|
|
Nazisme

Tu considères Adolf Hitler comme un des pires représentants de l'humanité, n'est-ce pas ? C'est le consensus d'après-guerre, alors que le monde découvre l'horreur des camps d'extermination. Mais dans l'entre-deux-guerres, son discours séduit une partie de la population allemande et il est considéré comme un sauveur par beaucoup. Sa doctrine, le national-socialisme ou nazisme, se caractérise par son nationalisme, son racisme et son antisémitisme, son pangermanisme, son militarisme et l'appel à l'expansionnisme. 

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

Tu considères Adolf Hitler comme un des pires représentants de l'humanité, n'est-ce pas ? C'est le consensus d'après-guerre, alors que le monde découvre l'horreur des camps d'extermination. Mais dans l'entre-deux-guerres, son discours séduit une partie de la population allemande et il est considéré comme un sauveur par beaucoup. Sa doctrine, le national-socialisme ou nazisme, se caractérise par son nationalisme, son racisme et son antisémitisme, son pangermanisme, son militarisme et l'appel à l'expansionnisme.

Le nazisme est développé dans Mein Kampf, rédigé par Adolf Hitler. Il est porté par le parti politique du NSDAP et est aux sources du régime totalitaire du Troisième Reich. Grâce à sa propagande et à un État tout-puissant, Hitler réussit à imposer son idéologie en Allemagne et en Europe à partir des années 1930 et pendant plus de 10 ans.

  • On va d'abord s'intéresser à Adolf Hitler et sa prise de pouvoir grâce au NSDAP et l'idéologie qu'il développe dans Mein Kampf.
  • Tu verras en détail comment il met en place un régime totalitaire et les aspects les plus importants de sa dictature : propagande, expansionnisme et antisémitisme.
  • Enfin, on abordera les groupes de résistance et la dénazification.

Adolf Hitler

Adolf Hitler arrive au pouvoir en Allemagne en 1933. Il reste chancelier et chef de l'État du Troisième Reich jusqu'à son suicide, en 1945.

On le surnomme le Führer, le guide en français.

Nazisme Adolf Hitler Reichstag StudySmarterImage 1. Adolf Hitler au Reichstag, 1939

Avant la Première Guerre mondiale, Adolf Hitler s'essaye à l'art, mais n'y parvient pas.

Il combat lors de la Première Guerre mondiale, où il développe une profonde ferveur nationaliste. En 1919, il rejoint un groupuscule d'extrême droite où il se fait connaître pour ses talents d'orateur et ses thèmes nationalistes, antibolchéviques et antisémites. Il prend la tête du NSDAP en 1921, grâce auquel il va se hisser à la tête de l'Allemagne.

Qu'est-ce que le NSDAP ?

NSDAP est le sigle de Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei ou Parti national-socialiste des travailleurs allemands, fondé en 1920. C'est ainsi un parti d'extrême droite, revanchiste, nationaliste, anticommuniste et antisémite.

Le terme « nazi » dérive de la contraction national-socialiste.

Dans l'Allemagne de l'entre-deux-guerres, les rancœurs de la population contre le traité de Versailles de 1929 sont fortes. Il impose de lourdes réparations à un pays qui peine à se reconstruire et affronte une grave crise économique. Cela entraine une grande instabilité politique, dont profite notamment le NSDAP. La Grande Dépression, dans les années 1930, intensifie ce phénomène.

En 1932, le parti nazi domine au Reichstag (Parlement allemand). Hitler est nommé chancelier en 1933, puis obtient les pleins pouvoirs la même année. Après la mort du président Hindenburg en 1934, il est le seul maître à bord et s'engage à redresser la barre d'une Allemagne en plein naufrage. Le national-socialisme s'impose dans le pays, c'est le début du IIIᵉ Reich.

Nazisme Congrès Nuremberg NSDAP StudySmarterImage 2. Congrès de Nuremberg du NSDAP, septembre 1934

En 1945, environ 8 millions de personnes ont la carte du parti nazi, soit presque 10 % de la population allemande.

Mein Kampf

Mein Kampf, ou Le Combat, est un livre d'Adolf Hitler dans lequel il développe son idéologie et son programme politique. Après l'échec de son coup d'État de 1923 (le Putsch de la Brasserie), Hitler est envoyé en prison pendant neuf mois. Il y commence la rédaction de cet ouvrage, devenu ensuite manuel du NSDAP.

Publié en deux volumes en 1925 et 1927, puis en version condensée en 1930, Mein Kampf se vend à plus de cinq millions de copies et est traduit en 11 langues dès 1939.

L'État est un organisme racial et non une organisation économique.

– Mein Kampf, Adolf Hitler, 19251

La création d'un régime totalitaire

Régime totalitaire : forme de gouvernement dans lequel chaque aspect de la société est contrôlé par l'État

Pour en savoir plus sur ce type de régime, consulte notre résumé de cours sur les totalitarismes !

On retrouve ainsi dans le régime totalitaire de l'Allemagne nazie :

  • un dictateur au pouvoir absolu ;

  • un parti unique ;

  • des lois restrictives et effectives à tous les aspects de la vie des citoyens ;

  • le service militaire obligatoire ;

  • généralisation de la censure et propagande ;

  • des organes de répression dotés d'un pouvoir presque illimité (SA, SS et Gestapo).

Chronologie de la montée du nazisme

DateÉvènement
30 janvier 1933Hitler chancelier.
27 février 1933Incendie du Reichstag.
23 mars 1933Vote des pleins pouvoirs à Hitler.
26 avril 1933Création de la Gestapo.
10 mai 1933Autodafés de 25 000 livres ayant un « esprit non allemand ».
1933 Début des camps de concentration.
14 juillet 1933Le parti nazi devient le parti unique.
Octobre 1933Sortie de l'Allemagne de la Société des Nations.
30 juin 1934La Nuit des Longs Couteaux.
2 août 1934Mort du président Hindenburg. Hitler devient le Führer.
26 février 1935Création de la Luftwaffe, en violation du traité de Versailles.
Mars 1935Rétablissement du service militaire obligatoire.
15 septembre 1935Lois de Nuremberg.
7 mars 1936Remilitarisation de la Rhénanie.
Août 1936Jeux olympiques d'été à Berlin.
25 octobre 1936Alliance entre l'Allemagne et l'Italie.
25 novembre 1936Alliance entre l'Allemagne et le Japon.
Décembre 1936Jeunesses hitlériennes obligatoires pour tous les garçons.
14 mars 1938 Anschluss : annexion de l'Autriche.
9–10 novembre 1938Nuit de Cristal.
23 août 1939Pacte germano-soviétique.
1 septembre 1939Invasion de la Pologne.
3 septembre 1939Déclaration de guerre du Royaume-Uni et de la France à l'Allemagne.

Propagande nazie

L'appareil nazi fonctionne grâce à une propagande permanente et bien huilée, orchestrée par Joseph Goebbels. Ce dernier est ministre de l'Éducation du peuple et de la Propagande du Reich de 1933–1945.

Il organise la censure et met la main sur tous les médias, notamment la radio et les journaux. Il influence également la production culturelle en imposant certains scénarios et acteurs des films produits sous le Troisième Reich. L'objectif est que l'idéologie nazie soit présente partout dans l'espace public et dans les maisons, de manière plus ou moins subtile.

Les Jeux olympiques de 1936 à Berlin sont l'occasion pour le parti nazi de faire la promotion de son idéologie. Il souhaite démontrer la supériorité de la race aryenne sur les autres peuples.

À ce contrôle des médias s'ajoute un culte de la personnalité autour de Hitler et l'embrigadement de la jeunesse, notamment dans les jeunesses hitlériennes.

Expansionnisme nazi

L'idéologie du gouvernement nazi met l'accent sur l'identité raciale. La race soi-disant aryenne est vue comme supérieure et pure. Le Reich a pour mission d'unir tous ses membres sous une seule nation et un seul dirigeant.

La politique étrangère de Hitler, le Lebensraum, se fonde sur cette idée. Lebensraum peut se traduire par « espace vital ». C'est l'idée que l'Allemagne doit s'étendre pour que les Allemands puissent avoir suffisamment d'espace et de ressources pour vivre.

Il justifie ainsi l'Anschluss, soit l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne en 1938, au nom du pangermanisme.

Pangermanisme : doctrine prônant le regroupement des peuples d'origine germanique

À son apogée, les nazis et leurs alliés occupent la majorité de l'Europe.

Le nazisme carte territoire nazi 1943 StudySmarterImage 3. Carte du territoire nazi possédant presque toute l'Europe, 19434

Antisémitisme nazi

L'antisémitisme, soit la discrimination et hostilité à l'encontre des Juifs, est institutionnalisé une fois les nazis au pouvoir. L'Allemagne devient un endroit dangereux pour les personnes ne faisant pas partie de la vision hitlérienne de la Volksgemeinschaft.

Volksgemeinschaft : littéralement communauté du peuple, concept défini par les nazis comme une communauté fondée sur les liens du sang, un destin et une foi politique communs

Ainsi, Hitler défend l'idéologie selon laquelle des races seraient inférieures, comme les Roms, les personnes homosexuelles et celles de religion juive. Ces populations sont progressivement exclues de la société et persécutées.

Les Juifs représentent alors 1 % de la population allemande.

Le parti organise notamment le boycott des magasins tenus par des personnes juives. Les lois de Nuremberg sont ensuite adoptées en 1935.

Les lois de Nuremberg empêchent les Juifs et les autres Allemands de se marier ou d'avoir des enfants. Elles redéfinissent également leur citoyenneté : les Juifs sont définis comme des sujets et non comme des citoyens. Cela les prive des droits dont jouissent les citoyens allemands.

Les Juifs qui ont les moyens parviennent à fuir l'Allemagne. Environ 300 000 personnes juives quittent le pays.

Dès 1938, les rafles et les internements dans des camps de concentration se multiplient. L'État nazi met en place à partir de janvier 1942 la « Solution finale de la question juive ». L'objectif est le génocide du peuple juif, aussi appelé Holocauste ou Shoah. Les chambres à gaz se développent dans les camps qui deviennent des camps d'extermination. On estime à 3 millions le nombre de morts dans ces camps, la majorité juive. Au total, six millions de Juifs meurent sous les coups du nazisme.

Seule une minorité d'entre eux [Allemands] sont devenus des nazis à part entière, mais la plupart ont accepté les principes de base du régime, notamment l'isolement des Juifs allemands. Si la plupart des Allemands avaient eu au moins une vague idée de l'Holocauste, il est presque certain qu'ils n'auraient pas approuvé le meurtre de masse. Pour autant, cela ne veut pas dire qu'ils n'ont pas été complices de la persécution de leurs voisins en chemin vers la « solution finale ».2

– Peter Fritzsche, historien

Résistance intérieure au nazisme

Dans l'Allemagne nazie, la résistance intérieure tente de renverser le régime de Hitler. Les principaux groupes d'opposition au nazisme sont les suivants :

  • La Rose blanche : groupe de résistance étudiant non violent apparu en 1942 à Munich. Il est fondé par Hans et Sophie Scholl et Alexander Schmorell. Le groupe finit par être trahi et ses dirigeants exécutés en 1943.

  • L'Orchestre rouge : ensemble de réseaux résistants communistes et socialistes. Espions et saboteurs, ils fournissent de précieux renseignements à l'Union soviétique.

  • Le Cercle de Kreisau : groupe de résistance non violent d'intellectuels et d'officiers militaires allemands. Ils sont dirigés par Helmuth James von Moltke et Peter Yorck von Wartenburg. Après l'échec de l'opération Walkyrie, ses membres sont arrêtés et exécutés.

Opération Walkyrie : complot de résistants allemands visant à assassiner Adolf Hitler pour négocier avec les Alliés et mettre fin à la guerre. Dirigé par Claus von Stauffenberg, le groupe majoritairement composé d'officiers militaires tente de mettre son plan à exécution le 20 juillet 1944, mais échoue.

Nazisme Rose blanche StudySmarterImage 4. Reproduction en pierre de tracts de la Rose blanche, mémorial à Munich3

Dénazification

Dénazification : processus d'éradication de l'idéologie nazie en Allemagne

Après leur victoire, les forces alliées créent un tribunal international pour juger les nazis, le procès de Nuremberg. Si nombre de nazis de haut rang, dont Hitler, sont morts ou se sont enfuis, les généraux nazis restants sont jugés pour les crimes du régime. Beaucoup d'entre eux sont condamnés à mort.

Les Alliés adoptent la politique de dénazification dans l'Allemagne d'après-guerre. Les victimes de l'Holocauste sont commémorées dans des musées et des monuments dans le monde entier.

Le nazisme - Points clés

  • Adolf Hitler dirige l'Allemagne entre 1933–1945.
  • Dans son livre Mein Kampf, il développe son idéologie nazie, ensuite appliquée par le parti NSDAP.
  • Dès son arrivée au pouvoir, il met en place un régime totalitaire, dans lequel il est le chef absolu et la censure et la répression vont bon train.
  • La propagande nazie est orchestrée par Joseph Goebbels.
  • L'objectif du Troisième Reich est d'étendre l'espace vital (Lebensraum) de la soi-disant race aryenne.
  • Le parti nazi est profondément antisémite et organise le génocide des Juifs.
  • Parmi les groupes de résistance au nazisme, on a la Rose blanche, l'Orchestre rouge et le Cercle de Kreisau.
  • Les vainqueurs alliés procèdent à la dénazification du pays après la Seconde Guerre mondiale.

Références

  1. HITLER Adolf, Mein Kampf. Eher-Verlag. 1925. Version française : Mon combat. Nouvelles Éditions latines. 1934.
  2. FRITZSCHE, Peter, Interview par CHAMBERLAIN, Craig, Illinois News (26 août 2014)
  3. Image 4. (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Geschwister-Scholl-Platz_-_Wei%C3%9Fe-Rose-Mahnmal_-_Einzelaufnahme_04.jpg) Par Michael F. Schönitzer (https://commons.wikimedia.org/wiki/User:MichaelSchoenitzer) Autorisé par CC BY 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/deed.fr)
  4. Image 3. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Nazi_Occupied_Europe_September_1943_Map.png Par Female bodybuilder enthusiast (https://commons.wikimedia.org/w/index.php?title=User:Female_bodybuilder_enthusiast&action=edit&redlink=1 Autorisé par CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr))

Questions fréquemment posées en Nazisme

Les évènements qui agitent l'Allemagne en 1932 sont :

  • Paul von Hindenburg, grand militaire, est élu président.
  • Le parti nazi et le parti communiste obtiennent des sièges au Reichstag.
  • Hermann Göring, haut placé nazi, devient président du Reichstag.

La situation de l'Allemagne en 1920 est catastrophique :

  • Elle subit de plein fouet les conditions du traité de Versailles.
  • Entre 1921 et 1924, elle est touchée par une forte inflation.
  • Elle est frappée en 1929 par la Grande Dépression.

Avant, l'Allemagne s'appelait :

  • Empire allemand (1871–1918) ;
  • République de Weimar (1918–1933) ;
  • Troisième Reich (1933–1945).

En 1945, l'Allemagne est battue par les forces de l'URSS, du Royaume-Uni, des États-Unis et leurs alliés.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

Trouve l'erreurQuel critère n'est pas celui d'un État totalitaire ?

Que se passe-t-il le 23 mars 1933 ?

Quel mot allemand signifie « espace vital » ?

Suivant

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !