Avicenne

La philosophie arabe médiévale a exercé une influence majeure sur le développement académique de la scolastique occidentale. Comment se sont formées ces idées qui ont sorti l'Europe de l'âge des ténèbres ? L'influence de la philosophie arabe et de l'aristotélisme sont intimement liées, car les connaissances du monde antique ont été réinterprétées pour le monde médiéval à l'aube des Lumières.

Avicenne Avicenne

Crée des supports d'apprentissage sur Avicenne avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Table des mateères

    Scolastique arabe Érudits européens médiévaux StudySmarterFig. 1 : Les savants européens du Moyen Âge

    Influence de la scolastique arabe

    De 1100 à 1700, la scolastique a dominé la vie intellectuelle européenne. S'appuyant sur le raisonnement dialectique, les Européens cherchent désormais à discerner la vérité par la logique et le raisonnement combinés au dogme traditionnel. Depuis le neuvième siècle, les Européens redécouvrent les œuvres philosophiques perdues de l'ancien monde grec. Bien qu'à l'origine, ce mouvement ait été largement alimenté par les Irlandais, qui étaient les plus grands dépositaires de ce savoir en Europe, la soif d'information a poussé les Européens à élargir leur champ d'action. Ils ont trouvé ce qu'ils cherchaient dans le monde arabe.

    Scolastique: Philosophie européenne combinant la pensée classique et le christianisme médiéval.

    C'est au 12e siècle que ces documents arabes ont permis aux Européens d'avoir un meilleur accès à la pensée grecque préservée. Il y avait cependant un problème majeur. L'arabe était très différent du latin, que les érudits européens lisaient et écrivaient. Les difficultés à analyser les significations exactes sont apparues lorsque les travaux ont été traduits du grec à l'arabe, puis au latin, parfois avec d'autres langues au milieu.

    En l'espace de deux siècles, les Européens s'intéresseront davantage à la localisation des originaux grecs. Cela ne signifie pas qu'il n'y a plus eu d'influence arabe sur la scolastique. Le travail effectué par les penseurs musulmans pour synthétiser la pensée antique avec une vision monothéiste du monde a été important pour les écrivains chrétiens ultérieurs. En outre, divers concepts d'origine arabe, tels que les chiffres arabes, se sont avérés essentiels au développement académique européen.

    La scolastique arabe médiévale

    L'âge d'or islamique s'est déroulé entre le 8e et le 12e siècle. Au cours de cette période, deux concepts essentiels appelés Kalam et Falsafa sont entrés dans la pensée arabe.

    LeKalam se concentre sur l'obtention de conclusions par le biais d'un débat raisonné.

    Falsafa se concentre sur l'utilisation d'idées philosophiques et scientifiques extérieures importées de Grèce et d'Inde.

    Dans l'empire abbasside, un grand nombre des plus grandes œuvres intellectuelles du monde ont été rassemblées dans une grande bibliothèque connue sous le nom de Maison de la sagesse, à Bagdad. Cette période s'est achevée avec la publication de l'ouvrage très influent L'incohérence des philosophes d'al-Ghazali. Il croyait qu'il fallait suivre strictement l'islam, en ignorant toutes les idées contradictoires présentées par les philosophes.

    À mesure que l'influence d'al-Ghazali se répandait, les incroyables avancées scientifiques réalisées dans le monde arabe commençaient à s'estomper.

    L'aristotélisme et la scolastique arabe

    Les projets de traduction entrepris par l'empire abbasside au cours du neuvième siècle ont préservé et rendu accessibles les œuvres d'Aristote aux érudits arabes. Supervisés par Hunayn ibn Ishaq, ces travaux ont eu une immense influence sur la pensée arabe et musulmane. Outre les ouvrages Éthique eudémienne, Magna Moralia et Politique, presque tous les écrits d'Aristote y figuraient.

    Trois vagues de pensée se sont succédé au fur et à mesure que les œuvres étaient digérées par les penseurs musulmans.

    Scholactique arabe Al-Kindi StudySmarterFig. 2 : Al-Kindi.

    Al-Kindi

    Alors qu'Ishaq avait été un chrétien nestorien dans une société largement musulmane, son contemporain Al-Kindi a repris les travaux d'Aristote dans un contexte musulman. Engagé directement dans la traduction en arabe d'œuvres grecques antérieures, Al-Kindi a entamé le processus de synthèse des pensées grecque et musulmane. Avec 260 livres, Al-Kindi a popularisé Aristote et d'autres Grecs auprès des penseurs musulmans.

    Al-Kindi ne s'intéressait pas seulement à la pensée grecque, mais était un véritable penseur mondial. Il a participé à l'importation des chiffres indiens dans le monde musulman, ce qui a conduit à la création des chiffres arabes utilisés aujourd'hui en mathématiques.

    L'avicennisme

    L'acceptation des idées d'Aristote était très répandue dans le monde musulman. Il y avait un autre penseur remarquable, Al-Farabi. Ila reçu le titre de "deuxième maître". Aristote lui-même était le premier maître auquel le titre d'Al-Farabi faisait référence. Instruit dans un nombre stupéfiant de disciplines, des mathématiques à la musique, Al-Farabi a écrit des commentaires qui s'attachaient à placer les œuvres d'Aristote dans le contexte de la secte soufie de l'islam en particulier.

    Son travail a ouvert la voie à Avicenne, qui est né en 980, 30 ans après la mort d'Al-Farabi. L'école de pensée de l'avicennisme deviendra l'un des principaux courants de la philosophie islamique.

    Scolastique arabe Averroès StudySmarterFig. 3 : Averroès.

    Averroïsme

    La prochaine grande synthèse entre Aristote et la pensée musulmane se produira au XIe siècle. L'école de pensée de l'averroïsme fondée par Averroès poursuivra le développement de la pensée musulmane sur les idées d'Aristote. L'influence de ces idées développées par Averroès a été encore plus grande en Occident que dans le monde musulman.

    La scolastique et les philosophes arabes

    Ce sont les travaux de deux philosophes arabes spécifiques qui ont eu le plus grand impact sur la pensée scolastique de l'Europe. Il s'agit d'Avicenne et d'Averroès. Ces deux penseurs ont comblé le fossé entre la pensée de l'Antiquité et les croyances monothéistes de la période médiévale.

    Avicenne

    Avicenne, dont le nom arabe était Ibn Sīnā, était un philosophe persan né en l'an 980. Il était le plus connu et le plus important des philosophes et scientifiques arabes. Distingué dès son plus jeune âge, il a mémorisé le Coran à 10 ans avant d'apprendre la logique et la médecine à 16 ans. Ses capacités ont été mises à l'épreuve lorsqu'il a guéri le sultan de Boukhara d'une maladie inconnue. En guise de récompense, le sultan lui a donné accès à la bibliothèque du Sāmānid, alimentant ainsi davantage ses formidables connaissances.

    Scolastique arabe Avicenne StudySmarterFig.4 : Avicenne

    Commençant alors qu'il n'avait que 21 ans, Avicenne a produit une œuvre considérable comprenant 240 écrits. Ses sujets d'intérêt vont de l'étude scientifique des mathématiques, de la géométrie, de l'astronomie et de la physique à des sujets artistiques tels que la poésie et la musique.

    Au premier rang de ses œuvres se trouve Le livre de la guérison, connu sous le nom de Kitāb al-shifāʾ dans l'original arabe, et disponible pour les scolastiques sous le titre latin, Sufficientiae. Cet ouvrage en quatre volumes était une encyclopédie couvrant la logique, la métaphysique et les concepts scientifiques. Sa conception de Dieu comme cause première de toutes choses a aidé les scolastiques à marier la pensée chrétienne aux idées aristotéliciennes.

    En plus de son Livre de la guérison, son Canon de la médecine a également été extrêmement influent en Europe. Le livre revient sur les travaux du médecin grec Galien de Pergame. En arabe, il était initialement intitulé Al-Qānūn fī al-ṭibb.

    Averroès

    Averroès était le nom latin utilisé pour désigner le philosophe arabe dont le nom arabe était Ibn Rushd. Né dans ce qui est aujourd'hui l'Espagne en 1126, Averroès était un autre commentateur influent d'œuvres grecques plus anciennes. Ayant servi à la fois comme juge et comme médecin auprès du calife, c'était une personne extrêmement instruite.

    C'est le calife Abū Yaʿqūb qui confie à Averroès la tâche de rédiger un commentaire sur les œuvres d'Aristote et de Platon. De 1169 à 1195, il rédige des résumés et des commentaires visant à éclairer les œuvres antiques pour un public musulman arabe. Son souci de réconcilier spécifiquement Aristote avec la religion de l'islam peut sembler un choix d'inspiration étrange pour l'Europe chrétienne, mais s'est avéré être un point de départ utile pour les penseurs scolastiques.

    Son travail s'est principalement concentré sur Aristote, mais il a utilisé la République de Platon pour remplacer la Politique d'Aristote, qui n'était pas disponible pour lui.

    Scolastique arabe - Principaux enseignements

    • Les philosophes arabes ont réconcilié le monothéisme avec la pensée classique.
    • Les études des savants arabes sur la philosophie classique ont influencé l'Europe chrétienne.
    • Les principales figures de la scolastique arabe sont Al-Kindi, Averroès et Avicenne.
    • L'Incohérence des philosophes d'al-Ghazali a entraîné un déclin de l'intérêt des Arabes pour les œuvres classiques
    Questions fréquemment posées en Avicenne
    Qui était Avicenne?
    Avicenne était un philosophe, médecin et écrivain persan du Xe siècle, considéré comme l'un des grands penseurs de l'âge d'or islamique. Son œuvre la plus célèbre est le Canon de la médecine.
    Quelle est la contribution d'Avicenne à la médecine?
    Avicenne a révolutionné la médecine en rédigeant le Canon de la médecine, un ouvrage encyclopédique qui fut pendant des siècles une référence dans le monde islamique et en Europe.
    Quelles étaient les autres disciplines étudiées par Avicenne?
    Outre la médecine, Avicenne s'intéressait à la philosophie, l'astronomie, l'alchimie, la géologie, la psychologie, la théologie et la logique.
    Où et quand est né Avicenne?
    Avicenne est né en 980 à Afshana, près de Boukhara, dans l'actuel Ouzbékistan.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Qui a été le premier à populariser la combinaison de l'aristotélisme et de l'islam ?

    Quelle a été la principale pierre d'achoppement pour les Européens qui utilisaient les sources arabes de la pensée classique ?

    Qu'est-ce que la maison de la sagesse ?

    Suivant
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Avicenne

    • Temps de lecture: 9 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !