|
|
Parlement britannique

T'es-tu déjà surpris à te demander pourquoi notre pays a un parlement ? On répète toujours qu'il a un pouvoir souverain sur les lois de notre pays, mais pourquoi ? Est-il aussi important d'avoir un parlement que le disent les manuels scolaires ? Cet article traite du parlement et des raisons pour lesquelles il est nécessaire dans le système juridique britannique.

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Parlement britannique

Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

T'es-tu déjà surpris à te demander pourquoi notre pays a un parlement ? On répète toujours qu'il a un pouvoir souverain sur les lois de notre pays, mais pourquoi ? Est-il aussi important d'avoir un parlement que le disent les manuels scolaires ? Cet article traite du parlement et des raisons pour lesquelles il est nécessaire dans le système juridique britannique.

Le Parlement britannique

Le Parlement britannique constitue la branche législative du gouvernement britannique. Il est composé de deux organes distincts : la Chambre des communes et la Chambre des lords, ce qui en fait un parlement bicaméral puisqu'il possède deux "chambres". La Chambre des communes est composée de représentants élus par le peuple dans tout le Royaume-Uni. En revanche, les membres de la Chambre des Lords ne sont pas élus. Ils débattent et modifient tous les deux les nouvelles lois et rebondissent l'un sur l'autre jusqu'à ce qu'une décision soit prise. Chaque chambre représente le parlement dans différents comités et conseils tout au long de la législature.

Parlement britannique : Chambre des communes

La Chambre descommunes est l'une des deux chambres du Parlement. Elle est également connue sous le nom de chambre haute. Les membres sont élus par un vote public lors des élections générales. Leur rôle principal est de débattre et d'examiner les propositions de loi et de présenter leurs propres projets de loi.

La Chambre des communes compte six cent cinquante sièges. La plupart des membres du Parlement (MPs) ont été élus et ont obtenu un siège en représentant un parti politique, bien que certains puissent se présenter de façon indépendante. Les députés représentent également leur circonscription en même temps que leur parti politique. Il y a 650 circonscriptions au sein du Parlement britannique, et chaque député représente une seule circonscription.

Parlement britannique : Chambre des Lords

La Chambre des Lords est la deuxième chambre du Parlement, également connue sous le nom de chambre haute. Aux côtés de la Chambre des communes, ils votent et débattent des propositions de loi. Ils les examinent et proposent des changements si nécessaire. Il n'y a pas de nombre fixe de sièges, mais en 2022, la Chambre des Lords comptait sept cent soixante-sept membres.

Cependant, contrairement à la Chambre des communes, les membres de la Chambre des lords ne sont pas élus publiquement. La plupart sont nommés par ceux qui ont travaillé au sein du système politique et juridique tout au long de leur vie, connus sous le nom de pairs à vie.

Certains membres de la Chambre des Lords occupent leur siège en tant que pairs héréditaires, ce qui signifie qu'ils héritent du poste par le biais de leur famille. Il y a environ 700 pairs héréditaires, mais seulement 92 ont droit à un siège. Les autres votent pour désigner les membres de la Chambre des Lords. Le troisième type de siège au sein de la Chambre des Lords est celui des Lords spirituels, dont 26 sont occupés par les évêques du Royaume-Uni.

Les fonctions du Parlement britannique

Le parlement britannique a trois fonctions principales : l'adoption de la législation, le contrôle parlementaire et la nomination des ministres. La plus importante de ces fonctions est sans doute l'adoption de la législation. Pour ce faire, toutes les propositions de loi doivent faire l'objet d'une évaluation approfondie afin que les lois soient équitables. À ce titre, le parlement doit en débattre et les ajuster avant qu'elles ne deviennent des lois. Le processus par lequel cela se fait est connu sous le nom de processus de facturation.

Processus de facturation d'une loi du Parlement britannique

Pour être adopté au Royaume-Uni, un projet de loi doit passer par le processus de facturation à la fois à la Chambre des communes et à la Chambre des lords. Bien que la plupart des projets de loi commencent à la Chambre des communes, ils peuvent commencer dans l'une ou l'autre chambre. Pour les deux chambres, le processus est le même :

  • Première lecture: lire le projet de loi qui a été présenté, sans débat.

  • Deuxième lecture: débat sur le projet de loi, mais aucun amendement n'est apporté.

  • Étape du comité: des amendements sont apportés au projet de loi

  • Étape du rapport: les changements sont rapportés à la chambre concernée.

  • Troisième lecture: débats finaux et modifications apportées

Une fois approuvé par la Chambre des communes, le projet de loi passe à la Chambre des lords (ou vice versa) pour subir le processus de facturation. Si des changements sont apportés au projet de loi, il sera soumis à nouveau au processus. Si les chambres ne sont pas d'accord sur les changements apportés, il fera l'objet d'un va-et-vient entre la Chambre des communes et la Chambre des lords jusqu'à ce qu'elles se mettent d'accord.

Enfin, une fois que les chambres se sont mises d'accord, le projet de loi est transmis à la Couronne pour recevoir la"sanction royale". Il s'agit de la dernière étape du processus de facturation, au cours de laquelle le monarque signe le projet de loi pour qu'il devienne une loi.

Diagramme du Parlement montrant le processus de facturation du Parlement britannique StudySmarterProcessus d'adoption d'un projet de loi, Wikimedia Commons

La Couronne est le nom donné au monarque qui dirige le Royaume-Uni. L'une de ses fonctions est de sceller les projets de loi, ce qui leur donne force de loi. C'est ce qu'on appelle obtenir la sanction royale.

Autres fonctions parlementaires

Le Parlement est également là pour demander des comptes à la branche exécutive du gouvernement. Il s'assure qu'il respecte la constitution et qu'il n'abuse pas de son pouvoir. Le Parlement fait donc partie d'un processus connu sous le nom de contrôle parlementaire. Il le fait de trois manières principales. Tout d'abord, par le biais de comités restreints qui s'occupent des départements gouvernementaux. Ils le font également en posant des questions aux ministres sur le sujet, en demandant une réponse orale ou écrite (par exemple, les questions-réponses hebdomadaires à la Chambre des communes par l'intermédiaire des questions du premier ministre). Le dernier moyen consiste à organiser un débat au sein de la Chambre des Lords ou de la Chambre des Communes.

Une autre fonction du parlement est de fournir des ministres pour représenter et siéger au cabinet en tant que partie de la branche exécutive du gouvernement. Pour être ministre, tu dois occuper un siège dans l'une des chambres du Parlement. Enfin, la représentation du peuple est également une fonction du parlement britannique, bien qu'elle ne se fasse que par l'intermédiaire de la Chambre des communes, qui est la chambre élue du parlement.

Lecontrôle parlementaire est l'une des fonctions du Parlement britannique, qui examine les politiques et les actions de l'exécutif pour s'assurer qu'elles répondent à des normes élevées.

Membres du Parlement britannique

Les habitants du Royaume-Uni élisent les membres du Parlement, ou députés, à la Chambre des communes lors des élections générales. Le public vote pour le candidat qu'il souhaite voir représenter sa région dans le cadre de ce processus. Ces candidats représentent généralement un parti politique particulier, comme les conservateurs ou le parti travailliste. Le nombre de circonscriptions remportées par un parti détermine le nombre de sièges qu'il obtient à la Chambre des communes. Par conséquent, chaque député représentera sa circonscription et son parti politique et soulèvera donc souvent des questions à la Chambre des communes concernant sa propre circonscription.

Pétitionner auprès du Parlement au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, l'un des droits civiques est que chaque individu est autorisé à adresser une pétition à son parlement sur les questions qui le préoccupent. Si une pétition recueille suffisamment de signatures, elle peut persuader le parlement de débattre de questions spécifiques. La pétition est un excellent moyen pour le parlement de comprendre et d'être informé des préoccupations du public. La possibilité d'adresser des pétitions au Parlement est un moyen pour le public d'influencer directement le Parlement.

Il existe un site Internet de pétitions du Parlement britannique qui organise des pétitions au Royaume-Uni. Si une pétition atteint 10 000 signatures, le gouvernement doit y répondre. Si elle atteint 100 000 signatures, il y a généralement un débat au Parlement. La commission des pétitions de la Chambre des communes est responsable de l'organisation de ces débats.

Plus de 600 000 personnes ont signé une pétition récente qui a été débattue au parlement. Cette pétition demandait qu'une pièce d'identité gouvernementale soit exigée avant l'ouverture d'un compte sur les médias sociaux. La pétition a été ignorée par le parlement car il serait trop difficile de mettre en œuvre cette loi sur toutes les plateformes de médias sociaux.

Un exemple réussi est celui d'une pétition lancée en 2015 qui affirmait que le gouvernement devait accepter plus de réfugiés et leur apporter un plus grand soutien. Cette pétition a reçu plus de 450 000 signatures. Après cela, le gouvernement a admis 20 000 réfugiés syriens supplémentaires dans le cadre du programme de relocalisation des personnes vulnérables syriennes et a dépensé 100 millions de livres supplémentaires en aide humanitaire.

La décentralisation au sein du Parlement britannique

La dévolution est une caractéristique importante du système parlementaire du Royaume-Uni.

La dévolution est le partage des pouvoirs, qui peuvent être des pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires, vers des niveaux inférieurs tels que les gouvernements locaux ou régionaux.

Il s'agit d'une caractéristique particulièrement importante pour le Royaume-Uni puisque le parlement, l'exécutif et le judiciaire partagent les pouvoirs dévolus à l'Écosse, au Pays de Galles, à l'Irlande du Nord et à l'Angleterre. Ces pouvoirs concernent généralement des questions plus locales telles que l'éducation et l'environnement, mais diffèrent en fonction de la personne à laquelle ils sont dévolus.

Par exemple, le Parlement écossais a des pouvoirs dévolus en matière de justice et de politique de maintien de l'ordre, alors que le Parlement gallois (le Senedd) n'en a pas.

Même si le parlement a transféré certains pouvoirs à ces gouvernements régionaux et locaux, il y a des pouvoirs que seul le parlement britannique possède ; ces pouvoirs sont appelés pouvoirs réservés. Il s'agit notamment des questions de droit pénal, des droits de l'homme, des lois commerciales nationales et internationales, des lois concernant le NHS et des pouvoirs en matière de détention.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles le parlement a transféré certains de ses pouvoirs à ces gouvernements régionaux et locaux. Tout d'abord, les connaissances locales sont souvent plus importantes au niveau régional et local, ce qui signifie que ces zones peuvent être gouvernées plus efficacement que par le gouvernement central.

Une autre raison pour laquelle le parlement a partagé les pouvoirs dévolus est que certaines de ces régions, en particulier l'Écosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord, voulaient avoir plus de contrôle sur leurs nations. Pour l'Écosse et le Pays de Galles, des référendums ont été organisés avec succès en 1997 pour demander aux citoyens s'ils voulaient des pouvoirs décentralisés. Cependant, l'Irlande du Nord a obtenu ses pouvoirs délégués grâce à l'accord de Belfast de 1998, également connu sous le nom d'accord du Vendredi saint, qui a contribué à mettre fin au conflit entre l'Irlande et le Royaume-Uni. Par conséquent, le fait de donner des pouvoirs dévolus à ces nations au sein du Royaume-Uni était dû à leur désir d'autonomie et d'indépendance par rapport au gouvernement central.

La dernière raison pour laquelle le parlement a partagé les pouvoirs dévolus était de réduire la pression sur le système, en particulier pour la dévolution des pouvoirs parlementaires en Angleterre.

Certaines personnes ont critiqué la dévolution des pouvoirs parlementaires en disant qu'elle affaiblissait la souveraineté parlementaire, qui est un principe important au Royaume-Uni. D'autres disent que même si cela réduit le pouvoir du parlement parce qu'il détient toujours des pouvoirs réservés, il est toujours souverain.

La souveraineté parlementaire est l'idée que le parlement est souverain, c'est-à-dire que le parlement est la plus haute autorité juridique du pays.

Une autre critique de la dévolution parlementaire au Royaume-Uni est que le fait de donner aux gouvernements régionaux une indépendance et une autonomie accrues, en particulier à l'Irlande du Nord, à l'Écosse et au Pays de Galles, leur donnera un avant-goût de la liberté et les laissera sur leur faim. D'autres soutiennent au contraire que le fait de leur donner cette indépendance supplémentaire les satisfera

La dévolution est la transmission de pouvoirs à des niveaux régionaux ou locaux au sein d'un État.

Parlement - Points clés

  • Le Parlement britannique constitue la branche législative du gouvernement et se compose de deux organes distincts, la Chambre des communes et la Chambre des lords.
  • Les principales fonctions du Parlement sont d'adopter des lois, d'effectuer un contrôle parlementaire et de fournir des ministres à l'exécutif.
  • Les membres de la Chambre des communes sont élus par le peuple, alors que ceux de la Chambre des lords ne le sont pas.
  • Les députés siègent à la Chambre des communes et peuvent donc faire partie du cabinet et de divers comités, représentant leur parti politique et leur circonscription.
  • Les pétitions adressées au Parlement sont un excellent moyen pour le public d'inciter le Parlement à débattre et à prendre des décisions sur des questions qui le préoccupent.
  • La dévolution a étendu les pouvoirs du parlement à d'autres autorités (et parlements) au sein du Royaume-Uni, bien que le parlement central détienne toujours des pouvoirs réservés.

Questions fréquemment posées en Parlement britannique

Le Parlement britannique est l'organe législatif du Royaume-Uni, composé de deux chambres: la Chambre des communes et la Chambre des lords.

Le Parlement britannique fonctionne avec un système bicaméral: les députés élus siègent à la Chambre des communes et les lords non élus à la Chambre des lords. Ces deux chambres débattent, examinent et votent les projets de loi.

La Chambre des communes est responsable de l'examen et du vote des projets de loi. Elle débat également des questions d'actualité et contrôle l'action du gouvernement.

La Chambre des lords est chargée d'examiner les projets de loi et d'apporter une expertise supplémentaire au processus législatif. Elle a un pouvoir de révision et de blocage temporaire des projets de loi.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

Les membres de quelle chambre sont élus ?

Quelle est la procédure de facturation ?

Quelle chambre du Parlement est la plus représentative du public britannique ?

Suivant
AUTRES THÈMES LIÉS Parlement britannique

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !