Monarchie britannique

Imagine que ta famille est un symbole pour des millions de personnes à travers le monde. Ton grand-père est le roi de 15 pays. Tu fais partie de la liste des successeurs au trône et tu possèdes un titre royal. Plutôt classe, non ? Pour mieux te représenter le symbole de la Couronne, nous allons te présenter l'histoire et l'influence de la monarchie britannique.

Welcome Laptop Welcome Mobile

Crée des supports d'apprentissage sur Monarchie britannique avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Table des mateères

    Imagine que ta famille est un symbole pour des millions de personnes à travers le monde. Ton grand-père est le roi de 15 pays. Tu fais partie de la liste des successeurs au trône et tu possèdes un titre royal. Plutôt classe, non ? Pour mieux te représenter le symbole de la Couronne, nous allons te présenter l'histoire et l'influence de la monarchie britannique.

    Le Royaume-Uni est l'un des rares pays européens à encore adhérer à une monarchie. Actuellement, c'est le roi Charles III qui le gouverne. Mais, il n'est pas un monarque au sens traditionnel du terme : le Royaume-Uni est, en effet, une monarchie parlementaire.

    Nous allons commencer par définir ce type de gouvernement et ce qu'il implique. Ensuite, nous verrons qui ont été les plus grands monarques anglais à travers l'histoire. De Jean sans Terre à la reine Elizabeth II, ces personnages historiques n'auront plus aucun secret pour toi ! Enfin, nous nous pencherons sur l'influence actuelle de la famille royale anglaise ainsi que ses critiques.

    L'histoire de la monarchie britannique

    L'histoire de la monarchie britannique a commencé avec Guillaume le Conquérant (en anglais : William the Conqueror). Guillaume Ier est considéré comme le premier monarque anglais. En 1066, il conquiert l'Angleterre lors de l'invasion normande et devient roi d'Angleterre après la bataille de Hastings.

    En 1169, l'arrière-petit-fils de William, le roi Henry II, a pu conquérir l'Irlande et fait de son fils John le Lord of Ireland. Édouard Ier (arrière-petit-fils d'Henri II) réussit à conquérir le Pays de Galles et à placer une partie de l'Écosse sous l'influence anglaise. Son fils, Edward II, fut à nouveau vaincu par les Écossais lors d'une bataille en 1314.

    La construction du royaume

    Au XVe siècle, la monarchie britannique a connu ce que l'on appelle les guerres des Deux-Roses. Voici quelques points à retenir :

    • L'arrière-arrière-arrière-petit-fils d'Édouard II, Henry VI, de la maison de Lancastre, est impopulaire.
    • Richard de York, descendant du fils d'Édouard II, revendique le trône.
    • Le fils de Richard mène la maison de York à la victoire.
    • Cependant, les guerres des Deux-Roses se poursuivent.
    • La maison Tudor, qui est une autre branche de la maison de Lancastre, l'emporte finalement et met un terme aux guerres.
    • Henry VII, de la maison Tudor, devint roi d'Angleterre et Lord d'Irlande.

    Sous le règne des Tudors, la monarchie anglaise devient de plus en plus puissante. Les monarques les plus importants des Tudors sont Henry VIII, Mary I et Elizabeth I.

    Monarchie britannique, reine Elizabeth I StudySmarterImage 1. La reine Elizabeth I

    Elizabeth meurt sans enfants et James VI d'Écosse devient le roi James Ier d'Angleterre et d'Irlande (de 1603 à 1625). James était l'arrière-petit-fils de la tante d'Elizabeth.

    • L'héritier du trône de James, son fils Charles Ier, s'impose fortement contre le Parlement.
    • Il en résulte la guerre civile anglaise (1642), son exécution (1649) et l'instauration d'une république.
    • Avec Charles II (petit-fils de James), la monarchie est rétablie en Grande-Bretagne (1660).
    • La Bill of Rights limite le pouvoir des monarques anglais.

    Le premier monarque à régner sur une Écosse et une Angleterre unifiées est la reine Anne (1702 à 1714). Elle est la fille de James II et la première reine officielle de Grande-Bretagne (composée de l'Angleterre, l'Irlande et le Pays de Galles).

    En 1707, l'Écosse et l'Angleterre signe l'Acte d'Union.

    George III devient alors le premier roi britannique à régner sur le Royaume-Uni tel que nous le connaissons aujourd'hui. Avec l'Acte d'Union de 1800, l'Irlande est officiellement rattachée au royaume de Grande-Bretagne. Le Parlement irlandais est dissous et intégré au gouvernement britannique.

    • Dans les années qui suivirent, le pouvoir de la maison royale diminue tandis que celui du Parlement augmente.
    • Le Royaume-Uni devint une monarchie parlementaire.
    • La reine Victoria permet au Royaume-Uni de connaître une forte croissance économique durant son règne de 1837 à 1901.

    Le petit-fils de Victoria, le roi George V, est entré dans l'histoire en changeant le nom de la famille royale :

    La maison allemande de Saxe-Cobourg et Gotha, devient Windsor. Il cède ainsi à la pression politique en Grande-Bretagne et coupe les liens avec l'Allemagne pendant la Première Guerre mondiale.

    George V est le grand-père de la reine Elizabeth II et l'arrière-grand-père de l'actuel roi Charles III (couronné en 2023).

    Te sens-tu perdu face à tous ces différents rois et reines ? Nous t'avons préparé un tableau pour te permettre de mieux comprendre qui sont les plus importants.

    Les monarques britanniques : de Jean sans Terre à Charles III

    Tu as déjà fait la connaissance de quelques monarques britanniques qui ont régné sur l'Angleterre. Ce tableau te présente les plus influents d'entre eux :

    Les monarques britanniques les plus importants
    Roi Richard Ier dit Richard Cœur de Lion
    • roi d'Angleterre de 1189 à 1199
    • règne également sur la Normandie
    • participe à plusieurs croisades
    • connu pour sa bravoure et ses qualités de dirigeant
    Roi JohnJean sans Terre
    • roi d'Angleterre et Lord of Ireland de 1199 à 1216
    • frère de Richard I.
    • roi faible mais brutal
    • rébellion de la noblesse pendant son règne
    • contraint de signer la Magna Carta qui limite le pouvoir du roi
    Roi Henry VIII
    • roi d'Angleterre & Lord of Ireland de 1509 à 1547En 1541, le titre de « Lord of Ireland » devient « Roi d'Irlande » .
    • Union entre l'Angleterre & l'Irlande
    • marié six fois
    • rupture avec le pape parce qu'il n'accepte pas le divorce
    • fonde l'Église d'Angleterre
    • adopte et impose une foi plus protestante que catholique
    • intégration du Pays de Galles dans le territoire britannique
    Reine Mary IerMary Tudor
    • reine d'Angleterre et d'Irlande de 1553 à 1558
    • fille de Henry VIII (de son premier mariage)
    • première reine & couronnée de son propre droit (et non par alliance)
    • souhaite restaurer la foi catholique dans le royaume
    • fait exécuter des centaines de protestants
    • surnommée : Bloody Mary (Mary la sanglante)
    Reine Elizabeth I
    • reine d'Angleterre et d'Irlande de 1558 à 1603
    • fille de Henry VIII (de son deuxième mariage)
    • impose à nouveau l'Église d'Angleterre comme religion d'État
    • son règne = l'ère élisabéthaine ou l'âge d'or de l'Angleterre
    • apogée des arts et des sciences
    • essor de l'économie
    • premières colonies dans aux États-Unis
    • développement de la Royal Navy
    • stabilité politique
    • surnommée : The Virgin Queen (la reine vierge)
    Reine Victoria
    • reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande de 1837 à 1901
    • Impératrice des Indes à partir de 1876
    • nièce de William IV, un des fils de George III
    • son règne = l'ère victorienne
    • progrès technologique et période de prospérité économique, encourage les arts et les sciences
    • l'Empire britannique devient une superpuissance avec des colonies dans le monde entier
    • Grande famille : neuf enfants & 42 petits-enfants.
    • surnommée : « la grand-mère de l'Europe »
    • de nombreux descendants se sont mariés dans des maisons royales européennes

    Comme tu l'auras compris, l'histoire de la monarchie britannique connaît un bouleversement à un moment précis de l'histoire. Sais-tu ce qu'est la Magna Carta ?

    La Magna Carta Liberatum

    Jusqu'au 13e siècle, les monarques anglais jouissent d'un pouvoir illimité sur le royaume. Ce sont les citoyens et plus particulièrement les nobles qui exigent un changement.En effet, la noblesse souhaite avoir un droit de regard sur la politique anglaise. Ces revendications déclenchent une guerre civile. Le roi Jean sans Terre finit par céder à la pression. On élabore alors un document constitutionnel qui limite le pouvoir du monarque.

    En 1215, le roi John signe la Magna Carta Liberatum. Observons les caractéristiques de la « grande charte des libertés » :

    • elle assure que la loi est au-dessus de tous, même du roi ou de la reine.
    • L'Église est indépendante de la maison royale.
    • La noblesse obtient des libertés politiques.

    Monarchie britannique, Jean sans Terre StudySmarterImage 2. Le roi Jean sans Terre signant la Magna Carta

    La Magna Carta constitue donc le premier pas vers une monarchie constitutionnelle. Si c'est déjà un bouleversement pour l'époque, les vrais changements sont progressifs. Il faut attendre 1689 pour la Bill of Rights qui agrandit le pouvoir du Parlement.

    La monarchie constitutionnelle est une forme de gouvernement dans lequel le roi ou la reine est chef de l'État. Le Premier ministre est chef du gouvernement. Le monarque et le Parlement élu se partagent le pouvoir. Ainsi, le monarque a encore une influence politique.

    Grâce à la Bill of Rights, le Parlement a plus de pouvoir et la monarchie perd en influence politique.

    Depuis lors, le Royaume-Uni a évolué vers une monarchie parlementaire.

    Nous verrons la définition et l'étendue d'une monarchie parlementaire dans la partie suivante.

    L'héritage de la reine Victoria : la famille royale anglaise de nos jours

    La famille royale anglaise actuelle est composée de descendants de la reine Victoria.

    • La reine Elizabeth II était l'arrière-arrière-petite-fille de Victoria.
    • Elizabeth a eu quatre enfants : Charles, Anne, Andrew et Edward.
    • Elizabeth est décédée le 8 septembre 2022.
    • Depuis, c'est son fils, Charles, qui est roi du Royaume-Uni.

    À ces membres de la royauté s'ajoutent les frères et sœurs du roi Charles III, leurs conjoints et leurs enfants, tous membres de la famille royale.

    Tu as sûrement déjà dû entendre que de nos jours, les souverains britanniques n'ont qu'un rôle représentatif et n'influencent pas la politique. Observons-le de plus près.

    Qu'est-ce qu'une monarchie parlementaire ?

    Une monarchie parlementaire est un type de régime politique dans lequel le roi ou la reine est chef d'État, mais n'exerce qu'un rôle représentatif. Le pouvoir politique est exercé par un Parlement élu et par le gouvernement.

    Dans une monarchie parlementaire, le Parlement est généralement divisé en deux chambres : une chambre basse (l'Assemblée ou la Chambre des représentants) et une chambre haute (le Sénat ou la Chambre des Lords), qui ont des rôles différents dans le processus législatif. Le Parlement est chargé de voter les lois, de surveiller le travail du gouvernement et de contrôler les finances de l'État.

    Ainsi, le roi ou la reine n'a pas de réel pouvoir politique.

    La succession de la reine Elizabeth II : Charles III

    Tu fais partie de la génération ayant connu la reine Elizabeth II comme reine du Royaume-Uni. Son décès a provoqué l'émoi du monde entier, tant la monarque était symbolique.

    Sur le trône britannique depuis 1952, elle a exercé le plus long règne de l'histoire britannique. Elizabeth II a été témoin de changements significatifs dans le monde en culture, technologie et économie. En tant que figure emblématique de la monarchie britannique, Elizabeth II a également contribué de manière positive à la vie publique du Royaume-Uni. Elle est connue pour son dévouement à de nombreux organismes de bienfaisance et projets caritatifs.

    Sa réputation et celle de la famille royale anglaise a parfois été entachée par des scandales. Les dernières générations ont par ailleurs commencé à remettre en question la monarchie britannique. Cependant, Elizabeth II a maintenu un haut niveau de popularité auprès du public et a gagné le respect pour son rôle dans la préservation de la stabilité et de la continuité de la monarchie britannique.

    Monarchie britannique, reine Elizabeth II StudySmarterImage 3. La reine Elizabeth II dans sa jeunesse

    À la suite de son décès, son fils Charles lui a succédé à la Couronne.

    Charles III
    Nom completCharles Philip Arthur George
    Titre royal officielCharles III, roi du Royaume-Uni et des autres royaumes du Commonwealth
    Titre officiel avant couronnement Prince de Galles
    Date de naissance14 novembre 1948
    Lieu de naissanceBuckingham Palace, Londres, Royaume-Uni
    ÉducationCheam School, Gordonstoun, Université de Cambridge
    ÉpouseCamilla Parker Bowles (mariage en secondes noces en 2005)
    EnfantsPrince William, duc de Cambridge et Prince Harry, duc de Sussex
    Intérêts et engagements publicsEnvironnement, développement durable, éducation, arts, culture, causes caritatives

    Un royaume du Commonwealth est un État souverain qui reconnaît la reine ou le roi du Royaume-Uni comme chef de l'État symbolique, tout en maintenant son propre gouvernement et son indépendance politique. Cela signifie que Charles III est non seulement roi du Royaume-Uni, mais aussi de 14 autres pays anciennement membres de l'Empire britannique.

    Quel est le rôle de la monarchie britannique ?

    Tu sais à présent que le monarque anglais de nos jours n'a plus d'influence politique. Mais alors, quel est son rôle ?

    Les responsabilités politiques des membres de la royauté

    Voici un aperçu des activités des membres de la royauté britannique :

    • œuvres caritatives ;
    • représentations du pays à l'étranger ;
    • implication dans les organismes militaires ;
    • participation à des cérémonies et des évènements officiels.

    Le roi Charles est, par exemple, le parrain de plus de 400 organisations.

    Et, en tant que chef de l'État du Royaume-Uni, il a des responsabilités imposées par la loi. Son influence est ainsi encadrée par la Constitution.

    Pour rappel, même s'il est chef de l'État, il partage le pouvoir avec le Parlement.

    En théorie, il peut imposer certaines décisions politiques sur le pays. Dans la pratique, il approuve, conseille, mais ne s'implique pas.

    Monarchie britannique, roi Charles III StudySmarterImage 4. Le roi Charles III

    Pouvoir politique théorique du roiApplication dans la pratique
    Nomination du/de la Premier(e) ministre
    Élu(e) démocratiquement, mais nommé(e) officiellement par le roi.
    Nomination des autres ministresSur proposition du/de la Premier(e) ministre.
    Renvoi du/de la Premier(ère) ministre
    Rare.
    Convocation et dissolution du Parlement
    Rare.
    Ouverture du Parlement
    • Le roi ouvre la nouvelle session avec le discours du Trône
    • Le roi annonce les objectifs du gouvernement
    • Le discours est écrit par le Premier ministre
    • Le roi n'a aucune influence sur le contenu politique
    Adoption et rejet de loisLe roi peut peut apposer son véto.(Rare).

    Le monarque a des droits similaires pour les gouvernements d'Irlande du Nord, du Pays de Galles et d'Écosse.

    La monarchie fait partie intégrante de la politique britannique, même si le rôle du monarque est devenu plus formel. De manière générale, tu peux retenir qu'il conseille, encourage et met en garde les autres institutions au pouvoir.

    Les critiques de la monarchie britannique

    Pour beaucoup, la monarchie britannique est un symbole anti-démocratique et arriéré. Ainsi, même la famille la plus connue et appréciée au Royaume-Uni essuie des critiques. Observons les arguments pour et contre la monarchie britannique dans un tableau :

    Arguments pour la monarchie britanniqueArguments contre la monarchie britannique
    • La continuité : la monarchie est un système politique stable.
    • L'impartialité : la monarchie n'adhère à aucun parti politique.
    • Figure d'unité : c'est un symbole de l'identité nationale.
    • Économie et tourisme : les festivités en lien avec la monarchie sont une attraction touristique.
    • Le coût d'entretien : les contribuables paient pour l'entretien des résidences.
    • Le pouvoir limité : la monarchie n'est plus que symbolique.
    • La démocratie : c'est un symbole anti-démocratique reposant sur le droit de succession.
    • La famille royale est au-dessus des citoyens ordinaires.
    • La monarchie est liée à une histoire parfois sombre et tragique.

    Certains anti-royalistes tentent même d'abolir la monarchie britannique. Mais, pour cela, il faudrait que la majorité de la population britannique vote en ce sens.

    Monarchie britannique - Points clés

    • Le Royaume-Uni est l'un des rares pays européens à être gouverné par une monarchie parlementaire.
    • Dans l'histoire, certains des monarques britanniques les plus importants ont été Jean sans Terre, le roi Henry VIII, la reine Elizabeth I., la reine Victoria et la reine Elizabeth II, récemment décédée.
    • Depuis la Magna Carta en 1216, les rois de la monarchie britannique ont un pouvoir politique réduit. Le Parlement a, au contraire, gagné en influence.
    • Le roi actuel du Royaume-Uni et chef de l'État est Charles III, couronné en 2023. Il a des pouvoirs politiques, mais exerce surtout une fonction symbolique.
    • Aujourd'hui, de nombreuses critiques de la monarchie britannique apparaissent. Certains considèrent que l'institution est anti-démocratique et dépassée.
    Questions fréquemment posées en Monarchie britannique

    Comment fonctionne la monarchie britannique ?

    La monarchie britannique est une monarchie parlementaire. Cela signifie que le roi ou la reine partage le pouvoir avec le Parlement. Dans la réalité le monarque n'exerce aucune influence politique. Son rôle est de représenter l'État.

    Quand la monarchie britannique a-t-elle commencé ?

    On estime que Guillaume le Conquérant (William the Conqueror) était le premier monarque anglais. 

    En 1066, il a conquis l'Angleterre lors de l'invasion normande et est ainsi devenu roi d'Angleterre après la bataille de Hastings.

    Pourquoi la monarchie britannique existe-t-elle encore ?

    La monarchie britannique est un symbole d'unité nationale pour le Royaume-Uni. Si beaucoup le critique, d'autres considèrent que la continuité de ce système politique stable est nécessaire. Enfin, il faudrait que la majorité de la population vote pour son abolition. Or, la famille royale est encore très populaire.

    Quel est le type de monarchie en Angleterre ?

    L'Angleterre et le reste du Royaume-Uni sont gouvernés par une monarchie parlementaire.

    About
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Monarchie britannique

    • Temps de lecture: 15 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !