Croissance économique

Dès que tu regardes les infos pendant les présidentiels, tu as dû remarquer que les candidats n'ont qu'un mot à la bouche : la croissance économique. Mais, qu'est-ce que c'est ? C'est la mesure, en pourcentage, de l'évolution du produit intérieur brut (PIB) d'un pays sur une période donnée. Lorsque l'économie se développe, les quantités de biens et de services produits augmentent. Ce qui augmente le niveau du PIB, et donc de la croissance

Croissance économique Croissance économique

Crée des supports d'apprentissage sur Croissance économique avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Table des mateères

    La croissance et le PIB sont des indicateurs macroéconomiques phares qui servent à évaluer l'état d'une économie. Ils sont affectés par une multitude de facteurs telle que les facteurs de production, le libre-échange, les taux d'intérêt en cours sur les marchés financiers et le taux de chômage.

    Si tu veux en savoir plus sur tous ces nouveaux termes, c'est par ici ! Dans cette explication, nous allons :

    • découvrir la définition de la croissance économique ;

    • comprendre comment la mesurer avec le PIB réel ;

    • puis, nous verrons certains facteurs de la croissance.

    Quels sont les deux types de croissance économique ?

    Il existe deux types de croissance économique : la croissance extensive et intensive. La croissance augmente soit en augmentant le nombre de facteurs de production, soit en augmentant leur efficacité.

    La croissance extensive

    La croissance extensive correspond à l'augmentation de la production via l'augmentation de la quantité de facteurs de production. Cela correspond à la hausse de la quantité de travail et de capital disponible. Voici quelques exemples de leviers de la croissance extensive :

    • une augmentation de la quantité de terres disponible pour cultiver ou construire des usines ;

    • une augmentation de la quantité de travailleurs ;

    • une augmentation de la quantité de capitaux physiques (les machines) par travailleur.

    La croissance intensive

    La croissance intensive correspond à l'augmentation de la production via l'augmentation de la productivité du travail et du capital. Cette forme de croissance qui repose sur une amélioration des facteurs de production plutôt que l'augmentation de leur quantité.

    La productivité est le rapport entre la quantité de biens produite, et la quantité de travail ou de capital utilisée.

    Voici quelques exemples de leviers de la croissance intensive :

    • une amélioration de la technologie utilisée pour produire plus rapidement ;
    • l'investissement dans la formation des travailleurs pour augmenter leurs compétences.

    Taux de croissance économique et PIB - Calcul

    Le PIB est un indicateur économique qui permet de mesurer les richesses créées dans un pays dans une année.

    Les méthodes de calcul du PIB - SES

    Le PIB peut être calculé de trois manières différentes pour analyser le fonctionnement d’une économie sous différents angles. Pour en savoir plus sur le calcul du PIB, jette un coup d'œil à notre résumé de cours sur le PIB réel et nominal. Ici, nous allons brièvement te présenter les trois approches du PIB.

    L'approche par la production

    L'approche par la production permet d'apprécier la contribution des différents secteurs d'activité à l'économie. Le PIB est calculé en additionnant les valeurs ajoutées des entreprises.

    La valeur ajoutée est la différence entre le chiffre d'affaires et le coût des biens ou services intermédiaires. Les biens et services intermédiaires sont entièrement consommés durant la production. Il s'agit principalement des matières premières et des services internes à l'entreprise (comptabilité, service juridique, sécurité, etc).

    Une papeterie fait 30 000 euros de chiffre d'affaires, et le coût du bois utilisé dans la production est de 20 000 euros. La valeur ajoutée correspond à la différence entre ces deux nombres, soit 10 000 euros.

    L'approche par les revenus

    Pour calculer le PIB, il faut additionner la valeur de tous les revenus de l'économie. Cela comprend :

    • les salaires,

    • les bénéfices,

    • les intérêts,

    • les loyers,

    • les impôts prélevés par l'État sur la production et les importations, corrigés des subventions sur la production. Les subventions de production correspondent aux aides versés par l'État aux entreprises ou organismes publics. Cela dans le but d'influencer leurs manières de produire, ou leurs prix.

    L'approche par les dépenses

    Il s'agit de la valeur de tous les biens et services achetés dans l'ensemble de l'économie.

    Pour calculer le PIB, il faut additionner :

    • les dépenses de consommation ;

    • les investissements des entreprises ;

    • les dépenses publiques ;

    • les exportations nettes. Les exportations nettes correspondent à la différence entre les exportations et les importations.

    Chacune de ces trois approches donne à peu près la même valeur pour le PIB. Il existe de petites différences à cause des divergences statistiques.

    Le calcul du PIB réel - SES

    Avant de calculer la croissance économique, il reste une chose à faire. Il faut en effet ajuster le PIB en tenant compte de la variation des prix. Il peut augmenter à cause de la hausse des prix même si la production ne change pas.

    Ce PIB mesure la production en volume, comparé au PIB en valeur qui mesure la variation de la valeur de la production en euros, est connu sous le nom de PIB réel. C'est la mesure du PIB qui est utilisé dans les rapports économiques.

    Pour calculer le PIB réel, nous divisons le PIB nominal par le déflateur du PIB, qui est une mesure du niveau des prix dans l'économie.

    Le PIB nominal est le PIB non corrigé de l'inflation. Pour mesurer la croissance, on doit éliminer l'impact de l'inflation et calculer le PIB en volume (ou PIB réel).

    Le PIB nominal est de 24 000 milliards d'euros et que le déflateur du PIB est de 1,26.

    Le PIB réel sera de 24 / 1,26 = 19 000 milliards.

    Le déflateur du PIB est un indice de prix. C'est un indicateur économique qui permet d'observer l'effet de la variation des prix sur le niveau du PIB.

    Le calcul de la croissance économique - SES

    Maintenant que nous avons obtenu le PIB réel pour la période actuelle. Si nous voulons le comparer avec une autre période, il suffira de diviser la différence entre les deux PIB par la valeur de la période antérieure.

    En d'autres termes :

    \(\hbox{Taux de croissance annuel}=\frac{PIB\ réel_{actuel} - PIB\ réel_{passé}}{PIB\ réel_{actuel}}\)

    Si nous souhaitons simplement calculer la croissance économique annuelle, nous avons terminé. Cependant, si nous voulons connaître la croissance économique trimestrielle, il va falloir annualiser le taux de croissance. Pour ce faire, nous utilisons l'équation suivante :

    \( \hbox {Taux de croissance trimestriel}=(1+r)^4-1\)

    Par exemple, si le taux de croissance trimestriel est de 0,5 %, le taux de croissance annualisé sera :

    \( \hbox {Taux de croissance trimestriel}=(1+0,005)^4-1=0,02015\)

    Les facteurs de la croissance économique

    Il existe de nombreux facteurs de croissance économique. Voyons cela plus en détail.

    Les facteurs de production

    Les facteurs de production sont la terre, le travail, le capital physique, le capital humain et la technologie.

    Une augmentation de l'un ou de tous ces facteurs permet d'accroître la capacité de l'économie à produire des biens et des services :

    • La quantité de terre disponible pour l'agriculture ou pour construire des usines peut augmenter la croissance économique. Cela va permettre d'augmenter la production agricole et la capacité de production d'une entreprise.

    • Une augmentation de la main-d'œuvre disponible peut stimuler la croissance économique. Plus il y a de personnes qui travaillent, plus il y a de produits et de services offerts ;

    • Une augmentation de la quantité de capital physique par travailleur stimule la croissance économique. Les travailleurs ont une plus grande capacité à produire des biens et des services en moins de temps.

    • L'amélioration de la technologie contribue à la croissance économique en rendant les travailleurs plus efficaces. Elle permet aussi l'invention de nouveaux produits et services grâce à l'innovation.

    • Enfin, une augmentation du capital humain, par l'éducation et l'amélioration des compétences, peut également pousser la croissance économique. Une main-d'œuvre plus éduquée et qualifiée est plus productive et efficace.

    Marchés financiers, épargne et investissement

    Un autre facteur de croissance économique est le montant de l'épargne et des investissements dans l'économie. Les marchés financiers aident à stabiliser l'économie en satisfaisant à la fois l'offre et la demande d'argent.

    Grâce aux institutions financières, les individus qui ont de l'épargne peuvent prêter leur argent pour percevoir des intérêts. Les entreprises et les gouvernements peuvent rapidement obtenir des prêts pour financer leurs projets financiers.

    Moins il y a d'épargne et d'investissement, moins les banques prêtent d'argent aux entreprises, ce qui entraîne potentiellement une baisse de la production. La croissance économique peut aussi être améliorée si les institutions financières sont efficaces, c'est-à-dire qu'elles fournissent de l'argent aux bons emprunteurs en temps voulu.

    Le libre-échange

    Le libre-échange peut aussi contribuer à améliorer la croissance économique. Il permet la circulation efficace des marchandises dans le monde, ce qui favorise la circulation des idées et des technologies. Cela permet potentiellement d'améliorer les niveaux de vie pour tous les pays qui sont en mesure de s'y engager.

    Le chômage : un frein à la croissance

    Lorsque la main d'œuvre disponible ne travaille pas, cela signifie que les ressources productives de l'économie ne sont pas exploitées. En revanche, si elles sont pleinement utilisées, elles peuvent augmenter la croissance et le bien-être économique de la nation.

    Le chômage diminue également la compétitivité internationale de l'économie. Les entreprises auront moins tendance à investir dans les dernières technologies, qui permettent d'accroître la compétitivité des produits nationaux. Ce phénomène s'explique par le fait que si les travailleurs sont disponibles et peu coûteux à l'embauche, les entreprises ne chercheront pas à augmenter leur capital technologique.

    Au contraire, dans cette conjoncture économique, les entreprises se concentrent sur des technologies à forte intensité de main-d'œuvre. Même si dépassé, cela reste nécessaire lorsque le chômage est élevé et s'accompagne d'une faible croissance économique et de faibles bénéfices.

    La croissance économique - Points à retenir

    • La croissance économique est une augmentation de la capacité de l'économie à produire des biens et des services.
    • La croissance économique peut être calculée de trois façons : l'approche par la production, l'approche par les revenus et l'approche par les dépenses.
    • La croissance économique est mesurée par le taux de croissance annuel ou trimestriel du PIB réel.
    • Il existe de nombreux facteurs de croissance économique, notamment les facteurs de production, des marchés financiers efficaces, le libre-échange et un faible taux de chômage.
    Questions fréquemment posées en Croissance économique

    Comment se définit la croissance économique ?

    C'est la mesure, en pourcentage, de l'évolution du produit intérieur brut (PIB) d'un pays sur une période donnée. La croissance se mesure en général sur un trimestre ou une année.

    Quels sont les facteurs de la croissance économique ?

    Les facteurs de production sont : le capital, le travail et la technologie.

    Quels sont les différents types de croissance économique ?

    Il existe deux types de croissance économique :

    • la croissance extensive : l'augmentation de la croissance par l'augmentation de la quantité des facteurs de production ;
    • la croissance intensive : l'augmentation de la croissance par la hausse de la productivité des facteurs

    Quel est le lien entre le PIB et la croissance économique ?

    La croissance économique mesure l'évolution du PIB sur une période donnée. La croissance économique ne peut exister sans le PIB.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    La croissance économique se mesure en pourcentage.

    La productivité est le ____ entre la quantité de biens produite, et la quantité de travail ou de capital utilisée.

    Exemples de leviers de croissance intensive 

    Suivant
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Croissance économique

    • Temps de lecture: 10 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !