Thatchérisme

As-tu déjà entendu parler de la « Dame de fer »  ? 
Nous allons étudier l’héritage de Margaret Thatcher, la première femme devenue Première ministre au Royaume-Uni. Connue pour sa fermeté sur les sujets économiques et sociaux, sa politique est appelée le thatchérisme.  

Thatchérisme Thatchérisme

Crée des supports d'apprentissage sur Thatchérisme avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Table des mateères

    Elle a redéfini le paysage politique britannique de 1979 à 1987. Son influence est encore visible aujourd’hui et certaines personnalités politiques se considèrent même comme thatchéristes. Nous allons tout d’abord voir qui était Margaret Thatcher. Ensuite, nous entrerons dans le détail de sa politique. Nous verrons notamment comment ses mandats ont été ponctués d’une crise économique, sociale et politique. Enfin, tu découvriras quelques concepts clés qui façonnent la politique actuelle du pays.

    Qui est Margaret Thatcher ?

    Thatchérisme, Margaret Thatcher StudySmarterImage 1. Margaret Thatcher

    Margaret Thatcher a été la Première ministre du Royaume-Uni de 1979 à 1990. Elle a été la première femme à occuper cette fonction. La politicienne est connue pour ses positions conservatrices et pour avoir transformé l’économie britannique.

    L'histoire de la Première ministre britannique

    Margaret Thatcher est née en 1925 à Grantham en Angleterre. Elle a étudié la chimie à l’université d’Oxford avant de s’intéresser à la politique.

    ÉvénementDate
    Naissance13 octobre 1925
    Lieu d'étudesUniversité d'Oxford
    Début de la carrière politique1954
    ÉpouxDenis Thatcher
    EnfantsMark et Carol Thatcher
    Élection au Parlement1959
    Chef du Parti conservateur1975
    Première ministre1979-1990
    Guerre des Malouines1982
    Décès8 avril 2013

    Durant ses mandats, Thatcher est considérée comme l’une des figures les plus controversées de l’époque. Elle démissionne en 1990 après avoir perdu le soutien de son parti.

    Au Royaume-Uni, on distingue essentiellement deux partis politiques : le Parti travailliste (Labour Party) et le Parti conservateur (Conservative Party ou Tories). Le premier est de gauche tandis que le second de droite. Ils s’opposent historiquement sur des questions clés concernant l’économie, la politique étrangère ou encore l’immigration et l’éducation. Margaret Thatcher était cheffe et représentante du Parti conservateur.

    Quelques définitions préliminaires

    Avant de nous plonger dans l’histoire politique et l’influence actuelle du thatchérisme, nous allons observer quelques définitions préliminaires.

    Le consensus d'après-guerre

    Le consensus d'après-guerre décrit la coopération entre les partis politiques britanniques juste après la Seconde Guerre mondiale. Les deux camps s'entendent, par exemple, sur les questions économiques de relance du pays.

    Le conservatisme d'une nation unie ou one nation conservatism

    C’est une philosophie politique qui vise à unir les classes sociales. On considère qu’il n’y a qu’un seul peuple, une seule nation.

    La privatisation

    C’est le processus de vendre des entreprises nationales à des acheteurs privés.

    Le libéralisme économique

    Le libéralisme est un courant politique qui favorise la liberté économique et la libre entreprise.

    Le thatchérisme et le libéralisme économique

    Les historiens et spécialistes en sciences sociales ont tenté de définir la politique du thatchérisme dès sa création. Bien qu'elle soit associée au Parti conservateur, Margaret Thatcher incarne plus que le conservatisme traditionnel. Thatcher représente une rupture idéologique qui a donné naissance au nom thatchérisme.

    On s'accorde finalement à dire que le thatchérisme appartient au mouvement New Right (la nouvelle droite), qui comprend des éléments de néolibéralisme.

    Le néolibéralisme

    Le néolibéralisme est généralement utilisé pour décrire la résurgence, au 20e siècle, des idées économiques du 19e siècle de libéralisme, impliquant généralement :

    • un gouvernement restreint ;
    • des politiques de marché libre, où les industries s'auto-régulent ;
    • des limitations à la propriété de biens publics.

    Ainsi, avec le thatchérisme, le Royaume-Uni a connu plusieurs politiques néolibérales de privatisation, limitation de dépenses publiques et de déréglementation.

    La New Right ou nouvelle droite

    La New Right est une tendance idéologique au sein du Parti conservateur qui a émergé en réaction au « relâchement » des années 60.

    Après la guerre, le Royaume-Uni entre dans une phase appelée les swinging sixties. On y observe une liberté de comportement totale. C'est aussi l'avènement du mouvement hippy, de la libération sexuelle et d'une scène artistique et culturelle très diversifiée.

    Ainsi, la nouvelle droite de Thatcher englobe des principes de conservatisme social. La Première ministre britannique est souvent comparée au 40e président des États-Unis, Ronald Reagan. Tous deux sont des figures phares du néolibéralisme.

    Thatchérisme, Atlantisme StudySmarterImage 2. Ronald Reagan et Margaret Thatcher

    En matière de sécurité internationale, Thatcher a été une fervente défenseure des idées de son homologue américain. On appelle atlantisme, la politique d'alliance économique, politique et militaire entre les États-Unis et les pays européens. Thatcher a donc activement travaillé à promouvoir l'atlantisme et le néolibéralisme des deux côtés de l'Atlantique.

    Le rejet du consensus d'après-guerre

    Après la Seconde Guerre mondiale, l'idéologie d'une nation unie est prédominante. Pour Thatcher, c'est le signe d'un pouvoir excessif de l'État sur la vie des individus. La Première ministre est fermement convaincue que le consensus d'après-guerre détruit l'économie du pays. En le rejetant, Thatcher abandonne plusieurs engagements de ces prédécesseurs dont :

    • le plein emploi ;
    • la réduction des impôts ;
    • la stratégie budgétaire de dépense du gouvernement.

    Selon ses principes politiques, le gouvernement ne doit pas être responsable de la vie des personnes ni contrôler l'économie et les industries. Les efforts pour diminuer le chômage doivent venir des personnes en recherche d'emploi, et non de l'autorité publique. Pour Thatcher, une influence réduite de l'État encourage les gens à chercher du travail. Les dépenses sociales baissent et l'économie peut ainsi être stimulée.

    Le thatchérisme est donc un style de gouvernement qui fait réponse à des dépenses publiques jugées excessives à l'époque.

    Le thatchérisme et l'individualisme contre l'interventionnisme et le collectivisme

    Comme tu l'auras compris de ses principes politiques, Margaret Thatcher prônait des valeurs sociales et des croyances ancrées dans l'individualisme.

    En opposition au collectivisme, l'individualisme peut ici être décrit par l'autosuffisance. Cela signifie que l'individu est maître de son propre destin. Tu te demandes quels sont les fondements de l'idéologie thatchériste ?

    Après la Seconde Guerre mondiale, le Royaume-Uni et de nombreux pays ont mené des politiques de consensus et d'interventionnisme dont la France et les États-Unis.

    L'interventionnisme est une doctrine qui prône l'intervention active de l'État dans l'économie.

    Il existe différentes formes d'interventionnisme.

    • nationaliser les entreprises ;
    • fixer les prix sur certains produits ou services ;
    • les subventions et dépenses de l'État.

    Pour Thatcher, ces politiques ont eu pour effet de vider les caisses du pays. En arrivant au pouvoir, il y avait donc une nécessité de rupture idéologique en allant à contre-courant de toutes ces mesures avec :

    1. la privatisation des entreprises publiques ;
    2. la dérégulation du marché ;
    3. le monétarisme ou contrôle de la masse monétaire ;
    4. la réduction des impôts pour les plus fortunés ;
    5. l'autorité et l'ordre ;
    6. la libre entreprise.

    Voyons ensemble quelles controverses ont soulevé les décisions de Margaret Thatcher.

    Les controverses et la chute du thatchérisme

    Le virage idéologique de Margaret Thatcher au Royaume-Uni ne s'est pas fait sans accroc. La Première ministre britannique a été à la source de nombreuses controverses qui ont finalement mené à la chute du thatchérisme.

    Le thatchérisme et la crise économique

    Lorsque Margaret Thatcher accède au pouvoir, le pays connait une période d'inflation, créant alors une situation de crise économique.

    L'inflation désigne une augmentation des prix sur une certaine période de temps. Elle survient lorsque la quantité de monnaie est plus importante que la production de biens et services. En d'autres termes, l'argent a moins de valeur, donc les prix augmentent.

    Thatchérisme, Interventionnisme StudySmarterImage 3. L'inflation au Royaume-Uni

    Thatcher a mené une série de réformes économiques pour libéraliser l'économie. Les gouvernements précédents ont contribué à créer un déséquilibre majeur dans le pays. C'est pourquoi le gouvernement Thatcher a pris des mesures fortes, mais à quel prix ?

    Le thatchérisme et la crise sociale

    En réduisant considérablement les dépenses publiques, Thatcher a bouleversé les industries lourdes du pays dont : l'industrie minière, la sidérurgie et la construction navale.

    Le gouvernement Thatcher a organisé une grève des mineurs en 1984. Ce conflit social opposait le plus grand syndicat minier, l'Union Nationale des Mineurs au projet de fermeture de 20 mines de charbon non rentables. C'est l'une des plus longues grèves de l'histoire du pays. Elle dure de mars 1984 à mars 1985. L'enjeu majeur était la perte de milliers d'emplois du secteur. Finalement, la transformation de l'industrie minière est devenue emblématique d'une profonde crise sociale au Royaume-Uni.

    La sidérurgie et la construction navale ont également été touchées par des fermetures de chantiers et la privatisation de la British Steel Corporation en 1988.

    Le thatchérisme et la crise politique

    En 1982, la carrière de Margaret Thatcher connaît un tournant politique. Une guerre éclate suite à l'invasion des îles Malouines, sous souveraineté britannique par les Argentins. La Première ministre britannique ordonne alors une opération militaire pour récupérer ces terres. Le Royaume-Uni finit par remporter le conflit, non sans pertes humaines et financières. Suite à la guerre des Malouines, Thatcher est vivement critiquée sur ses décisions jugées précipitées.

    La cheffe du gouvernement britannique accumule les points de crispation liés à la crise économique et sociale. À cela s'ajoutent des tensions au sein de son parti.

    Finalement, c'est un projet d'impôt locatif qui mettra un terme à la carrière politique de Thatcher.

    La Poll Tax aussi appelée The Community Charge est désavantageuse pour les travailleurs. Cet impôt jugé injuste génère une réaction massive de soulèvement de la population. Le gouvernement thatchériste doit faire face à une importante crise politique. Les membres du Parti conservateur se distancient de leur cheffe. C'est en 1990 que Margaret Thatcher démissionne officiellement du gouvernement britannique.

    Bilan du thatchérisme

    Observons un bilan des actions de Margaret Thatcher de 1979 à 1990:

    Bilan du thatchérisme
    AnnéeÉvénement
    1979Tchatcher remporte l'élection de Premier ministre britannique dans un climat d'incertitude économique et politique.
    1980-1981Thatcher impose des mesures économiques drastiques pour lutter contre l'inflation.
    1982La guerre des Malouines est déclarée et la réponse précipitée de Thatcher endommage sa popularité.
    1987Le peuple britannique est de plus en plus contestataire. Des tensions naissent entre Thatcher et les membres de son parti. Margaret Thatcher est cependant réélue.
    1989La Poll Tax entre en vigueur. La popularité de Thatcher est en chute libre et les mouvements de contestation embrasent le pays.
    1990Margaret Thatcher démissionne et John Mayor lui succède.

    Le thatchérisme prend fin dans la discorde et la contestation. Cependant, la « Dame de fer » a eu une grande influence sur les partis politiques du monde entier. On décrit même certains hommes politiques britanniques comme des néo-thatchéristes. Aujourd'hui, on parle surtout de politique austère.

    Thatchérisme - Points clés

    • Margaret Tchatcher a été la Première ministre britannique de 1979 à 1990.
    • Le thatchérisme tire ses origines dans le libéralisme économique et une volonté d'une nouvelle droite politique.
    • En arrivant au pouvoir, Thatcher souhaitait prendre le contre-pied de ses prédécesseurs qui avait laissé le pays en état de crise économique.
    • Avec Thatcher, le pays a connu d'importantes vagues de privatisation, une réduction de l'influence de l'État et une dérégulation du marché.
    • Les réformes du thatchérisme ont conduit à des crises politiques, économiques et sociales au Royaume-Uni.
    • Thatcher a dû démissionner en 1990 après avoir transformé et bouleversé le pays.
    Questions fréquemment posées en Thatchérisme

    Pourquoi Margaret Thatcher a marqué l'histoire ?

    Margaret Thatcher a profondément marqué l'histoire politique pour avoir mené des réformes importantes au Royaume-Uni. Son influence est telle que sa politique a été baptisée thatchérisme.

    Qui est surnommée la Dame de fer ?

    Margaret Thatcher est surnommée la Dame de fer.

    Qui a succédé à Margaret Thatcher ?

    Le successeur de Margaret Thatcher au rôle de Premier ministre britannique est John Mayor.

    Quel est le bilan de Margaret Thatcher ?

    Le bilan de Margaret Thatcher est ponctué de vagues contestataires. La Première ministre a plongé le pays dans une crise sociale en tentant une approche de conservatisme néolibéral à la crise économique. Le thatchérisme a mené à des pertes massives d'emploi.

    Pourquoi Margaret Thatcher a fermé les mines ?

    Margaret Thatcher a fermé les mines dans une tentative de sauver l'économie du pays. Les considérant non rentables, sa décision a été de fermer plusieurs mines au Royaume-Uni.

    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Thatchérisme

    • Temps de lecture: 11 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !