Se connecter Inscription gratuite
L'appli tout-en-un pour réviser
4.8 • +11k évaluations
Plus de 3 millions de téléchargements
Télécharger
|
|

Mondialisation

T'es-tu déjà demandé comment nous pouvons communiquer en temps réel avec des personnes du monde entier ou commercer entre deux continents ? C'est le processus de la mondialisation, qu'on nomme aussi globalisation en calque de l'anglais, qui apporte des changements profonds dans le secteur technologique, économique, politique et culturel. Ces interconnexions entrainent une interdépendance des populations et des pays, particulièrement au niveau économique.

La mondialisation débute dès les premiers échanges entre les peuples, notamment dans l'Antiquité avec le monde méditerranéen. Mais la mondialisation moderne, plus large, voit le jour au XIXᵉ siècle, grâce aux progrès technologiques dans la production, la communication et le transport, et se poursuit encore aujourd'hui.

La mondialisation économique entraine l'intensification des échanges commerciaux et une croissance économique globale. Les importations et les exportations de biens sont facilitées par le libre-échange. Certains pays en développement deviennent alors des puissances émergentes. Les organisations mondiales permettent quant à elles une gouvernance politique mondiale. La puissance économique mondiale des États-Unis est aussi le moteur d'une mondialisation culturelle, ou plus spécifiquement d'une homogénéisation culturelle, contrebalancée par une ouverture à des coutumes étrangères ou le regain de traditions régionales. Les échanges internationaux sont aussi des migrations, c'est-à-dire des mouvements humains, pour des raisons économiques, politiques ou climatiques. La mondialisation constitue une part fondamentale du développement de l'humanité et a des conséquences positives, comme la diffusion de la démocratie, et négatives, comme l'impact environnemental.

  • On étudiera une définition rapide de la mondialisation.
  • On verra ensuite les trois types de mondialisation : économique, politique et culturelle.
  • Enfin, tu pourras découvrir certaines des évolutions sociétales liées à la mondialisation.

Définition de la globalisation

Un monde mondialisé, c'est un monde dans lequel les idées, les biens, les services, les technologies, les personnes voyagent en permanence.

Mondialisation : processus par lequel les échanges économiques, politiques et culturels sont intensifiés, rendant les nations interconnectées et interdépendantes.

Le système international est sans cesse en évolution et la mondialisation va bon train au moment où tu lis ces lignes. Elle s'inscrit aussi dans le fait que les évènements locaux et nationaux peuvent avoir des répercussions internationales ou globales.

L'interaction entre les pays devient considérable : plus l'interconnexion entre les pays est grande, plus le niveau de mondialisation l'est aussi. Les États s'influencent, mais se rendent du même fait mutuellement vulnérables.

La mondialisation économique

44 nations signent les accords de Bretton Woods en 1944 et fondent un système monétaire international visant à prévenir les crises et reconstruire l'Europe. Des institutions internationales comme le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) voient le jour. Elles sont ensuite absorbées dans le nouveau système international de l'Organisation des Nations unies, facilitant la création de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Mondialisation ONU Genève StudySmarterImage 1. Siège européen des Nations Unies, à Genève, Suisse1

Des organisations économiques régionales et internationales se forment à la fin du XXᵉ siècle pour faciliter les échanges entre États voisins. On a :

  • l'Union européenne ;

  • l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN) ;

  • l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) ;

  • l'Union africaine ;

  • l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Pour en savoir plus sur la formation de l'Union européenne, jette un coup d'œil à nos résumés de cours sur la création de l'Europe et la construction européenne !

Le G7 et le G20 sont des groupes de discussion entre les premières puissances économiques mondiales. Fondé en 1975, le G7 est un exemple indéniable de la domination économique occidentale, tandis que le G20, depuis 1999, démontre la croissance économique rapide des nouvelles puissances.

Cette gouvernance économique mondiale permet une accélération progressive du commerce mondial de biens et de services. Les économies nationales deviennent interdépendantes : une crise localisée peut rapidement toucher le reste du monde, comme la crise de 2008, la pandémie de la Covid-19 ou la guerre en Ukraine.

Libre-échange

Quand on parle de libre-échange, on fait référence à la suppression de barrières douanières et fiscales pour faciliter les échanges commerciaux. La gouvernance économique mondiale de l'après-guerre est un acteur de cette libéralisation des échanges. Elle permet notamment une internationalisation des moyens de production.

Cette politique s'oppose au protectionnisme, en vogue jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il domine encore dans certains pays comme le Brésil ou l'Inde et revient en force dans d'autres, comme aux États-Unis.

Échanges commerciaux : importations/exportations

La mondialisation permet ainsi depuis des décennies de faciliter les échanges commerciaux entre les pays. La production s'en retrouve globalisée.

Les firmes multinationales (FMN) ou sociétés transnationales, moteurs de cette interaction économique, sont des industries dont les transactions professionnelles opèrent dans plusieurs pays. Quand une multinationale intègre un marché, elle crée de nouvelles opportunités qui attirent l'investissement mondial.

Les échanges commerciaux sont souvent sous la forme d'importations et d'exportations, effectuées par les entreprises d'un territoire donné. Par importation, on désigne toute marchandise entrant sur le territoire, tandis qu'une exportation désigne une marchandise en sortant. Il y a parfois un déséquilibre au niveau des importations/exportations, entrainant un déficit commercial.

Mondialisation Porte-conteneurs Maersk StudySmarterImage 2. Porte-conteneurs

Les produits se standardisent, ainsi que les modes de transport, comme dans le cas du conteneur.

Pays en développement dans un monde globalisé

Les entreprises profitent du libre-échange pour délocaliser leurs productions dans les pays en développement où la main-d'œuvre est moins chère. Les produits sont ainsi fabriqués à moindre coût et vendus ensuite dans les pays développés beaucoup plus cher. Le progrès technologique permet aussi de décentraliser certains services du secteur tertiaire.

Mondialisation Centre d'appels Inde StudySmarterImage 3. Plateau téléphonique en Inde2

Les puissances émergentes exploitent cette dynamique. Dans les années 1970 et 1980, de nombreux pays en développement mettent alors en place des zones franches, des zones présentant des avantages fiscaux, pour attirer les entreprises étrangères.

Le taux de croissance du PIB (produit intérieur brut) chinois est sans précédent : depuis une vingtaine d'années, il tourne autour de 8 %. Celui de la France est en moyenne à 1 % et celui des États-Unis à 2 %.3

Impact environnemental de la mondialisation

L'accélération des échanges au niveau mondial a des conséquences négatives sur la planète. Ainsi, l'accélération des flux de transport et la spécialisation économique de certaines régions entrainent une augmentation des émissions de gaz à effet de serre, la destruction de l'habitat marin et terrestre et une perte massive de biodiversité. Sont notamment pointées du doigt la surpêche, la perturbation de l'acidité des océans et la déforestation.4

Une gouvernance climatique tente de se mettre en place avec les annuelles Conférences des Parties (COP) depuis 1995 et la signature de certains accords, comme l'accord de Paris en 2015. Malgré des accords de principe, l'établissement de règles plus contraignantes et le soutien scientifique, la crise climatique est loin d'être résolue.

La mondialisation politique

La mondialisation politique décrit la capacité des gouvernements nationaux à prendre des décisions dans un monde où les organisations mondiales ont une importance croissante et établissent une certaine gouvernance mondiale, qui tente de diffuser l'idée démocratique.

Les organisations internationales

Parmi les organisations internationales, on compte l'Organisation des Nations unies (ONU) ou l'Organisation du traité de l'Atlantique-Nord (OTAN). Les activités politiques sont désormais une préoccupation qui dépasse les frontières.

Organisation internationale : entité juridique créée par des traités et des accords politiques entre nations ou autres acteurs. Elle ne peut pas légiférer sur les lois d'un pays, mais peut en revanche recommander ou inciter un plan d'action spécifique.

La mondialisation fait que les efforts des gouvernements ne sont pas isolés ou connus des seuls citoyens. Le monde entier a accès aux données sur la gestion politique de chaque pays. Cela permet la surveillance internationale des pratiques gouvernementales positives comme négatives et permet aux organisations internationales ou à d'autres pays d'agir sur un contexte politique national.

L'Union européenne a un statut unique au monde. Ce n'est pas une organisation internationale, car ses États membres lui ont donné le pouvoir de légiférer sur certains sujets. Toutefois, ce n'est pas une simple confédération d'États puisque chaque État conserve sa souveraineté et son indépendance.

Les organisations non gouvernementales

La société civile s'organise aussi au sein de mouvements internationaux activistes avec des buts précis et une organisation dans le but d'atteindre ces buts.

Les organisations non gouvernementales (ONG) sont des organisations indépendantes de tout gouvernement et de toute politique, souvent à but non lucratif et avec un objectif social ou humanitaire. Elles exercent des pressions sur différents acteurs politiques pour influencer leurs décisions et être entendues au niveau national et mondial.

La mondialisation culturelle

La mondialisation culturelle fait référence à l'homogénéisation internationale de la culture, c'est-à-dire la réduction graduelle des différences culturelles entre régions à travers la diffusion d'information et de biens. C'est une conséquence de la globalisation économique et politique. Comme les États-Unis, et plus généralement l'Occident, dominent la scène économique et politique, on parle d'américanisation.

Des produits américains comme les films hollywoodiens, la musique rap, le jazz, des marques comme Coca-Cola ou McDonald's s'exportent mondialement, touchant des civilisations différentes, grâce au soft power des États-Unis.

La langue anglaise, du fait de la colonisation britannique et de cette puissance américaine, est aussi devenue la langue internationale.

Mondialisation McDonald's Marrakech StudySmarterImage 4. Une enseigne McDonald's à Marrakech au Maroc5

Parallèlement, cette homogénéisation est parfois vue comme la domination d'influences étrangères causant la perte des singularités culturelles. En réaction, on assiste à une augmentation des revendications culturelles autres, comme l'affirmation de ses origines ou encore le regain des langues régionales.

Évolutions sociétales

La mondialisation transforme le monde dans son intégralité. Ainsi, on peut généralement noter une accessibilité des technologies et des outils de communication à un délai et à des prix réduits. Des services comme l'eau, l'électricité, Internet et différentes sources énergétiques sont à la disposition d'un plus grand nombre grâce à leur commercialisation. Le monde du travail évolue aussi et les migrations sont à leur pic.

Le monde du travail

La mondialisation influence grandement le monde du travail.

Ainsi, dans les pays développés, la délocalisation des lieux de production, l'amélioration des moyens de communication et les avancées technologiques mettent en danger les emplois de la classe moyenne, comme dans les métiers d'ouvriers ou le secrétariat. Cela a pour conséquence d'augmenter le chômage dans certains cas.

Dans les pays en développement, la main-d'œuvre est souvent exploitée et a peu de pouvoir de négociation, même si des organisations locales et internationales luttent contre cette exploitation (ex. Amnesty International).

Une nouvelle élite du monde du travail se forme, caractérisée par une éducation avancée, un cosmopolitanisme et une capacité à déménager à l'autre bout du monde. Nombre d'entre eux proviennent de puissances émergentes, en particulier l'Inde et la Chine, leurs diasporas permettant de créer des liens forts entre différents marchés.

En 2022, de nombreuses grandes entreprises américaines de la Silicon Valley ont des PDG d'origine indienne.

Enfin, la généralisation des études et du travail à distance, déjà avancée, s'accélère après la crise de la Covid-19. Le travail se mondialise et n'est plus si limité à la prospérité du pays d'origine.

Migrations

La mondialisation facilite aussi le déplacement des populations.

On compte ainsi les migrations économiques de type « fuite des cerveaux », où des personnes qualifiées de pays en développement partent dans des pays plus développés où il y a davantage d'opportunités.

D'autres migrations économiques plus sérieuses ont lieu, comme celle de la Grande famine irlandaise du milieu du XIXᵉ siècle.

Enfin, il y a régulièrement des migrations politiques dans le monde pour échapper à des guerres ou des régimes totalitaires. La politique des pays d'accueil traditionnels est souvent critiquée par les ONG.

Mondialisation - Points clés

  • Par mondialisation, on décrit un monde devenant de plus en plus connecté au niveau économique, politique et culturel, par l'intensification massive des échanges commerciaux et culturels.
  • La mondialisation moderne débute au XIXᵉ siècle, des suites de la révolution industrielle et des progrès technologiques.
  • La mondialisation économique est en partie due au libre-échange, qui facilite les échanges commerciaux et financiers entre pays.
  • La mondialisation politique décrit le processus de gouvernance au-dessus des États, désormais considérés comme faisant partie d'un système global. L'ONU ou l'Union européenne sont des nouvelles instances politiques qui régissent partiellement ce monde.
  • La mondialisation culturelle entraine une certaine homogénéisation de la culture dans le monde.

Références

  1. United Nations Headquarters, Geneva (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:United_Nations_Headquarters,_Geneva.jpg) par John Samuel (https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Jsamwrites) Autorisé par CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr)
  2. Ongoing project in Yuva BPO, Lab 1, Dantewada (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Dantewada_Yuva_BPO.jpg) Par Samuel. Wsx Autorisé par CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr)
  3. « Croissance du PIB (% annuel) - China, France, United States », Données banque mondiale
  4. STOBIERSKI, Tim. 4 effects of globalization on the environment. Harvard Business School Online. Business Insights Blog. September 12, 2022.
  5. McDonald's in Marrakech (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Mc_Donalds_in_Marrakech_(2902151808).jpg) Par mwanasimba (https://www.flickr.com/people/30273175@N06) Autorisé par CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/)

Questions fréquemment posées en Mondialisation

La mondialisation est le processus d'accélération des échanges économiques, technologiques, politiques et culturels au niveau mondial.

Parmi les principaux facteurs de la mondialisation, on compte :

  • Technique : une industrialisation et une communication plus rapide.
  • Économique : une libéralisation des échanges et une uniformisation des régulations.
  • Politique : coopération accrue entre États.
  • Culturel : homogénéisation culturelle par la diffusion de produits culturels à l'échelle mondiale.

La mondialisation n'a pas de but en soi, mais elle mène au développement économique et à une plus grande interaction entre zones géographiques.

Selon l'historien Fernand Braudel, les trois phases de la mondialisation sont :

  • la traversée de l'Atlantique ;
  • les progrès technologiques du XIXᵉ siècle ;
  • l'après-guerre et l'ouverture politique et économique.

Évaluation finale de Mondialisation

Question

Qu'est-ce que la mondialisation ?

Montrer la réponse

Réponse

Le processus d'intensification des échanges

Montrer la question

Question

Que signifie OMC ?

Montrer la réponse

Réponse

Organisation mondiale du commerce

Montrer la question

Question

Que signifie ASEAN ?

Montrer la réponse

Réponse

Association des Nations d'Asie du Sud-Est 

Montrer la question

Question

Quel mot désigne la suppression de barrières douanières et fiscales ?

Montrer la réponse

Réponse

Libre-échange

Montrer la question

Question

La mondialisation a un impact environnemental positif.

Montrer la réponse

Réponse

Vrai

Montrer la question

Question

L'Union européenne est une organisation internationale.

Montrer la réponse

Réponse

Vrai

Montrer la question

Question

Que signifie ONG ?

Montrer la réponse

Réponse

Organisation non gouvernementale

Montrer la question

Question

Quel pays diffuse avec succès son modèle culturel depuis la Seconde Guerre mondiale ?

Montrer la réponse

Réponse

Les États-Unis

Montrer la question

Question

Il y a trois types principaux de mondialisation.

Montrer la réponse

Réponse

Vrai

Montrer la question

Question

Comment surnomme-t-on le phénomène où des personnes qualifiées de pays en développement partent travailler dans des pays plus développés ?

Montrer la réponse

Réponse

La fuite des cerveaux

Montrer la question

60%

des utilisateurs ne réussissent pas le test de Mondialisation ! Réussirez-vous le test ?

lancer le quiz

Complète tes cours avec des thèmes et sous-thèmes disponibles pour chaque matière!

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Get FREE ACCESS to all of our study material, tailor-made!

Over 10 million students from across the world are already learning smarter.

Get Started for Free
Illustration