Hermann Ebbinghaus

Tuy, meb, vaz, mif. Ça n'a pas de sens, n'est-ce pas ? Et si tu mémorisais 36 d'entre eux de façon répétée jusqu'à ce que tu les obtiennes, tout en mesurant et en suivant tout toi-même ? C'est, crois-le ou non, une expérience réalisée par Hermann Ebbinghaus dans le cadre de ses études sur la mémoire, marquant le début de sa contribution la plus importante : la psychologie expérimentale de la mémoire.

Hermann Ebbinghaus Hermann Ebbinghaus

Crée des supports d'apprentissage sur Hermann Ebbinghaus avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Table des mateères
    • Qui est Hermann Ebbinghaus ?

    • Comment Hermann Ebbinghaus a-t-il mené son expérience ?

    • Qu'a découvert Hermann Ebbinghaus au cours de son enquête ?

    • Qu'est-ce que la courbe d'oubli d'Ebbinghaus ?

    • Quelles sont les théories de Hermann Ebbinghaus sur l'apprentissage et la mémoire ?

    Hermann Ebbinghaus : Biographie

    Le 24 janvier 1850, Hermann Ebbinghaus naît de Carl et Julie Ebbinghaus à Barmen, en Allemagne, où il grandit dans la foi luthérienne. À 17 ans, Ebbinghaus entre à l'université de Bonn pour étudier l'histoire, la philologie et la philosophie. En 1870, il arrête temporairement ses études pour rejoindre l'armée prussienne lorsque la guerre éclate entre la France et la Prusse. Après la guerre, en 1871, Ebbinghaus poursuit ses études philosophiques à l'université de Bonn et obtient un doctorat en 1873.

    Hermann Ebbinghaus Hermann Ebbinghaus StudySmarterHermann Ebbinghaus, commons.wikimedia.org

    Les Éléments de psychophysique de Gustav Fechner ont attiré Hermann Ebbinghaus vers la psychologie, qui l'intéressait en raison de ses vues philosophiques et scientifiques. Ses études indépendantes et ses expériences sur la mémoire ont commencé en 1878, ce qui l'a amené à publier son livre révolutionnaire, Sur la mémoire, en 1885, où Ebbinghaus a popularisé la courbe d'oubli.

    D'autres expériences sur la mémoire, la création de laboratoires de psychologie expérimentale et la cofondation du Journal of Psychology and Physiology of the Sense Organs (Journal de psychologie et de physiologie des organes sensoriels ) ont eu lieu dans les années qui ont suivi. Ebbinghaus a également rédigé des manuels de psychologie, The Principles of Psychology et A Summary of Psychology, publiés respectivement en 1902 et 1908.

    Entre ces années, Ebbinghaus a également enseigné à l'université de Berlin (1883), à l'université de Breslau (1894-1905) et à l'université de Halle (1905-1908). Ebbinghaus est mort d'une pneumonie en 1909, à l'âge de 59 ans.

    Hermann Ebbinghaus : Définition de la psychologie

    Hermann Ebbinghaus était un partisan des méthodes expérimentales et les a intégrées à sa vision de la psychologie. On retrouve également dans ses travaux le fait que la psychologie s'apparente aux sciences naturelles. Ebbinghaus a cherché à établir ce sens dans ses recherches, notamment dans ses expériences sur la mémoire.

    Bien que d'autres aient reconnu l'intérêt d'Ebbinghaus pour la psychologie expérimentale, des critiques tels que Wilhelm Dilthey ont affirmé que cette vision de la psychologie était erronée car la compréhension de l'esprit exigeait de l'expérience. Par conséquent, la psychologie ne peut pas être descriptive et figurée par la logique. En réponse, Ebbinghaus affirme que Dilthey a tort de prétendre que la psychologie explicative adhère à la même règle de cause et d'effet que la physique.

    Au contraire, selon la conception d'Ebbinghaus, la psychologie n'a pour but que de décrire le lien de causalité dans la proximité de deux sensations, l'interprétation de l'une conduisant à l'expression de l'autre.

    Hermann Ebbinghaus : Expérience

    À peu près au même moment où Wilhelm Wundt suggère que la recherche expérimentale est impossible avec la mémoire dans sa Psychologie physiologique, Hermann Ebbinghaus cherche à contrer cette idée en s'intéressant à l'étude de la mémoire humaine, principalement les souvenirs d'oubli. Hermann a appliqué une composante mathématique à son étude, influencée par les travaux de Gustav Fechner, pour décrire le processus d'oubli par le biais de la courbe d'oubli.

    La mémoire : Expérience de la courbe d'oubli

    Ebbinghaus a fait de lui-même le sujet de son étude, mémorisant 2 300 syllabes absurdes consonnes-voyelles-consonnes réparties dans des listes qu'il a créées. Ebbinghaus a conçu cette étude de manière à voir comment l'apprentissage se fait sans signification en utilisant des syllabes sans signification et de manière à ce que la familiarité avec le matériel ne soit pas un problème.

    La méthode utilisée par Hermann Ebbinghaus dans cette expérience de mémoire consistait à conserver l'ordre original de toutes les listes de syllabes sans signification et à mémoriser chaque liste à un rythme constant. Ebbinghaus lisait ensuite la liste à plusieurs reprises et s'assurait de la réciter dans l'ordre original tout en notant le nombre d'essais nécessaires pour une récitation parfaite des syllabes absurdes. Il a également étudié la façon dont la vitesse, le nombre de répétitions et le nombre de mots affectent la mémoire.

    Exemples de syllabes absurdes que Hermann Ebbinghaus a utilisées dans son expérienceExemples de syllabes absurdes utilisées par Hermann Ebbinghaus dans son expérience

    Ebbinghaus a mesuré la rétention de la mémoire en comparant le temps nécessaire pour mémoriser les mots exacts la deuxième fois par rapport à la tentative initiale après une certaine période et aux tentatives de mémorisation ultérieures.

    Il a constaté que l'augmentation de la longueur de la liste (entre 7 et 36 mots) augmentait également le temps d'apprentissage au début, mais que les tentatives ultérieures entraînaient une stabilisation du temps d'apprentissage nécessaire. En ce qui concerne les répétitions, Ebbinghaus a constaté que l'augmentation du nombre de répétitions lors du premier apprentissage réduisait le temps de réapprentissage au bout de 24 heures.

    Ebbinghaus a également vérifié si les tentatives ultérieures permettaient un réapprentissage plus facile. Il a comparé six jours d'apprentissage et de réapprentissage de trois listes de CVC (12, 24 et 36 mots) à une strophe composée de 80 syllabes et a constaté qu'à partir des premières tentatives, les répétitions nécessaires au réapprentissage diminuaient progressivement à chaque essai ultérieur.

    Wilhelm Wundt a affirmé que les résultats de la recherche d'Herman Ebbinghaus sur les syllabes absurdes n'avaient qu'une pertinence limitée pour la mémorisation d'informations factuelles.

    Hermann Ebbinghaus : Courbe d'oubli

    Ebbinghaus a mis au point la courbe d'oubli pour illustrer la façon dont la mémoire humaine décline après l'apprentissage de nouvelles informations. Non seulement Ebbinghaus a décrit le processus d'oubli à l'aide d'une courbe, mais il a également mis au point une formule représentée par :

    R = e(-t/S)

    R est la rétention de la mémoire

    S est la force de la mémoire

    t est le temps

    e représente le taux croissant d'oubli au fil du temps

    La ligne rouge illustre l'oubli sans tentative de réapprentissage, mais avec chaque réapprentissage ultérieur, beaucoup plus d'informations sont retenues comme le montrent les lignes vertes, commons.wikimedia.org | StudySmarter OriginalLa ligne rouge illustre l'oubli sans tentative de réapprentissage, mais à chaque réapprentissage ultérieur, beaucoup plus d'informations sont retenues comme le montrent les lignes vertes, commons.wikimedia.org.

    La courbe d'oubli d'Ebbinghaus nous montre que la mémoire décline le plus fortement dans les 20 minutes qui suivent l'apprentissage initial, puis au bout d'une heure, notre mémoire perd environ la moitié des nouvelles informations. Après 24 heures, la courbe s'aplatit. La mémoire humaine décline si l'on ne tente pas de revoir les informations apprises précédemment. Néanmoins, Ebbinghaus a également noté que la difficulté et la présentation du matériel, la pertinence, le stress et le sommeil pouvaient influencer la courbe d'oubli. Selon Ebbinghaus, le nivellement de la courbe d'oubli peut indiquer une augmentation de la force de la mémoire due au rappel actif des informations, comme la répétition.

    Hermann Ebbinghaus : Courbe d'apprentissage

    La courbe d'apprentissage de Hermann Ebbinghaus est identique à la courbe d'oubli en ce sens qu'elle a une nature exponentielle. Dans la courbe d'oubli, le déclin le plus net se produit dans les 20 minutes qui suivent l'apprentissage, alors que dans la courbe d'apprentissage, l'augmentation rapide se produit lors de la première répétition. Les tentatives suivantes, cependant, montrent un nivellement de la courbe parce que la rétention de la mémoire des nouvelles informations diminue après chaque répétition. La bonne nouvelle, c'est qu'Ebbinghaus a également mentionné dans sa courbe d'apprentissage que le réapprentissage est plus facile et renforce la mémoire, ce qui augmente la rétention après un réapprentissage ultérieur.

    Ebbinghaus a également montré les avantages des effets d'espacement dans l'apprentissage grâce à ses expériences, ce qui signifie étudier les informations à différents moments au lieu d'essayer de les apprendre en une seule fois.

    Hermann Ebbinghaus : Théorie

    Outre les théories de Hermann Ebbinghaus sur les courbes d'apprentissage et d'oubli, il a également avancé d'autres concepts sur la mémoire qui s'avèrent encore précieux aujourd'hui, notamment dans la recherche sur la mémoire et l'apprentissage. L'un de ces concepts est celui des "économies" de réapprentissage. Ebbinghaus a défini les économies de réapprentissage comme la quantité d'informations conservées à partir d'un matériel appris précédemment malgré un manque de rappel.

    Si tu mémorises initialement le tableau périodique, la carte du monde ou la table de multiplication et que tu les réapprends après un certain temps, tu remarqueras que le réapprentissage est plus facile car il y a des "économies" stockées dans ta mémoire, même après une longue période de temps.

    Hermann Ebbinghaus Le lait et les biscuits StudySmarterDu lait et des biscuits, pexels.com

    Ebbinghaus a également introduit l'idée de mémoire volontaire et involontaire. La mémoire involontaire surgit dans ta tête sans que tu y sois invité. Le souvenir n'est pas planifié, comme lorsque tu manges quelque chose, et il te rappelle un souvenir d'enfance.

    Hermann Ebbinghaus Passer un examen StudySmarterPasser un examen, pexels.com

    En revanche, la mémoire volontaire est le souvenir motivé par le libre arbitre. Par exemple, lorsque tu passes ton examen, tu te souviens consciemment de ce que tu as appris.

    Un autre concept introduit par Ebbinghaus est l'effet de position sérielle de la mémoire, qu'il a illustré par une autre courbe, qu'il a appelée la courbe de position sérielle.

    Selon les effets de position sérielle de la mémoire d'Ebbinghaus, la probabilité de se souvenir d'un élément d'une liste dépend de sa position, les premiers et les derniers éléments restant généralement en mémoire.

    Nous pouvons observer les effets de la position sérielle sur la mémoire tous les jours, par exemple dans la publicité. L'objectif des messages publicitaires est de laisser une impression positive aux clients potentiels en présentant des informations de façon à ce que tu te souviennes du problème que leur produit résout et des avantages qu'ils prétendent t'apporter en l'utilisant.

    Hermann Ebbinghaus Liste de choses à faire StudySmarterListe de choses à faire, pexels.com

    Dans la courbe de position sérielle, Ebbinghaus a introduit les effets de primauté et de récence. L'effet de primauté se produit lorsque les premiers éléments de la liste sont stockés à long terme (en raison de la répétition de la mémoire), ce qui les rend plus faciles à mémoriser. Un exemple d'effet de primauté est lorsque quelqu'un te donne une liste de choses à faire et place les éléments les plus importants en haut de la liste pour t'aider à t'en souvenir.

    Hermann Ebbinghaus Patineur artistique StudySmarterPatineur artistique, pexels.com

    Par ailleurs, l'effet de récurrence est dû au stockage du dernier élément dans la mémoire à court terme, ce qui le rend plus facile à retrouver et à mémoriser. Les compétitions de patinage artistique sont un exemple de l'effet de récence. Une étude1a montré que les concurrents qui montaient sur scène plus tard dans la première manche obtenaient de meilleurs résultats dans la première et la deuxième manche.

    Hermann Ebbinghaus : Contribution à la psychologie

    Ebbinghaus s'est taillé une place essentielle dans la psychologie. En commençant par ses expériences sur la mémoire et l'apprentissage, il a modélisé la façon dont ces processus cognitifs peuvent être étudiés à l'aide d'une approche scientifique grâce à sa célèbre courbe d'oubli. En outre, son utilisation de syllabes sans signification et la promotion des méthodes expérimentales en psychologie ont contribué à établir un modèle pour les recherches ultérieures sur les capacités cognitives.

    Hermann Ebbinghaus, commons.wikimedia.org | StudySmarter OriginalHermann Ebbinghaus, commons.wikimedia.org

    Les recherches d'Hermann Ebbinghaus sur l'intelligence verbale, comme son développement d'exercices de complétion de phrases, ont trouvé leur pertinence et leur application en psychologie, comme les études sur la mémoire et les évaluations psychologiques. Ses publications, bien que peu nombreuses, ont eu un impact durable sur la psychologie, comme la revue de psychologie qu'il a cofondée et qui a contribué à faire avancer le domaine. Certains considèrent même sa thèse sur la mémoire comme le catalyseur qui a conduit à davantage d'études psychologiques.

    Hermann Ebbinghaus - Principaux enseignements

    • Connu pour avoir développé la courbe d'oubli à partir de son ouvrage Sur la mémoire, Hermann Ebbinghaus a montré dans son travail que des études expérimentales sur les processus mentaux supérieurs sont possibles.

    • L'expérience d'Ebbinghaus consistait à mémoriser 2 300 syllabes absurdes dans des conditions particulières tout en enregistrant et en suivant le temps moyen et le nombre de répétitions pour réciter parfaitement les syllabes dans leur ordre d'origine.

    • La courbe d'oubli montre la facilité avec laquelle les gens peuvent oublier des informations apprises précédemment, la baisse la plus marquée commençant dans les 20 premières minutes de l'apprentissage.

    • La courbe d'apprentissage montre comment les gens peuvent augmenter la rétention d'un matériel appris précédemment en incorporant le réapprentissage.

    • Les travaux d'Hermann Ebbinghaus sur la mémoire, l'apprentissage et l'intelligence verbale ont servi de modèle pour d'autres études sur les capacités cognitives et les évaluations psychologiques.

    Références

    1. De Bruin, W. B. (2006). Save the last dance II : Unwanted serial position effects in figure skating judgments (Sauvez la dernière danse II : effets indésirables de la position sérielle dans les jugements de patinage artistique). Acta Psychologica, 123(3), 299-311.
    Questions fréquemment posées en Hermann Ebbinghaus
    Qui est Hermann Ebbinghaus?
    Hermann Ebbinghaus est un psychologue allemand du 19e siècle, connu pour ses travaux sur la mémoire et l'apprentissage.
    Qu'a fait Hermann Ebbinghaus en psychologie?
    Ebbinghaus a révolutionné la psychologie en étudiant expérimentalement la mémoire et en développant des méthodes pour mesurer la rétention et l'oubli.
    Quelle est la courbe de l'oubli d'Ebbinghaus?
    La courbe de l'oubli d'Ebbinghaus décrit la relation entre le temps et l'oubli, montrant que les informations sont rapidement oubliées après l'apprentissage, puis lentement par la suite.
    Quelles sont les implications de la recherche d'Ebbinghaus en psychologie?
    Les recherches d'Ebbinghaus ont souligné l'importance de la répétition et de la distribution de la pratique pour améliorer la rétention de l'information et réduire l'oubli.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Quel était le titre du livre révolutionnaire d'Hermann Ebbinghaus publié en 1885 ?

    Qui a eu une influence significative sur Hermann Ebbinghaus ?

    Selon la courbe d'apprentissage, une forte augmentation de la rétention se produit dans les

    Suivant
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Hermann Ebbinghaus

    • Temps de lecture: 13 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !