Langage et le cerveau

Que fait notre cerveau avec le langage ? Comment traitons-nous la langue ? Les autres langues sont-elles traitées de la même manière que notre langue maternelle ? Qu'en est-il de la langue des signes ? La langue des signes fait-elle l'objet du même processus d'apprentissage dans notre cerveau ? Pour répondre à ces questions, les psychologues ont consacré beaucoup de temps et de recherches à la compréhension du langage et du cerveau.

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Langage et le cerveau Langage et le cerveau

Crée des supports d'apprentissage sur Langage et le cerveau avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

____ est l'étude des liens entre les processus psychologiques et le comportement linguistique, comme l'acquisition de la langue.

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

___ est l'étude qui cherche à décrire les processus et les liens psychologiques qui permettent aux humains d'utiliser le langage.

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Les études fondamentales de la psycholinguistique portent sur plusieurs aspects du langage tels que __, __, __.

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Vrai ou faux : Les psycholinguistes ont également étendu leurs intérêts à des expériences sur l'apprentissage des langues par des non humains (par exemple, les gorilles et les chimpanzés) afin de découvrir si le langage est uniquement un phénomène humain.

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Les nourrissons sont capables de repérer les différences entre les sons de toutes les langues, mais à l'âge de __ mois, ils ne reconnaissent plus aucune différence dans les sons qui ne concernent pas leur langue maternelle.


Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

La porte de la reconnaissance de la grammaire et de la syntaxe se ferme vers l'âge de ___ ans, bien qu'une nouvelle porte s'ouvre pour l'ajout de nouveaux mots et de vocabulaire, qui ne se ferme jamais.


Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Le langage utilise un processus de décision inconscient qui est déterminé par des facteurs cognitifs issus de trois domaines différents :

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Il existe deux zones particulières qui s'avèrent être les plus importantes pour le traitement du langage dans le cerveau. Quelles sont-elles ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

___ est la zone du lobe frontal (dans l'hémisphère gauche) qui contrôle le langage en dirigeant les muscles que nous utilisons pour parler.


Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

___ est la déficience du langage due à une lésion de la zone de Broca ou de la zone de Wernicke du cerveau, pour être plus précis.


Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

___ est une zone du cerveau (dans le lobe temporal gauche) qui est associée à la compréhension et à l'expression du langage.

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

____ est l'étude des liens entre les processus psychologiques et le comportement linguistique, comme l'acquisition de la langue.

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

___ est l'étude qui cherche à décrire les processus et les liens psychologiques qui permettent aux humains d'utiliser le langage.

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Les études fondamentales de la psycholinguistique portent sur plusieurs aspects du langage tels que __, __, __.

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Vrai ou faux : Les psycholinguistes ont également étendu leurs intérêts à des expériences sur l'apprentissage des langues par des non humains (par exemple, les gorilles et les chimpanzés) afin de découvrir si le langage est uniquement un phénomène humain.

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Les nourrissons sont capables de repérer les différences entre les sons de toutes les langues, mais à l'âge de __ mois, ils ne reconnaissent plus aucune différence dans les sons qui ne concernent pas leur langue maternelle.


Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

La porte de la reconnaissance de la grammaire et de la syntaxe se ferme vers l'âge de ___ ans, bien qu'une nouvelle porte s'ouvre pour l'ajout de nouveaux mots et de vocabulaire, qui ne se ferme jamais.


Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Le langage utilise un processus de décision inconscient qui est déterminé par des facteurs cognitifs issus de trois domaines différents :

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Il existe deux zones particulières qui s'avèrent être les plus importantes pour le traitement du langage dans le cerveau. Quelles sont-elles ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

___ est la zone du lobe frontal (dans l'hémisphère gauche) qui contrôle le langage en dirigeant les muscles que nous utilisons pour parler.


Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

___ est la déficience du langage due à une lésion de la zone de Broca ou de la zone de Wernicke du cerveau, pour être plus précis.


Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

___ est une zone du cerveau (dans le lobe temporal gauche) qui est associée à la compréhension et à l'expression du langage.

Show Answer

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères
    • Qu'est-ce que le "langage et le cerveau" en psycholinguistique ?
    • Ensuite, que se passe-t-il pendant le développement du langage et du cerveau ?
    • Quelle est la relation entre le langage et le cerveau ?
    • Comment fonctionne le traitement du langage dans le cerveau ?
    • Enfin, discutons de la langue des signes et du cerveau.

    Le langage et le cerveau en psycholinguistique

    Qui étudie les phénomènes de l'apprentissage du langage et du cerveau ? La psycholinguistique est l'étude qui vise à décrire les processus et les connexions psychologiques qui permettent aux humains d'utiliser le langage. La recherche en psycholinguistique s'appuie sur la linguistique. La linguistique est l'étude de la structure du langage - de tous les langages.

    Lapsycholinguistique est l'étude des liens entre les processus psychologiques et le comportement linguistique, comme l'acquisition du langage.

    Les études fondamentales de la psycholinguistique portent sur plusieurs aspects du langage tels que l'acquisition, la compréhension et la production. Mais les psycholinguistes ne se limitent pas à ces études sur le langage et le cerveau. Par exemple, certaines des meilleures recherches et expériences de ce domaine se concentrent sur la neurologie du fonctionnement du langage. Cela concerne principalement les chercheurs qui s'intéressent à l'aphasie, aux différences entre les sexes et au langage après une blessure ou une lésion congénitale dans le cerveau immature, ainsi qu'aux troubles du développement du langage (appelés dysphasie).

    La psycholinguistique, par exemple, peut s'intéresser aux liens que les mots ont sur le comportement d'un individu. Pense un instant à un soldat qui a récemment participé à un combat. Aujourd'hui, certains mots ou certaines phrases provoquent chez cette personne une réaction d'anxiété et de peur.

    Les psycholinguistes ont également étendu leur intérêt à des expériences sur l'apprentissage du langage chez les non humains (par exemple, les gorilles et les chimpanzés) afin de découvrir si le langage est uniquement un phénomène humain.

    Le langage et le cerveau : Le développement

    Au cours de notre petite enfance, il existe des périodes critiques de développement du cerveau. Ces périodes critiques permettent le bon développement de nombreuses compétences, dont le langage. Il y a des périodes spécifiques dans l'enfance où le cerveau est plus actif dans la formation de nouvelles connexions pour des capacités spécifiques.

    Tu peux considérer ces périodes critiques comme des portes qui s'ouvrent et se ferment. L'une des premières portes à s'ouvrir pour le développement du langage se produit tôt dans la vie. Les nourrissons sont capables de repérer les différences entre les sons de toutes les langues, mais à l'âge de six mois, ils reconnaissent moins de différences dans les sons qui ne concernent pas leur langue maternelle.

    Pendant nos années préscolaires, une porte est ouverte pour que la syntaxe et la grammaire soient plus facilement reconnues. La porte de la reconnaissance de la grammaire et de la syntaxe se referme vers l'âge de cinq ou six ans, bien qu'une nouvelle porte s'ouvre pour l'ajout de nouveaux mots et de vocabulaire, qui ne se referme jamais.

    Le langage et le cerveau, photo d'enfants jouant avec des blocs de lettres, StudySmarterFig. 1 - Périodes critiques du développement du langage

    Il existe des périodes critiques le langage est procuré au cours du développement du cerveau, mais cela se produit-il dans notre cerveau ?

    Relation entre le langage et le cerveau

    C'est de notre cerveau que provient le langage, et donc la parole. Certaines zones du cerveau sont responsables de ces fonctions, comme la compréhension des mots et des phrases. Il y a deux régions dans le cerveau où résident ces fonctions langagières - du côté gauche du cerveau et là où il y a des connexions nerveuses. Le réseau de nerfs est important car il permet l'échange d'informations.

    Le langage utilise un processus de prise de décision inconscient qui est déterminé par des facteurs cognitifs provenant de trois domaines différents :

    • la cognition sociale ( les exemples sont l'attention conjointe, et le terrain d'entente).

    • la conceptualisation (telle que la figure-fond ou la métaphore).

    • les processus liés à la mémoire (comme l'automatisation et l'amorçage).

    Si ces processus peuvent se soutenir mutuellement, ils peuvent aussi se concurrencer. Ce réseau met en évidence la concurrence entre les processus de cognition sociale et les processus de mémoire. Il offre également une explication naturelle des effets que la fréquence d'utilisation peut avoir sur le développement.

    La fréquence est essentielle à l'apprentissage de notre langue maternelle ainsi qu'à l'apprentissage d'une langue étrangère. S'il n'y a pas de fréquence, il n'y a pas de rétention de la mémoire.

    Traitement du langage dans le cerveau

    Deux zones du cerveau sont particulièrement importantes pour le traitement du langage : l'aire de Wernicke et l'aire de Broca.

    L'aire de Broca

    C'est en 1865 que le médecin français Paul Broca a fait une expérience intéressante avec une personne dont le lobe frontal gauche venait d'être endommagé. Qu'est-ce qui était si intéressant ? La personne qui avait subi une lésion du lobe frontal gauche avait du mal à parler, mais pouvait chanter des chansons familières et comprendre le discours. Comment cela est-il possible ?

    Lazone de Broca est la zone du lobe frontal (dans l'hémisphère gauche) qui contrôle le langage en dirigeant les muscles que nous utilisons pour parler.

    Ce phénomène sera plus tard appelé aphasie, ce qui signifie qu'une zone spécifique du cerveau a été endommagée. L'aphasie est un trouble du langage dû à une lésion de la zone de Broca ou de la zone de Wernicke du cerveau, pour être plus précis.

    Il existe de nombreux exemples de détection extérieure de l'aphasie. Certaines personnes souffrant d'aphasie peuvent parler avec fluidité mais ont du mal à lire (et non, leur vue est bonne). D'autres exemples incluent la capacité d'écrire et de ne pas lire ou de lire mais de ne pas écrire. Le langage est complexe et il existe différentes zones du cerveau qui affectent les fonctions langagières.

    Les fonctions cérébrales et le langage ne sont pas les seuls éléments du puzzle.

    La zone de Wernicke

    Une dizaine d'années plus tard, un chercheur allemand, Carl Wernicke, a développé ses propres études sur le cerveau et a découvert un autre phénomène lié à l'aphasie. Lorsque le lobe temporal gauche (que l'on appellera plus tard la zone de Wernicke) est endommagé, la capacité de comprendre les phrases des autres ou de prononcer autre chose que des phrases dénuées de sens se produit.

    Lorsqu'on lui a demandé de donner des détails sur une photo montrant deux enfants en train de voler des biscuits dans le dos d'une femme, l'un des patients atteints de la maladie de Wernicke a répondu en disant : "La mère est loin d'elle, elle travaille pour qu'elle aille mieux, mais lorsqu'elle regarde, les deux garçons regardent de l'autre côté. Elle travaille à un autre moment (Myers, 2013)".

    L'aire de Wernicke est une zone du cerveau (dans le lobe temporal gauche) associée à la compréhension et à l'expression du langage.

    Le langage ne se produit pas comme un processus fluide du cerveau, mais plutôt comme plusieurs processus fonctionnant de manière fluide.

    La stimulation électrique de l'aire de Broca peut aider à restaurer les capacités d'expression des personnes atteintes d'aphasie.

    Les examens d'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) ont montré que ton cerveau fonctionne en multitâches et en réseaux lorsqu'il traite le langage. Différents réseaux neuronaux peuvent être activés par :

    • les noms et les verbes

    • les différentes voyelles

    • la personne qui a parlé et ce qui a été dit

    • des histoires qui partagent des expériences visuelles ou motrices.

    Plus intéressant encore, ces réseaux s'activent si tu lis ou écoutes les mots !

    Il y a un point important à comprendre dans ces processus. Le traitement du langage (et de toute information) se produit lorsque le cerveau divise ses fonctions mentales en sous-fonctions. C'est également le cas pour la parole, la pensée, la perception et la mémoire !

    Souviens-toi de l'aire de Broca (qui empêche de parler) et de l'aire de Wernicke (qui empêche de comprendre).

    La langue des signes et le cerveau

    Qu'en est-il de la communication qui ne nécessite pas de sons ? Est-il possible d'apprendre une langue sans avoir la capacité de parler ? En termes simples, la réponse est oui et l'apprentissage de la langue des signes en est un solide exemple. Où ce processus d'apprentissage de la langue des signes se déroule-t-il dans notre cerveau ? Les zones de traitement du langage dans le cerveau sont-elles les mêmes pour la langue des signes que pour la langue parlée ?

    Tout d'abord, la langue des signes est qualifiée de langue visuospatiale.

    Le termevisuospatial fait référence aux processus cognitifs nécessaires à l'identification et à l'analyse de l'espace et des formes, structures et détails visuels.

    D'autres recherches ont révélé que les personnes sourdes qui utilisent la langue des signes ont une plus grande activité dans l'hémisphère gauche de leur cerveau que dans l'hémisphère droit. Les scanners cérébraux ont montré que les personnes dont l'hémisphère gauche était endommagé pouvaient encore traiter des relations visuospatiales non linguistiques. C'est une preuve supplémentaire que les fonctions linguistiques sont concentrées dans l'hémisphère gauche du cerveau. Les personnes dont l'hémisphère droit était endommagé présentaient des déficits inverses. Cela signifie qu'il est prouvé que les compétences visuospatiales relèvent de l'hémisphère droit du cerveau.

    Quelle était la conclusion ? Hémisphère gauche = fonctions linguistiques. Hémisphère droit = fonctions visuospatiales.

    Le langage et le cerveau, une photo d'une personne utilisant le langage des signes, StudySmarterFig. 2 - La langue des signes est-elle un processus différent dans notre cerveau ?

    Les personnes qui s'appuient sur la langue des signes pour communiquer utilisent donc à la fois l'hémisphère gauche et l'hémisphère droit de leur cerveau. Les chercheurs ont conclu que le langage est modulaire (ce qui signifie que chaque partie du cerveau remplit une certaine fonction) (Bellugi, Kilma, & Poizner, N.A.).

    L'apprentissage de la langue des signes est-il bénéfique pour le fonctionnement du cerveau ? La science a montré que l'apprentissage de la langue des signes est identique à l'apprentissage d'une langue étrangère et nécessite la même quantité d'efforts que n'importe quelle autre langue parlée. Il a été prouvé que l'apprentissage de la langue des signes renforce le raisonnement et les processus cognitifs, tout en augmentant notre mémoire, notre créativité, nos capacités de communication et notre attention.

    Le langage et le cerveau - Principaux enseignements

    • Lapsycholinguistique est l'étude des liens entre les processus psychologiques et les comportements linguistiques tels que l'acquisition du langage.
    • Au cours de notre petite enfance, il existe des périodes critiques de développement du cerveau. Ces périodes critiques permettent le bon développement de nombreuses compétences, dont le langage. Il y a des périodes spécifiques dans l'enfance où le cerveau est plus actif dans la formation de nouvelles connexions pour des capacités spécifiques.
    • Le langage utilise un processus de prise de décision inconscient qui est déterminé par des facteurs cognitifs provenant de trois domaines différents :
      • la cognition sociale (par exemple, l'attention conjointe et le terrain d'entente).

      • la conceptualisation (telle que la figure-fond ou la métaphore).

      • les processus liés à la mémoire (comme l'automatisation et l'amorçage).

    • L'aire de Broca est la zone du lobe frontal (dans l'hémisphère gauche) qui contrôle le langage en dirigeant les muscles que nous utilisons pour parler. L'aire de Wernicke est une zone du cerveau (dans le lobe temporal gauche) qui est associée à la compréhension et à l'expression du langage.

    • Le langage des signes est appelé langage visuospatial.


    Références

    1. Bellugi U, Klima ES, Poizner H. La langue des signes et le cerveau. Res Publ Assoc Res Nerv Ment Dis. 1988;66:39-56. PMID : 2451852.
    Questions fréquemment posées en Langage et le cerveau
    Qu'est-ce que le langage en psychologie?
    Le langage en psychologie est la capacité humaine de produire et comprendre la parole, les signes et les symboles pour communiquer.
    Comment le cerveau traite-t-il le langage?
    Le cerveau traite le langage principalement dans les régions de Broca et de Wernicke, responsables de la production et de la compréhension.
    Quel rôle joue l'hémisphère gauche du cerveau dans le langage?
    L'hémisphère gauche est essentiel pour la plupart des fonctions linguistiques, y compris la grammaire, le vocabulaire et la syntaxe.
    Qu'est-ce que l'aphasie?
    L'aphasie est un trouble du langage causé par des dommages au cerveau, affectant la capacité à parler, comprendre, lire ou écrire.

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Psychologie

    • Temps de lecture: 12 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner