Interjections

Psst... tu es là ! Oui, toi ! As-tu déjà entendu parler des interjections ? Même si tu n'en es pas conscient, tu les utilises probablement tout le temps. En fait, le premier mot que tu as lu en est un exemple !

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Interjections Interjections

Crée des supports d'apprentissage sur Interjections avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères

    Les interjections sont une partie utile de la grammaire anglaise car elles peuvent aider à exprimer ou à renforcer nos émotions ou nos réactions.

    Définition des interjections

    Les interjections sont des mots utilisés pour exprimer des émotions ou des réactions impulsives ou imprévues. Il s'agit souvent de remarques courtes et percutantes qui servent à exprimer ce que quelqu'un ressent au moment présent. Par exemple, si tu es choqué ou surpris par quelque chose, tu peux dire :

    Interjections Texte Wow StudySmarterFig. 1 - Wow est un exemple d'interjection.

    Types d'interjections

    Avant d'examiner les types spécifiques, il est important de savoir que les interjections peuvent être divisées en deux catégories :

    1. Les interjections primaires

    2. Les interjections secondaires

    Voyons la différence entre les deux :

    Lesinterjections primaires se réfèrent à des mots qui fonctionnent uniquement comme des interjections et qui n'ont pas d'autres significations alternatives. Voici quelques exemples : ouch, hmm, oops, woo.

    D'autre part, les interjections secondaires sont des mots qui ont déjà d'autres significations et qui appartiennent déjà à une certaine classe de mots, mais qui peuvent également fonctionner comme des interjections. Voici quelques exemples : damn, oh my God, oh boy, congrats.

    Il existe trois types spécifiques d'interjections. Les voici :

    1. Volitive

    2. Émotive

    3. Cognitif

    Examinons chacune d'entre elles plus en détail.

    Interjections volitives

    Les interjections volitives font référence aux impératifs qui commandent ou demandent à quelqu'un de faire quelque chose. Par exemple :

    "Chut" est utilisé pour dire à quelqu'un de se taire.

    "Shoo" dit à quelqu'un de s'en aller.

    "Boo" est utilisé pour faire peur à quelqu'un.

    Interjections émotives

    Les interjections émotives sont utilisées pour exprimer différentes émotions, telles que la surprise, l'excitation, la colère, le dégoût, la peur, etc. Par exemple :

    "Wow" peut être utilisé pour montrer la surprise.

    "Yay" peut être utilisé pour exprimer l'excitation.

    "Grr" peut être utilisé pour exprimer la colère.

    "Eww" peut être utilisé pour exprimer le dégoût.

    "Ahh" peut être utilisé pour exprimer la peur.

    Interjections de surprise

    Comme le titre l'indique, les interjections de surprise (un type d'interjection émotive) sont utilisées pour exprimer un sentiment de surprise. Les interjections de surprise sont peut-être parmi les interjections les plus utilisées, car nous réagissons souvent spontanément lorsque nous sommes effrayés ou choqués et nous finissons par lâcher des mots ou des bruits !

    Voici quelques interjections de surprise :

    • wow

    • woah

    • woo

    • oh mon

    • oh mon dieu

    • ooh

    • eek

    • ahh

    Interjections Personnes surprises StudySmarterFig 2. La surprise peut être interprétée de différentes façons ; elle peut être liée à la peur, au choc ou à l'excitation.

    Interjections cognitives

    Les interjections cognitives sont liées à l'information et à la connaissance. Elles sont utilisées pour montrer la compréhension, une réaction à l'information ou un processus de pensée. Par exemple :

    Si quelqu'un te parle d'un accident qu'il a eu ou d'une erreur qu'il a commise, tu peux répondre par "uh oh", qui est utilisé lorsque tu réalises que quelque chose de grave s'est produit.

    Si quelqu'un te dit quelque chose que tu sais déjà, tu peux répondre par "duh", qui est souvent utilisé pour suggérer que quelque chose est évident ou pour indiquer un sarcasme.

    Les onomatopées sont parfois considérées comme un type d'interjection (bien que certains ne soient pas d'accord).

    Les onomatopées font référence à des mots qui expriment le son de quelque chose. Par exemple :

    • Crash
    • Bang
    • Clap
    • Boing
    • Pitter patter

    Les onomatopées sont souvent utilisées pour créer des images, ce qui aide le lecteur à mieux comprendre certains sons et les mots qui les représentent.

    Grammaire des interjections

    Voici quelques points à garder à l'esprit lorsque tu utilises des interjections :

    1. Si l'interjection constitue une phrase d'un seul mot, assure-toi d'utiliser la ponctuation correcte après elle (il peut s'agir d'un point, d'un point d'exclamation ou d'un point d'interrogation). Par exemple, "Yay ! Je suis tellement content pour toi !".

    2. Si l'interjection se trouve au début d'une phrase, place une virgule ou un trait d'union après elle. Par exemple,"Chut, mon frère dort".

    3. Si l'interjection se trouve au milieu d'une phrase, on peut placer des virgules, des parenthèses ou des traits d'union de part et d'autre. Par exemple :"Je me suis cassé le bras (aïe !) et je ne peux pas le bouger."

    Il est également important de savoir que les interjections ne sont pas liées grammaticalement au reste de la phrase. Pour cette raison, elles ne sont pas nécessaires au sens de la phrase ; elles ajoutent simplement des informations supplémentaires sur les sentiments de quelqu'un/quelque chose. Prends par exemple la phrase suivante :

    "Beurk, je déteste les petits pois".

    L'interjection "beurk" met l'accent sur un sentiment de dégoût. Sans elle, la phrase se lirait comme suit :

    "Je déteste les petits pois".

    Comme l'interjection ne modifie pas le sens grammatical, la phrase a toujours un sens sans elle. Nous savons toujours que la personne déteste les petits pois, mais l'accent est moins mis sur cette haine.

    Exemples d'interjections

    Découvre ci-dessous d'autres exemples des différents types d'interjections :

    Interjections volitivesInterjections émotivesInterjections cognitives
    Chut/chut (se taire)Wow/woah (surprise)Uh oh (quelque chose de grave est arrivé)
    Shoo (s'en aller)Yay (excitation)Duh (quelque chose est évident)
    Boo (utilisé pour effrayer quelqu'un)Grr (colère)Ohh/Ahh (réalisation)
    Psst (attire l'attention de quelqu'un)Eww/ugh (dégoût)Oh non (quelque chose de grave est arrivé)
    S'il vous plaît (demande polie)Humph (doute/désapprobation)Oops/whoops (a fait une erreur)
    Ahem (attire l'attention de quelqu'un)Ooh (intrigue)Um/uh (faire une pause pour réfléchir)
    Tut tut (faire honte à quelqu'un)Ahh (peur)Hmm (réflexion)
    Cheers (porter un toast à quelqu'un)Aww (réagir à quelque chose de mignon)Bingo (quelque chose est correct)
    Assez (pour que quelqu'un arrête de faire quelque chose)Huh ? (confusion)Ouf (soulagé que tout aille bien)

    Certaines interjections peuvent être interprétées de différentes façons et peuvent être utilisées pour plus d'une raison (à la fois positivement et négativement). Par exemple, selon ce que ressent une personne, "ahh" peut exprimer la peur, l'excitation ou une prise de conscience.

    Dialogue avec des interjections

    Tu trouveras ci-dessous un exemple de conversation avec des interjections. En lisant l'exemple, identifie les interjections et demande-toi si elles modifient ou non la façon dont tu interprètes le sens du dialogue. Penses-tu que les interjections renforcent les émotions exprimées ?

    Interlocuteur 1 : Hé, comment vas-tu ? J'ai été très occupé ces deux dernières semaines, ugh !

    Interlocuteur 2 : Je vais bien, merci ! Ah vraiment, qu'est-ce que tu as fait ?

    Interlocuteur 1 : Je n'ai pas arrêté de travailler. Oh, et ma voiture est tombée en panne.

    Intervenant 2 : Oh non ! J'espère que ta voiture sera bientôt réparée et que tu auras une meilleure semaine la semaine prochaine. Je veux dire, les choses ne peuvent que s'améliorer à partir d'ici, n'est-ce pas ?

    Intervenant 1 : Chut, ne dis pas ça, tu vas porter la poisse !

    Intervenant 2 : Oups, désolé !

    Toutes les interjections utilisées dans le dialogue ci-dessus sont :

    • Ugh

    • Ah

    • Oh

    • Oh non

    • Chut

    • Oups

    Interjections - Points clés à retenir

    • Les interjections sont utilisées pour exprimer des émotions ou des réactions impulsives ou imprévues.
    • Les interjections sont souvent des remarques courtes et percutantes qui expriment ce que quelqu'un ressent au moment présent.
    • Les interjections ne sont pas liées grammaticalement au reste de la phrase, elles ne sont donc pas nécessaires au sens de la phrase.
    • Les trois types d'interjections sont les interjections volitives, émotives et cognitives. Les onomatopées sont parfois considérées comme un type d'interjection, mais pas toujours.
    • Certaines interjections peuvent être interprétées de différentes façons et peuvent être utilisées pour plus d'une raison (à la fois positivement et négativement).
    Questions fréquemment posées en Interjections
    Qu'est-ce qu'une interjection?
    Une interjection est un mot ou une expression qui exprime une émotion spontanée ou une réaction soudaine, comme 'oh', 'aïe' ou 'bravo'.
    Quelle est la fonction des interjections?
    La fonction des interjections est de communiquer des émotions ou des sentiments immédiats, souvent en dehors des structures grammaticales normales.
    Les interjections varient-elles entre les cultures?
    Oui, les interjections varient considérablement entre les cultures, certaines étant spécifiques à une langue ou une culture particulière.
    Peut-on utiliser les interjections dans l'écriture formelle?
    En général, les interjections sont plus courantes dans le langage parlé et informel, mais elles peuvent être utilisées dans l'écriture formelle pour ajouter de l’émotion ou un effet dramatique.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Les interjections sont...

    Vrai ou faux ?Les onomatopées sont parfois considérées comme un type d'interjection.

    Vrai ou faux ?Certaines interjections peuvent être interprétées de plusieurs façons, aussi bien positivement que négativement.

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Anglais

    • Temps de lecture: 8 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner