Se connecter Inscription gratuite
L'appli tout-en-un pour réviser
4.8 • +11k évaluations
Plus de 3 millions de téléchargements
Télécharger
|
|

Fidel Castro

L'histoire se souviendra-t-elle de Fidel Castro comme du dirigeant qui met fin à l'hégémonie des États-Unis sur Cuba en créant une société plus égalitaire et en donnant aux Cubains l'accès à une éducation et à des soins de santé gratuits ? Ou restera-t-il dans les livres d'histoire comme le dirigeant autoritaire qui réprime ses citoyens et fait de Cuba un pays sous-développé isolé du reste du monde ?

Fidel Castro est un homme politique cubain et un révolutionnaire inspiré du marxisme-léninisme qui gouverne la République de Cuba de 1976–2008. Entre son opposition aux États-Unis, la crise des missiles de Cuba durant la guerre froide et de nombreuses tentatives d'assassinat comme celle du débarquement de la baie des Cochons, Fidel Castro est mort en héros cubain. En effet, avec l'aide de Che Guevara, il renverse le régime autoritaire de Batista durant la révolution cubaine et incarne depuis un symbole ambivalent de la liberté.

  • Tout d'abord, nous allons voir qui est Fidel Castro et son ascension au pouvoir.
  • Ensuite, on abordera la position de Cuba durant la guerre froide.
  • Enfin, on décryptera ses idéologies communistes et ce qu'il met en place pour son pays en tant que président.

Fidel Castro, l'anti-Batista

Fidel Castro Portrait Fidel Castro StudySmarterImage 1. Portait de Fidel Castro

Fidel Castro est né en 1926 d'immigrants espagnols à Cuba, où il grandit. Il étudie le droit et participe à de nombreuses protestations et soulèvements violents. Après obtention de son diplôme, Castro devient membre du Parti du peuple cubain et est élu à la Chambre des représentants en 1952.

La même année, le général Fulgencio Batista prend le pouvoir par un coup d'État militaire et devient le dirigeant unique du pays, annulant les élections. Il s'allie aux États-Unis et rompt les relations avec l'Union soviétique. Castro tente de renverser le gouvernement par des moyens légaux, mais toutes ses tentatives échouent.

Fidel Castro et Che Guevara

Pour s'opposer au régime de Batista, Castro arme et entraine une force opérationnelle de 160 personnes pour renverser le gouvernement, espérant obtenir le soutien populaire. Il lance une attaque en 1953, où la plupart de ses hommes meurent. Il est arrêté et finalement libéré après avoir bénéficié d'une amnistie politique en 1955. Il se rend au Mexique où il poursuit sa campagne contre le gouvernement et organise son retour.

Au Mexique, il fait la connaissance de Che Guevara, un révolutionnaire marxiste doué pour la stratégie et expérimenté en guérilla. Ce dernier sympathise avec sa cause et ses tentatives pour déclencher une révolution. Avec Guevara à ses côtés, Fidel organise une opération à Cuba.

Révolution cubaine

Fidel Castro Fidel Castro et Che Guevara StudySmarterImage 2. Che Guevara et Fidel Castro

Avec 82 hommes, Castro et Guevara embarquent pour Cuba, mais la plupart sont tués dès leur arrivée. Seuls Fidel Castro, son frère Raúl, Guevara et 20 autres survivent et se retirent dans la chaine montagneuse de la Sierra Maestra pour organiser et mener la guérilla. En raison du manque de popularité du gouvernement corrompu et violent de Batista, Castro obtient le soutien du peuple cubain et les forces gouvernementales se rallient à lui. Pour promouvoir sa cause, Castro utilise les médias internationaux pour présenter sa rébellion comme celle de Cubains luttant pour leur liberté.

En raison de la pression internationale, les États-Unis cessent de fournir des armes à Batista. Peu après, il fuit Cuba et laisse ses forces protéger la capitale. En 1959, Guevara et ses troupes prennent la ville face à une armée désorganisée. Quelques jours plus tard, Castro les rejoint.

Premier ministre et président

En 1959, Castro prend ses fonctions de Premier ministre de Cuba, promettant de restaurer la Constitution des années 1940 et les libertés civiles et de mettre en œuvre des réformes modérées. L'une de ses premières mesures est la réforme agraire de 1959, qui rend la propriété foncière illégale pour les étrangers et opère une importante redistribution des richesses et des terres pour les paysans.

Pour élever le niveau de vie de Cuba, Castro soutient de nombreux projets sociaux, mais parfois au détriment du développement économique. Il nationalise les industries et les commerces privés, majoritairement américains, et conclut un accord commercial avec l'Union soviétique en 1960. Ainsi, une rupture diplomatique s'opère avec les États-Unis et Castro explicite sa quête de l'indépendance cubaine.

Nombreuses sont les tentatives américaines pour renverser le régime de Castro comme le débarquement de la baie des Cochons et d'autres opérations organisées par la CIA, le département de la défense et le département d'État. Le documentaire britannique de 2006, 638 ways to kill Castro, affirme qu'il survit à plus de 600 tentatives.2

Régime autoritaire

Après de nombreuses années au pouvoir, Castro crée un régime à parti unique, mais il ne parvient pas à obtenir une croissance économique significative en raison de sa dépendance grandissante à l'Union soviétique.

Son gouvernement encourage les révolutions socialistes en Amérique latine et envoie des troupes pour aider les conflits en Afrique, cherchant à étendre le socialisme et à se faire une place dans les pays en développement. De plus, il promet d'aider les pays d'Amérique latine alignés sur son parti, chose qu'il fait avec l'Argentine pendant la guerre des Malouines ou en concluant un accord commercial avec le Venezuela.

À Cuba, sa dictature devient plus brutale à l'égard des opposants politiques et la version actualisée de la Constitution de 1940 lui donne un contrôle total sur tous les éléments politiques, économiques et sociaux. Le gouvernement forme également le Conseil d'État où Castro endosse les fonctions de président et de Premier ministre.

En 2006, il se retire partiellement du pouvoir en raison d'une santé en berne et décline un nouveau mandat présidentiel en 2008. Il laisse alors son frère Raúl Castro prendre officiellement les rênes de Cuba.

Fidel Castro Caricature Castro discours aux foules StudySmarterImage 3. Caricature par Ed Valtman d'un Castro hirsute dans ses habits militaires qui exhorte les foules

Fidel Castro : mort pour son pays

De 2008–2016, Castro se retire de la vie publique et se contente d'écrire ses mémoires et de publier quelques lettres et essais, dont l'un est adressé à Barack Obama. Aux portes de la mort, il rappelle à l'Assemblée cubaine ses objectifs et lui demande de poursuivre la révolution. Fidel Castro décède le 25 novembre 2016.

Cuba durant la guerre froide

L'île communiste de Cuba est un point stratégique de la guerre froide et le point d'orgue de la tension entre les deux superpuissances en raison de sa proximité avec les États-Unis.

Débarquement de la baie des Cochons

Le débarquement de la baie des Cochons est une tentative de renversement du régime de Castro organisée par le gouvernement d'Eisenhower. Ce plan est lancé le 17 avril 1961 par le gouvernement de Kennedy, qui doute de son efficacité. Il consiste à neutraliser l'aviation cubaine et à envahir l'île par la baie des Cochons avec 1 400 exilés cubains armés et entrainés par la CIA. Ces derniers promettent de maintenir la confidentialité de la participation des États-Unis pour éviter les représailles. Cependant, la mission est un échec, car les responsables cubains sont informés du plan via des transmissions radio mal protégées. De plus, des récifs coralliens font couler certains navires des exilés qui se noient en pleine mer.

Outre l'exacerbation des tensions entre les États-Unis et Cuba, ceci accentue également la dissension profonde entre la présidence et les services secrets.

Crise des missiles de Cuba

Cet évènement est considéré comme le point d'orgue de la guerre froide. Les Américains découvrent que les Russes ont fait entrer en douce près de 50 000 soldats et une trentaine de missiles nucléaires. C'est un moyen pour Khrouchtchev de protéger Castro contre une nouvelle tentative d'invasion des Américains, en plus d'obtenir une base stratégique. Le 22 octobre 1962, Kennedy annonce à ses citoyens la découverte de rampes de lancement soviétiques et la mise en place d'un blocus maritime tout autour de l'île. Il exige le retrait des missiles sous peine de représailles et fait préparer 40 000 Marines et 600 avions pour riposter en cas de refus. La tension est à son comble. Le 28 octobre, Khrouchtchev accepte la requête, mais impose le démantèlement des missiles américains en Turquie.

Afin de désamorcer des situations conflictuelles de cet acabit, une ligne téléphonique directe est mise en place entre le Kremlin et la Maison-Blanche : c'est le téléphone rouge.

Fidel Castro Portée missiles soviétiques à Cuba StudySmarterImage 4. Estimation de la CIA de la portée des missiles soviétiques installés à Cuba

Les États-Unis ont installé des missiles nucléaires en Turquie et en Italie qui peuvent atteindre la Russie, ce qui motive en partie Khrouchtchev à en faire de même sur Cuba.

Fidel Castro et le communisme

Le communisme est une part importante de l'idéologie de Castro et cela se reflète dans ses politiques en tant que Premier ministre et président de Cuba. Le tableau suivant présente certaines de ces politiques.

Les politiques communistes de Fidel Castro

Social

  • L'éducation comme priorité absolue.

  • Augmentation des salaires des fonctionnaires et diminution des salaires des juges et des figures politiques.

  • Création des Milices nationales et d'autres organisations pour défendre la révolution et espionner les organisations dissidentes.

Économie

  • Nationalisation des raffineries de gaz à l'étranger et des moyens de production nationaux.

  • Fermeture de tous les magasins et entreprises privés.

  • Dépendance majeure à l'égard de l'Union soviétique.

  • Mise à disposition de moyens pour développer la biotechnologie et le tourisme, deux secteurs phares du pays.

Programme politique

  • Établissement d'un État à parti unique.

  • Contrôle des syndicats, suppression des droits civils et absence de liberté d'expression.

  • Création d'un ministère de l'Environnement.

Affaires étrangères

  • Politique de l'anti-impérialisme.

  • Suppression ou limitation du droit des Cubains à quitter le pays.

  • Aide aux États alignés sur le modèle communiste.

  • Relation étroite et privilégiée avec l'Union soviétique.

  • Instigation et soutien des révolutions communistes en Amérique latine et en Afrique.

Sur le plan idéologique, Castro s'identifie comme un marxiste-léniniste et un nationaliste cubain. Il veut faire passer Cuba d'un État capitaliste dirigé par l'impérialisme étranger à une société socialiste et, à terme, communiste. Malgré cela, il se distingue des radicaux de gauche traditionnels par son attachement à la révolution de type guérilla plutôt qu'au soulèvement des ouvriers décrit par Marx.

Alors que Marx préconise une transition progressive à partir de n'importe quel régime pour établir un État socialiste et atteindre ensuite le communisme, Fidel opte pour une voie plus radicale. Toutefois, cette nation nécessite qu'il contrôle toutes les affaires de l'État et il fait taire toute opposition. Il veut supprimer les classes sociales créées par le régime de Batista et souhaite instaurer une propriété commune des industries cubaines et allouer des produits de première nécessité à chaque citoyen.

Selon Fidel, les nations impérialistes ne font qu'affaiblir les pays en développement. Il souhaite que Cuba et d'autres pays émergents obtiennent une indépendance totale vis-à-vis des grandes puissances. Pour ce faire, il préconise la conscription, la nationalisation des industries locales et la garantie d'un emploi pour tous les citoyens.

En raison de la place historique des puissances étrangères dans la gestion de Cuba, il est difficile pour la nation de construire son identité nationale. Comme aucune caractéristique spécifique ne définit un Cubain en dehors du fait d'être né sur l'île, Fidel joue sur cette corde sensible pour rallier les Cubains à sa cause et son gouvernement et justifier toutes ses actions pour le bien du pays.

Fidel Castro - Points clés

  • Fidel Castro est un homme politique et un révolutionnaire cubain qui gouverne la République de Cuba de 1959–2008.
  • Avec Che Guevara, Castro renverse le régime autoritaire de Batista en 1959.
  • Castro devient Premier ministre, puis président de Cuba avant de quitter officiellement son poste de dirigeant en 2008 et de mourir en 2016.
  • Castro est un marxiste-léniniste, un nationaliste cubain et un anti-impérialiste qui soutient l'autodétermination dans d'autres pays comme l'Amérique du Sud et en Afrique.
  • Malgré des politiques officiellement socialistes visant à améliorer la vie des citoyens, les difficultés économiques et les méthodes autoritaires envers toute opposition décrédibilisent les efforts de Castro aux yeux des grandes puissances démocratiques.

Références

  1. Portrait de Fidel Castro (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Cuba%27s_President_Fidel_Castro,_famous_Photograph.jpg) par Historianimus (https://commons.wikimedia.org/w/index.php?title=User:Historianimus&action=edit&redlink=1) Autorisé par CC-BY-SA-4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr)
  2. CANNELL, Dollan, 638 ways to kill Castro, Channel 4, (2006)

Questions fréquemment posées en Fidel Castro

Supposément, Fidel Castro portait deux Rolex à des horaires différents. L'une indiquait l'heure de Cuba et l'autre celle de Moscou. Ainsi, il pouvait lire l'heure dans trois parties du monde.

Le chef de Cuba que Castro a renversé en 1959 est Fulgencio Batista.

Fidel Castro et Che Guevara sont deux acteurs emblématiques de la révolution cubaine qui remplace le régime autoritaire de Batista par un régime socialiste à tendance communiste.

Miguel Diaz-Canel gouverne actuellement Cuba. Il a remplacé Raúl Castro qui avait lui-même remplacé en 2008 son frère Fidel, resté 49 ans à la tête de Cuba.

Évaluation finale de Fidel Castro

Question

Comment s'appelle celui qui est renversé par Che Guevara et Fidel Castro ?

Montrer la réponse

Réponse

Fulgencio Batista

Montrer la question

Question

En quelle année a lieu la révolution cubaine ?

Montrer la réponse

Réponse

1959

Montrer la question

Question

L'orientation politique de Castro est à tendance :

Montrer la réponse

Réponse

Marxiste

Montrer la question

Question

En quel année Batista fait-il son coup d'État pour devenir unique dirigeant du pays ?

Montrer la réponse

Réponse

1952

Montrer la question

Question

En quelle année Castro lance-t-il une première attaque pour renverser Batista ?

Montrer la réponse

Réponse

1953

Montrer la question

Question

Comment s'appelle la première réforme radicale majeure de Castro en 1959 ?

Montrer la réponse

Réponse

Réforme agraire

Montrer la question

Question

Castro encourage l'opposition politique et la mise en place de plusieurs partis.

Montrer la réponse

Réponse

Vrai.

Montrer la question

Question

Le gouvernement de Castro soutient les révolutions anti-impérialistes.

Montrer la réponse

Réponse

Vrai.

Montrer la question

Question

Qui succède à Fidel Castro à la présidence de Cuba en 2008?

Montrer la réponse

Réponse

Raúl Castro

Montrer la question

Question

Comment s'appelle l'opération américaine désastreuse visant à renverser Castro ?

Montrer la réponse

Réponse

Débarquement de la baie des Cochons

Montrer la question

Question

Quel évènement est considéré comme le point d'orgue des tensions de la guerre froide ?

Montrer la réponse

Réponse

Crise des missiles de Cuba

Montrer la question

60%

des utilisateurs ne réussissent pas le test de Fidel Castro ! Réussirez-vous le test ?

lancer le quiz

Complète tes cours avec des thèmes et sous-thèmes disponibles pour chaque matière!

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !