|
|
La Révolution française

La Révolution française a marqué un tournant dans l'histoire de l'Europe. Elle a vu l'exécution choquante d'un roi par le peuple. Elle a détrôné l'Église de sa position sacrée et, au choc de tout un continent, a dénoncé le christianisme lui-même. Elle a même changé le tissu même du temps, en mettant en place un calendrier et un système de temps révolutionnaires. 200 ans plus tard, la Révolution française est toujours aussi controversée.

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

La Révolution française

Want to get better grades?

Nope, I’m not ready yet

Get free, full access to:

  • Flashcards
  • Notes
  • Explanations
  • Study Planner
  • Textbook solutions
Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

La Révolution française a marqué un tournant dans l'histoire de l'Europe. Elle a vu l'exécution choquante d'un roi par le peuple. Elle a détrôné l'Église de sa position sacrée et, au choc de tout un continent, a dénoncé le christianisme lui-même. Elle a même changé le tissu même du temps, en mettant en place un calendrier et un système de temps révolutionnaires. 200 ans plus tard, la Révolution française est toujours aussi controversée.

Chronologie de la Révolution française

La Révolution française peut être divisée en six étapes, en partant des origines de 1789 jusqu'à la montée au pouvoir de Napoléon.

DatePériode
c.1750-89Origines de la Révolution française.
1789Révolution de 1789.
1791-92 Monarchie constitutionnelle.
1793-94La Terreur.
1795-99Le Directoire.
1799Napoléon prend le pouvoir.

Les origines de la Révolution française

Lorsque la Révolution française a éclaté, ce fut un choc pour la monarchie française. Mais les problèmes qui ont conduit à la Révolution existaient depuis des décennies et, dans certains cas, depuis des siècles.

Les origines à long terme de la Révolution française

La structure de la société française dans les années 1700 était féodale. Dans le cas français, cela signifie que la société était strictement divisée en trois classes ou domaines :

Domaine
Population %
Description
Première
0.5
Les évêques et les prêtres de l'église catholique.
Deuxième
1.5
La noblesse. Cela comprend les nobles extrêmement riches et les nobles extrêmement pauvres.
Troisièmement
98
Les roturiers. Il s'agit des riches marchands en haut de l'échelle et des travailleurs urbains pauvres en bas de l'échelle. Au milieu se trouvaient les paysans qui représentaient 85 % du domaine. Bien qu'il s'agisse du domaine le plus pauvre, le tiers état était le plus lourdement taxé.

L'engagement de la France dans des guerres internationales coûteuses l'avait inondée de dettes. Cette crise financière allait frapper le tiers état le plus durement et, couplée aux impôts élevés auxquels il devait faire face, faisait du tiers état une source de mécontentement et d'émeutes.

Mais le roi de France était considéré comme le représentant de Dieu sur terre. Même un siècle plus tôt, il aurait été impensable de protester contre le roi. Que s'est-il passé dans les années 1700 pour que cela change ?

La Révolution française et les Lumières

On peut attribuer au siècle des Lumières l'introduction et la popularisation de nouvelles idées de gouvernement. Les Lumières étaient un mouvement intellectuel dont les philosophes se considéraient comme le summum de la raison et de la science.

Philosophes : Penseurs et écrivains français qui croyaient en la supériorité de la raison humaine. Voltaire et Rousseau en sont des exemples célèbres.

Ce sont là quelques valeurs des penseurs des Lumières :

Contre
Pour
Superstition.
Raison.
Tout le pouvoir est entre les mains de la monarchie.
Des freins et des contrepoids à la monarchie, comme en Grande-Bretagne.
Corruptions de l'Église, par exemple richesse et propriété foncière excessives, exemptions d'impôts et débauche du clergé.
Une Église est exempte de corruption et doit rendre des comptes à ses croyants.

Origines à court terme de la Révolution française

Dans les années qui ont précédé 1789, la monarchie a dû faire face à une crise après l'autre. La plus urgente est la crise financière. En 1786, le trésor avait un déficit ou une pénurie de 112 millions de livres. Ce sont les tentatives de la Couronne pour éviter la banqueroute qui ont conduit au déclenchement de la Révolution.

Qu'est-ce qu'une révolution ?

Une révolution est le renversement par la force du pouvoir en place.

Dans la Révolution française, ces transferts de pouvoir par la force se sont produits un nombre incalculable de fois. Il est plus facile de comprendre la Révolution française comme une série de révolutions multiples, se répondant toutes les unes aux autres.

Les raisons politiques de la Révolution française

Le roi Louis XVI espérait désendetter le pays grâce à des réformes économiques. Son ministre des finances, Calonne, a mis au point un ensemble de réformes comprenant l'imposition des puissants Premier (Église) et Deuxième (noblesse) États. Mais à la grande frustration de Calonne, ses réformes se heurtent à l'opposition de trois groupes, juridique et politique :

GroupeDescription de l'oppositionRaison de l'opposition
Les parlementsLes hautes cours.Ils ont fait valoir que ces réformes fiscales étaient trop importantes et trop soudaines pour qu'ils puissent les mettre en œuvre. Le fait qu'ils soient entièrement dirigés par la noblesse n'a pas aidé. Ce sont précisément les personnes que la monarchie espérait taxer.
L'assemblée des notablesUn groupe a été créé pour donner son approbation aux réformes de Louis XVI et de Calonne. Il était composé de puissants juges, de nobles et d'évêques.Ils ont fait valoir qu'ils n'étaient pas un organisme public légitime. Au lieu de cela, ils ont déclaré que les États généraux étaient le seul organe ayant le pouvoir d'approuver l'impôt.
Les États générauxUne ancienne assemblée qui n'avait pas été convoquée depuis 1614. Elle était composée de représentants des trois états.Louis XVI a déclaré que l'assemblée voterait par ordre et non par individus. Cela signifie que si le premier et le deuxième État votent ensemble, ils peuvent toujours mettre en minorité le troisième État, beaucoup plus important. Le tiers état refuse de participer aux États généraux. Lorsqu'ils se sont déclarés Assemblée nationale et ont juré de rédiger une constitution véritablement représentative de la nation, la Révolution française a commencé.

Le sais-tu ? L'écrivain et intellectuel Abbe Seyes' a écrit le pamphlet politique "Qu'est-ce que le tiers état ?" en 1789. Ce texte était radical car il suggérait que le troisième pouvoir soit d'une importance égale à celle des deux autres pouvoirs.

Faits concernant la Révolution française

La Révolution française de 1789 a été une période chaotique de protestations politiques et d'émeutes de la faim. La crise de la dette de la nation a coïncidé avec des conditions météorologiques exceptionnelles, créant de mauvaises récoltes et un chômage de masse. Le prix du pain a presque doublé à Paris. L'année 1789 a été marquée par la violence et l'agitation de nombreux groupes du tiers état : les travailleurs urbains, les femmes du marché et la paysannerie.

La Révolution française La prise de la Bastille

La prise de la Bastille est l'un des événements les plus symboliques de la Révolution. Les pamphlétaires politiques avaient suivi de près les États généraux et rapporté les actions du roi directement au public parisien. Lorsque Louis XVI a tenté de supprimer l'Assemblée nationale, les Parisiens se sont soulevés pour s'y opposer.

En décrivant la prise de la Bastille, l'historien William Sewell Jr a déclaré qu'il s'agissait :

[Une expression de] la souveraineté populaire et de la volonténationale1 .

Les ouvriers urbains ont pris pour cible la Bastille, une prison royale symbolisant l'ancien régime. Ils ont libéré les prisonniers, dont certains n'avaient pas vu la lumière du jour depuis des décennies. Comme l'a commenté Sewell Jr, la prise de la Bastille représentait le désir du peuple d'une véritable réforme politique.

Ancien régime: signifie le "vieux" régime. Ce terme était utilisé pour désigner la structure de la France avant 1789, en particulier le système des États et le pouvoir total détenu par le roi.

La Révolution française La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Les représentants du tiers état avaient rompu avec les États généraux et s'étaient déclarés Assemblée nationale. Ils se sont nommés ainsi pour souligner qu'ils représentaient les intérêts de la nation, et non ceux du roi. Avec le soutien de Paris, la nouvelle Assemblée nationale a couché ses principes sur le papier.

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen a été rédigée en août 1789 par le marquis Lafayette, aristocrate français et membre de l'Assemblée nationale. Lafayette a combattu lors de la Révolution américaine et son ami Thomas Jefferson, qui a écrit la Déclaration d'indépendance, a contribué à la rédaction de cette Déclaration.

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'intérêt général.2

La Déclaration établit que tout le monde est égal devant la loi. Il est important de noter que "tous" signifie les hommes - et seulement les hommes possédant des biens.

Le but de toute association politique est de préserver les droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sécurité et la résistance à l'oppression.3

L'Assemblée nationale affirme que son but est de préserver les droits de l'homme qu'elle définit comme la liberté, la propriété, la sécurité et la résistance à l'oppression.

La Révolution française La grande peur

L'été 1789 n'est pas seulement marqué par l'évolution politique de l'Assemblée nationale. Alors que la France connaît l'une des pires crises alimentaires de son histoire, des émeutes paysannes éclatent dans tout le pays.

Le rôle des rumeurs a été important dans la Grande Peur. Dans tout le pays, des rumeurs circulent sur des vagabonds armés qui voleraient ce qui reste des réserves de céréales ou sur le roi qui chercherait à se venger de ceux qui soutiennent l'Assemblée nationale. Les paysans s'arment et se préparent à l'affrontement. Certains pillent et incendient les manoirs de leurs seigneurs aristocrates. D'autres ont déchiré leurs contrats seigneuriaux.

Leseigneurialisme était le système foncier en France. Les paysans cultivaient la terre pour leur seigneur et lui devaient de l'argent, des produits ou du travail.

Le seigneur était autorisé à exiger de ses paysans un travail non rémunéré. C'est ce qu'on appelait le corvee. Le corvee était profondément impopulaire parmi la paysannerie. Si les paysans tentaient de résister, ils étaient jugés par les tribunaux seigneuriaux, où leur seigneur était le juge.

L'Assemblée nationale a pris conscience de la profondeur du ressentiment des paysans à l'égard de l'aristocratie. Elle espère mettre fin aux troubles en abolissant le système seigneurial dans son décret d'août (1789). Cela a permis de mettre fin à la violence paysanne mais a suscité beaucoup d'inquiétude de la part de la noblesse.

Les journées d'octobre de la Révolution française

En octobre 1789, une foule de marchandes parisiennes sort de la ville et se dirige vers le château de Versailles, la demeure de Louis XVI. L'aggravation de la crise du pain a poussé les marchandes à b out. Elles ont exigé que Louis XVI revienne à Paris pour régler la crise alimentaire.

La Révolution française Dessin de femmes marchant vers Versailles, 5 octobre 1789 StudySmarter.Fig. 1 - Dessin de femmes marchant vers Versailles, 5 octobre 1789.

Ainsi, le 6 octobre 1789, la foule a forcé et escorté la famille royale jusqu'à Paris. Louis XVI est désormais essentiellement prisonnier du peuple de Paris.

La Révolution française et la monarchie constitutionnelle

L'Assemblée nationale a entrepris de créer une monarchie constitutionnelle pour résoudre les problèmes de la France. Elle entreprend de réformer l'administration et la bureaucratie complexes de la nation. Elle crée même un calendrier révolutionnaire et décimalise le temps en unités de dix.

La Révolution française une nouvelle Constitution

L'Assemblée nationale a modelé sa constitution sur celle de l'Amérique. Elle a changé son nom en Assemblée nationale constituante pour refléter cet objectif. Ils ont décidé que la France serait une monarchie constitutionnelle dotée d'un organe législatif. Seuls les citoyens "actifs", c'est-à-dire ceux qui paient des impôts, ont le droit de voter.

Le sais-tu ?

La Constitution a changé le titre de Louis XVI de "roi de France" en "roi des Français" pour refléter le fait que son pouvoir provenait directement du peuple.

Deux factions émergent à l'Assemblée nationale : les Jacobins (révolutionnaires de gauche) et les Feuillants(monarchistes et réactionnaires) . Cependant, avant que la monarchie constitutionnelle ne puisse véritablement se mettre en place, les événements se succèdent et suscitent une profonde méfiance et une grande suspicion à l'égard de Louis XVI.

La Révolution française - la fuite à Varennes

Bien que Louis XVI semble être d'accord avec la Constitution, il tente de fuir les révolutionnaires. Le 20 juin 1791, lui et sa famille se déguisent et tentent de franchir la frontière française pour se rendre dans les Pays-Bas gouvernés par l'Autriche. Avant d'atteindre leur destination, ils sont rattrapés à Varennes et ramenés à Paris de façon humiliante. Comme le dit l'historien William Doyle :

Il n'y avait guère eu de républicanisme en 1789 [...] [Mais après Varennes, la méfiance suscitée par sa longue ambivalence apparente a éclaté en demandes généralisées... pour que le roi soit détrôné.4

La fuite de Louis XVI à Varennes a gravement entamé la foi en la monarchie. Le roi est désormais considéré comme un ennemi de la Révolution.

La guerre de la Révolution française contre l'Autriche

La nouvelle constitution crée un nouvel organe politique appelé Assemblée législative qui supervise les lois du pays. Les Feuillants et les Jacobins s'affrontent à l'Assemblée législative. Les divisions internes font que les Jacobins se divisent en deux groupes : les Girondins modérés et les Montagnards radicaux. Ce sont les Girondins qui ont commencé la guerre contre l'Autriche.

Le sais-tu ?

Les Girondins espéraient qu'une guerre contre l'Autriche détournerait l'attention du public de la crise économique et renforcerait le soutien à la Révolution.

En avril 1792, la France a déclaré la guerre à l'Autriche en espérant une victoire rapide. À leur grande horreur, ils ont rapidement essuyé perte sur perte contre les Autrichiens.

La Révolution française L'exécution de Louis XVI

Les Autrichiens ont continué à gagner bataille après bataille. Mais ce n'est que lorsqu'ils sont sur le point de franchir la frontière française qu'une véritable panique s'installe. Des rumeurs selon lesquelles Louis XVI conspire avec les Autrichiens pour faire tomber la Révolution circulent dans tout Paris.

Le 10 août 1792, les ouvriers de la ville s'emparent du palais du roi, le palais des Tuileries. Les troupes et les gardes du roi abandonnent rapidement Louis XVI. Certains s'enfuient, espérant éviter un bain de sang, tandis que d'autres, appelés les Fédérés, se retournent contre le roi et se joignent à la foule.

La Révolution française Exécution du roi Louis XVI StudySmarterFig. 2 - Exécution du roi Louis XVI

L'Assemblée législative reconnaît que la monarchie constitutionnelle a échoué. Elle abolit la monarchie et se dissout elle-même, appelant à la création d'une nouvelle République. L'Assemblée législative est remplacée par la Convention nationale.

Le 21 janvier 1793, Louis XVI est exécuté pour ses crimes contre la Révolution. Son exécution a provoqué la guerre de la part d'une Grande-Bretagne outragée et a conduit à une escalade de l'agression de la part de l'Autriche.

La Terreur pendant laRévolution française

L'image la plus durable de la Révolution française est la guillotine. C'est la Terreur qui a popularisé cette association, en exécutant 17 000 personnes en un an (septembre 1793 - juillet 1794). C'est la paranoïa et la peur de la guerre qui ont jeté les bases de la Terreur.

Le Comité de salut public de la Révolution française

Le Comité de salut public (CSP) a été construit comme un conseil de guerre pour empêcher la marée des victoires autrichiennes. Des généraux de haut rang sont passés du côté autrichien et des rumeurs de collusion entre les Français et l'ennemi courent dans tout le pays.

La guerre a fait et défait la faction des Girondins. Leur popularité antérieure s'est rapidement effondrée à mesure que la guerre tournait au pire. À l'été 1793, les Girondins étaient si impopulaires que les Montagnards (Jacobins radicaux) les ont facilement écartés et bientôt exécutés. Le CPS est désormais dominé par les Montagnards qui établissent rapidement une dictature.

La loi de la Révolution française du 22 prairial

Alors que la guerre fait rage, le CPS introduit une plus grande vigilance et des punitions plus sévères pour ceux qui sont soupçonnés d'être des ennemis de l'État. Une guerre civile éclate en Vendée, ce qui ne fait qu'accroître les craintes d'un ennemi de l'intérieur.

Pourquoi la guerre civile a-t-elle éclaté en Vendée ?

La Vendée était une région rurale de l'ouest de la France. Elle était profondément religieuse et dévouée au roi.

Les attaques de la Révolution contre l'Église catholique, l'exécution de Louis XVI et l'introduction de la conscription militaire ont poussé la Vendée vers une Contre-Révolution.

En avril 1793, l'armée catholique et royale est formée en Vendée pour s'opposer à la Révolution. Elle était principalement composée de paysans et d'agriculteurs. Elle utilise la devise Dieu et Roi.

L'armée révolutionnaire s'est montrée brutale envers les Vendéens, brûlant les terres agricoles, tirant sur les civils et les tuant. La contre-révolution vendéenne a été écrasée et vaincue à la fin de l'année 1793.

L'une des lois les plus importantes de la Terreur est la loi du 22 prairial, le prairial étant le mois de juin dans le calendrier révolutionnaire français. Elle renforce le pouvoir des tribunaux révolutionnaires, ou cours de justice, d'agir en toute impunité. Elle oblige les tribunaux à acquitter les suspects ou à les condamner à mort. Les amendes, l'emprisonnement ou la liberté conditionnelle ne peuvent plus être utilisés comme alternatives. Le nombre d'exécutions a grimpé en flèche en juin 1794.

La Révolution française : Robespierre

Maximilien Robespierre est le leader le plus important de la Terreur. Il était un chef des Montagnards et était populaire auprès des ouvriers urbains radicaux de Paris.


La Révolution française Dessin de Maximilien Robespierre StudySmarterFig. 3 - Dessin de Maximilien Robespierre vers 1792.

Lorsque Robespierre a été élu au Comité de salut public (CPS), il a contribué à faire de la Terreur une réalité. Lui et les autres dirigeants du Comité ont fait adopter des lois qui suspendaient les droits individuels et ont utilisé la Terreur pour se débarrasser de leurs rivaux. Il a même imposé une nouvelle religion, le Culte de l'Être suprême, dont il est le chef.

Ses actions font craindre que personne ne soit à l'abri des purges de Robespierre. Ses opposants au sein du CPS assassinent Robespierre en juillet 1794.

La Révolution française : le Directoire et Napoléon

Le mécontentement à l'égard de Robespierre et de la Terreur a conduit à une contre-révolution au sein du gouvernement. Les conservateurs et les libéraux se sont alliés pour chasser les jacobins radicaux du pouvoir. Ils espéraient ramener la Révolution aux valeurs originelles (liberté) de 1789. Ce groupe s'appelait les Thermidoriens.

La Révolution française et la réaction thermidorienne

Les thermidoriens étaient un groupe politique de la Convention nationale attaché au libre-échange. Leur montée au pouvoir a été appelée la réaction thermidorienne. Alors qu'ils espéraient mettre fin à la Terreur, ils ont rapidement eu recours à ses techniques pour purger la Convention de leurs opposants, les Jacobins.

Libre-échange : échange de marchandises sans restrictions ni limites imposées par le gouvernement .

Les thermidoriens ont supprimé le contrôle des prix des aliments et des marchandises, ce qui a conduit à la flambée des prix. L'année 1795 a été marquée par une famine de masse et des émeutes dans les villes. Les thermidoriens craignaient une résurgence des jacobins de gauche et des royalistes de droite. Ils espèrent qu'en établissant une nouvelle constitution, ils pourront stabiliser la France une fois pour toutes. Leurs espoirs se sont concrétisés sous la forme du Directoire.

La Révolution française Le Directoire

Le Directoire était un comité exécutif composé de cinq hommes nommés par la Convention nationale. Le comité était un groupe très controversé et faisait face à la résistance des royalistes de droite et des jacobins de gauche. Le Directoire est contraint de se tourner vers les militaires pour obtenir leur soutien : c'est l'armée de Napoléon Bonaparte, un général jeune et prometteur, qui aide à maintenir la paix.

La Révolution française Portrait de Napoléon StudySmarterFIg. 4 - Portrait de Napoléon

Mais cette solution se révélera plus tard être le plus grand problème du Directoire. Manquant de leadership et faisant face à une opposition de toutes parts, le Directoire s'est fortement appuyé sur l'armée de Napoléon pour rester au pouvoir. Cela rend le Directoire extrêmement vulnérable face à Napoléon. En effet, lorsque Napoléon a organisé un coup d'État et s'est imposé à la tête de la nation en 1799, le Directoire a été impuissant à l'arrêter. La montée au pouvoir de Napoléon a marqué la fin de la Révolution française.

Coup d'État: prise de pouvoir soudaine et violente d'un gouvernement.

Les effets de la Révolution française

En 1799, il est devenu évident que la révolution avait échoué. Napoléon s'était emparé du pouvoir et, en 1802, s'était proclamé chef à vie. Malgré cet échec, la révolution a certainement eu des effets durables sur la France.

EffetDescription
Fin de la dynastie des Bourbons.L'exécution de Louis XVI marque la fin des Bourbons. Bien que les Bourbons aient été rétablis sur le trône en 1815, cela n'a duré que 15 ans avant qu'ils ne soient à nouveau renversés.
Fin du seigneurialisme.Lespaysansne sont plus soumis à l'exploitation et aux impôts de leurs seigneurs.
Modification de la propriété foncière.La Révolution a brisé l'étouffement que l'Église et la noblesse avaient sur les terres en France. Les paysans ont obtenu leurs propres terres.
Réduction du pouvoir de l'Église.La Révolution française s'était attaquée à l'Église et à ses richesses et avait confisqué ses terres et ses biens. Elle a même désavoué le christianisme. Bien que Napoléon ait restauré certains des pouvoirs de l'Église, celle-ci ne serait jamais aussi influente, riche et populaire qu'avant la Révolution.
Popularisation du républicanisme.La Révolution avait remis en cause le droit divin des rois ou l'idée que le roi était le représentant de Dieu sur terre. Elle a montré que des gouvernements alternatifs, sans monarchie, étaient possibles.

L'impact de la Révolution française

La Révolution française est considérée comme un moment de transformation vers la modernité. Elle a inauguré ce que le célèbre historien marxiste Eric Hobsbawm a appelé :

L'âge de larévolution5.

La révolution la plus immédiate a été la révolution haïtienne qui a commencé en 1791 lorsque les esclaves haïtiens se sont révoltés contre la France pour obtenir leur liberté. Les Haïtiens réduits en esclavage ont forcé les révolutionnaires français à se demander jusqu'où allaient réellement leurs idéaux de "liberté". La révolution haïtienne a été la première et la seule révolution d'esclaves réussie dans le monde moderne.

En 1848, des révolutions ont éclaté dans toute l'Europe, notamment dans les États allemands, les États italiens et l'Autriche, en partie inspirées par la Révolution française.

La Révolution française - Points clés

  • La Révolution française est en fait une série de révolutions qui commence en 1789 et se termine en 1799 avec l'arrivée au pouvoir de Napoléon.
  • En 1789, la crise économique coïncide avec de nouvelles idées en matière de politique et de gouvernement. L'incapacité de la monarchie à contrôler les finances de la nation a conduit à la création de l'Assemblée nationale.
  • L'autorité du roi a été sapée par les Journées d'octobre et la monarchie constitutionnelle. Cependant, l'événement le plus accablant est sa fuite à Varennes, qui entraîne la paranoïa et la méfiance à l'égard du roi. Il est exécuté en 1793.
  • La guerre contre l'Autriche et une violente guerre civile en Vendée ont été le terreau de la conspiration et de la violence. C'est cette atmosphère qui a donné naissance à la Terreur.
  • La Terreur fut dénoncée et le Directoire prit sa place. Elle dura quatre ans avant que Napoléon ne s'empare du pouvoir, marquant ainsi la fin de la Révolution française.

Références

  1. William Sewell, Jr. 'Historical Events as Transformations of Structures : Inventer la révolution à la Bastille' Theory and Society, 1996.
  2. La déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Élysée.
  3. La Révolution française et l'organisation de la justice. Gouvernement du Canada. 26-08-2022.
  4. William Doyle, L'histoire d'Oxford de la Révolution française, 2003.
  5. Eric Hobsbawm, L'âge de la révolution, l'Europe 1789 - 1848, 1962.

Questions fréquemment posées en La Révolution française

La Révolution française est une période majeure de l'histoire de France de 1789 à 1799, marquée par la chute de la monarchie, la montée de la radicalité politique et l'émergence de nouvelles valeurs et d'un nouveau régime.

La cause principale de la Révolution française est la crise économique et financière du pays, exacerbée par les inégalités entre les classes sociales et la résistance des privilégiés à opérer des réformes.

Les trois principales factions étaient les Jacobins, favorables à une République radicale et centralisée, les Girondins, défenseurs d'une République plus modérée et décentralisée, et les Monarchiens, soutenant le maintien de la monarchie.

La Révolution française a pris fin en 1799, avec le coup d'État du 18-Brumaire mené par Napoléon Bonaparte, qui a établi le Consulat et mis fin à la période révolutionnaire.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

En quelle année la Révolution française a-t-elle commencé ?

Vrai ou faux : Le système social français est composé de 5 Etats

Quelle assemblée a été formée après la dernière réunion des États généraux en 1789 ?

Suivant
AUTRES THÈMES LIÉS La Révolution française

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !