|
|
Protectionnisme

T'es-tu déjà demandé comment il pouvait être si facile d'acheter n'importe quel type de produit ? Tout cela est possible grâce au commerce international. Toutefois, certains pays ont leurs propres règles en matière de commerce, et certains choisissent de prôner le protectionnisme. Il s'agit d'une politique économique qui s'oppose au libre échange. Le protectionnisme souhaite protéger le pays de la concurrence étrangère par l'instauration de barrières tarifaires et non tarifaires. 

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

T'es-tu déjà demandé comment il pouvait être si facile d'acheter n'importe quel type de produit ? Tout cela est possible grâce au commerce international. Toutefois, certains pays ont leurs propres règles en matière de commerce, et certains choisissent de prôner le protectionnisme. Il s'agit d'une politique économique qui s'oppose au libre échange. Le protectionnisme souhaite protéger le pays de la concurrence étrangère par l'instauration de barrières tarifaires et non tarifaires.

  • Dans un premier temps, nous allons définir la politique économique du protectionnisme.
  • Nous découvrirons ensuite son concept opposé, le libre échange.
  • Puis, nous étudierons la théorie du protectionnisme éducateur développé par Friedrich List.
  • Enfin, nous dressons une liste des avantages et inconvénients du protectionnisme.

Le protectionnisme et politiques économiques

Le protectionnisme est une politique économique qui vise à restreindre les importations en provenance d'autres pays afin de protéger les industries nationales. La restriction des importations peut se faire par le biais de quotas d'importation, de subventions, de droits de douane, de contrôles des taux de change et d'autres formes de réglementation gouvernementale.

Le protectionnisme est un axe de l'interventionnisme politique. Ce dernier dépeint la tendance de l'État à participer à l'économie du pays en imposant certaines règles afin de protéger les intérêts des citoyens.

Ainsi, il existe de nombreuses façons pour un pays d'adopter une politique économique protectionniste ! Néanmoins, malgré le nombre d'options, l'objectif final reste le même : restreindre les importations et donner la priorité aux exportations.

L'idée générale est de devenir moins dépendant d'autres pays et plus autosuffisant avec des industries et des emplois nationaux. Nous pouvons examiner plus en détail les raisons des politiques protectionnistes qui viennent opposer les politiques de libre-échange.

Le libre échange

Le libre-échange est une politique économique qui autorise les importations en provenance d'autres pays sans aucune barrière commerciale, comme les droits de douane et les quotas d'importation.

Regardons les avantages du libre échange pour établir un comparatif avec le protectionnisme par la suite :

- Économies d'échelle : le libre-échange permet une expansion associée à une augmentation de la production. Cette augmentation de la production entraîne alors une diminution du coût moyen de production par unité, ce que l'on appelle les économies d'échelle.

- Augmentation de la concurrence : le libre-échange assure aux entreprises une concurrence à l'échelle mondiale. Cette concurrence accrue contribue à l'amélioration des produits et à la baisse des prix pour les consommateurs.

- Spécialisation : le libre-échange permet aux pays d'échanger des produits et de se spécialiser dans la production d'une gamme étroite de biens ou de services afin d'accroître leur efficacité.

- Réduction des monopoles : le libre-échange contribue fortement à briser les monopoles nationaux. Il favorise le commerce international, qui crée un marché où de nombreux producteurs existent et sont en concurrence les uns avec les autres.

Un monopole est une situation de marché où un seul vendeur répond à la demande d'une multitude de demandeurs. Il a donc un privilège exclusif sur l'offre.

Les protectionnistes considèrent que le libre-échange est néfaste pour les consommateurs et les producteurs nationaux. À l'inverse, les libre-échangistes considèrent que le protectionnisme est préjudiciable à tous les pays, car il limite la croissance possible grâce au commerce. Puis, nous trouvons une approche plus nuancée, celle de l'économiste allemand Friedrich List (1789 – 1846), qui évoque le concept du "protectionnisme éducateur".

Friedrich List : le protectionnisme éducateur

Les économistes classiques, tels qu'Adam Smith ou David Ricardo, considéraient qu'une nation a pour seul objectif de maximiser ses richesses. En revanche, la vision de Friedrich List est tout autre. Selon lui, la puissance d'un pays dépend de sa capacité à générer des "forces productives", qui lui permettront alors de créer de la richesse.

Pour ce faire, les nations doivent respecter quatre étapes primordiales :

- Le développement de l'agriculture ; toute économie se doit de prioriser son exploitation agricole avant même de songer à exporter. Tant que cela n'est pas effectif, les produits industriels sont importés.

- L'essor progressif de l'industrie ; ce n'est seulement lorsque la production agricole devient suffisante que les nations peuvent développer le secteur industriel. Toutefois, cette production ne pourra répondre qu'à une partie de la demande nationale, il faudra alors continuer d'importer.

- L'autosuffisance ; au bout d'un certain moment, l'économie deviendra autosuffisante. Cela signifie qu'elle répondra à l'ensemble des besoins de ses consommateurs sans avoir la nécessité d'importer.

- L'exportation ; ce n'est qu'après avoir successivement réalisé les trois premières étapes qu'une nation sera en mesure de répondre à la demande intérieure et d'exporter sa marchandise à l'étranger.

On envisage ici un protectionnisme raisonné. Pour l'économiste Friedrich List, aucune nation n'a intérêt d'ouvrir son économie au niveau internationale tant que toutes les étapes n'ont pas été achevées. En effet, s'adonner au libre échange en sachant que sa capacité industrielle est trop faible est un risque trop important. Ainsi, les importations auront pour seul effet de décourager la production nationale.

Chaque économie se doit alors de développer une politique économique protectionniste le temps d'être plus compétitif sur le plan mondial.

Maintenant que nous avons vu la vision de cet économiste de renom, regardons plus en détail les avantages et les inconvénients des politiques protectionnistes.

Le protectionnisme, avantages et inconvénients

Dans un premier temps, déterminons ensemble les avantages du protectionnisme. Les protectionnistes affirment qu'une politique commerciale restrictive présente de nombreux avantages. Passons en revue quelques-uns d'entre eux.

Le patriotisme en faveur du protectionnisme

Le patriotisme représente un attachement sentimental à sa patrie, qui se manifeste par la volonté de la défendre, de la promouvoir.

Certains diront que derrière toute politique protectionniste se cache un fort sentiment de patriotisme. En effet, l'objectif principal est de protéger la production nationale de la concurrence étrangère. Voyons de quelles manières :

- Protéger les industries : quelle est la probabilité qu'une petite épicerie en Inde puisse concurrencer Walmart ? Peu probable, on se l'accorde... Toutefois, en limitant l'importation des marchandises étrangères, les politiques protectionnistes peuvent protéger cette petite épicerie contre la concurrence internationale.

- Protéger les emplois nationaux : les politiques protectionnistes contribuent à empêcher que des emplois nationaux ne soient perdus au profit de concurrents étrangers.

Supposons que les États-Unis décident de fermer des entreprises technologiques nationales parce que la Chine produit à un prix inférieur. Dans ce cas, les personnes qui travaillent dans l'industrie technologique américaine perdront leur emploi.

En revanche, si des barrières commerciales qui empêchent les produits et la main-d'œuvre moins chers d'entrer aux États-Unis sont mise en place. Les travailleurs peuvent conserver leur emploi puisqu'ils ne sont pas en concurrence avec la Chine.

- Protection du consommateur : les pays ont des réglementations différentes sur certains produits. Ce qui engendre naturellement des barrières commerciales et des mesures protectionnistes.

- Empêcher la concurrence déloyale : si un pays agit de manière déloyale, les autres pays peuvent prendre des mesures de rétorsion pour rétablir l'égalité des chances.

Dans ce cas, les politiques protectionnistes sont utilisées pour faire avancer une politique économique de libre-échange, ce qui diffère d'autres politiques protectionnistes.

- La sécurité nationale : supposons que le pays A dépend des importations du pays B pour la majorité de ses ressources, comme la nourriture. Que se passera-t-il si un événement sans précédent perturbe la chaîne d'approvisionnement du pays B ? Une grande partie de la population sera alors privée de nourriture.

La Russie est aujourd'hui le premier exportateur mondial de blé. Depuis le début de la guerre en Ukraine, cela pose un énorme problème aux pays importateurs. Parmi eux se trouvent de nombreux pays en développement dépendant des importations de vivres.

C'est pourquoi le protectionnisme est préconisé pour éviter les problèmes de sécurité nationale dus à des circonstances inattendues. Regardons maintenant les arguments contre le protectionnisme.

Les arguments du libéralisme contre le protectionnisme

Lorsqu’une économie décide d’instaurer des barrières protectionnistes, la répercussion est toujours présente. En effet, elle peut être synonyme de tensions entre les pays visés par les barrières commerciales. Les partenaires d'échanges vont en général répliquer en prenant des mesures de rétorsions pour limiter à leur tour les exportations du pays initiateur des barrières commerciales.

En 2018, le président Donald Trump a imposé des droits de douane à la Chine pour pratiques commerciales déloyales et vol de propriété intellectuelle. En représailles, la Chine a imposé ses propres droits de douane aux États-Unis.

Les États-Unis pensaient que les tarifs douaniers inciteraient la Chine à abaisser ses propres barrières commerciales avec les États-Unis. Concrètement, cela n'a pas été le cas. L'utilisation par les deux pays de ces politiques protectionnistes est ainsi à l'origine de la guerre commerciale actuelle entre les États-Unis et la Chine.

Les mesures protectionnistes peuvent donc mener à :

- Moins de produits disponibles sur le marché ;

- Une suppression d’emplois : puisque les mesures protectionnistes réduisent nécessairement les exportations. De ce fait, la production d'une entreprise diminue et elle sera dans l'obligation de licencier des employés ;

- Une augmentation du chômage en cas de suppression d’emplois ;

- Un ralentissement de la croissance économique.

Le protectionnisme - Points à retenir

  • Le protectionnisme est une politique économique qui vise à restreindre les importations en provenance d'autres pays afin de protéger les industries nationales.
  • Les politiques protectionnistes s'opposent à celles du libre échange, qui favorise la libre circulation des biens entre tous les pays, sans aucune barrière commerciale.
  • Pour l'économiste Friedrich List, aucune nation n'a intérêt d'ouvrir son économie au niveau internationale tant que celle-ci n'est pas suffisamment compétitive.
  • Le protectionnisme a des avantages et inconvénients que le patriotisme et le libéralisme se plaisent à défendre.

Questions fréquemment posées en Protectionnisme

Les avantages et les inconvénients du protectionnisme sont nombreux. Au niveau des avantages, cette politique économique permet de protéger les industries et les emplois nationaux de la concurrence internationale. Les inconvénients majeurs sont qu'il y a moins de produits disponibles sur le marché, ce qui peut ralentir la croissance économique d'un pays. 

Les deux types de protectionnisme diffèrent en fonction des mesures instaurées par les pouvoirs publics. La première peut être la mise en place de barrières commerciales tarifaires (application de droit de douane). La seconde par l'instauration de barrières non tarifaires comme les quotas. 

Les mesures de protectionnisme sont variées. La plus courante est l'instauration de droits de douane, soit des taxes sur les importations commerciales. Il peut aussi s'agir de renforcer les mesures sanitaires de certains biens ou services afin de protéger les consommateurs. Également, favoriser la production nationale à l'aide de subventions accordées aux producteurs. 

Le concept du protectionnisme a été développé lors du XIX e siècle par des théoriciens allemands, français et américains. Néanmoins, le père fondateur est Friedrich List, économiste allemand à l'origine du protectionnisme éducateur. 

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

Le protectionnisme est une politique économique qui vise à ________ les importations en provenance d'autres pays.

Quels sont les deux principaux objectifs d'une politique protectionniste ? 

Le droit de douane est un exemple de mesure 

Suivant
AUTRES THÈMES LIÉS Protectionnisme

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !