|
|
Monopole

As-tu déjà joué au Monopoly ? Eh bien, comme dans le jeu de société, les entreprises qui détiennent un monopole ont un pouvoir de marché important. Ils ont un avantage sur la concurrence. Par définition, un monopole est une entreprise qui domine le marché, même si d'autres entreprises sont présentes sur ce même marché. 

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

As-tu déjà joué au Monopoly ? Eh bien, comme dans le jeu de société, les entreprises qui détiennent un monopole ont un pouvoir de marché important. Ils ont un avantage sur la concurrence. Par définition, un monopole est une entreprise qui domine le marché, même si d'autres entreprises sont présentes sur ce même marché.

  • Dans un premier temps, nous allons définir ce qu'est le monopole.
  • Dans un second temps, nous allons expliquer ce qu'est la concurrence monopolistique.
  • Puis, nous allons également présenter ses caractéristiques : un nombre important d'offreurs, la différenciation des produits, la fixation du prix par l'entreprise et aucune barrière à l'entrée.
  • Enfin, nous allons détailler les quatre formes de monopole : le monopole naturel, le monopole légal, le monopole local et le monopole privé.

Qu'est-ce qu'un monopole ?

Un monopole est un marché qui ne contient qu'un seul vendeur. Plus précisément, il s'agit d'un monopole pur. Ainsi, une seule entreprise représente l'ensemble du secteur. Sur ce marché, l'unique entreprise possède toutes les parts de marché.

D'autre part, selon une définition plus souple, un monopole est l'entreprise dominante sur le marché. Cela signifie que l'entreprise possède presque toutes les parts de marché (plus de 90 %). Bien qu'elle doive continuer à faire concurrence à d'autres entreprises.

La concurrence monopolistique

La concurrence monopolistique est un type de structure de marché. De nombreuses entreprises se font concurrence en vendant des produits légèrement différenciés. Cette structure de marché combine les caractéristiques de la concurrence parfaite et du monopole.

La concurrence monopolistique présente quatre caractéristiques principales :

- un grand nombre d'offreurs sur le marché,

- la différenciation des produits,

- les entreprises fixent les prix,

- aucune barrière à l'entrée.

La concurrence pure et parfaite

La concurrence pure et parfaite désigne une situation où plusieurs offreurs et plusieurs demandeurs se rencontrent sur le marché. C'est un concept néoclassique qui représente un marché idéal, soumis à cinq conditions strictes.

Si tu veux en savoir plus sur les cinq conditions de la concurrence pure et parfaite, jette un oeil sur notre résumé de cours "le marché concurrentiel" !

Les conditions de la concurrence pure et parfaite sont :

- L'atomicité du marché : il y a une multitude d'acheteurs et de vendeurs sur le marché.

- L'homogénéité : les produits vendus ne présentent aucune différence. Seul le prix diffère.

- La libre entrée et sortie : les entreprises ne font face à aucune barrière à l'entrée du marché, à sa sortie également.

- La transparence : les producteurs et consommateurs ont tous accès à l'information sur le marché.

- La mobilité des facteurs : le capital et les travailleurs circulent librement sur le marché.

Examinons de plus près chacune de ces caractéristiques.

Un grand nombre d'offreurs sur le marché

Il y a un grand nombre d'entreprises présentent en concurrence monopolistique. Cependant, en raison de la différenciation des produits, chaque entreprise conserve un pouvoir de marché limité. Cela signifie qu'elles peuvent fixer leurs propres prix et ne seront pas très affectées si les entreprises concurrentes modifient leurs prix.

Lorsque tu achètes des snacks au supermarché, tu verras de nombreuses marques qui vendent différents types de chips avec des tailles, des saveurs et des gammes de prix variés.

La différenciation des produits

Les produits en concurrence monopolistique sont similaires, mais ne sont pas des substituts parfaits les uns des autres. En effet, les entreprises en situation de concurrence monopolistique ne se font pas concurrence en termes de prix.

La différenciation des produits s'établit de diverses manières :

- La diversification des méthodes de distribution, comme l'utilisation de points de vente exclusifs pour distribuer son produit.

- L'utilisation du marketing : l'image de marque, l'emballage, la mode, le style et le design.

- La concurrence sur la qualité, comme la mise en place de services après-vente pour les clients.

La différenciation des produits, c'est le fait de donner des attributs différents aux produits. Il peut s'agir d'attributs physiques comme le goût, l'odeur et les tailles. Il s'agit aussi d'attributs intangibles, comme la réputation de la marque et l'image écologique.

Différenciation verticale vs différenciation horizontale

Exemples de différenciationDifférenciation verticale Différenciation horizontale
Coca Cola vs Pepsi X
La glace Haagen Dazs vs Ben & Jerry'sX
Samsung Galaxy S vs le Samsung Galaxy AX
Oreo double crème vs Oreo double chocolatX

La différenciation verticale

C'est une différenciation par la qualité et le prix.

Une entreprise peut répartir son portefeuille de produits entre différents groupes cibles. En marketing, le groupe cible fait référence à des profils types de client, tels que les adolescents, les enfants ou les étudiants.

La différenciation horizontale

C'est une différenciation par le style, le type ou l'emplacement.

Coca-Cola peut vendre sa boisson dans des bouteilles en verre, des canettes ou des bouteilles en plastique. Bien que le type de produit soit différent, la qualité est la même.

Les entreprises fixent les prix

La courbe de la demande dans la concurrence monopolistique est inclinée vers le bas au lieu d'être horizontale comme dans la concurrence parfaite. En effet, en situation de concurrence pure et parfaite (CPP), le prix sur le marché ne change pas en fonction de l'offre. Une hausse ou une baisse des quantités offertes par l'entreprise n'a pas d'effet. C'est parce que l'entreprise n'a pas de pouvoir de marché. En d'autres termes, l'entreprise est "preneuse de prix" en CPP.

Monopole, courbe de demande, StudySmarterFig. 1 : La courbe de demande en situation de monopole.

En concurrence monopolistique, les entreprises conservent un certain pouvoir sur le marché et contrôlent les prix dans une certaine mesure. Grâce à la différenciation des produits, une entreprise peut ajuster le prix en sa faveur sans perdre ses clients ou affecter les autres entreprises.

Pas de barrières à l'entrée

Dans la concurrence monopolistique, aucune barrière n'existe à l'entrée. Cela signifie qu'il n'existe pas de conditions à l'entrée sur le marché. Ces conditions pourraient être par exemple, d'ordres économiques ou juridiques et administratives.

Une barrière économique pourrait être des coûts fixes importants. Il s'agit de coûts qui ne diminuent pas à mesure que les ventes et la production augmentent. C'est le cas du marché de l'eau, de l'électricité ou du transport ferroviaire.

Un exemple de barrière juridique est la présence de brevet. C'est le cas pour Coca-Cola qui a un brevet sur sa recette.

Ainsi, en concurrence monopolistique, de nouvelles entreprises peuvent entrer sur le marché pour profiter de profits élevé sur le court terme. À long terme, avec un plus grand nombre d'entreprises, les profits reviennent à un niveau normal.

Les différents types de marché monopolistique

Il existe quatre types de marché monopolistique :

- le monopole naturel,

- le monopole légal,

- le monopole local,

- le monopole privé.

Nous allons te les présenter en détail.

Qu'est-ce qu'un monopole naturel ?

Un monopole naturel se produit sur un marché sur lequel il n'y a de la place que pour une seule entreprise. C'est dû au fait que l'entreprise se doit d'investir dans des infrastructures qui ne peuvent pas être reproduites. C'est le cas, par exemple, du réseau ferroviaire, du réseau de distribution d'eau ou encore des infrastructures d'assainissement. Il n'y a qu'une seule entreprise qui puisse profiter des économies d'échelle existantes sur le marché.

Les économies d'échelle font référence à la diminution des coûts moyens à long terme, lorsque la production augmente.

La SNCF est un exemple de monopole naturel sur le réseau ferroviaire. Le fait de n'avoir qu'un seul opérateur de réseau ferroviaire permet de réaliser de multiples économies d'échelle.

Le monopole local

Un monopole peut aussi avoir lieu lorsque, à cause de la situation géographique, une seule entreprise peut fournir un bien ou un service. Cela peut se produire en raison du climat, de la géologie ou de la disposition géographique de la zone en question.

Le poissonnier d'un petit village est le seul fournisseur de poissons pour les habitants. Il peut être coûteux et peu pratique pour les habitants de se rendre dans une autre ville pour leurs courses. Il serait également difficile et peu rentable pour un autre poissonnier d'entrer sur le marché. En effet, le village est trop petit, ce qui conduit au monopole local du poissonnier.

Le monopole légal

Les gouvernements peuvent créer des monopoles dans les industries qui, selon eux, ne bénéficieraient pas de la concurrence. Ces industries peuvent appartenir à l'État ou être privées. Il peut fixer les prix dans des textes de loi.

Le gouvernement peut également instaurer un monopole privé, afin d'encourager la consommation d'un bien ou d'un service qu'il juge bénéfique.

EDF et la Poste sont des exemples de monopoles légaux. Ils apportent un service dont on ne peut se passer.

Le brevet est un autre exemple de monopole que le gouvernement crée. Les brevets sont utilisés pour donner à un inventeur ou à un artiste le droit de détenir une propriété intellectuelle pendant une certaine période. Ils leur accordent des droits exclusifs, ce qui crée une forme de monopole.

Le monopole privé

Le monopole privé fait référence à une situation où le prix fixé par l'entreprise s'établit selon son niveau de production. Elle est la seule décisionnaire. Dans une situation de monopole public, au contraire, l'État fixe les prix selon ses conditions.

Les monopoles - Points clés

  • Un monopole pur est un marché qui ne contient qu'un seul vendeur. Elle possède toutes les parts de marché.
  • Les biens et services proposés en concurrence monopolistique sont similaires, mais ne sont pas des substituts parfaits les uns des autres.
  • En situation de monopole naturel, il n'y a qu'une seule entreprise qui peut profiter des économies d'échelle sur le marché.
  • Un monopole local se produit lorsqu'en raison de la situation géographique, une seule entreprise peut fournir un bien ou un service
  • Le monopole légal est provoqué par le gouvernement dans certaines industries qui, selon eux, ne bénéficieraient pas de la concurrence.
  • Le monopole privé fait référence à une situation où le prix est fixé par l'entreprise, selon son niveau de production

Questions fréquemment posées en Monopole

Les types de monopole sont :

  • le monopole naturel 
  • le monopole légal 
  • le monopole local 
  • le monopole privé

Les avantages du monopole sont :

  • les entreprises peuvent faire des économies d'échelle importantes et baisser leur prix ;
  • être compétitif à l'international ;
  • l'investissement dans l'innovation.

L'objectif du monopole est de posséder plus de 90% des parts de marché. Ainsi, il touche la majorité des profits et des consommateurs.

Le contraire du monopole est le monopsone. C'est une situation de marché où il existe plusieurs offreurs et un seul demandeur.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

À quoi ressemble la courbe de demande du monopole ?

Comment sont les barrières à l'entrée sur un marché en concurrence monopolistique ?

Les profits anormalement élevés sont présents sur le long terme en concurrence monopolistique.

Suivant
AUTRES THÈMES LIÉS Monopole

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !