Bien commun

Chaque été, on entend parler de la sécheresse dans les campagnes et de la nécessité de baisser notre consommation en eau. C'est parce que les réserves en eau sont une ressource naturelle qui constitue un bien commun. Il s'agit d'une ressource accessible à tous, mais sa consommation par un individu peut limiter celle des autres. 

Bien commun Bien commun

Crée des supports d'apprentissage sur Bien commun avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Table des mateères
    • Dans un premier temps, nous allons définir ce que sont les biens communs.
    • Puis, nous allons donner des exemples de ressources matérielles et de ressources immatérielles qui sont des biens communs.
    • Ensuite, nous allons différencier quatre catégories de biens : les biens collectifs, les biens privés, les biens communs et les biens de club.
    • Nous allons par la suite aborder la tragédie des biens communs, qui existe en raison de la propriété commune.
    • Enfin, nous allons parler du rôle du gouvernement et de la communauté internationale dans la protection des biens communs.

    La définition des biens communs

    Les biens communs sont des ressources accessibles à tous, mais qui ne peuvent pas être utilisés par tous en même temps. Il s'agit de biens non excluables et rivales dans la consommation.

    Les biens communs peuvent être considérés comme des unités. Le fait que tout le monde puisse accéder à une unité permet de le rendre non excluable. Il est inappropriable par tous, mais le fait que personne ne puisse utiliser l'unité et simultanément le rend rivale dans la consommation.

    Deux personnes ne peuvent pas boire la même molécule d'eau ou respirer les mêmes molécules d'air.

    Classification des ressources

    Types de ressourcesRivales dans la consommationNon rivale dans la consommation
    Ressources excluables

    Biens privés :

    - vêtements

    - trajets en avion

    Biens de club :

    - plateformes de streaming (Netflix, Disney +)

    - logiciels informatiques

    Ressources non excluables

    Biens communs :

    - gibier sauvage

    - l'eau de rivière

    Biens collectifs :

    - assainissement public

    - la police

    Les biens excluables et non excluables

    Les biens peuvent généralement être classés comme étant excluables ou non excluables.

    Si un bien est excluable, cela signifie que certaines personnes peuvent être empêchées de l'utiliser. Celui qui fournit le bien peut empêcher les personnes qui ne paient pas d'y accéder ou de l'utiliser.

    Les produits dans un supermarché sont excluables. Il faut payer pour les obtenir.

    Les biens communs sont des ressources non excluables. Cela signifie que tout le monde peut gratuitement les utiliser et que personne ne peut être exclu de leur utilisation.

    Les biens rivaux et non rivaux

    Les biens communs sont considérés comme rivaux dans leur consommation. La consommation de ce bien par un individu réduit potentiellement sa consommation par un autre.

    Une ressource non rivale peut être utilisée par plusieurs personnes en même temps, comme internet ou le système d'assainissement public.

    Les biens communs : les ressources naturelles

    Les biens communs sont souvent des ressources naturelles telles que le poisson en mer, la forêt ou les lacs. Il peut même s'agir d'une ressource immatérielle telle que l'air. Le problème est qu'elles peuvent être dégradées par la consommation de chacun sans que personne en paye le prix. Il s'agit de ressources souvent exploitées pour le profit et affectées par l'activité économique humaine. Ce qui risque de les épuiser définitivement.

    Exemples de ressources matérielles et de ressources immatérielles

    Voici quelques exemples de biens communs :

    - Le poisson : les stocks de poissons dans les océans sont une ressource commune, car ils n'appartiennent à personne, mais sont disponibles pour la consommation en grande quantité.

    - Les forêts : les forêts sont souvent la propriété des gouvernements, mais elles peuvent être utilisées par de nombreuses personnes, notamment pour l'exploitation forestière, la chasse et les loisirs.

    - L'air : l'atmosphère est une ressource commune qui est à la disposition de tous les êtres vivants.

    - Les parcs publics : les parcs publics sont des biens communs dont tout le monde peut profiter.

    - Les ressources en eau : les rivières, les lacs et les aquifères sont des ressources communes utilisées pour la boisson, l'irrigation et l'industrie.

    Toutes ces ressources ne sont pas la propriété exclusive d'une seule personne. Les terres publiques sont la propriété du gouvernement, personne ne peut donc venir les revendiquer. Il n'y a pas une personne ou un groupe de personnes qui puisse empêcher les autres d'y accéder, à moins que le gouvernement dans son ensemble ne décide de vendre les terres ou de les rendre illégales pour l'usage public.

    Il en va de même pour les forêts et les lacs, qui ne sont pas la propriété d'une seule personne. Bien sûr, les gens peuvent posséder des pâturages, des forêts et des lacs et utiliser la terre comme ils le souhaitent pour la plupart, mais il s'agirait alors d'un bien privé. Nous allons voir la différence tout de suite.

    Tragédie des biens communs et propriété commune

    La tragédie des biens communs désigne le phénomène selon lequel les ressources communes s'épuisent parce que tous ceux qui y avaient accès les ont utilisées dans leur propre intérêt. Ceci a entraîné une surexploitation, voire un épuisement de certaines ressources.

    Un pâturage est disponible pour que les bergers puissent y faire paître leurs troupeaux de moutons. Seulement, ils veulent tous que leurs propres moutons bénéficient de la meilleure herbe afin qu'ils puissent produire la meilleure laine et gagner le maximum d'argent. Chaque berger trouvera la meilleure parcelle d'herbe et y fera paître ses moutons autant que possible. Ensuite, ils passeront à la meilleure parcelle suivante.

    C'est le concept de propriété collective qui est en jeux ici. Un individu s'approprie le bien en le consommant en premier, ce qui empêche une prochaine personne de la consommer. Contrairement à la propriété privée, la propriété collective ne s'achète pas.

    Si tous les bergers ayant accès à ce pâturage l'utilisent, il peut s'épuiser et ne plus fournir suffisamment durant la saison. Il reste alors peu d'herbe et personne ne peut plus faire paître ses moutons parce qu'il n'y a plus rien. La ressource commune a été surexploitée.

    Il y a surexploitation lorsqu'une ressource s'épuise parce qu'elle est exploitée au-delà de sa capacité de renouvellement.

    La protection des ressources par le gouvernement et la communauté internationale

    Les ressources communes font souvent l'objet de réglementations afin d'éviter leur surexploitation et leur épuisement. Leur protection est une question d'intérêt général. Par exemple, pour limiter la surpêche (pêche excessive des ressources marines), les gouvernements fixent des quotas et des limites saisonnières aux pêcheurs. Le but est de s'assurer qu'ils n'exploitent pas une zone ou une espèce.

    La surpêche est l'exploitation du stock de poisson dans une zone à un rythme qui dépasse leur capacité à renouveler le stock. C'est notamment le cas du saumon et du thon rouge.

    Bien commun, pêche surexploitation, StudySmarterFig. 1 : Le poisson, un bien commun menacé.

    La communauté internationale doit s'allier pour mettre fin à la surpêche. L'organisation non gouvernementale Greenpeace préconise aux gouvernements de revoir la Convention des Nations Unis sur le droit de la mer. C'est une convention qui a été signé en 1984 dans le but d'encadrer l'exploitation des ressources maritimes, entre autres.

    Dans le secteur de l'exploitation forestière, il faut détenir des permis spécifiques pour pouvoir exploiter les terres. De plus, il est impossible d'exploiter certaines parcelles et espèces d'arbres.

    Autre exemple intéressant, les parcs nationaux et les parcs d'État. Ces derniers sont de grandes attractions touristiques qui peuvent provoquer l'usure de certaines zones et leur envahissement. Pour atténuer ce phénomène, les régulateurs ont mis en place des droits d'entrée et des lois sur la capacité maximale qui servent à protéger les parcs et à générer des revenus pour leur entretien.

    Une autre approche courante consiste à privatiser le bien commun. Si une ressource est privatisée, elle reste sous la protection de son propriétaire et c'est à lui de s'assurer que la ressource reste viable.

    Les biens communs - Points clés

    • Les biens communs sont souvent des ressources naturelles telles que le poisson, la forêt ou les lacs.

    • Un bien commun peut être une ressource matérielle ou une ressource immatérielle telle que l'air.

    • La propriété collective se déroule lorsqu'un individu s'approprie le bien en le consommant en premier, ce qui empêche une prochaine personne de la consommer.

    • La communauté internationale doit s'allier pour protéger la surexploitation des ressources communes, notamment par le biais de conventions internationales.

    Questions fréquemment posées en Bien commun

    Comment définir un bien commun ?

    Les biens communs sont définis comme des ressources accessibles à tous, mais qui ne peuvent pas être utilisées par tous simultanément.

    Quelles sont les caractéristiques d'un bien commun ?

    Les caractéristiques d'un bien commun sont qu'ils sont non excluables et rivales dans la consommation.

    Qui gère les biens communs ?

    Les biens communs sont gérés par les gouvernements et par des propriétaires privés dans le cadre de la privatisation des biens communs.

    Quelle est l'importance du bien commun ?

    L'importance du bien commun est qu'il inclut des ressources naturelles nécessaires à notre survie (eau, air, poisson). Ces ressources naturelles s'épuisent à mesure qu'on les consomme. Il est donc essentiel de trouver un moyen de les gérer et de les préserver efficacement.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Vrai ou faux. Si une ressource est privatisée, elle reste sous la protection de celui qui la possède et c'est à lui de s'assurer que la ressource reste viable.

    Définir la tragédie des biens communs.

    Un bien ______ est un bien qui ne peut pas être utilisé simultanément par tous.

    Suivant
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Bien commun

    • Temps de lecture: 8 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !