StudySmarter: Flashcards, Note
4.5 • +22k évaluations
Plus de 22 millions de téléchargements
Gratuit
|
|
Culture en terrasses

Après quatre jours de randonnée à travers la cordillère des Andes jusqu'à près de 8 000 pieds au-dessus du niveau de la mer, ta vue s'ouvre pour révéler les vestiges en terrasses de l'ancienne cité inca de Machu Picchu. Si tu pensais que faire du trekking pour voir les ruines de la montagne était un travail difficile, imagine que tu sois chargé de transformer un flanc de montagne escarpé en terrasses agricoles avec seulement des outils à main !

Mockup Schule Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Culture en terrasses

Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

Après quatre jours de randonnée à travers la cordillère des Andes jusqu'à près de 8 000 pieds au-dessus du niveau de la mer, ta vue s'ouvre pour révéler les vestiges en terrasses de l'ancienne cité inca de Machu Picchu. Si tu pensais que faire du trekking pour voir les ruines de la montagne était un travail difficile, imagine que tu sois chargé de transformer un flanc de montagne escarpé en terrasses agricoles avec seulement des outils à main !

De nombreuses pratiques incas de culture en terrasses - de la construction à la culture - sont encore utilisées aujourd'hui. L'agriculture en terrasses est une pratique courante dans de nombreuses régions montagneuses à travers le monde. Les Incas et de nombreuses autres cultures se sont appuyés sur les terrasses pour utiliser des terres autrement impropres à l'agriculture. Lis la suite pour en savoir plus sur la façon dont les humains modifient les paysages montagneux pour l'agriculture grâce à la culture en terrasses.

Culture en terrasse rizières StudySmarterFig. 1 - Les rizières peuvent être irriguées en permanence grâce à l'agriculture en terrasses.

Définition de l'agriculture en terrasses

La culture en terrasses est un type important de modification du paysage dans l'agriculture, car elle permet d'utiliser des terres à flanc de colline qui seraient autrement trop abruptes pour être cultivées. En diminuant la pente, les terrasses réduisent le ruissellement de l'eau, ce qui empêche la perte du sol et aide à retenir l'eau pour l'irrigation.

La culture en terrasses est une méthode d'aménagement agricole où les terrains en pente sont successivement découpés en gradins plats qui réduisent le ruissellement et permettent la production de cultures dans les régions montagneuses ou vallonnées.

Le terrassement est une modification intense de la topographie du paysage naturel, et la construction de terrasses exige un haut degré de travail et d'expertise. Le travail manuel est nécessaire parce qu'il est difficile pour les machines agricoles de naviguer dans les espaces en terrasses.

Faits concernant l'agriculture en terrasses

On pense que l'agriculture en terrasses a été développée pour la première fois dans les Andes de l'actuel Pérou il y a au moins 3 500 ans. Les Incas ont ensuite adopté la pratique de la culture en terrasses des groupes indigènes antérieurs qui habitaient le terrain montagneux. Les terrasses construites par les Incas sont encore visibles dans des endroits comme le Machu Picchu.

Culture en terrasse Machu Picchu StudySmarterFig. 2 - agriculture en terrasse le long du Machu Picchu

Pendant des milliers d'années, les surfaces des marches des terrasses ont servi de source essentielle de nourriture pour les régions montagneuses du monde. Aujourd'hui, l'agriculture en terrasse est pratiquée dans toute l'Asie du Sud-Est, en Afrique, dans le bassin méditerranéen, dans les Amériques et ailleurs.

Le riz est souvent cultivé dans des paysages en terrasses parce qu'il est semi-aquatique et nécessite une irrigation constante. Les marches plates des terrasses permettent à l'eau de s'accumuler au lieu de se transformer en ruissellement qui s'écoule le long de la colline. L'agriculture en terrasses peut également être utile pour les cultures qui n'ont pas besoin d'une irrigation constante, comme le blé, le maïs, les pommes de terre, l'orge et même les arbres fruitiers.

Types de terrasses

Les régions montagneuses varient en termes de terrain et de climat, c'est pourquoi les terrasses ont été adaptées à une variété de paysages uniques. Les facteurs importants qui influencent le choix du type de terrasse sont l'inclinaison de la pente de la colline ou du flanc de la montagne, ainsi que les précipitations et les températures attendues dans la région. Les deux principaux types de terrasses sont les terrassesen banc et lesterrasses en crête , bien qu'il existe de nombreuses autres variantes :

Terrasses en banc

Le type de terrasse le plus courant est laterrasse en banc . Les terrasses en banc sont construites en découpant et en remplissant le terrain à flanc de colline en marches à intervalles réguliers. Ces terrasses sont composées de surfaces de plate-forme horizontales et de crêtes verticales.

Les plates-formes et les crêtes peuvent être adaptées à des conditions climatiques spécifiques et aux besoins des cultures en modifiant les angles de ces deux éléments. Une plate-forme qui s'incline vers l'intérieur au lieu d'être horizontale peut aider à capter et à retenir plus d'eau. Les crêtes peuvent être construites verticalement et renforcées avec des pierres ou des briques. Dans certains cas, les crêtes peuvent également être adaptées à un angle incliné, ce qui permet la croissance de la végétation à la fois sur la zone du banc et sur celle de la crête.

Ces deux variantes de banc-terrasse permettent de recueillir l'eau sur les plates-formes du banc. Ces constructions conviendraient aux régions qui reçoivent peu de précipitations, aux cultures qui nécessitent de grandes quantités d'eau ou aux régions qui ont un fort dénivelé.

Terrasses en crête

Les terrasses en crête sont utiles pour ralentir le ruissellement et l'érosion du sol, mais elles diffèrent des terrasses en banc, car elles ne sont pas construites pour retenir l'eau. Les canaux sont creusés et la terre enlevée est ensuite empilée pour former des crêtes après chaque canal.

Lorsque l'eau de pluie s'écoule le long de la colline, la terre transportée par le ruissellement se dépose dans les canaux, et le flux de l'eau est ralenti par les crêtes. Ce type de terrasse peut être utile lorsque le climat est très humide ou lorsque les cultures n'ont pas besoin d'être autant irriguées. Les terrasses en crête sont plus efficaces pour les pentes plus faibles.

Avantages de l'agriculture en terrasses

Examinons quelques-uns des nombreux avantages de l'agriculture en terrasses.

Avantages socio-économiques

L'agriculture en terrasses est une pratique agricole qui a perduré à travers les millénaires en raison des nombreux avantages qu'elle procure. Un flanc de colline accidenté et escarpé peut être transformé en marches graduelles qui augmentent les terres arables disponibles. Souvent, les terrasses sont utilisées pour la production alimentaire de subsistance, ce qui signifie que les familles ou les communautés locales qui construisent et entretiennent les terrasses dépendent d'elles pour l'accès à la nourriture.

Si la production alimentaire se limitait aux zones naturellement plates, les communautés des régions montagneuses n'auraient pas assez de terres arables à cultiver.

En plus d'assurer la sécurité alimentaire dans ces régions, l'agriculture en terrasses peut également servir d'activité culturelle importante. Le travail qu'implique l'agriculture en terrasse nécessite souvent une coopération et contribue à la cohésion sociale locale. Les connaissances et les compétences requises pour la construction et la culture des terrasses sont transmises de génération en génération aux agriculteurs. Dans certains cas, une terrasse datant d'il y a 500 ans peut encore être cultivée aujourd'hui.

Avantages pour l'environnement

Les terrasses réduisent la pente des versants, ce qui diminue le ruissellement de l'eau. Lorsque la gravité entraîne l'eau de pluie vers le bas d'une colline sans terrasses pour interrompre son écoulement, la vitesse de l'eau augmente et peut entraîner le sol vers le bas avec elle. Les marches plates des terrasses empêchent l'eau de s'écouler vers le bas et lui offrent une surface plane pour s'infiltrer et saturer le sol. Cela permet également de recueillir l'eau pour irriguer les cultures. Des cultures comme le riz peuvent être cultivées dans des zones qui seraient autrement trop sèches, grâce au captage de l'eau assuré par les terrasses.

La conservation du sol est un autre avantage essentiel de l'agriculture en terrasses. Le sol est délogé et emporté par l'eau de ruissellement pendant les pluies. La perte de sol est un problème urgent dans l'agriculture, car les nutriments et les minéraux importants sont épuisés dans le sol laissé sur place. Cela peut représenter une charge financière pour les agriculteurs, qui doivent alors compléter ces pertes par l'apport d'engrais. Les terrasses permettent donc de réduire les besoins en engrais inorganiques, ce qui réduit la pollution des cours d'eau puisque ces engrais sont transportés par les eaux de ruissellement.

Inconvénients de l'agriculture en terrasses

Les inconvénients de l'agriculture en terrasse proviennent principalement des interactions complexes des cycles biotiques et abiotiques qui se produisent à flanc de colline.

Saturation excessive du sol

Les terrasses perturbent par nature le cycle hydrologique naturel d'un versant, ce qui peut avoir des effets en cascade sur les organismes du sol et leurs fonctions. Si une terrasse recueille trop d'eau, le sol peut devenir trop saturé, ce qui fait pourrir les racines des plantes et laisse l'eau déborder. La perte de sol et même les glissements de terrain et de boue peuvent se produire dans ces cas-là, ce qui souligne encore l'importance de construire le type de terrasse le plus approprié aux conditions climatiques locales et aux besoins des cultures. La biodiversité peut également être réduite lorsque les terrasses sont plantées en monoculture, ce qui peut perturber davantage les cycles de l'énergie et des nutriments.

Temps

La construction de terrasses nécessite également de nombreuses heures de travail. Les machines capables de déplacer la terre ne peuvent pas être utilisées sur les terrains escarpés ou accidentés, donc tout se fait généralement avec des outils manuels. De plus, un entretien régulier est nécessaire pour que les terrasses fonctionnent correctement. Ce processus peut prendre beaucoup de temps et perturber la terre.

Exemples de cultures en terrasses

Examinons deux exemples courants d'agriculture en terrasse : l'agriculture en terrasse inca et l'agriculture en terrasse rizicole.

L'agriculture en terrasse des Incas

L'empire inca s'étendait autrefois le long de la cordillère des Andes, de la Colombie jusqu'au Chili. En tant que plus grand empire d'Amérique du Sud, les Incas ont dû modifier le paysage montagneux avec des terrasses agricoles pour nourrir la population. Les Incas ont sculpté des terrasses en banc et construit de hauts murs de crête renforcés par des pierres. Un système complexe de canaux d'irrigation a ensuite été intégré à la construction des terrasses à partir de l'an 1000 environ. Ce système de terrasses irriguées a permis la croissance de cultures importantes comme le maïs et les pommes de terre en contrôlant le flux d'eau et en canalisant l'eau vers les terrasses inférieures lorsque c'était nécessaire.

Aujourd'hui, beaucoup de ces zones en terrasses sont encore utilisées, mettant en évidence les compétences en ingénierie du passé de l'Empire Inca. Les plates-formes, appelées andenes, sont cultivées principalement par les communautés indigènes vivant dans les Andes. Les cultures traditionnelles comme le maïs, les pommes de terre et le quinoa sont généralement intercalées le long des plates-formes et utilisées pour la consommation humaine et animale.

Riziculture en terrasses dans les cordillères des Philippines

Agriculture en terrasse, rizières en terrasses, exemples d'agriculture en terrasse, StudySmarterFig. 5 - Rizières en terrasses à Banaua, Philippines

Classées au patrimoine mondial de l'UNESCO, les rizières en terrasses des cordillères des Philippines sont creusées dans les pentes abruptes depuis plus de 2 000 ans. D'une importance à la fois culturelle et économique, ces terrasses offrent de l'espace pour les rizières et captent les précipitations pour cette culture essentielle qui consomme beaucoup d'eau.

L'agriculture en terrasses - Principaux enseignements

  • L'agriculture en terrasse permet d'augmenter la superficie des terres arables dans les régions montagneuses.

  • D'abord développée par les communautés indigènes de la cordillère des Andes, l'agriculture en terrasse est maintenant utilisée dans les régions montagneuses d'Asie du Sud-Est, d'Afrique, de la Méditerranée, des Amériques et d'ailleurs.

  • Les avantages de l'agriculture en terrasses comprennent le contrôle des eaux de ruissellement et la conservation des sols.

  • Le principal inconvénient de l'agriculture en terrasses est que leur construction nécessite un niveau élevé de compétences et de travail.

  • Les Incas construisaient des terrasses avec des canaux d'irrigation, et cette culture de l'agriculture en terrasse est encore importante dans la Cordillère des Andes aujourd'hui.


Références

  1. J. Arnáez, N. Lana-Renault, T. Lasanta, P. Ruiz-Flaño, J. Castroviejo, Effects of farming terraces on hydrological and geomorphological processes. A review, CATENA, Volume 128, 2015, Pages 122-134, ISSN 0341-8162, https://doi.org/10.1016/j.catena.2015.01.021.
  2. Zimmerer, K. Les origines de l'irrigation andine. Nature, 378, 481-483, 1995. https://doi.org/10.1038/378481a0
  3. Dorren, L. et Rey, F., 2004, avril. Un examen de l'effet du terrassement sur l'érosion. Dans Briefing Papers of the 2nd SCAPE Workshop (pp. 97-108). C. Boix-Fayons et A. Imeson.
  4. Fig. 2 : Terrasse agricole Machu Picchu (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Machu_Picchu_(3833992683).jpg) par RAF-YYC (https://www.flickr.com/people/29102689@N06) sous licence CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/deed.en)

Questions fréquemment posées en Culture en terrasses

La culture en terrasses est une technique agricole qui consiste à créer des plateformes horizontales sur des pentes pour faciliter l'agriculture, préserver l'eau et éviter l'érosion des sols.

On trouve la culture en terrasses dans diverses régions du monde, y compris en Asie, en Amérique latine, en Afrique et en Europe. Les exemples notables incluent les rizières en terrasses en Asie du Sud-Est et la culture en terrasses incas au Pérou.

Les avantages de la culture en terrasses incluent une meilleure utilisation de l'eau grâce à l'irrigation, une réduction de l'érosion des sols, une stabilisation des pentes et une augmentation de la production agricole en cultivant des terres autrement inutilisables.

Les cultures en terrasses sont principalement utilisées pour la riziculture, mais elles peuvent également accueillir d'autres cultures telles que le maïs, le blé, les légumes, les pommes de terre, les fruits et les oliviers, selon les conditions climatiques et les besoins locaux.
AUTRES THÈMES LIÉS Culture en terrasses

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

StudySmarter: la seule application d’apprentissage qu’il te faut pour tout savoir.

Inscris-toi ici gratuitement
Illustration

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App