'incubation sont les suivants :

  • une forte fièvre ;

  • un mal de dos ;

  • des maux de tête ;

  • une fatigue ;

  • des vomissements ;

  • des douleurs abdominales.

Après quelques jours, une éruption cutanée caractéristique apparaît d'abord sur le visage, puis s'étend à d'autres parties du corps. Cette éruption comprend des taches rouges remplies initialement de liquide clair, ensuite de pus épais. Ces pustules se transforment en une croûte qui sèche et tombe, défigurant gravement et rendant potentiellement aveugles les personnes infectées. Des ulcères apparaissent également dans la muqueuse de la bouche et du nez.

Une personne infectée reste contagieuse jusqu'à ce que toutes les croûtes tombent.

La rougeole a tendance à se manifester rapidement et affecte les humains pendant une période plus courte. Après l'exposition au virus, celui-ci commence son incubation dans les cellules humaines durant 2 semaines maximum et ce n'est qu'ensuite que les symptômes apparaissent. Les premiers symptômes sont très similaires à ceux de la variole, comme une forte fièvre et une éruption cutanée qui s'étend sur tout le corps. Les autres symptômes sont les suivants :

  • une toux ;

  • le nez qui coule ;

  • conjonctivite ;

  • l'apparition de petites taches blanches sur l'intérieur des joues.

En cas de maladie grave de la rougeole, d'autres symptômes graves peuvent apparaître. Ces complications peuvent inclure :

  • une diarrhée sévère et une déshydratation ;

  • une pneumonie ;

  • la cécité ;

  • infections des oreilles et des sinus ;

  • des convulsions ;

  • encéphalite (infection qui fait gonfler le cerveau).

Ces caractéristiques cliniques peuvent éventuellement conduire à la mort, surtout chez les jeunes enfants.

La conjonctivite décrit l'inflammation de la couche interne de la paupière et des régions blanches des yeux. Elle est souvent appelée « œil rose ».

Variole et rougeole : traitement

Le vaccin de la variole

La variole n'a malheureusement pas de remède. La seule mesure de contrôle réussie connue contre la maladie induite par la variole est la vaccination.

Le vaccin contre la variole existe depuis des siècles et a été le premier vaccin à être développé avec succès en 1796 !

La vaccination a été cruciale pour éradiquer la maladie, mais elle n'est efficace que si elle est administrée jusqu'à quatre jours après l'exposition à la variole. Après avoir identifié les infections possibles de variole, le foyer de la personne infectée, ainsi que les 30 foyers environnants, étaient vaccinés dans une stratégie de vaccination en anneau. La vaccination en anneau et les programmes de surveillance étaient les deux stratégies réussies que le programme d'éradication de la variole de l'OMS a utilisées pour arrêter les épidémies et mettre fin à cette maladie infectieuse.

Variole et rougeole, Traitement de la variole et de la rougeole, StudySmarterFig. 2 - Stratégie de vaccination en anneau

Le vaccin antivariolique contient un virus étroitement lié à la variole, appelé vaccinia. Dans de rares cas, ce vaccin antivariolique peut provoquer de graves effets secondaires et même être fatal. Après l'éradication de la variole, le vaccin a cessé d'être administré dans les programmes de vaccination de routine et n'est utilisé que dans des cas très spécifiques. Il s'agit, par exemple, de chercheurs qui travaillent actuellement avec la variole ou un virus similaire.

Toutes les personnes vaccinées contre la variole, qui sont principalement âgées de plus de 40 ans, bénéficient d'une protection au moins partielle contre l'infection par le virus de la variole, ce qui leur évite de contracter une maladie plus grave.

Il existe maintenant de nouveaux médicaments antiviraux développés pour d'autres maladies qui pourraient réussir à traiter la variole, la rendant moins grave, mais ils n'ont jamais été essayés, car la maladie a été éradiquée. Il n'en va pas de même pour la rougeole, qui ne dispose actuellement d'aucun traitement thérapeutique antiviral ou autre médicament spécifique.

Le traitement de la rougeole consiste généralement uniquement à rester au lit et à prendre des médicaments pour faire baisser la fièvre. La maladie disparaît ensuite généralement quelques semaines après l'apparition des symptômes. Dans les rares cas de rougeole grave, des médicaments et des traitements supplémentaires peuvent être utilisés pour atténuer certaines des caractéristiques cliniques les plus graves. Ces stratégies comprennent généralement :

  • un apport en liquide pour traiter la déshydratation ;

  • des antibiotiques pour traiter la pneumonie et les infections de l'oreille ;

  • des suppléments de vitamine A, et d'autres soins nutritionnels de soutien pour les jeunes enfants atteints d'infections par la rougeole.

Si ces stratégies n'aboutissent pas, les infections de la rougeole et leurs complications associées peuvent entraîner la mort.

Le vaccin de la rougeole

Tout comme la variole, la seule mesure préventive efficace pour arrêter et éradiquer la rougeole est la vaccination. La rougeole est une maladie totalement évitable. Un vaccin antirougeoleux peu coûteux à deux doses existe depuis près de 60 ans et constitue le principal outil nécessaire pour éradiquer cette maladie. Les programmes de vaccination ont régulièrement augmenté le pourcentage de personnes vaccinées au cours des dernières décennies.

Les données de l'OMS montrent qu'en 2018, environ 86 % des enfants dans le monde avaient reçu au moins une dose de vaccin contre la rougeole.

Malgré les importants efforts de vaccination contre la rougeole, la maladie infecte et tue des milliers d'individus, car elle est très contagieuse. L'OMS estime qu'une couverture vaccinale de 93 à 95 % est nécessaire pour arrêter la transmission communautaire et mettre fin à cette maladie, ce qui signifie que toutes les personnes doivent être vaccinées. Il faudra très probablement encore de nombreuses années pour atteindre cet objectif dans le monde en développement, car l'infrastructure sanitaire médiocre rend plus difficile le traçage des contacts d'infection et la vaccination de tout le monde.

Différences entre la variole, la varicelle et la rougeole

La variole, la varicelle et la rougeole sont toutes trois des maladies infectieuses virales. Comme nous l'avons vu précédemment, la variole est causée par le virus variolique et la rougeole par un virus de la famille des paramyxovirus.

La varicelle est une maladie infectieuse virale qui touche les humains et qui est causée par le virus varicelle-zona (VZV).

La varicelle, comme la rougeole, est toujours présente et n'a pas été éradiquée. Bien qu'elles soient causées par des virus différents, elles provoquent des éruptions cutanées et des symptômes semblables à ceux de la fièvre, ce qui les rend souvent difficiles à distinguer les unes des autres, ce qui entraîne des erreurs de diagnostic.

La varicelle et la rougeole sont toutes deux des infections infantiles très contagieuses et peuvent être évitées par la vaccination. La varicelle est cependant beaucoup plus courante, infectant des millions de personnes chaque année dans les pays développés. Les deux maladies entraînent l'apparition d'une éruption cutanée, mais elles sont différentes en termes d'apparence et de croissance. L'éruption de la varicelle commence initialement sur la poitrine, le visage et le dos et se propage à partir de là, tandis que l'éruption de la rougeole commence généralement sur le front et se propage vers le bas. L'éruption elle-même est également différente. L'éruption de la varicelle est composée de papules (bosses rouges surélevées), tandis que celle de la rougeole a des taches plus plates.

La variole n'existe plus à l'état naturel, c'est pourquoi bon nombre de ses symptômes sont maintenant presque toujours ceux d'une autre maladie. Le diagnostic de la variole est généralement simple, et ses symptômes sont faciles à reconnaître. Cependant, la varicelle sévère était parfois diagnostiquée à tort comme étant la variole avant son éradication, mais il existe aussi de légères différences entre les éruptions cutanées.

Les papules de la varicelle n'ont pas tendance à être aussi homogènes que celles de la variole.

Variole et rougeole - Points clés

  • La variole est une maladie infectieuse virale mortelle, mais éradiquée, causée par le virus contagieux de la variole.
  • La rougeole est une maladie infectieuse virale causée par un virus de la famille des paramyxovirus.
  • La rougeole est l'une des maladies les plus contagieuses et l'une des principales causes de mortalité infantile dans les pays en développement.
  • La variole et la rougeole sont principalement causées par l'inhalation de gouttelettes virales libérées dans l'air par l'haleine d'une personne infectieuse.
  • Les deux maladies entraînent de la fièvre et des symptômes ressemblant à des éruptions cutanées.
  • Il n'existe pas de traitement antiviral pour ces deux maladies, mais elles sont toutes deux totalement évitables par la vaccination.

Questions fréquemment posées en Variole et rougeole

La varicelle et la rougeole sont toutes deux des infections virales qui affectent le système respiratoire, mais elles présentent des différences importantes. La varicelle est causée par le virus varicelle-zona, tandis que la rougeole est causée par le virus très contagieux Morbillivirus.

Le virus responsable de la rougeole est appelé Morbillivirus.

Bien que la varicelle et la rougeole puissent toutes deux entraîner des complications graves dans certains cas, elles présentent des symptômes différents et nécessitent des approches thérapeutiques différentes. 

La varicelle est causée par le virus varicelle-zona, tandis que la variole est une infection très contagieuse causée par le virus de la variole. Contrairement à la varicelle, qui peut être facilement traitée par des médicaments antiviraux, la variole est une maladie grave et potentiellement mortelle qui a été éradiquée au XXe siècle grâce à des efforts de vaccination généralisés.  

Évaluation finale de Variole et rougeole

Question

Pourquoi la rougeole est-elle beaucoup plus répandue dans les pays en développement ?

Montrer la réponse

Réponse

Manque de couverture vaccinale.

Montrer la question

Question

La rougeole est la seule maladie infectieuse à avoir été éradiquée à ce jour. Vrai ou faux ?

Montrer la réponse

Réponse

Faux

Montrer la question

Question

Quel agent pathogène provoque la variole ?

Montrer la réponse

Réponse

Le virus de la variole / virus variolique

Montrer la question

Question

Quel groupe est le plus touché par la maladie de la rougeole ?

Montrer la réponse

Réponse

Jeunes enfants malnutris (moins de 5 ans)

Montrer la question

Question

Quels symptômes les infections de la rougeole et de la variole partagent-elles ?

Montrer la réponse

Réponse

Éruption cutanée et fièvre

Montrer la question

Question

Quand les personnes infectées par la variole sont-elles contagieuses ?

Montrer la réponse

Réponse

Depuis l'apparition des symptômes jusqu'à la chute de toutes les croûtes.

Montrer la question

Question

Quand les personnes infectées par la rougeole deviennent-elles contagieuses ?

Montrer la réponse

Réponse

Quelques jours avant l'apparition des symptômes.

Montrer la question

Question

Le vaccin contre la rougeole a été le premier vaccin à être développé avec succès. Vrai ou Faux ?

Montrer la réponse

Réponse

Faux

Montrer la question

Question

Pourquoi la rougeole est-elle si difficile à éradiquer ?

Montrer la réponse

Réponse

La rougeole étant très contagieuse, une couverture vaccinale très élevée est nécessaire pour stopper la transmission.

Montrer la question

Question

Quelles caractéristiques cliniques sont généralement associées aux cas graves de rougeole ?

Montrer la réponse

Réponse

Diarrhée et déshydratation sévères, pneumonie, cécité, infections des oreilles et des sinus, convulsions et encéphalite (infection du cerveau).

Montrer la question

Question

Le vaccin contre la rougeole est un vaccin à deux doses. Vrai ou Faux ?

Montrer la réponse

Réponse

Vrai

Montrer la question

Question

Pourquoi seules les personnes de plus de 40 ans sont généralement vaccinées contre la variole ?

Montrer la réponse

Réponse

Les programmes de vaccination généralisée contre la variole ont cessé il y a 40 ans.

Montrer la question

Question

Qu'est-ce que la vaccination en anneau ?

Montrer la réponse

Réponse

Stratégie de vaccination utilisée pour arrêter la transmission communautaire de la variole. Cette stratégie consistait à vacciner le foyer de la personne infectée et les 30 foyers environnants.

Montrer la question

Question

La varicelle et la rougeole sont causées par un agent pathogène bactérien. Vrai ou faux ?

Montrer la réponse

Réponse

Faux

Montrer la question

Question

Quel est le traitement typique de la rougeole ?

Montrer la réponse

Réponse

Repos au lit et médicaments pour faire baisser la fièvre.

Montrer la question

AUTRES THÈMES LIÉS Variole et rougeole
60%

des utilisateurs ne réussissent pas le test de Variole et rougeole ! Réussirez-vous le test ?

lancer le quiz

Complète tes cours avec des thèmes et sous-thèmes disponibles pour chaque matière!

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !