|
|
Richard Nixon

Connais-tu l'expression « être pris en flagrant délit » ? C'est lorsque l'on surprend une personne en train d'essayer de cacher quelque chose. Richard Nixon, le 37ᵉ président des États-Unis entre 1969–1974, s'est fait prendre en flagrant délit de mise sur écoute de ses adversaires politiques. Il a tout nié en bloc avant de démissionner pour ne pas être destitué. C'est une situation inédite appelée le « scandale du Watergate » et Nixon, en plus de détruire sa carrière, ternit son nom à tout jamais.

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Richard Nixon

Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

Connais-tu l'expression « être pris en flagrant délit » ? C'est lorsque l'on surprend une personne en train d'essayer de cacher quelque chose. Richard Nixon, le 37ᵉ président des États-Unis entre 1969–1974, s'est fait prendre en flagrant délit de mise sur écoute de ses adversaires politiques. Il a tout nié en bloc avant de démissionner pour ne pas être destitué. C'est une situation inédite appelée le « scandale du Watergate » et Nixon, en plus de détruire sa carrière, ternit son nom à tout jamais.

Avant d'être un président américain, Nixon est un politicien républicain et a une longue carrière. Durant son mandat, il participe à la dernière phase de la guerre froide (la détente) avec notamment la signature du traité ABM (SALT 1) avec Leonid Brejnev. Il essaye aussi de mettre fin à l'engagement américain dans la guerre du Vietnam. Outre le premier choc pétrolier de 1973 et son programme de déségrégation des écoles dans le Sud du pays, Nixon est aussi témoin d'une grande avancée pour l'Homme avec la mission spatiale Apollo 11 sur la Lune.

  • D'abord, on va présenter le président américain et sa carrière politique.
  • Ensuite, on abordera l'ambivalence des politiques de son gouvernement jusqu'à sa discussion avec les astronautes de la mission Apollo 11.
  • Après, on décryptera sa politique étrangère avec la guerre du Vietnam et la détente avec les Soviétiques.
  • Enfin, on détaillera ce qu'est le tristement célèbre scandale du Watergate qui met fin à la carrière de Nixon.

Biographie et carrière politique de Richard Nixon

Né en 1913 en Californie de parents quakers, Frank et Hannah Nixon, Richard Milhous Nixon va laisser une empreinte certaine dans l'histoire des États-Unis. Sa foi quaker le pousse à s'identifier aux valeurs politiques conservatrices.

Quaker : membre d'une Église protestante, la Société des Amis, fondée dans les années 1650 en Angleterre

Nixon est issu d'un milieu très pauvre et modeste et excelle dans ses études. Il étudie le droit à l'université Duke, où il sort major de sa promotion en 1937.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Nixon participe activement à l'effort de guerre du gouvernement. Il joue un rôle essentiel dans la supervision des approvisionnements et s'engage ensuite dans la Marine américaine en 1942.

Richard Nixon Portait Richard Nixon Président américain StudySmarterImage 1. Portrait officiel de Richard Nixon, 37ᵉ président des États-Unis

Après la fin du conflit mondial, Richard Nixon entame sa carrière politique. Voyons les fonctions qu'il occupe avant de devenir président.

RôleDescription

Député

En 1946, Nixon est élu à la Chambre des représentants, chambre basse des États-Unis, pour représenter sa circonscription en Californie. C'est une victoire importante puisqu'il parvient à battre le représentant démocrate de sa circonscription, élu depuis 10 ans.

Il occupe ce poste de 1947–1950.

Membre de la HUAC

Pendant son mandat à la Chambre des représentants, Nixon est très actif dans la commission HUAC dont l'objectif est de dénicher d'éventuels communistes dans les rangs d'organisations américaines. C'est un facteur essentiel dans son ascension vers la notoriété nationale.

Il joue un rôle de premier plan dans l'enquête sur le fonctionnaire Alger Hiss. Les interrogatoires musclés de Nixon conduisent de nombreux Américains à admirer sa ferme position anticommuniste.

Sénateur

En 1950, Nixon est élu au Sénat, chambre haute des États-Unis, où il siège jusqu'en 1953.

Vice-président

Le général Dwight Eisenhower choisit Nixon comme colistier lors des élections de 1952. Les deux candidats l'emportent et Nixon devient vice-président, poste qu'il occupe jusqu'en 1961.

Il est très actif dans cette fonction, en particulier entre 1955–1957, après l'attaque cérébrale d'Eisenhower.

  • Nixon joue un rôle clé dans le Civil Rights Act de 1957. Cela permet la création de la division des droits civiques au sein du département de la Justice et renforce la protection du droit de vote des Afro-Américains.

  • Le 24 juillet 1959, Nixon rencontre le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev à Moscou. Les deux hommes s'engagent dans un débat télévisé intense sur les mérites et les inconvénients du communisme et du capitalisme, retransmis en Union soviétique et aux États-Unis. Nixon se bat farouchement pour le capitalisme, ce qui lui vaut d'être considéré comme un candidat présidentiel tout à fait viable.

Nixon fait campagne pour la première fois en 1960, sans succès, mais il revient à la charge huit ans plus tard et se faire élire président. Après avoir remporté les élections de 1968, Nixon devient président le 20 janvier 1969. En 1972, il remporte un second mandat à l'arraché, mais ne le termine pas, car il démissionne le 8 août 1974 alors qu'il est menacé de destitution suite au scandale du Watergate.

Nixon : un président américain ambivalent

Nixon est un président américain pour le moins ambivalent. Malgré un bord républicain conservateur, sa présidence penche du côté progressiste avec les mouvements civiques, le retrait des troupes américaines dans la guerre au Vietnam ou les compromis avec les Soviétiques. En plus de politiques anti-discrimination pour les femmes ou la création d'une Agence de protection de l'environnement (EPA), son mandat n'est pas de tout repos.

Déségrégation d'un pays divisé dans les années 1960

Les années 1960 sont marquées par les mouvements des droits civiques et des luttes antiségrégationnistes par la population afro-américaine.

Outre l'obtention inédite de droits fondamentaux pour les minorités afro-américaines en 1964 et 1965, un climat de violence règne entre les Noirs et les Blancs américains. Deux leaders du mouvement de défense des droits des Afro-Américains sont assassinés : Malcolm X en 1965 et Martin Luther King en 1968.

L'agitation sociale de la guerre, les émeutes raciales et ces assassinats ont une incidence directe sur l'élection de 1968. Cela permet à Nixon de la remporter de justesse avec 43,4 % des votes contre 42,7 % pour Hubert Humphrey, qui est du même bord politique que le président sortant.

Voici certaines de ses politiques pour les droits civiques :

  • Attribution à des Afro-Américains d'un certain pourcentage d'emplois dans les projets de construction financés par le gouvernement fédéral.

  • Augmentation du financement des agences de défense des droits civiques, en particulier la Commission pour l'égalité des chances en matière d'emploi (EEOC).

  • Mise en place de comités biraciaux pour mettre en œuvre la déségrégation des écoles. Cela se traduit par une baisse de 18 % du nombre d'enfants afro-américains fréquentant des écoles réservées aux Noirs en 1970.

Mission Apollo 11

En 1969, la mission Apollo 11 s'apprête à faire rêver le monde entier.

Richard Nixon Buzz Aldrin Neil Armstrong Lune StudySmarterImage 2. Photographie originale de l'astronaute Buzz Aldrin, prise par Neil Armstrong, 1969

Le 20 juillet 1969, en pleine période de course à l'espace, les astronautes de la mission Apollo 11 sont les premiers hommes à poser pied sur la Lune. Parmi eux, nous avons :

  • Commandant Neil Armstrong ;

  • Buzz Aldrin ;

  • Michael Collins.

Le président Nixon discute directement avec eux depuis la Maison Blanche et affirme que cette conversation est peut-être le coup de fil le plus historique encore jamais fait. Il les accueille en personne à bord du USS Hornet en plein Pacifique dans leur capsule de quarantaine quelques jours plus tard le 24 juillet.

Richard Nixon Astronautes Armstrong Aldrin Collins avec Nixon StudySmarterImage 3. Nixon accueille les astronautes à bord du USS Hornet, 1969

Premier choc pétrolier de 1973

S'il y a bien une chose qui peut créer un mécontentement social généralisé dans un pays, c'est l'augmentation du prix du pétrole. Nixon en fait les frais avec le premier choc pétrolier de 1973.

Suite à une diminution du stock d'or de la Réserve fédérale américaine, Nixon change la donne du système monétaire international et annonce le 15 août 1971 la fin de la convertibilité du dollar en or.1 Ceci marque officiellement la fin du système de Bretton Woods.

Face à une demande accrue en pétrole, l'OPEP (Organisation des pays producteurs de pétrole) décide d'augmenter les prix du pétrole brut à cause de la dévaluation du dollar en 1973. Outre un contexte géopolitique avec la guerre du Kippour entre la Syrie, l'Égypte et Israël, les pays arabes utilisent leur énergie pour affirmer leur autonomie face aux États-Unis.

La population américaine subit de plein fouet ce premier des deux chocs pétroliers des années 1970 et reporte sa colère sur Nixon.

La politique étrangère sous Nixon

La présidence de Nixon coïncide avec une période tendue de la guerre froide, principalement autour de l'implication des États-Unis dans la guerre du Vietnam, qui s'est intensifiée sous Johnson. Nixon se fixe pour objectif d'y mettre fin et d'améliorer les relations avec la Chine et l'Union soviétique. Voici sa politique étrangère.

Nixon et la guerre du Vietnam

Depuis 1965, les États-Unis sont directement impliqués dans la guerre du Vietnam. Lorsque Nixon devient président, des centaines de soldats américains meurent chaque semaine au Vietnam, le nombre de civils tués par les soldats américains augmente et la guerre coûte aux États-Unis environ 70 millions de dollars par jour.

Le plan de Nixon comporte trois éléments essentiels :

  • « vietnamisation », un programme conçu pour préparer les Sud-Vietnamiens à combattre eux-mêmes les forces communistes sans l'armée américaine.

  • retrait conséquent, voire total des forces américaines de la région.

  • intensification des frappes aériennes sur le Cambodge et le Laos pour forcer les communistes à négocier.

Relations avec la Chine et l'Union soviétique

Les relations de Nixon avec la Chine et l'Union soviétique sont fructueuses. Les relations avec les deux pays communistes se sont détériorées dans les années 1950. Nixon souhaite faire pencher la balance de la guerre froide en faveur de l'Occident en établissant des relations avec la Chine.

En 1970, le gouvernement Nixon réduit les barrières commerciales et protectionnistes à l'encontre de la Chine et, en 1971, la Chine invite l'équipe américaine de tennis de table à un tournoi. Cette initiative sert de rameau d'olivier entre les deux nations rivales et conduit Nixon et son épouse Pat à se rendre en Chine en février 1972.

Lors de ce voyage, Nixon s'entretient avec le dirigeant communiste chinois de l'époque, Mao Zedong. Ces entretiens permettent de rétablir les relations entre les deux pays.

Richard Nixon Poignée de main symbolique Nixon Mao Zedong StudySmarterImage 4. Poignée de main entre Richard Nixon et Mao Zedong, 1972

Détente et Traité ABM (Salt 1)

Quelques mois plus tard, la détente (dernière phase de la guerre froide) se concrétise. Nixon se rend à Moscou pour rencontrer Leonid Brejnev, le dirigeant de l'Union soviétique. Cette rencontre débouche sur un pacte mutuel de contrôle et de limitation des armes nucléaires, le traité de limitation des armes stratégiques (SALT 1) ou traité ABM.

Ces deux avancées en matière de politique étrangère contribuent ainsi à la fin de la guerre froide.

Le scandale du Watergate

Le célèbre scandale du Watergate entraîne la chute de Nixon, mais de quoi s'agit-il exactement ?

Lors de sa réélection en 1972, Nixon bat le candidat démocrate George McGovern. Cette victoire électorale est la plus large de l'histoire américaine avec 520 collèges électoraux contre 18 pour McGovern.

Collège électoral : groupe d'électeurs représentant les États des États-Unis, qui votent pour le président et le vice-président en fonction des votes des citoyens dans chaque État.

Quelques mois après sa victoire, Nixon est impliqué dans un scandale qui détruit sa réputation d'homme droit dans ses bottes. Le 17 juin 1972, une tentative d'effraction a lieu dans les bureaux du Comité national démocrate à Watergate, Washington DC. Cinq hommes sont arrêtés alors qu'ils tentent de mettre les bureaux sur écoute.

Comité national démocrate : organe directeur du Parti démocrate des États-Unis


Après une enquête approfondie, l'effraction est attribuée au comité qui a aidé Nixon à se faire réélire. Les membres de son administration dont l'implication est prouvée démissionnent ou sont condamnés.

Nixon nie toute implication personnelle. Finalement, un tribunal exige qu'il remette les enregistrements des conversations entre lui et ses conseillers présidentiels. Ces enregistrements révèlent que Nixon tente intentionnellement d'étouffer le scandale et de détourner l'enquête. Les citoyens sont choqués et se sentent trahis.

Nixon est inculpé de 3 chefs d'accusation :

  1. Participation personnelle et intermédiaire de ses proches collaborateurs à un stratagème visant à retarder, ralentir et entraver l'enquête sur l'effraction du Watergate.

  2. Utilisation illégale de l'Internal Revenue Service (IRS) pour enquêter sur des ennemis politiques et utilisation illégale du FBI pour effectuer des surveillances.

  3. Refus d'obtempérer à une convocation des enquêteurs, y compris de la commission sénatoriale du Watergate.

Plutôt que de faire face à une destitution assurée, Nixon démissionne le 8 août 1974. Il est plus tard gracié par son successeur Gerald Ford.

Richard Nixon Destitution Nixon Manifestation StudySmarterImage 5. Protestant avec le slogan « Impeach Nixon » (Destituons Nixon), 1974

Richard Nixon - Points clés

  • Richard Nixon devient le 37ᵉ président des États-Unis (1969–1974) après avoir occupé plusieurs fonctions politiques.
  • En tant que vice-président, Nixon s'engage dans un débat profond et passionné avec Nikita Khrouchtchev sur les mérites et les inconvénients du communisme et du capitalisme.
  • La présidence de Nixon est ambivalente puisqu'il passe souvent d'une politique libérale à une politique conservatrice pour arranger sa popularité présidentielle.
  • Nixon apporte plusieurs changements politiques progressistes en matière d'environnement, de protection sociale et de droits civiques.
  • Il supervise la fin de l'implication américaine dans la guerre du Vietnam.
  • Il établit aussi des relations avec la Chine et l'Union soviétique en signant le traité SALT I avec l'Union soviétique et en ouvrant ses barrières protectionnistes à la Chine.
  • Le scandale du Watergate de 1972 le force à démissionner en 1974, faisant ainsi de lui le premier président à abandonner ses fonctions.
  • Il décède le 22 avril 1994 d'une attaque cérébrale.

Références

  1. « Les chocs pétroliers de 1973 et 1979 », Site Internet Lumni (publié le 15/10/2012, consulté le 18/04/2023)

Questions fréquemment posées en Richard Nixon

Richard Nixon abandonne le pouvoir le 8 août 1974 pour ne pas être destitué après le scandale du Watergate.

Celui qui succède au président Richard Nixon après sa démission en 1974 est son vice-président, Gerald Ford, qui le graciera après son départ du pouvoir. Ford devient ainsi le premier président à accéder à cette fonction sans avoir été élu.

Richard Nixon est enterré à Yorba Linda en Californie (sa ville natale) aux côtés de son épouse Pat. Il décède d'un accident vasculaire cérébral le 22 avril 1994.

En 1968, le 36ᵉ président des États-Unis est Lyndon B. Johnson à la suite de l'assassinat du président John F. Kennedy. Son mandat débute le 22 novembre 1963 et se termine le 20 janvier 1969, à l'élection de Richard Nixon.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

En quelles années les minorités Afro-Américaines obtiennent-elles des droits fondamentaux ?

Termine la phrase.Avant de devenir vice-président en 1952 de Dwight Eisenhower, Nixon est ____.

Vrai ou faux ?Nixon joue un rôle clé au sein de l'HUAC pour dénicher d'éventuels communistes dans les rangs d'organisations américaines.

Suivant

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !