George Sand

Une femme qui met un pantalon, ça ne choque plus personne dans la France du XXIᵉ siècle. Pourtant, deux siècles auparavant, les règles vestimentaires sont strictes et les femmes portant des habits masculins choquent. George Sand (1804–1876), écrivaine et journaliste, en fait partie.

George Sand George Sand

Crée des supports d'apprentissage sur George Sand avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Table des mateères

    George Sand est un nom de plume. Aurore Dupin l'adopte en 1832 à la publication de son premier roman, Indiana. George Sand s'affirme alors en femme libre : elle vit de ses écrits, crée des journaux dont L'Éclaireur de l'Indre et s'oppose à l'institution du mariage telle qu'établie par le Code Napoléon. Découvrons ensemble cette figure intellectuelle du féminisme et du socialisme du XIXᵉ siècle.

    • On présentera d'abord George Sand, de son enfance en tant qu'Aurore Dupin à l'adoption de son nom de plume pour sa carrière littéraire jusqu'à sa mort.
    • Tu découvriras ensuite les textes de l'écrivaine, la création des journaux L'Éclaireur de l'Indre et La Cause du peuple et son engagement républicain.
    • Enfin, on verra ce qui fait d'elle une figure du féminisme.

    Qui est George Sand ?

    George Sand est une romancière et journaliste du XIXᵉ siècle. Voici sa courte biographie :

    George Sand
    Nom de naissance :Amantine Aurore Lucile Dupin de Francueil
    Date de naissance :1ᵉʳ juillet 1804
    Date de décès : 8 juin 1876 (à l'âge de 71 ans)
    Père :Maurice Dupin de Francueil
    Mère :Sophie Victoire Delaborde
    Conjoint :Casimir Dudevant (de 1822–1835)
    Enfants : Maurice SandSolange Clésinger-Sand
    Profession :Écrivaine, salonnière, journaliste, critique littéraire
    Œuvres notables :
    • Indiana (1832)
    • Lélia (1833)
    • Mauprat (1837)
    • Consuelo (1842–1844)
    • La Mare au diable (1846)
    • François le Champi (1848)
    • La Petite Fadette (1849)
    Mouvement littéraire :Romantisme

    George Sand Portrait Nadar StudySmarterImage 1. Photographie de George Sand par Nadar, 1864

    Enfance et mariage

    Amantine Aurore Lucile Dupin de Francueil, dite Aurore, nait le 1ᵉʳ juillet 1804 à Paris. Par son père, Maurice Dupin de Francueil, elle a des origines aristocratiques, mais par sa mère, Sophie Victoire Delaborde, elle a également des origines populaires. Alors qu'elle n'a que quatre ans, elle perd tour à tour son petit frère et son père.

    Sa mère et sa grand-mère paternelle, Marie-Aurore de Saxe, se disputent son éducation. Un accord est finalement trouvé : Aurore sera élevée par sa grand-mère au domaine de Nohant dans l'Indre. Sa mère reçoit une rente annuelle et peut lui rendre visite l'été et dans l'appartement de Marie-Aurore à Paris.

    Elle est formée par le même précepteur qu'a eu son père, François Deschartres. Ensuite envoyée au couvent vers 13 ans pour son attitude rebelle, elle n'y passe que deux ans. Sa grand-mère, libre-penseuse, lui fait découvrir les textes de Jean-Jacques Rousseau et Aurore poursuit son éducation par la lecture de philosophes.

    Aurore admire beaucoup Louise Dupin (1706–1799), son arrière-grand-mère par alliance. Cette personnalité des Lumières est l'une des pionnières du féminisme en France.

    Sa grand-mère meurt en 1821, alors qu'Aurore a 17 ans. Unique héritière, mais encore mineure, sa tutelle est confiée par testament à un cousin paternel. Sa mère refuse et Aurore quitte Nohant pour Paris en janvier 1822.

    La même année, à 18 ans, elle rencontre et épouse François Casimir Dudevant, 30 ans, avocat à la cour. Elle devient la baronne Dudevant, mais est sous l'emprise légale et physique de son mari. En 1823, elle donne naissance à un fils, Maurice, et en 1828 à une fille, Solange. Le couple bat de l'aile et finit par se séparer légalement en 1836.

    Le divorce est interdit en France entre 1816–1884. Le couple procède à une séparation de corps : il reste marié, mais ne vit plus officiellement ensemble, George obtient la garde des enfants et contrôle seule sa fortune.

    Adoption de son nom de plume

    Aurore Dupin débute sa carrière littéraire en tant que journaliste au Figaro, aux côtés du romancier Jules Sandeau, un amant qu'elle rejoint à Paris en 1831. Après la publication d'un premier roman à quatre mains sous le pseudonyme J. Sand, elle propose un texte personnel, Indiana, publié en 1832. C'est là qu'elle adopte définitivement son nom de plume, George Sand :

    • George, « celui qui travaille la terre », renvoie à ses origines du Berry et l'absence de « s » final ajoute une touche d'ambiguïté et d'androgynie ;

    • Sand reprend le pseudonyme utilisé avec Sandeau.

    George Sand Portrait Rochard StudySmarterImage 2. Portrait de George Sand par François Théodore Rochard, 1835

    Outre le Figaro, George Sand est également rédactrice à la Revue des Deux Mondes, La Revue indépendante, Revue de Paris, La Mode, Le Temps. Elle y publie des nouvelles, des articles philosophiques, des critiques littéraires et des poèmes. Ses romans sont tour à tour encensés et critiqués.

    Femme libre, George Sand choque la bonne société par son attitude masculine (elle porte pantalon et redingote, et fume), ses relations amoureuses libres et ses prises de position.

    Parmi les amants de George Sand, on retrouve Alfred de Musset, Pietro Pagello, Frédéric Chopin, ou encore Alexandre Manceau.

    Reconnaissance et décès

    George Sand se taille progressivement une place de choix dans l'univers intellectuel français de l'époque. Elle accueille chez elle des personnalités importantes et entretient une correspondance avec d'autres, comme Dumas ou Hugo.

    À partir de 1863, elle est la seule femme admise aux dîners du restaurant Magny, qui regroupent des figures comme Gustave Flaubert, Guy de Maupassant, les frères Goncourt, Marcellin Berthelot, Ernest Renan, etc.

    Son influence est si reconnue qu'on lui propose la Légion d'honneur en 1873, qu'elle refuse.

    Le 8 juin 1876, George Sand meurt de maladie dans sa demeure de Nohant. Son éloge funèbre est écrit par Victor Hugo, qui déclare notamment :

    Je pleure une morte, je salue une immortelle ! [...]

    George Sand meurt, mais elle nous lègue le droit de la femme puisant son évidence dans le génie de la femme. C’est ainsi que la révolution se complète.

    – Victor Hugo, éloge funèbre à George Sand 1

    Écrivaine prolifique

    Écrivaine prolifique, George Sand rédige 70 romans, 50 volumes d’œuvres incluant des pièces de théâtre, des textes politiques et des nouvelles, 400 articles et plus de 35 000 lettres.

    Écrire lui permet de gagner sa vie et d'assurer son indépendance, l'éducation de ses enfants et le maintien de ses activités sociales. Ses romans sont publiés sous forme d'épisodes dans les journaux. Elle est ainsi l'une des premières femmes en France à avoir pu vivre de son activité d'écrivaine.

    Le roman champêtre

    À partir de 1844, George Sand définit un genre littéraire dont elle fut une des rares représentantes : le roman champêtre (La Mare au diable, François le Champi, La Petite Fadette).

    Roman champêtre : forme romanesque du XIXᵉ siècle, dans lequel l'écrivaine préserve et valorise la culture paysanne

    Issue de la campagne du Berry, elle présente souvent ce milieu champêtre comme une société idéale qui aurait échappé à la perversion des valeurs, un monde à sauver, tout ça au nom d'un progrès moral de l'humanité.

    Plus globalement, ses textes littéraires s'inscrivent dans le mouvement romantique, où les histoires d'amour sont centrales (Mauprat) et les émotions sont exacerbées et contrastées. Elle défend aussi des idées féministes (Indiana) et socialistes (Le Compagnon du Tour de France).

    Comme les textes de Balzac, Flaubert ou Hugo, les œuvres de Sand sont mises à l'index par le Saint-Office. Cela signifie que le tribunal romain de la Congrégation de l'Index les inscrit dans un catalogue de livres interdits, notamment pour atteinte à l'ordre social traditionnel. En effet, George Sand va à l'encontre des valeurs de l'Église par son anticléricalisme, sa défense de l'émancipation de la femme et son refus de l'institution du mariage.

    L'Éclaireur de l'Indre

    Elle contribue en 1844 à la création de L'Éclaireur, journal des départements de l'Indre, du Cher et de la Creuse, ou L'Éclaireur de l'Indre. Ce journal républicain paraît pendant quatre ans. Il veut réveiller la province, décentraliser l'actualité purement parisienne et avoir une plus grande liberté pour faire publier certains textes qui défraient la chronique. Elle publie notamment des réflexions sur le socialisme, défend les communaux et s'oppose à la peine de mort, aux dépôts de mendicité ou encore à la séquestration des aliénés. 2

    Dépôt de mendicité : établissement de réclusion des personnes mendiantes

    Engagement politique

    D'abord influencée par la carrière militaire de son père, George Sand a des affinités bonapartistes. À partir du milieu des années 1830, elle affirme des principes socialistes. En 1848, elle s'engage ensuite pour la Deuxième République et milite aux côtés d'un de ses chefs de file, Alexandre Ledru-Rollin.

    Vous ne voyez donc pas que l’Égalité, à laquelle vous avez droit comme le peuple, ne s’établira que par la Liberté ?

    – George Sand aux riches3

    Elle défend notamment ses principes démocratiques dans Le Bulletin de la République et La Cause du peuple.

    La Cause du peuple

    En avril 1848, sous le régime de la jeune Deuxième République, George Sand crée un journal, La Cause du peuple. Seulement trois numéros paraissent. Déçue par la violence des gouvernements républicains, surtout celui de Cavaignac et par peur d'être arrêtée, elle retourne dans l'Indre.

    En juillet 1848, le Britannique William James Linton s'en inspire et lance The Cause of the People, un journal républicain.

    Malgré cet engagement socialiste, voire communiste en 1848, George Sand critique la Commune de Paris de 1871 et approuve la répression d'Adolphe Thiers. Lors de ses dernières années, elle rédige surtout des pièces de théâtre pour gagner sa vie et des œuvres autobiographiques.

    George Sand, figure du féminisme

    George Sand est l'une des figures du féminisme du XIXᵉ siècle. D'abord par sa vie, puis par ses écrits, elle résiste aux préjugés conformistes de la société. Ses prises de position s'alignent avec les principes d'égalité qu'elle défend.

    Légalement séparée de son époux, elle vit de nombreuses histoires d'amour sans se soucier des conventions sociales. Elle fait également scandale en s'habillant selon la mode masculine. Son geste est surtout motivé par des questions pratiques : un homme a plus de liberté de mouvement qu'une femme à l'époque.

    Pour pouvoir porter des habits masculins, George Sand reçoit une autorisation de la préfecture, appelée « permission de travestissement », qui n'est que rarement donnée. Une telle autorisation est nécessaire, car selon une loi de 1800, « toute femme trouvée travestie [...] sera arrêtée ». 4

    George Sand Portrait Boilly StudySmarterImage 3. Portrait de George Sand par Julien-Léopold Boilly

    Dans ses romans, notamment Lélia et Indiana, George Sand bouscule aussi les conventions sociales en exposant les sentiments de ses contemporaines et en présentant des héroïnes libres, vues comme dévergondées. Elle se bat pour l'émancipation de la femme en dénonçant le mariage et la tutelle légale qu'exerce le mari sur son épouse, selon le Code Napoléon (Code civil 1804). Elle réclame également une meilleure éducation pour la moitié de l'humanité.

    Les femmes reçoivent une déplorable éducation ; et c’est là le grand crime des hommes envers elles. 5

    En 1848, elle se prononce contre le droit de vote des femmes que défendent Eugénie Niboyet et Jeanne Deroin. Elle argue que tant que la femme n'aura pas de liberté légale, son vote ne saurait être indépendant et que les mœurs ne sont pour l'instant pas au féminisme politique.

    George Sand - Points clés

    • Aurore Dupin naît le 1ᵉʳ juillet 1804 d'un père aristocrate et d'une mère aux origines modestes.
    • Elle est principalement élevée par sa grand-mère, Marie-Aurore du Saxe.
    • Mariée en 1822 à Casimir Dudevant, elle a deux enfants avec lui avant de se séparer légalement en 1836.
    • Elle publie son premier ouvrage personnel, Indiana, en 1832 et adopte définitivement le pseudonyme de George Sand.
    • Au cours de sa vie, elle écrit 70 romans, multiples pièces de théâtre, textes politiques et nouvelles, 400 articles et plus de 35 000 lettres.
    • Ses œuvres appartiennent au romantisme et traitent surtout de thèmes champêtres, socialistes et féministes.
    • Elle choque la bonne société par son attitude masculine, ses relations amoureuses et ses prises de position.
    • Intégrée au cercle intellectuel de l'époque, elle est reconnue par ses pairs.
    • Elle meurt le 8 juin 1876.

    Références

    1. HUGO, Victor. Éloge funèbre à George Sand, lu par Paul Meurice le 10 juin 1876 à Nohant, lors des obsèques de George Sand. Site Internet Amis de George Sand (consulté le 19 avril 2023)
    2. ATTA, Claude. Du Berry au Limousin : George Sand, Pierre Leroux, Victor Borie, Grégoire Champseix, Pauline Roland et les autres… (1830-1851) Dans George Sand : Terroir et histoire [en ligne]. Rennes : Presses universitaires de Rennes, (2006, consulté le 19 avril 2023)
    3. SAND, George. George Sand aux riches. Imp. Laroche-Jacob (1848)
    4. « épigraphe : ordonnance du 16 brumaire an IX (7 novembre 1800) », Vacarme, 2000/1 (n° 11), p. 95-95. (consulté le 19 avril 2023)
    5. SAND, George. Lettres à Marcie, « Lettre six ». (mai 1837)
    Questions fréquemment posées en George Sand

    Pourquoi George Sand a marqué l'histoire ?

    George Sand a marqué l'histoire parce que c'est une écrivaine libre du XIXᵉ, à une époque où les femmes françaises ont encore peu de droits. Elle s'engage politiquement pour la République et le socialisme et défend l'émancipation de la femme.

    Quelles idées défend George Sand ?

    Les idées que défend George Sand sont les suivantes :

    • émancipation de la femme ;
    • égalité entre riches et pauvres ;
    • principes républicains et démocratiques.

    Quelles sont les principales œuvres de George Sand ?

    Les principales œuvres de George Sand sont les suivantes :

    • Indiana (1832)
    • Lélia (1833)
    • Mauprat (1837)
    • Consuelo (1842–1844)
    • La Mare au diable (1846)
    • François le Champi (1848)
    • La Petite Fadette (1849)

    Quels sont les événements marquants de la vie de George Sand ?

    Les évènements marquants de la vie de George Sand (1804–1876) sont les suivants :

    • 1832, publication d'Indiana et adoption du pseudonyme George Sand
    • 1836, séparation légale avec son mari
    • 1848, engagement pour la IIᵉ République

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Termine la phrase.Le nom de naissance de George Sand est ______. 

    Vrai ou faux ?Le premier roman de George Sand publié en 1832 est Indiana.

    Trouve l'erreur.Quel homme ne fut pas l'amant de George Sand ?

    Suivant
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants George Sand

    • Temps de lecture: 12 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !