|
|
Guerre totale

Sans le savoir, tu sais pourtant déjà de quoi ce sujet traite. De la Guerre de Sécession à la Première Guerre mondiale ou la Seconde Guerre mondiale et celle du Vietnam, il n'y a guère eu de moments où celles-ci ne furent pas totales. La guerre totale est une forme de conflit armé qui implique une mobilisation totale de toutes les ressources d'une nation comme sa population, son économie et sa politique, pour triompher d'un adversaire. 

Mockup Schule

Explore notre appli et découvre plus de 50 millions de contenus d'apprentissage gratuitement.

Guerre totale

Illustration

Lerne mit deinen Freunden und bleibe auf dem richtigen Kurs mit deinen persönlichen Lernstatistiken

Jetzt kostenlos anmelden

Nie wieder prokastinieren mit unseren Lernerinnerungen.

Jetzt kostenlos anmelden
Illustration

Sans le savoir, tu sais pourtant déjà de quoi ce sujet traite. De la Guerre de Sécession à la Première Guerre mondiale ou la Seconde Guerre mondiale et celle du Vietnam, il n'y a guère eu de moments où celles-ci ne furent pas totales. La guerre totale est une forme de conflit armé qui implique une mobilisation totale de toutes les ressources d'une nation comme sa population, son économie et sa politique, pour triompher d'un adversaire.

Cela implique aussi bien l'anéantissement des populations civiles que militaires via des bombardements massifs et l'utilisation d'outils comme la propagande et la censure pour garantir le soutien inconditionnel de tous. On doit cette notion de stratégie militaire au théoricien prussien Carl von Clausewitz (1780–1831). De nos jours, les guerres ne sont plus totales et relèvent plutôt de déchirures au sein même des pays comme les guerres civiles sans tiers ou de conflits plus localisés.

  • D'abord, on va définir ce qu'est la guerre totale puis présenter son théoricien, Carl von Clausewitz.
  • Après, on verra comment la propagande et la censure sont de précieux outils.
  • Enfin, on présentera des exemples de guerre totale.

Définition de la guerre totale : conflit armé sans précédent

La notion de guerre totale implique un conflit armé dont les conséquences et les implications ne se limitent pas qu'aux champs de bataille, mais bien à l'ensemble des sociétés des pays mobilisés. Découvrons plus en détail cette notion.

Carl von Clausewitz : théoricien de la notion de guerre totale

Guerre totale Carl von Clausewitz StudySmarterImage 1. Carl von Clausewitz, théoricien de la guerre totale, XIXᵉ siècle

Remontons en arrière entre le XVIII et XIXᵉ siècle. Le théoricien militaire prussien Carl Von Clausewitz est aussi officier général. Son traité De la guerre (1832), ouvrage dédié à la stratégie militaire après la période de batailles napoléoniennes et publié à titre posthume, a une influence majeure.

En effet, le traité aborde des sujets au-delà du domaine militaire et se penche sur les sciences humaines, la science politique et même l'économie comme des variables inhérentes aux conflits armés. Parmi les nombreuses notions qu'il met en lumière comme l'audace, la montée aux extrêmes, les graduations ou la contingence, celle de guerre totale sera analysée et décortiquée moult fois par d'autres théoriciens.

Stratégie militaire : entre bombardements massifs et mobilisation des ressources

Une analyse par Tiziano Peccia des travaux de Stig Förster permet de dégager 4 dimensions quant à ce qui représente une guerre totale.

TitreDescription

Objectifs généraux

Poursuite de l'ascension au pouvoir des parties et de leurs aspirations hégémoniques.

Tactique totale

Procédures communes et comparables employées par les gouvernements qui tentent d'étendre leur sphère d'influence.

Mobilisation totale

Inclusion de personnes qui ne sont pas souvent impliquées dans les conflits, comme les femmes, les enfants ou les personnes qui ne sont pas membres des forces armées.

Contrôle total

Centralisation multisectorielle des pouvoirs et orchestration des actes nationaux par quelques oligarques ou dictateurs, avec un contrôle transversal sur les activités économiques et politiques, les médias/propagande, l'éducation et la culture.

La guerre totale est un tremblement de terre qui a le monde comme épicentre.

– PECCIA T. (2015)

Effectivement, une mobilisation totale des ressources d'un pays donné est obligatoire pour mener à bien l'effort de guerre. On utilise aussi des techniques comme les bombardements massifs et incendiaires pour décourager les populations adverses et créer des situations de famine visant à ralentir la production industrielle.

Si l'on va au-delà de l'aspect tactique et militaire, c'est l'État qui planifie et réorganise la production en réquisitionnant les ressources et en finançant par un déficit massif. Le gouvernement devient omniprésent et organise tout ce qui est en lien avec l'économie de guerre. Pour ce faire, il réquisitionne tout ce qui paraît nécessaire pour remporter la victoire sans tenir compte de l'individualité des entreprises ou des individus y travaillant. Ainsi, les femmes remplacent les hommes partis au front dans les usines et assurent le réapprovisionnement en armes et véhicules des troupes.

Propagande et censure : outils incontournables

Des statues gigantesques de monarques aux cultes de la personnalité en passant par les messages cachés pour recruter des adolescents dans des groupes terroristes, la propagande et la censure naviguent l'Histoire depuis des temps immémoriaux.

Guerre totale Rosie la riveteuse propagande StudySmarterImage 2. Affiche emblématique de Rosie la riveteuse, symbolisant les 6 millions de femmes américaines produisant tout le matériel de guerre

Respectivement, la censure et la propagande sont des outils incontournables pour entraver et diffuser n'importe quel message, et ce, peu importe le camp ou l'éthique derrière. Inconsciemment, que ce soit à la télévision, dans la rue ou sur les réseaux sociaux, tu fais quotidiennement face à de la propagande et de la censure avec les diverses affiches de partis politiques, les graffitis ou pour des contenus audiovisuels.

Propagande : action systématique exercée sur l'opinion pour lui faire accepter certaines idées ou doctrines, notamment dans le domaine politique ou social

Censure : examen préalable fait par l'autorité compétente sur les publications, émissions et spectacles destinés au public et qui aboutit à autoriser ou interdire leur diffusion totale ou partielle

En temps de guerre, qu'elle soit totale ou non, la propagande et la censure permettent aux institutions de contrôler davantage « l'esprit du peuple » et de les orienter dans la direction qui leur paraît la plus judicieuse pour mener à bien l'effort de guerre.

Si demain en allant à l'école tu découvres à l'arrêt de bus une affiche du gouvernement qui dit « C'est à cause de [insérer l'adversaire] que tu as moins d'argent et que tu es moins heureux. Vite, fais [insérer action nécessaire] pour que tout aille mieux ! », serais-tu sceptique ou y ferais-tu confiance comme ton pays te le demande ?

Il existe de nombreux exemples populaires d'affiches de propagande pour mobiliser les jeunes hommes à rejoindre l'armée, aux citoyens de choisir « le bon camp », à stigmatiser certains pans de la population volontairement, à prendre ses responsabilités, etc.

Si le sujet t'intéresse, tu peux aller voir le documentaire Arte gratuit Propagande : L'art de vendre des mensonges sur YouTube qui retrace l'histoire de cette pratique.

Sinon, tu peux aller jeter un œil à l'onglet Albums > La Seconde Guerre mondiale s'affiche, sur le site Internet « Histoire-image » pour découvrir de nombreux exemples.

Exemples de guerres totales

Maintenant que nous avons présenté ce qu'est la guerre totale dans les grandes lignes, contextualisons tout ça avec des cas que l'on connaît bien et que l'on divisera en angles militaires, économiques, politiques et civils.

Première Guerre mondiale

Ce conflit est l'un des exemples les plus marquants de guerre totale vis-à-vis de la mobilisation humaine entre soldats et civils, l'aspect économique et la propagande.

Angle militaire

Pour la première fois, la totalité de l'Europe est mobilisée dans un conflit. Celui-ci va même s'étendre outre Atlantique et Pacifique en poussant les États-Unis et le Japon à rejoindre l'affrontement.

Sans compter les civils, on avoisine les 10 millions de pertes militaires et près de 6,5 millions de soldats reviennent invalides. Les batailles comme celles de Verdun, l'Offensive de la Somme ou la Bataille de la Marne sont terribles.

Angle économique

Sans les femmes pour remplacer les hommes partis au front dans les usines, rien n'aurait été possible.

En Allemagne, le chef militaire Ludendorff oblige le gouvernement de l'Empire allemand à instituer un service du travail obligatoire (STO) pour augmenter les rendements et tenir la cadence effrénée du conflit.

Les importations massives de nourriture et de matières premières vont engendrer la tristement célèbre guerre sous-marine à outrance qui sera le premier domino à déclencher l'entrée en guerre des États-Unis et la fin précipitée de l'Empire allemand.

Angle politique

Divers éléments sont mis en place pour garantir la collectivité de l'effort de guerre comme :

  • la propagande ;

  • la réalisation de gouvernements d'union nationale (tous les partis collaborent pour réaliser un objectif commun) ;

  • les arrestations de défaitistes et déserteurs ;

  • embrigadement idéologique via le bourrage de crâne des populations à domicile.

Guerre totale Propagande armée américaine StudySmarterImage 3. Affiche de propagande américaine pour rejoindre l'Armée de l'air et devenir un symbole de liberté comme l'Aigle américain

Tout ça pourrait être présent dans une guerre plus « traditionnelle », mais certaines choses prouvent qu'un cap est passé avec des mesures d'exception de plus en plus sévères ou les répressions de grèves de travailleurs exténués. Ceci ravive les flemmes révolutionnaires des citoyens, opprimés aussi bien par les forces adverses que par celles de leur propre pays.

Le sermon de 1915 de l'évêque de Londres, Arthur Winnington-Ingram, est un exemple de propagande particulièrement éloquent pour monter les populations contre les Allemands et justifier toute la destruction en cours.

« Par voie de conséquence, pour sauver la liberté du monde, et la Liberté en tant que telle […] sont réunis dans une grande croisade, nous ne pouvons pas le nier, pour tuer les Allemands. Pour les tuer, non pour le plaisir de les tuer, mais pour sauver le monde. […] Bref, les tuer de peur que la civilisation entière ne soit elle-même assassinée. »2


Penses-tu qu'il est normal qu'un représentant religieux ait un tel discours sachant l'influence qu'il a sur les populations désespérées ?

Angle civil

Outre les pertes militaires, on compte également près de 10 millions de pertes civiles.

Entre les bombardements de villes et les torpillages des navires qui causent des famines lors de la guerre sous-marine à outrance, le génocide arménien qui fait plus d'un million de victimes ou bien les différentes épidémies comme la grippe espagnole, les pertes collatérales sont immenses.

Seconde Guerre mondiale

On considère ce conflit comme le dernier exemple de guerre totale. Aujourd'hui, nous sommes passés à la guerre moderne et les conflits sont davantage localisés et n'impliquent plus de nombreux pays simultanément comme auparavant.

Angle militaire

La Seconde Guerre mondiale parvient à être encore plus « totale » que la précédente en impliquant encore plus de nations dans l'affrontement. La reddition à l'ennemi est considérée comme une haute trahison et punie comme telle.

Les combats sont encore plus acharnés, le nombre de pertes humaines atteint des sommets et plus rien n'existe en dehors de la guerre. Les crimes de guerre vont bon train et des populations entières sont exterminés ou déportées comme en atteste la Shoah.

Angle économique

Les puissances totalitaires (Allemagne nazie, l'URSS sous Staline et l'Empire japonais) imposent le travail forcé, pillent systématiquement les territoires occupés et appliquent la politique de la terre brûlée lorsque leurs troupes battent en retraite.

Politique de la terre brûlée : destruction systématique des récoltes et des biens par une armée ou une population qui se retire devant l'envahisseur ; fait de ne rien laisser à un successeur éventuel.

Même si l'URSS et les États-Unis sont les deux grands vainqueurs du conflit, c'est ce dernier qui prend la main pour l'angle économique. La majorité des pays de l'Europe occidentale en sont dépendants pour se reconstruire (voir Plan Marshall). À l'est du rideau de fer, l'économie peu industrialisée ne parvient pas à nourrir suffisamment les survivants et un fossé se creuse entre l'épanouissement des pays à l'Ouest et la disette de ceux à l'Est.

Angle politique

Alors que les États-Unis prennent la main côté économique, c'est l'URSS qui domine sur le plan politique grâce aux nouveaux territoires en sa possession et désormais dotés de régimes communistes. Ainsi, l'URSS impose son système politique dans la moitié est du continent européen et en Asie orientale.

Angle civil

À l'exception des États-Unis, on estime le total de pertes civiles à près de 50 millions de morts sur le continent européen.

Quiconque ne soutient pas l'effort de guerre dans les pays totalitaires est considéré comme un défaitiste et puni de mort. C'est ainsi qu'apparaissaient des polices politiques comme la Gestapo et le NKVD qui sont encouragées à exécuter les défaitistes sans jugement préalable. La propagande et le culte de la personnalité en Allemagne ou en URSS prennent de l'ampleur et dressent leurs leaders en des figures presque intouchables.

La Solution finale du régime nazi atteint des sommets d'horreur en se basant sur des idéologies racistes non scientifiques tirées de mythes obscurs. Près de 6 millions de personnes juives meurent du génocide de l'Holocauste et des camps de travail forcé répandus en Allemagne.

Guerre totale - Points clés

  • La guerre totale est une forme de conflit armé qui implique une mobilisation totale de toutes les ressources d'une nation comme sa population, son économie et sa politique, pour triompher d'un adversaire.
  • Carl von Clausewitz est le théoricien de cette notion.
  • Celle-ci est développée au fil des années pour se décliner en 4 dimensions :
    • Contrôle total
    • Mobilisation totale
    • Tactique totale
    • Objectifs généraux
  • La propagande et la censure sont des outils incontournables d'une guerre totale et les différents camps les utilisent à tour de bras.
  • On considère que la Seconde Guerre mondiale est la dernière guerre totale à ce jour.

Références

  1. PECCIA, T. (2015), Total War : Stig Förster's interpretation of the four dimensions and the radical change of post-conflit society, Rivista italiana di conflictologia, p. 51-65.
  2. Sermon de l’évêque de Londres, Arthur Winnington-Ingram - 1915 (pdf), Site internet Campus numérique arménien (consulté le 16/05/23)

Questions fréquemment posées en Guerre totale

La Première Guerre mondiale est une guerre totale, car toutes les ressources et les populations sont mobilisées et affectées par le conflit.

La guerre totale est une forme de conflit armé qui implique une mobilisation totale de toutes les ressources d'une nation comme sa population, son économie et sa politique, pour triompher d'un adversaire. 

La Seconde Guerre mondiale est une guerre totale, car toutes les ressources et les populations sont mobilisées et affectées par le conflit. On considère que c'est la dernière en date.

Celui qui a inventé le concept de guerre totale est le stratège militaire prussien Carl von Clausewitz dans son œuvre De la guerre (1832), publiée à titre posthume.


Ce concept a été affiné au fil des années par d'autres.

Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

Trouve le chiffre manquant. L'analyse par Tiziano Peccia des travaux de Stig Förster permet de dégager ___ dimensions quant à ce qui représente une guerre totale.

Vrai ou faux ?Les femmes ont dû remplacer les hommes dans les usines pour ne pas interrompre la production industrielle et d'armes.

Vrai ou faux ?Une guerre totale implique seulement la totalité des forces armées.

Suivant

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter ! Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

Entdecke Lernmaterial in der StudySmarter-App

Google Popup

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

  • Fiches & Quiz
  • Assistant virtuel basé sur l’IA
  • Planificateur d'étude
  • Examens blancs
  • Prise de notes intelligente
Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !