|
|
Dévolution

Si tu as déjà entendu parler de la dévolution, tu sais qu'il s'agit d'un principe important de la structure politique et juridique du Royaume-Uni. Il sépare les pouvoirs au sein du Royaume-Uni tout en les maintenant unis sous l'égide du gouvernement central. Mais, comme beaucoup, tu te demandes peut-être pourquoi c'est important. Peut-être te demandes-tu si la dévolution est nécessaire ? Ou s'il s'agit simplement d'une question de paresse pour le gouvernement central de partager ses responsabilités ? Cet article t'aidera à comprendre ce qu'est la dévolution et son importance dans le système politique britannique.

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

Si tu as déjà entendu parler de la dévolution, tu sais qu'il s'agit d'un principe important de la structure politique et juridique du Royaume-Uni. Il sépare les pouvoirs au sein du Royaume-Uni tout en les maintenant unis sous l'égide du gouvernement central. Mais, comme beaucoup, tu te demandes peut-être pourquoi c'est important. Peut-être te demandes-tu si la dévolution est nécessaire ? Ou s'il s'agit simplement d'une question de paresse pour le gouvernement central de partager ses responsabilités ? Cet article t'aidera à comprendre ce qu'est la dévolution et son importance dans le système politique britannique.

Signification de la dévolution au Royaume-Uni

La dévolution est le transfert de pouvoirs politiques par un gouvernement central au niveau local ou régional, c'est-à-dire que le gouvernement X transmet les pouvoirs dévolus au gouvernement Y. Les pouvoirs gouvernementaux sont répartis entre les différentes parties d'un pays afin de partager les responsabilités gouvernementales. Cela permet de rapprocher les décisions politiques des citoyensdu pays . Cependant, l'autorité ultime reste toujours celle du gouvernement central.

Au Royaume-Uni, la dévolution signifie que le gouvernement central partage les pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires entre le gouvernement britannique et les gouvernements de l'Irlande du Nord, du Pays de Galles, de l'Écosse et des comtés d'Angleterre.

La dévolution est le transfert des pouvoirs d'élaboration des politiques par un gouvernement central au niveau local ou régional.

Carte de dévolution des pays du Royaume-Uni StudySmarterFig. 1 Carte des pays du Royaume-Uni

La dévolution des pouvoirs au Royaume-Uni

La dévolution actuelle des pouvoirs au Royaume-Uni a commencé dans les années 1970. Le gouvernement britannique a organisé des référendums sur la dévolution et la création d'organes parlementaires en 1979, mais les électeurs écossais et gallois ont voté non. De nouveaux référendums organisés dans les années 1990 ont abouti. En 1997, les électeurs écossais ont choisi de créer un Parlement écossais , et lesélecteurs gallois ont également voté en faveur de la création d'une Assemblée nationale pour le Pays de Galles .


En Irlande du Nord, plutôt qu'un référendum, l'accord de Belfast (Good Friday) a planté le décor de la dévolution en convenant de la manière dont elle serait mise en œuvre. La loi sur l'Irlande de 1998 a mis en œuvre ce qui avait été décidé dans l'accord de Belfast et a inclus les pouvoirs de dévolution accordés à l'Assemblée et à l'exécutif. Bien que la dévolution ait été initialement utilisée comme un accord de paix pour mettre fin à la violence en Irlande, un vote majoritaire en faveur du maintien des pouvoirs dévolus lors d'un référendum en 1998 a soutenu l'accord. Le gouvernement britannique a également transféré des pouvoirs en Angleterre.

L'une des caractéristiques les plus essentielles de la dévolution au Royaume-Uni est que certains domaines politiques relèveront de questions dévolues, réservées ou exceptées. Les questions dévolues sont celles sur lesquelles le gouvernement dévolu a autorité. Les questions réservées et exceptées sont celles qui sont "réservées" au gouvernement central, de sorte que le gouvernement décentralisé n'a pas autorité sur les questions réservées. Seule l'Irlande du Nord a des matières exceptées car elle n'utilise pas le modèle du "pouvoir réservé".

Bien que chaque nation ait des pouvoirs dévolus et réservés différents, il existe quelques pouvoirs que le gouvernement britannique réserve à tous. Il s'agit notamment de la constitution, des affaires étrangères, de la défense et de la sécurité nationale, de la loi sur l'immigration et de la politique monétaire et fiscale.

Exemples de gouvernements décentralisés au Royaume-Uni

Il existe trois exemples principaux de dévolution au Royaume-Uni : L'Écosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord. Il existe également plusieurs exemples de gouvernements décentralisés en Angleterre.

La décentralisation en Écosse

L'Écosse dispose d'un parlement et d'un pouvoir exécutif décentralisés. Le Parlement écossais compte 129 ministres du Parlement écossais (MSP) qui sont élus tous les cinq ans. Le Parlement écossais a des pouvoirs législatifs primaires dans divers domaines, notamment l'ordre public, les transports, la santé et l'éducation .

Dévolution Une photographie du Parlement écossais StudySmarterFig. 2 - Le Parlement écossais

Le pouvoir exécutif du gouvernement écossais, également appelé gouvernement écossais, joue un rôle similaire à celui de l'exécutif britannique. Sa fonction consiste principalement à proposer et à mettre en œuvre des politiques et des lois.

Les pouvoirs législatifs primaires signifient qu'ils peuvent adopter des lois sur une question particulière. Les pouvoirs législatifs secondaires, qui signifient qu'il peut décider de la manière de mettre en œuvre la législation adoptée par le Parlement britannique.

L'un des domaines qui a changé au fil du temps est le pouvoir du Parlement écossais en matière d'impôts sur le revenu. À l'origine, il pouvait modifier le taux de l'impôt sur le revenu jusqu'à 3 % en vertu de la loi de 1998 sur l'Écosse. Ensuite, le Scotland Act 2012 signifiait que le Parlement écossais pouvait rendre l'impôt sur le revenu plus élevé ou plus bas par rapport au reste du Royaume-Uni. Plus récemment, le Scotland Act 2016 a donné à l'Écosse la possibilité de fixer les taux de l'impôt sur le revenu et a également donné au Parlement écossais 50 % des recettes de TVA obtenues en Écosse. Cette loi signifiait également que le Parlement britannique ne pouvait pas légiférer sur quoi que ce soit relevant du Parlement écossais sans son consentement.

La dévolution au Pays de Galles

Le Pays de Galles a également son propre parlement, connu sous le nom de National Assembly for Wales (Assemblée nationale du Pays de Galles). Elle est composée de 60 membres, également élus selon le système des membres supplémentaires tous les cinq ans. Les domaines dans lesquels le Pays de Galles a un pouvoir législatif primaire sont le développement économique, la santé et les transports. Le pays de Galles dispose également d'un organe exécutif, le gouvernement gallois, qui propose et met en œuvre les politiques et la législation.

Depuis la création de l'Assemblée galloise, les pouvoirs dévolus au Pays de Galles se sont accrus à plusieurs reprises. Par exemple, en 2011, un référendum a donné à l'Assemblée la capacité de créer une législation primaire dans les domaines de la politique sur lesquels elle avait déjà un certain contrôle.

Puis, dans The Wales Act 2014, le pouvoir sur la taxe sur les décharges et les droits de timbre a été dévolu au Pays de Galles. Le dernier changement majeur a été apporté par la loi sur le Pays de Galles de 2017, qui a mis en place le modèle du "pouvoir de réserve" pour le Pays de Galles, comme c'était le cas pour l'Écosse.

Les lois sur le Pays de Galles de 2014 et 2017 étaient basées sur les propositions des rapports Silk. Ceux-ci résultaient de la Commission Silk, qui était un groupe mis en place pour recommander si le Pays de Galles devait avoir d'autres pouvoirs dévolus.

Décentralisation en Irlande du Nord

Le dernier grand gouvernement décentralisé du Royaume-Uni est celui de l'Irlande du Nord. L'Irlande du Nord étant une société très divisée, elle a mis en place un partage des pouvoirs dans les branches législatives et exécutives du gouvernement nord-irlandais. L'Assemblée d'Irlande du Nord est le pouvoir législatif du gouvernement d'Irlande du Nord. Elle compte 90 membres élus tous les cinq ans.

Le partage du pouvoir dans la dévolution signifie que de nombreux pouvoirs dévolus dépendent du partage du pouvoir. Par exemple, les postes ministériels sont attribués en fonction de la force proportionnelle des partis à l'Assemblée, ce qui garantit que les unionistes et les nationalistes sont représentés au gouvernement. Ceci est important en raison de la forte division entre les unionistes et les nationalistes dans la société nord-irlandaise.

L'Assemblée dispose de pouvoirs législatifs primaires dans des domaines tels que les soins de santé, le développement économique, les transports, l'éducation et la justice. Un domaine dans lequel l'Assemblée nord-irlandaise est plus faible que les branches législatives galloise et écossaise est celui de la fiscalité, car elle n'a de pouvoirs que sur l'impôt sur les sociétés.

Si le partage du pouvoir est une caractéristique importante de la dévolution nord-irlandaise, il a également conduit à l'effondrement de l'Assemblée lorsqu'en 2017, le Sinn Féin a refusé de nommer un vice-premier ministre en raison d'un conflit avec le Parti unioniste démocratique. De tels conflits ont conduit à des effondrements et des suspensions similaires en 2000, 2001 et 2002.

Il existe également un comité exécutif des ministres qui, avec le premier ministre et le vice-premier ministre, constituent la branche exécutive du gouvernement décentralisé d'Irlande du Nord. Ils proposent et mettent en œuvre la politique et la législation.

La décentralisation en Angleterre

Il existe également un certain niveau de décentralisation au sein des comtés en Angleterre. Par exemple, l'Assemblée de Londres a été créée en 2000. L'Assemblée compte 25 membres et a le pouvoir d'amender et de rejeter le budget du maire, ainsi que de faire des propositions politiques sur des questions telles que l'environnement et les transports.

Avantages et inconvénients de la décentralisation au Royaume-Uni

Les avantages de la décentralisation au Royaume-Uni comprennent une plus grande indépendance, le renforcement de la communauté locale et des connaissances locales, et l'allègement de la pression sur le gouvernement central. Les inconvénients de la dévolution au Royaume-Uni sont une plus grande division, la limitation de la souveraineté parlementaire et l'augmentation de la bureaucratie.

Avantages de la décentralisation au Royaume-Uni

La dévolution peut être un avantage en raison de l'indépendance qu'elle confère aux différentes régions du Royaume-Uni. Cela signifie qu'elle leur donne le pouvoir politique de créer leur propre législation et leurs propres politiques sur les questions locales. Cela pourrait contribuer à maintenir l'unité du Royaume-Uni. Cela est d'autant plus vrai si l'on tient compte du contexte historique, en particulier pour l'Irlande du Nord et l'Écosse.

De plus, la dévolution peut créer un plus grand sens de la communauté locale et permet aux personnes qui légifèrent sur ces questions politiques locales de comprendre les connaissances et le contexte locaux. Cela signifie que les législateurs peuvent mieux créer et appliquer la loi d'une manière plus applicable à la population. De plus, certains affirment que la dévolution est plus démocratique en donnant une plus grande représentation au peuple au sein du Royaume-Uni.

La dévolution peut également être un avantage car le partage des pouvoirs dévolus peut soulager le gouvernement central et lui permettre de concentrer son temps et ses ressources sur des questions plus importantes au niveau national.

Inconvénients de la dévolution au Royaume-Uni

L'un des principaux inconvénients de la dévolution, selon certains, est qu'elle peut en fait conduire à une plus grande division et même à l'éclatement de l'union. L'idée est qu'une fois que ces nations auront goûté à l'indépendance, elles voudront peut-être un élargissement des pouvoirs dévolus, leur donnant plus de contrôle et plus de pouvoir sur leur région locale et peut-être même l'indépendance.

Un autre inconvénient de la dévolution est qu'elle limite la souveraineté parlementaire. En effet, la dévolution réduit les domaines sur lesquels le parlement britannique a autorité. Bien que certains aient affirmé que c'était en fait une bonne chose car cela pourrait empêcher que trop de pouvoir ne soit concentré dans une seule institution.

La dévolution présente également des inconvénients car elle peut créer une couche supplémentaire de gouvernement qui risque de renforcer la bureaucratie au sein du Royaume-Uni. Cela est difficile à comprendre pour le public et tend à entraîner une baisse du nombre de votes, en particulier lors des élections locales.

La question du West Lothian : On se demande pourquoi les députés du Pays de Galles, d'Écosse et d'Irlande du Nord peuvent voter sur des questions à Westminster qui ne concernent que l'Angleterre. Certains affirment que si ces pays sont divisés en nations décentralisées distinctes, où les électeurs anglais ne peuvent pas influencer leurs politiques par l'intermédiaire des représentants qu'ils ont élus, pourquoi les représentants gallois, écossais et nord-irlandais peuvent-ils voter et influencer les questions qui concernent l'Angleterre ?

Dévolution - Principaux points à retenir

  • Au Royaume-Uni, le gouvernement central a délégué des pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires aux gouvernements d'Irlande du Nord, du Pays de Galles, d'Écosse et de certains comtés d'Angleterre.

  • La nature de la dévolution est différente en Écosse, en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, car elle s'est produite à différents stades du développement politique du Royaume-Uni.

  • L'Écosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord disposent chacun d'un parlement et d'un exécutif qui peuvent créer et mettre en œuvre des lois.

  • Les pouvoirs dont dispose chaque gouvernement décentralisé dépendent du contexte historique unique de cette nation et de ce gouvernement.

  • La décentralisation au Royaume-Uni peut être un avantage en raison de l'indépendance accrue, du renforcement de la communauté locale et des connaissances locales, et de l'allègement de la pression sur le gouvernement central.

  • Les inconvénients de la dévolution au Royaume-Uni comprennent une plus grande division, une limitation de la souveraineté parlementaire et une augmentation de la bureaucratie.

Références

  1. Fig. 1 Carte des pays du Royaume-Uni (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Map_of_the_countries_of_the_United_Kingdom.svg) par DankJae (https://commons.wikimedia.org/wiki/User:DankJae) sous licence CC-BY-SA-4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.en) sur Wikimedia Commons
  2. Fig. 2 Parlement écossais (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Scotland_Parliament_Holyrood.jpg) par Morgens Engelund (https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Moeng) sous licence CC-BY-SA-3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en) sur Wikimedia Commons

Questions fréquemment posées en Dévolution

La dévolution en sciences politiques est le processus de transfert de pouvoirs et de compétences d'un gouvernement central vers des gouvernements régionaux ou locaux.

Le but de la dévolution en sciences politiques est de donner plus d'autonomie aux gouvernements locaux, de promouvoir la diversité culturelle et de créer un système de gouvernance plus efficace.

Des exemples de dévolution incluent le Royaume-Uni (Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord), l’Espagne (régions autonomes comme la Catalogne et le Pays basque) et la Belgique (Flandre et Wallonie).

Les avantages de la dévolution incluent une meilleure représentativité, une prise de décision plus efficace et une gestion plus proche des citoyens. Les inconvénients peuvent inclure une potentielle fragmentation, des déséquilibres entre régions et une gouvernance complexe.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

Lequel des éléments suivants est un pouvoir réservé (ou excepté) pour tous les gouvernements décentralisés du Royaume-Uni ?

Les pouvoirs législatifs primaires donnent à un parlement la capacité d'adopter des lois sur une certaine question. Vrai ou faux ?

Lequel de ces points n'est PAS un inconvénient de la décentralisation au Royaume-Uni ?

Suivant

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !