|
|
L'Échec de la monarchie constitutionnelle

La monarchie constitutionnelle est une période de la Révolution française de 1791 à 1792 pendant laquelle Louis XVI ne jouit que d'une fraction du pouvoir qu'il avait en tant que monarque absolu ; les développements de ce changement ont commencé en 1789.

Comment la France est-elle devenue une monarchie constitutionnelle, et comment Louis XVI l'a-t-il ressentie ?

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

L'Échec de la monarchie constitutionnelle

Want to get better grades?

Nope, I’m not ready yet

Get free, full access to:

  • Flashcards
  • Notes
  • Explanations
  • Study Planner
  • Textbook solutions
Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

La monarchie constitutionnelle est une période de la Révolution française de 1791 à 1792 pendant laquelle Louis XVI ne jouit que d'une fraction du pouvoir qu'il avait en tant que monarque absolu ; les développements de ce changement ont commencé en 1789.Comment la France est-elle devenue une monarchie constitutionnelle, et comment Louis XVI l'a-t-il ressentie ?

Chronologie de la monarchie constitutionnelle

Jetons un coup d'œil à la chronologie de la monarchie constitutionnelle française.

DateÉvénement
16 août 1789Tous les paiements du Trésor sont suspendus, le ministre des finances de Louis XVI, Brienne, ayant déclaré que la France était en faillite.
5 mai 1789Les États généraux se réunissent pour faire face à la situation financière.
17 juin 1789Après une impasse causée par des désaccords sur le mode de scrutin, le tiers état se sépare et se déclare Assemblée nationale.
20 juin 1789Les députés de l'Assemblée nationale prêtent le serment du court de tennis.
9 juillet 1789L'Assemblée nationale change de nom et devient l'Assemblée nationale constituante.
14 juillet 1789La prise de la Bastille a lieu - aujourd'hui considérée comme le début de la Révolution française.
26 août 1789La Déclaration des droits de l'homme est publiée.
20 juin 1791Louis XVI et sa famille tentent de fuir le pays et de s'enfuir en Belgique ; cependant, ils sont appréhendés et ramenés à Paris.
3 septembre 1791La Constitution française est adoptée.
14 septembre 1791Louis XVI accepte officiellement, bien qu'à contrecœur, la Constitution de 1791.
15 septembre 1791Olympe de Gouges publie sa Déclaration des droits de la femme, qui souligne l'absence d'égalité pour les femmes dans la Constitution.
1er octobre 1791L'Assemblée législative est créée pour remplacer l'Assemblée nationale constituante.
20 avril 1792La France déclare la guerre à l'Autriche.
10 août 1792Louis XVI est renversé à la suite du massacre des Tuileries le 9 août 1792, ce qui met fin à la monarchie.
21 septembre 1792L'Assemblée législative vote l'abolition de la monarchie.

Monarchie constitutionnelle Révolution française

En 1789, l'Assemblée nationale s'est réunie sur un court de tennis et a déclaré qu'elle ne se dissoudrait pas tant qu'une constitution pour la France n'aurait pas été rédigée. Qu'est-ce que l'Assemblée nationale, pourquoi s'est-elle réunie sur un court de tennis et qu'est-ce que cela signifie pour le roi Louis XVI ?

L'Assemblée nationale et le serment sur le court de tennis

Sous le règne de Louis XVI, la France est dans une situation financière désastreuse. Après que son ministre des Finances, Brienne, a déclaré la faillite en 1788, Louis XVI a accepté à contrecœur d'accueillir les États généraux en mai 1789 pour que tous les ordres acceptent ses réformes financières.

Cependant, le troisième état, nouvellement politisé, exigeait un vote par tête plutôt qu'un vote parordre. Le vote par ordre (chaque ordre votant comme un seul) était le mode de scrutin traditionnel. Cependant, cela signifiait que les deux autres ordres pouvaient mettre en minorité le troisième pouvoir à deux contre un, même si le troisième pouvoir représentait environ 98 % de la population. En comparaison, le vote par tête signifiait que chaque député disposait de sa propre voix, ce qui, selon le tiers état, était plus équitable.

monarchie constitutionnelle serment sur le court de tennis studysmarterFig. 1 Représentation par Jacques-Louis David du serment du court de tennis.

Le désaccord sur le vote provoque une impasse, qui aboutit à ce que le tiers état se déclare Assemblée nationale le 17 juin 1789. Le roi y consent à contrecœur, mais le 20 juin, il ferme la chambre où l'Assemblée nationale se réunit habituellement.

Craignant que cela signifie que le roi tente de dissoudre l'Assemblée, les représentants se réunissent rapidement sur un court de tennis couvert situé à proximité. Là, ils jurent de ne jamais se dissoudre tant qu'ils n'auront pas donné à la France une constitution et limité les pouvoirs du roi.

L'Assemblée constituante

Le 9 juillet 1789, l'Assemblée nationale change de nom et devient l'Assemblée nationale constituante. Sa principale priorité est de rédiger la nouvelle Constitution, mais après la prise de la Bastille le 14 juillet 1789, ils deviennent effectivement en charge de la gestion du pays.

Pendant leur période de gouvernance, l'Assemblée constituante a présidé à plusieurs tentatives de réforme et à plusieurs crises, comme les massacres du Champ-de-Mars et des Tuileries.

Jetons d'abord un coup d'œil sur ses réformes :

Le système juridiqueL'économieLa Constitution civile du clergé

L'Assemblée constituante voulait s'assurer que le système judiciaire traite tout le monde de manière juste et égale.

  • Les affaires criminelles seraient jugées dans des tribunaux publics par un jury.
  • L'Assemblée a aboli la torture et les mutilations et a réduit le nombre de crimes passibles de la peine de mort.

L'Assemblée constituante a pour objectif de moderniser l'économie française.

  • Le système fiscal a été réformé, en veillant à ce que le poids de l'impôt pèse sur ceux qui en ont les moyens plutôt que sur les pauvres.
  • Le contrôle des prix de certains produits est supprimé.

Les réformes concernant l'Église et la religion sont profondes et controversées, en particulier la Constitution civile du clergé.

  • Si un évêque avait été nommé par le pape mais n'avait pas été approuvé par l'État, son autorité n'était pas reconnue.
  • Les ecclésiastiques doivent prêter serment de fidélité à l'État français. Ce serment n'est pas très populaire - il n'est prêté que par 55 % du clergé.

Finalement, l'Assemblée constituante est dissoute et remplacée par l'Assemblée législative le 1er octobre 1791.

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Le 26 août 1789, l'Assemblée nationale a publié la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen avant de créer la constitution française.

monarchie constitutionnelle déclaration des droits studysmarterFig. 2. La Déclaration des droits de l'homme.

L'idée d'une constitution française remonte directement aux notions d'égalité des Lumières qui ont encadré la guerre d'indépendance américaine. La révolution américaine a créé la République américaine indépendante en 1776, qui a déclaré dans sa constitution :

Nous tenons ces vérités pour évidentes, à savoir que tous les hommes sont créés égaux, qu'ils sont dotés par leur Créateur de certains droits inaliénables, parmi lesquels la vie, la liberté et la recherche du bonheur.1

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen a adopté le concept de "droits inaliénables". Son premier article stipule :

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'intérêt général.2

Ce document redéfinissait le rôle du monarque comme celui de protéger les droits des sujets. C'était radical pour l'époque, car la gouvernance avait auparavant tendance à se concentrer sur le pouvoir et le bien-être du monarque plutôt que sur ceux du peuple.

Déclaration des droits de la femme

En 1791, Olympe de Gouges, l'un des écrivains les plus prolifiques et pourtant inconnu du siècle des Lumières, a publié la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en réponse à la Déclaration des droits de l'homme. Ses écrits exposent le manque d'égalité entre les sexes dans les réformes apportées par la Révolution française.

monarchie constitutionnelle olympe de gouges studysmarterFig. 3 Olympe de Gouges par Alexander Kurcharsky.

Ironiquement, sa tentative de promouvoir les grands principes de la Révolution française l'a conduite à sa perte. Ses écrits étant considérés comme séditieux, elle est condamnée pour trahison et exécutée le 3 novembre 1793.

La constitution française de 1791 Texte

La Déclaration a servi de préambule à la constitution française de 1791. En juillet 1789, un comité constitutionnel a été créé pour examiner et rédiger la constitution, qui comprenait des hommes aux convictions politiques très différentes. Bien qu'il y ait eu des arguments, finalement, un texte constitutionnel a été rédigé.

Les idées clés du texte comprenaient :

  • Tous les citoyens devraient être traités sur un pied d'égalité, avoir la liberté d'expression et ne pas craindre la censure.
  • Les citoyens seraient imposés proportionnellement à leurs moyens.
  • La nouvelle Assemblée législative a remplacé l'Assemblée constituante.
  • La population votante était limitée aux hommes de plus de 25 ans qui payaient des impôts annuels équivalents à un minimum de trois jours de travail.
  • Le titre officiel du roi passe de "roi de France" à "roi des Français" pour refléter l'idée que son pouvoir vient du peuple plutôt que d'un quelconque droit divin. La loi devient la plus haute autorité du pays, et non plus le roi.

Il n'y a pas en France d'autorité supérieure à celle de la loi ; le roi ne règne que par là, et ce n'est qu'au nom de la loi qu'il peut exiger l'obéissance. 3

Bien que le nombre de votants soit limité, la Constitution française était assez libérale en donnant à 4,5 millions de Français la possibilité de voter. À titre de comparaison, seules 214 000 personnes pouvaient voter en Angleterre en 1780.

Assemblée législative Révolution française

Après la promulgation de la Constitution de 1791, l'Assemblée nationale constituante est dissoute et remplacée par l'Assemblée législative, ce qui marque le début de la période de monarchie constitutionnelle. Cette assemblée a assumé son rôle avec enthousiasme, introduisant plusieurs réformes en accord avec les principes de la Révolution.

Les réformes de l'Assemblée législative

L'Assemblée législative a tenu à poursuivre l'extension et l'application des réformes faites par l'Assemblée constituante. Voici un bref aperçu de ce qu'elle a entrepris d'accomplir.

  • Elle cherche à réprimer les prêtres qui n'adhèrent pas à la Constitution civile du clergé.
  • L'Assemblée a également été responsable de la création de l'un des symboles les plus célèbres de la Révolution - la guillotine. En 1792, l'Assemblée a approuvé l'utilisation de la guillotine comme principale méthode d'exécution en France.
  • L'Assemblée législative a également mis en œuvre de nouvelles lois concernant les familles et les droits de succession ; le divorce a été rendu plus facilement accessible aux hommes et aux femmes.
  • Les émigrés (nobles qui ont fui la France au début de la Révolution) sont l'objet d'une attention particulière de la part de l'Assemblée législative. Ils sont classés en trois groupes, avec des punitions distinctes de plus en plus sévères.

L'effondrement de la monarchie constitutionnelle

Malgré des premiers pas prometteurs, la monarchie constitutionnelle ne pouvait pas durer. Après la guerre avec l'Autriche et la fuite à Varennes, il est devenu évident qu'un tel système n'était pas viable en France.

La fuite vers Varennes

Le roi est de plus en plus consterné par le radicalisme de la révolution. Bien qu'il soutienne publiquement la nouvelle constitution, il la trouve trop radicale et trop restrictive par rapport à son pouvoir. Il décide de fuir la France pour la Belgique dans une tentative d'évasion qui sera connue sous le nom de "Fuite à Varennes" - qui échoue finalement puisque le roi n'arrive que jusqu'au village de Varennes.

vol pour varennes monarchie constitutionnelle studysmarterFig. 4 Cette carte montre l'itinéraire emprunté par le roi et sa famille - Varennes se trouve à environ 250 km de Paris.

La fuite à Varennes a prouvé que le roi n'avait pas l'intention de s'en tenir à une monarchie constitutionnelle et qu'il avait bien l'intention de récupérer les pouvoirs qu'il avait perdus. De même, cette action a sapé toute tentative future de progrès, comme la Constitution de 1791. Ce fut le glas de l'expérience de la monarchie constitutionnelle.

Guerre contre l'Autriche

Le 20 avril 1792, la France déclare la guerre à l'Autriche. Bien que l'Assemblée ne parvienne pas à se mettre d'accord à l'unanimité sur une solution pendant environ un an, tous se rendent compte que le roi est en train de devenir un énorme boulet pour la sécurité de la Révolution.

Par conséquent, la conclusion malheureuse était que la monarchie constitutionnelle ne pouvait pas durer dans la situation actuelle de la France. Il n'y avait pas de solution intermédiaire - soit le roi serait rétabli dans ses pleins pouvoirs, soit il devrait être dépouillé de tous ses pouvoirs.

Le 21 septembre 1792, l'Assemblée législative a voté l'abolition de la monarchie.

Monarchie constitutionnelle - Points clés

  • La constitution française de 1791 a été la première constitution écrite de la république française. Elle a formé une monarchie constitutionnelle au lieu d'une monarchie absolue.

  • La France était confrontée à de nombreux problèmes, notamment en matière de fiscalité, de finances et de société. La Constitution avait pour but de les résoudre.

  • La Constitution française tire son origine des idées des Lumières sur l'égalité, qui ont conduit à la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

  • La constitution séparait les Français en citoyens actifs et passifs. Seuls les citoyens actifs de sexe masculin appartenant à la classe des propriétaires pouvaient voter.

  • Des changements fondamentaux ont été apportés au système fiscal et à l'Église - la Constitution civile du clergé a radicalement modifié la structure de l'Église, au grand dam du clergé et du pape.

  • La fuite à Varennes et la guerre avec l'Autriche ont prouvé qu'une monarchie constitutionnelle ne fonctionnerait pas dans la situation de la France et ont conduit à l'effondrement de l'expérience d'une monarchie constitutionnelle.

Références

  1. États-Unis, Déclaration d'indépendance (4 juillet 1776) https://www.archives.gov/founding-docs/declaration-transcript
  2. France, "Déclaration des droits de l'homme et du citoyen" (1789) https://avalon.law.yale.edu/18th_century/rightsof.asp
  3. France, Constitution de 1791 https://wp.stu.ca/worldhistory/wp-content/uploads/sites/4/2015/07/French-Constitution-of-1791.pdf
  4. Figure 3. Olympe de Gouges (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Olympe_de_Gouges.png) Licence CC-BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.en)

Questions fréquemment posées en L'Échec de la monarchie constitutionnelle

L'échec de la monarchie constitutionnelle en France fait référence à la période (1789-1792) durant laquelle la monarchie absolue a été remplacée par une monarchie constitutionnelle qui a finalement échoué à cause de l'instabilité politique et la montée des revendications républicaines.

Les principales causes de l'échec de la monarchie constitutionnelle incluent les tensions politiques, sociales et économiques, le manque de coopération entre le roi Louis XVI et l'Assemblée nationale, la fuite à Varennes et l'influence des mouvements révolutionnaires.

La monarchie constitutionnelle a pris fin en France le 10 août 1792, lorsque les monarques Louis XVI et Marie-Antoinette sont arrêtés, suivis de l'établissement de la Première République.

Louis XVI était le roi de France pendant la monarchie constitutionnelle et devait accepter la limitation de son pouvoir, cependant, il a montré des réticences et a secrètement comploté contre la révolution, contribuant ainsi à l'échec de la monarchie constitutionnelle.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

Qu'est-ce que l'Assemblée nationale a juré dans le serment du court de tennis ?

Quel mouvement social, politique et scientifique a fortement influencé la nouvelle Constitution ?

Suivant

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !