|
|
Externalités

T'es-tu déjà demandé comment la consommation d'un bien ou d'un service peut affecter les autres ? Prenons l'exemple d'un chewing-gum que tu jettes dans la rue après l'avoir mâché. Ceci pourra entrainer un coût externe pour la planète et ses habitants. Cela augmenterait également le temps et le coût du nettoyage des rues, financé par l'argent des contribuables. Les externalités (ou effet externe) représentent l'influence directe de la production ou de la consommation d'un agent sur son environnement (humain, naturel ou économique). 

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

T'es-tu déjà demandé comment la consommation d'un bien ou d'un service peut affecter les autres ? Prenons l'exemple d'un chewing-gum que tu jettes dans la rue après l'avoir mâché. Ceci pourra entrainer un coût externe pour la planète et ses habitants. Cela augmenterait également le temps et le coût du nettoyage des rues, financé par l'argent des contribuables. Les externalités (ou effet externe) représentent l'influence directe de la production ou de la consommation d'un agent sur son environnement (humain, naturel ou économique).

  • Dans la première partie de ce résumé de cours, nous verrons la définition des externalités. Nous différencierons ensuite les externalités positives des externalités négatives.
  • Puis, nous découvrirons les différents types d'externalités, relatives à la consommation ou à la production.
  • Pour finir, nous déterminerons comment les politiques publiques peuvent lutter contre ces externalités.

Les externalités : définition

Les externalités représentent des coûts ou des avantages indirects que subit un tiers. Ces derniers résultent de l'activité de la consommation ou de la production.

Lorsqu'un agent économique consomme ou produit un bien ou un service, il peut y avoir des coûts et des avantages potentiels encourus par d'autres partis qui étaient absents dans la transaction. C'est ce que l'on appelle les externalités. Si le tiers bénéficie d'avantages, il s'agit d'une externalité positive. En revanche, si le tiers supporte des coûts, il s'agit d'une externalité négative.

Les externalités engendrent une défaillance du marché, car elles créent des avantages ou des inconvénients pour des agents sans contrepartie financière. Les externalités ne peuvent également pas être mesurées quantitativement (avec des chiffres). De ce fait, les avantages et les coûts sociaux qu'elles représentent vont différer selon les opinions.

Les coûts sociaux

Les coûts sociaux représentent l'ensemble des coûts supportés par la collectivité suite à l'activité économique.

Les entreprises peuvent engendrer des externalités lorsqu'elles produisent des biens vendus sur le marché. C'est ce que l'on appelle les externalités de production. Les individus peuvent pareillement produire des externalités lorsqu'ils consomment des biens. Nous appelons ces externalités des externalités de consommation. Ces externalités peuvent être aussi bien négatives que positives. Nous verrons en détail ces deux types d'externalités plus tard.

Si les coûts sociaux sont plus élevés que les avantages sociaux, les entreprises ou les individus doivent reconsidérer leurs décisions de production ou de consommation.

Les avantages sociaux représentent toutes formes de paiement dont bénéficie un salarié en plus de son revenu mensuel. Ces derniers sont octroyés par les employeurs selon le régime mis en place au sein de l'entreprise. Il peut s'agir de chèques-repas, de congés exceptionnels, d'assurances collectives, de régimes de retraites, etc.

Externalité positive

Comme nous l'avons déjà mentionné, il existe deux grands types d'externalités : les positives et les négatives. Regardons maintenant la première.

Une externalité positive est un avantage indirect qu'un tiers retire de la production ou de la consommation d'un bien par une autre partie. Les externalités positives indiquent que les avantages sociaux de la production ou de la consommation d'un bien sont supérieurs aux avantages privés des tiers.

Les externalités positives ont de nombreuses causes. Par exemple, l'accès à l'éducation entraîne des avantages sociaux. Un individu ne recevra pas seulement des avantages propres, comme le fait d'être plus instruit et d'obtenir un emploi plus intéressant et mieux rémunéré. Il sera également en mesure d'éduquer d'autres personnes, il n'aura pas le besoin de commettre des crimes et devra payer plus d'impôts au gouvernement. Il s'agit ainsi d'une externalité positive pour le gouvernement.

Les avantages sociaux sont des avantages pécuniaires ou matériels accordés par la commune tant aux enfants des écoles privées qu’aux enfants des écoles publiques du territoire » R.-M. Braeken

L’adoption du Décret du 7 juin 2001 a fixé une liste exhaustive des prestations scolaires considérées comme des avantages sociaux. Cette législation cherche à éviter la concurrence déloyale entre établissements scolaires qui pourraient par le biais d'avantages sociaux disposer d'une attractivité complémentaire.

Externalité négative

Une externalité négative est un coût indirect qu'un tiers subit du fait de la production ou de la consommation d'un bien par une autre partie. Les externalités négatives indiquent que les coûts sociaux sont supérieurs aux coûts privés des tiers.

Le coût privé représente le coût de production d’une entreprise pour la fabrication de sa marchandise.

Seulement, le coût privé présente certaines limites. En effet, il est incomplet car il ne prend pas en considération les externalités positives ou négatives qu’a engendré la production de ces produits. Le coût qui tient compte des coûts privés ainsi que des coûts indirectes est le coût social que nous avons vu plus haut.

Le principal effet des externalités est que le coût privé diffère du coût pour la société. Par exemple, quand une usine pollue, son coût privé est plus faible que le coût social, puisqu'elle ne compte pas la pollution qu'elle génère dans ses coûts. Pourtant, elle affecte négativement les communautés qui vivent à proximité, en causant certains problèmes de santé aux individus en raison de la mauvaise qualité de l'air et de l'eau.

Les différents types d'externalités

Comme nous l'avons vu plus haut, il existe deux types d'externalités. Celles relatives à la production et celles relatives à la consommation. Les entreprises génèrent des externalités de production lorsqu'elles produisent des biens destinés à être vendus sur le marché. Celles-ci peuvent être négatives ou positives.

Externalités de production négatives : la pollution

Les externalités négatives de production sont des coûts indirects qu'un tiers subit du fait de la production d'un bien par une autre partie.

Les externalités négatives de production peuvent se présenter sous forme de pollution rejetée dans l'atmosphère en raison de la production de l'entreprise.

Une entreprise engendre de la pollution dans l'environnement en produisant de l'électricité. La pollution produite par l'entreprise constitue un coût externe pour les individus.

Dans l'exemple ci-dessus, le prix payé par les consommateurs ne reflète pas les coûts réels, à savoir un environnement pollué et même des problèmes de santé. Le prix ne reflète que les coûts de production. De plus, la sous-tarification de l'électricité encourage sa surconsommation, ce qui entraîne une surproduction d'électricité et par conséquent de la pollution.

Les externalités, externalités négatives, StudySmarterFig 1 - Les externalités négatives

Nous avons illustré ci-dessus l'exemple de l'usine produisant de l'électricité.

La droite du coût privé reflète les externalités négatives causées par la surproduction et la surconsommation d'électricité. Le prix P1 est fixé uniquement en fonction des coûts et avantages privés. Il en résulte que la quantité consommée est de Q1, et que l'équilibre est interne.

D'autre part, la droite des coûts sociaux considère le prix P2 en tenant compte des coûts et des avantages sociaux. Cela se reflète sur la quantité consommée de Q2, qui est plus faible, mais qui permet d'atteindre l'équilibre social.

Le prix peut aussi avoir augmenté en raison des politiques publiques, telles qu'une taxe environnementale. Celle-ci va entrainer une augmentation du prix de l'électricité et une diminution de son utilisation. Mais, nous reviendrons plus tard sur les mesures mises en place par le gouvernement pour lutter contre les externalités.

Externalités de production positives : les nouvelles technologies

Les externalités positives de la production sont des avantages indirects qu'un tiers retire de la production d'un bien par un autre tiers.

Des externalités positives de production peuvent se produire si une entreprise développe une nouvelle technologie qui pourra être intégrée par d'autres, améliorant ainsi l'efficacité et rendant le processus de production plus respectueux de l'environnement. Si d'autres entreprises mettent en œuvre cette technologie, le prix de l'offre va baisser, tout en générant moins de pollution et plus de profit.

La figure 2 ci-dessous illustre les externalités de production positives grâce à la mise en place d'une nouvelle technologie.

Les externalités, externalités positives, StudySmarterFig 2 - Les externalités positives

Nous pouvons voir à l'aide de ce graphique qu'il existe deux types d'équilibre. Celui qui prend en compte seulement le coût privé de l'entreprise, et celui qui introduit aussi le coût social que sa production engendre.

La droite du coût privé représente une situation où l'on ne considère que les bénéfices privés de la mise en œuvre d'une nouvelle technologie. Par exemple, le fait que les entreprises génèrent plus de profits. Dans ce contexte, le prix de la nouvelle technologie reste à P1 et la quantité à Q1, ce qui entraîne une sous-consommation et une sous-production de la nouvelle technologie, et ne permet d'atteindre que l'équilibre privé.

D'autre part, la droite des coûts sociaux illustre une situation où l'on tient compte des avantages sociaux. Par exemple, les entreprises peuvent réduire la pollution de l'environnement et rendre les produits plus abordables pour les consommateurs. Ceci grâce à l'implémentation d'une nouvelle technologie. Le prix va ainsi baisser jusqu'à P2, et le nombre d'entreprises utilisant la nouvelle technologie augmentera jusqu'à Q2, ce qui aboutira à un équilibre social.

Le gouvernement peut encourager la baisse du prix de la nouvelle technologie en accordant des aides financières aux entreprises qui la produisent. Ainsi, il sera plus abordable pour les autres entreprises de mettre en œuvre cette technologie.

Les externalités de consommation

Les externalités de consommation présentent des impacts sur des tiers générés par la consommation d'un bien ou d'un service. Ils peuvent être négatifs ou positifs.

Lorsque la consommation de biens ou de services d'un individu affecte négativement les autres, des externalités négatives de consommation peuvent apparaître.

Une externalité négative de consommation est un coût indirect qu'un tiers subit du fait de la consommation d'un bien par une autre partie.

Tu as déjà dû vivre l'expérience désagréable au cinéma lorsque le téléphone d'une personne sonne ou que les individus parlent fort entre eux.

À l'inverse, une externalité positive de consommation est un avantage indirect qu'un tiers retire de la consommation d'un bien par un autre tiers.

Le port d'un masque pendant la pandémie de Covid-19 pour prévenir la propagation d'une maladie infectieuse.

Ce bénéfice ne se limite pas à la protection d'un individu, mais contribue également à protéger les autres de la maladie. Cependant, toutes les personnes ne sont pas conscientes de ces avantages. Par conséquent, les masques ne sont pas suffisamment consommés, à moins qu'ils ne soient rendus obligatoires. Cela conduit à une sous-production de masques dans un marché libre.

Ainsi, nous pouvons voir que les gouvernements peuvent changer la portée des externalités. Dans l'exemple ci-dessus, en choisissant de rendre le port du masque obligatoire, il génère une externalité positive de consommation. Regardons plus en détail les politiques publiques que l'État instaure pour résoudre ces externalités.

Les politiques publiques pour lutter contre les externalités

Nous faisons face à une défaillance du marché. Elle ne permet ni de réduire les externalités négatives, ni de promouvoir certaines externalités positives. C'est pourquoi le gouvernement va devoir intervenir avec la mise en place de politiques publiques. Cela signifie apporter des changements sur le marché afin que les individus soient conscients de tous les coûts et avantages qu'ils reçoivent des externalités.

L'objectif est de modifier le comportement des individus et des entreprises afin que les externalités négatives diminuent et que les positives augmentent. Il s'agit de rendre les coûts ou avantages privés égaux aux avantages ou coûts sociaux. Cela peut se faire en augmentant les prix de certains produits et services pour refléter les coûts que les individus et les tiers non liés subissent. Par ailleurs, les prix des produits et services qui apportent des avantages aux individus peuvent être abaissés pour augmenter les externalités positives.

Examinons maintenant les méthodes utilisées par les gouvernements et les entreprises pour améliorer les externalités :

- L'incitation (taxes ou subventions) ;

La consommation de biens tels que les cigarettes et l'alcool produisent des externalités négatives.

En plus de nuire à leur propre santé en fumant, les individus peuvent également avoir des effets négatifs sur des tiers, car la fumée nuit à leur entourage.

Le gouvernement peut réduire ces externalités en taxant certains biens pour en réduire la consommation. Ils refléteraient ainsi les coûts externes subis par les tiers dans leur prix.

- La réglementation ;

Les politiques peuvent aussi mettre en place des mesures pour favoriser les externalités positives. Il peut le faire via la réglementation.

La mise en place d'une vaccination obligatoire dans certains cas suite à la pandémie de la Covid-19.

L'exemple ci-dessus est une réglementation qui permet une externalité positive. En effet, elle empêche l'individu de développer des formes graves de la maladie, mais elle profite aussi à la collectivité en évitant la contagion et l'épidémie. Les pouvoirs publics ont donc décidé d'imposer la vaccination dans certains cas pour protéger l'ensemble de la population.

Les externalités - Points à retenir

  • Les externalités représentent des coûts ou des avantages indirects que subit un tiers. Ces derniers résultent de l'activité de la consommation ou de la production.
  • Les coûts sociaux représentent l'ensemble des coûts supportés par la collectivité suite à l'activité économique.
  • La pollution engendrée lors de la production de biens entraîne une externalité négative.
  • Le développement de nouvelles technologies qui permettent de respecter davantage l'environnement crée une externalité positive.
  • La mise en place de politiques publiques telles que la taxation, les subventions et la réglementation permettent d'internaliser les effets des externalités.

Questions fréquemment posées en Externalités

Il se produit une externalité dès lors qu'un agent économique consomme ou produit un bien ou un service. En effet, cette consommation peut présenter des coûts ou des avantages potentiels pour d'autres partis qui étaient absents lors de la transaction. C'est ce que l'on appelle les externalités. 

Une externalité représente le coût ou l'avantage indirect que subit un tiers. Celle-ci résulte de l'activité de la consommation ou de la production.

Les externalités positives sont des avantages indirects qu'un tiers va retirer de la production ou de la consommation d'un bien par une autre partie. 

Pour lutter contre les externalités, le gouvernement va devoir intervenir avec la mise en place de politiques publiques. L'objectif est de modifier le comportement des individus et des entreprises afin que les externalités négatives diminuent et que les positives augmentent.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

Les externalités représentent des coûts ou des avantages _________ que subit un tiers. 

Lorsqu'un agent économique consomme ou produit un bien ou un service, il engendre des avantages pour un tiers. Il s'agit là d'une externalité ________. 

Lorsqu'un agent économique consomme ou produit un bien ou un service, il engendre des coûts pour un tiers. Il s'agit d'une externalité ________. 

Suivant
AUTRES THÈMES LIÉS Externalités

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !