McCarthy

Si je te parle de ce monstre qui te regarde fixement dans l'obscurité de ta chambre alors que tu essayes de t'endormir, t'obligeant à allumer la lumière pour découvrir que fort heureusement, ce n'est qu'une pile de vêtements, tu vois… Pour Joseph McCarthy, ce monstre, ce sont les communistes. C'est un homme politique américain qui doit sa renommée au simple fait qu'il s'est mis à les voir partout et tout le temps, sans fournir la moindre preuve de ses allégations, au grand dam des personnes accusées à tort. Profitant de la Peur rouge au début des années 1950, le mouvement anti-communiste de McCarthy devient un mouvement à part entière : le maccarthysme.

McCarthy McCarthy

Crée des supports d'apprentissage sur McCarthy avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Table des mateères

    La chasse aux sorcières que lance McCarthy va causer du tort à de nombreuses personnalités et entités comme Arthur Miller ou les Hollywood Ten qui devront prouver leur patriotisme américain auprès d'organisations fédérales comme le HUAC. Véritable période de dérive morale et de délation, les Américains ne savent plus qui croire. Le sénateur provoque sa propre chute en 1954 lors d'un discours télévisé où il accuse (encore sans preuve) l'armée américaine d'être infiltrée par les rouges. L'armée contre-attaque et le poursuit pour diffamation ; il est décrédibilisé aux yeux de tous et décède quelques années plus tard, déchu et censuré.

    • D'abord, on présentera Joseph McCarthy, son mouvement du Maccarthysme et comment il profite de la Peur rouge pour encourager la délation.
    • Ensuite, on découvrira certaines victimes collatérales de la chasse aux sorcières de McCarthy comme Arthur Miller ou les Hollywood Ten avec les enquêtes du HUAC.
    • Enfin, on passera en revue certaines conséquences de son anti-communisme et comment il a saboté lui-même sa carrière.

    Qui est Joseph McCarthy ?

    McCarthy fondateur maccarthysme StudySmarterImage 1. McCarthy, fondateur du maccarthysme

    À ses débuts, McCarthy est un personnage ambitieux et charismatique. Après son départ du Corps des Marines à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, il s'essaye à la politique. En 1946, un an après la fin de la guerre, McCarthy fait campagne en tant que républicain pour devenir le prochain sénateur de l'État du Wisconsin et remporte la victoire. Il prend ses fonctions en 1947. Néanmoins, ses premières années d'activité ne se distinguent en rien. Les choses changent en 1950, trois ans après son élection.

    Le 9 février 1950, Joseph McCarthy est invité à prononcer un discours devant le Republican Women's Club de Wheeling, en Virginie-Occidentale, en prélude au dîner annuel du Lincoln Memorial Day. C'est là que McCarthy affirme que le département d'État des États-Unis abrite 205 communistes dans ses rangs.

    Département d'État : département exécutif fédéral chargé des relations internationales

    Qu'est-ce que le Lincoln Memorial Day ?

    Chaque année, le Parti républicain organise un dîner de commémoration le jour de l'anniversaire du président Abraham Lincoln, le 12 février. Le Lincoln Memorial Day a lieu dans tous les États-Unis et la plupart de ces événements sont visités par un membre de haut rang du Parti républicain.

    Saperlipopette, pourquoi McCarthy partagerait-il soudainement ce genre d'information ? Il s'avère que les États-Unis sont métaphoriquement en proie à une maladie incurable en ce début de guerre froide : la Peur rouge.

    Peur rouge : la délation règne en maître

    La Peur rouge représente un mouvement anti-communiste qui se manifeste pour la première fois après la Révolution russe de 1917 jusqu'en 1920. Elle fait un retour tonitruant vers 1947 : voici les événements qui en sont à l'origine :

    • Après la Seconde Guerre mondiale, l'Union soviétique met en place une zone tampon de nations communistes et diffuse le communisme en Europe de l'Est.

    • En 1949, l'Union soviétique teste avec succès sa première bombe atomique. Auparavant, seuls les États-Unis possèdent des armes nucléaires.

    • C'est également en 1949 que la Chine « tombe » dans le giron du communisme. Les communistes, sous la direction de Mao Zedong, remportent la guerre civile contre les nationalistes et fondent la République populaire de Chine (RPC).

    • En 1950, la guerre de Corée commence entre la Corée du Nord communiste et la Corée du Sud non communiste. Les États-Unis prennent le parti de la Corée du Sud.

    Les États-Unis commencent à craindre la diffusion rapide du communisme dans le monde. Cette crainte se justifie lorsqu'il est prouvé que des espions sont effectivement infiltrés dans le programme nucléaire américain et qu'ils transmettent des informations confidentielles à l'Union soviétique.

    Ainsi, McCarthy tire parti des craintes de l'Américain moyen et des angoisses du paysage politique américain. La campagne de McCarthy ne fait qu'exacerber la peur et la paranoïa des Américains à l'égard du communisme, ce qui déclenche la seconde « Peur rouge ».

    Qu'est-ce que le maccarthysme ?

    Maccarthysme : campagne de 1950–1954, menée par le sénateur Joseph McCarthy contre les communistes présumés au sein de diverses institutions, y compris le gouvernement américain

    Le discours de Wheeling n'est que le premier domino. McCarthy passe du statut de républicain de bas étage à celui de héraut de la lutte anti-communiste du jour au lendemain. La célébrité lui monte rapidement à la tête et il crie sur tous les toits qu'il détient non seulement des informations sur les sympathisants communistes au sein du département d'État, mais aussi dans d'autres institutions. Il critique ardemment le parti démocrate dans son ensemble pour sa façon trop libérale de traiter les communistes et la menace rouge en général.

    Au fil des ans, McCarthy multiplie les allégations des soi-disant communistes infiltrés dans les rangs du gouvernement des États-Unis. Éventuellement, il proclame même qu'ils sont présents dans le gouvernement et l'entourage du président.

    Cette attitude de harcèlement est appelée red baiting, une pratique parfaitement maîtrisée par McCarthy.

    Red baiting : action de harceler, d'intimider ou de persécuter un individu en le soupçonnant d'être un sympathisant communiste

    McCarthy sénateur McCarthy StudySmarterImage 2. Le sénateur du Wisconsin, Joseph R. McCarthy

    Malgré le côté délation, McCarthy peut justifier ses théories conspirationnistes qui, techniquement, proviennent de faits bien réels. Contrairement aux États-Unis, l'Union soviétique progresse dans la diffusion de son idéologie et aide tous ceux qui luttent contre leurs gouvernements capitalistes et impérialistes.

    Un espion communiste travaillant sur le projet Manhattan vole les plans de la bombe atomique à Los Alamos, au Nouveau-Mexique, et les remet aux Soviétiques. Ainsi, en 1949, l'Union soviétique dispose elle aussi de la plus grande arme jamais fabriquée par l'homme. McCarthy pense que la seule épine dans le pied des États-Unis est la présence de communistes au sein de son système. Il paraît donc logique de dénoncer ces prétendus communistes.

    McCarthy n'a jamais donné la moindre preuve concrète d'un lien entre les communistes et ses « victimes ».

    La chasse aux sorcières communistes avec l'aide du HUAC

    Désormais équipé d'un pouvoir plus important en tant que sénateur, Joseph McCarthy s'empresse de l'utiliser pour lancer son équivalent 2.0 de la chasse aux sorcières du XVIIᵉ siècle. McCarthy et l'organisation fédérale HUAC (Comité parlementaire sur les activités antiaméricaines) sont les principaux responsables de cette chasse. Voici quelques-unes de leurs victimes.

    Pourquoi parle-t-on de chasse aux sorcières ?

    Essentiellement, la chasse aux sorcières incarne la poursuite, la persécution et la condamnation systématique des individus accusés de pratiquer la sorcellerie.

    L'une des chasses aux sorcières les plus tristement célèbres est celle des sorcières de Salem entre février 1692 et mai 1693 dans les Treize colonies d'Amérique du Nord. Des centaines de personnes sont capturées et une vingtaine tuées pour simple suspicion d'acte de sorcellerie.

    De fait, on assimile souvent la chasse aux communistes de McCarthy à celles des sorcières quelques siècles plus tôt : une chasse sans preuve et inutilement virulente avec des conséquences parfois irréversibles.

    Alger Hiss

    En 1947, la crainte de la menace soviétique en pleine période de tension politique s'accentue lorsque le président Truman signe un décret exigeant la vérification des antécédents des employés du gouvernement. À la suite de ce décret, Alger Hiss, un haut fonctionnaire du département d'État, est condamné pour espionnage.

    Ayant auparavant joué un rôle essentiel dans la création des Nations unies, il est accusé d'espionnage soviétique en 1948. Il est reconnu coupable de parjure, et ce, malgré des témoignages douteux et l'absence de preuves concrètes. Hiss est condamné à cinq ans de prison.

    Parjure : faux serment ou violation d'un serment

    Le procès et la condamnation d'Alger Hiss renforcent la peur du communisme dans l'opinion publique. McCarthy capitalise sur cette paranoïa nationale et se désigne comme figure de proue de la lutte contre la supposée menace grandissante du communisme.

    Arthur Miller

    Arthur Miller est un dramaturge américain de grande renommée qui a notamment écrit Mort d'un commis (1949) ou Les sorcières de Salem (une œuvre publiée en 1953 qui sert d'allégorie au maccarthysme).

    En 1956, l'HUAC l'interroge sur les réunions d'écrivains communistes auxquelles il assiste dix ans plus tôt. Lorsqu'il refuse de révéler les noms d'autres personnes ayant participé à ces réunions, il est condamné pour outrage au tribunal, mais il gagne le procès en appel.

    Hollywood Ten

    En 1947, l'HUAC interroge un groupe de dix scénaristes, producteurs et réalisateurs de Hollywood. Ils sont condamnés à des peines de prison allant de 6 mois à un an. L'industrie cinématographique les met sur liste noire, c'est-à-dire qu'ils sont considérés comme indésirables et doivent écartés de toute production.

    Conséquences de l'anti-communisme de McCarthy

    Le maccarthysme représente une période de l'histoire américaine où la peur est utilisée pour détourner le processus démocratique du maintien de l'ordre public. Examinons les effets du maccarthysme dans le tableau suivant.

    Domaine d'influence

    Conséquence

    Paranoïa américaine

    Exacerbation de la peur et de la paranoïa de la population américaine à l'égard du communisme.

    Liberté

    • Diffusion de la peur du communisme ou d'être accusés de l'être.
    • Impact sur la liberté d'expression.

    La gauche américaine

    Déclin de la gauche américaine qui craint d'être accusée de communisme.

    Personnalités politiques libérales

    • Difficulté d'avoir des opinions libérales contre McCarthy ou sortant du carcan républicain.
    • Tout propos est sujet à une mauvaise interprétation et une accusation immédiate d'être un sympathisant soviétique.

    Les accusés

    • Nombreuses vies ruinées en raison de soupçon.
    • Ostracisation et déshonneur d'individus sur des preuves et des procès fabriqués de toutes pièces.

    • Perte d'emploi par des milliers de fonctionnaires, enseignants et employés de l'industrie cinématographique.

    La chute du faucon rouge

    Cette calomnie prend fin à l'automne 1953 lorsque McCarthy se décrédibilise sans intervention extérieure à la télévision en accusant le joyau national : l'armée américaine.

    Procès McCarthy vs Armée

    McCarthy Procès de McCarthy StudySmarterImage 3. Audiences Army–McCarthy avec J. Welch (gauche), consterné par la défense saugrenue de McCarthy, 1954

    McCarthy est désormais convaincu que, tout comme le gouvernement américain, l'armée des États-Unis est complice de l'hébergement de communistes et de sympathisants communistes. Cette déclaration ébranle fortement sa position politique et cela lui vaut de nombreuses critiques.

    Les audiences ArmyMcCarthy sont diffusés à la télévision nationale en 1954. Contrairement à McCarthy, l'avocat de l'armée Joseph Welch présente des preuves de l'abus de sa position de pouvoir, qui a coûté la carrière à des centaines de fonctionnaires du gouvernement américain. Durant ce qui se transforme en un procès de McCarthy, le public découvre un affabulateur incapable de se défendre et même ses partisans sont contraints de voir la vérité en face.

    Une réplique de l'avocat face au déni de l'accusé marque les esprits et incarne la fin de ce grotesque personnage :

    Monsieur, enfin, n’avez-vous aucun sens de la décence ? Ne vous reste-t-il aucun sens de la décence ?

    – Joseph Welch, audiences ArmyMcCarthy, 19542

    Le Sénat tranche

    En décembre 1954, même s'il conserve son poste de sénateur, McCarthy est censuré par le Sénat pour ses abus. C'est la fin de cette forme virulente de maccarthysme, mais ce mouvement de peur et de haine anti-communiste perdure plusieurs décennies après. Quant à Joseph McCarthy, il décède en 1957 des suites de l'alcoolisme, bien qu'officiellement, on parle plutôt d'une hépatite.

    En fin de compte, le maccarthysme ne dure qu'un peu plus de trois ans, mais ces trois années furent bien longues pour toutes les victimes de ses allégations infondées.

    McCarthy - Points clés

    • Joseph McCarthy commence sa carrière chez les Marines.
    • Après l'armée, il souhaite s'impliquer dans la politique. Il tente de gravir les échelons du Parti républicain.
    • Lors du discours devant le Republican Women's Club de Wheeling, il prononce un discours accusant 205 fonctionnaires du gouvernement américain d'être des sympathisants communistes.
    • McCarthy gagne en popularité, mais ses accusations ne reposent jamais sur des preuves fondées.
    • À une époque où la peur du communisme est omniprésente, il en profite pour essayer d'éliminer tous ceux qu'il pense coupables d'être communistes.
    • Son plan prend fin lorsqu'il s'attaque à l'armée en affirmant qu'elle aussi abrite et protège des communistes.
    • L'armée contre-attaque, le traîne en justice et prouve par A + B qu'il ment, à la télévision nationale.
    • McCarthy est publiquement humilié et cette forme virulente de maccarthysme disparaît en 1954.

    Références

    1. KASPI André « "Maccarthysme " : La peur américaine », Site Internet Histoire (octobre 1980, consulté le 23/03/2023)
    2. « Have You No Sense of Decency? », Site Internet du Sénat américain (consulté le 28/03/2023)
    Questions fréquemment posées en McCarthy

    Qui a instauré le maccarthysme ?

    Le maccarthysme est une campagne instaurée par Joseph McCarthy contre les communistes de 1950–1954. Il joue sur la peur du communisme de la population américaine pour que ses fausses accusations se répandent comme une trainée de poudre.

    Quand a commencé la chasse aux sorcières ?

    La chasse aux sorcières de Joseph McCarthy commence suite à son discours du 9 février 1950 devant le Republican Women's Club de Wheeling où il affirme que le département d'État abrite 205 communistes dans ses rangs. S'ensuit une longue campagne.

    Qui est Joseph McCarthy et contre quoi se bat-il ? 

    Joseph McCarthy est un sénateur du Wisconsin qui dédie sa courte carrière politique à la poursuite des communistes infiltrés dans les institutions gouvernementales de 1950–1954.

    Pourquoi le maccarthysme ? 

    Le maccarthysme vient du nom de Joseph McCarthy, qui en est à l'origine avec sa campagne anti-communiste. Cette tendance profite de la peur croissante du communisme de la population américaine et se diffuse grâce à elle.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Trouve l'erreur.Qui ne fait pas partie de ceux accusés d'être des sympathisants communistes ?

    Trouve le mot manquant.La peur ____ représente un mouvement anticommuniste qui se manifeste à deux reprises aux États-Unis.

    Vrai ou faux ?McCarthy est un sénateur démocrate du Wisconsin.

    Suivant
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants McCarthy

    • Temps de lecture: 13 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !