Se connecter Inscription gratuite
L'appli tout-en-un pour réviser
4.8 • +11k évaluations
Plus de 3 millions de téléchargements
Télécharger
|
|

Mur de Berlin

Le 13 août 1961, les Berlinois découvrent à leur réveil une barrière improvisée de barbelés et de blocs de béton séparant Berlin-Ouest et Berlin-Est. Baptisée « mur de protection antifasciste », d'autres blocs de béton s'ajoutent au cours des deux mois suivants pour créer une barrière permanente de deux mètres de haut entre l'Est et l'Ouest. Cette imposante structure de béton, connue sous le nom de Mur de Berlin, sépare les familles allemandes pendant plus de 20 ans. Mais pourquoi des mesures aussi radicales sont-elles nécessaires ?

La construction du Mur de Berlin dans la nuit du 12 août 1961 résulte des tensions croissantes entre les superpuissances et incarne une partie du long rideau de fer érigé entre les deux blocs. En effet, celui-ci sépare la ville en Berlin-Ouest (RFA) et Berlin-Est (RDA). En pleine crise de Berlin, des mesures comme le plan Marshall ou le pont aérien des forces alliées permettent d'aider les citoyens coincés en RFA à survivre durant le blocus de Berlin imposé par Staline de 1948 à 1949. Parmi tant d'autres lieux et monuments, le Checkpoint Charlie est encore aujourd'hui le poste-frontière le plus connu de cette période de la guerre froide et incarne le théâtre de la division d'une ville entre le secteur soviétique et celui occidental. Regardons de plus près l'histoire de ce Mur avant sa chute le 9 novembre 1989.

  • D'abord, on abordera les causes qui engendrent l'édification du Mur de Berlin comme la division de Berlin ou le blocus de Berlin.
  • Ensuite, nous verrons différents éléments autour des régimes RFA et RDA ainsi que la crise des réfugiés dans les frontières intérieures.
  • Enfin, on étudiera la construction même du Mur suite à l'échec des différents sommets et la mise en place idéologique et physique du rideau de fer.

Les causes de la crise de Berlin

La crise de Berlin, qui commence le 27 novembre 1958 avec « l'ultimatum Khrouchtchev » fait référence à environ un an de discussions et de débats entre les États-Unis et l'URSS sur le statut de Berlin. L'Union soviétique veut que les forces occidentales retirent leurs troupes, mais les États-Unis refusent au motif que Berlin-Ouest deviendrait vulnérable à une invasion soviétique. Pourquoi Berlin suscite-t-elle tant d'émois ? Pour bien comprendre les arguments entre les deux puissances, nous devons d'abord examiner pourquoi Berlin est au cœur des disputes.

La « question de Berlin » met le feu aux poudres dès le début de sa division entre les puissances après la Seconde Guerre mondiale. Les arguments à son sujet dominent les interactions politiques de Staline et de Khrouchtchev avec les présidents américains, ce qui permet de la décrire comme l'épicentre de la tension entre les États-Unis et l'URSS.

Division en Berlin-Est (RDA) et Berlin-Ouest (RFA)

Après la Seconde Guerre mondiale, les puissances décident de la division de l'Allemagne en quatre zones occupées, administrées par la Grande-Bretagne, la France, les États-Unis et l'URSS. Berlin est située dans la zone soviétique de l'Allemagne, mais est divisée en deux :

  • Berlin-Est : zone occupée par les Soviétiques qui fait partie de la République démocratique allemande (RDA) communiste en 1949.

  • Berlin-Ouest : constituée des zones française, britannique et américaine qui fusionnent et deviennent la République fédérale d'Allemagne (RFA) capitaliste en 1949.

Mur de Berlin Carte division Berlin StudySmarterImage 1. Carte de Berlin divisée entre les forces du bloc de l'Ouest et de l'Est

Le blocus de Berlin

L'une des premières grandes disputes au sujet de Berlin a lieu 13 ans avant la construction du Mur.

Le 24 juin 1948, craignant la perspective de voir les Alliés occidentaux unir leurs forces (la Grande-Bretagne et les États-Unis viennent de fusionner leurs zones pour créer la Bizone) et prendre le contrôle des zones à l'Est, Staline coupe l'accès terrestre des Alliés à Berlin-Ouest. Cette décision n'est pas un acte de guerre, mais vise à démontrer la puissance des Soviétiques en Allemagne.

Les voies d'approvisionnement étant coupées, les Berlinois de l'Ouest ne disposent plus que de 36 jours de nourriture, ce qui incite les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France à agir. Pendant un an, jusqu'à la fin du blocus de Berlin-Ouest, les États-Unis acheminent par pont aérien plus de 2,5 millions de tonnes de nourriture, de carburant et d'autres marchandises dans leur zone.2

Si le blocus prend fin en 1949, les tensions persistent. Cela crée également une source d'inquiétude vis-à-vis de l'URSS prenant des décisions impulsives concernant la ville.

Mur de Berlin Pont aérien StudySmarterImage 2. Photographie du pont aérien en action pour les Berlinois de l'Ouest

RFA, RDA

Même si le gouvernement de la RDA affirme que le Mur sert à les protéger des fascistes occidentaux, le consensus actuel est que le Mur de Berlin sert principalement à empêcher les Allemands de l'Est de fuir vers l'Ouest. Entre 1949 et 1961, plus de 2,5 millions d'entre eux s'échappent.

Plan Marshall

Pour les Allemands de l'Est, Berlin est un « aperçu » de la vie à l'Ouest. Celle-ci est florissante grâce à l'aide du plan Marshall qui permet la création de nombreux emplois, de bons salaires et un niveau de vie élevé. En revanche, la RDA fait face à de mauvaises conditions de vie, des pénuries alimentaires, des salaires bas et des restrictions sur les marchandises.

Plan Marshall : un plan de relance économique américain qui fournit une aide à l'Allemagne de l'Ouest et à d'autres pays d'Europe occidentale après la Seconde Guerre mondiale.

Insurrection ouvrière de juin 1953

Durant l'insurrection ouvrière de juin 1953, des ouvriers se soulèvent et réclament de meilleures conditions de vie et de travail. L'Armée rouge soviétique les réprime brutalement et fait au moins 50 morts. Cette réaction tyrannique met en évidence le manque de liberté à l'Est et choque les Allemands de l'Est.

Fermeture des frontières

La RDA ferme les frontières intérieures entre l'Allemagne de l'Est et l'Allemagne de l'Ouest en 1952 afin d'endiguer le flux de réfugiés. Cependant, cette tentative échoue et accélère le problème. Les gens continuent de partir par Berlin-Ouest, où la frontière est encore ouverte, et en 1961, jusqu'à 3 000 personnes quittent quotidiennement l'Allemagne de l'Est.

Crise des réfugiés

La crise des réfugiés met à rude épreuve la RDA et l'Union soviétique. L'exode des Allemands de l'Est vers l'Ouest projette une image négative de l'Allemagne de l'Est et l'impact économique de leur départ accentue le déséquilibre entre l'Ouest prospère et l'Est plus faible.

Bon nombre des Allemands de l'Est qui fuient sont hautement qualifiés ou instruits (ingénieurs, enseignants, avocats...). Les autorités de la RDA s'inquiètent de perdre ces citoyens brillants et talentueux, craignant une « fuite des cerveaux », et ce, avec raison. La perte de tant de professionnels fait perdre à l'Allemagne de l'Est des sommes astronomiques en main-d'œuvre. Le départ de milliers d'agriculteurs laisse aussi des terres en friche et crée des pénuries alimentaires dans toute l'Allemagne de l'Est.

Cette perte d'ouvriers et d'agriculteurs entraîne des problèmes économiques encore plus profonds et des pénuries alimentaires engendrent une détérioration des conditions de vie de ceux restés en Allemagne de l'Est. Cette dégradation pousse d'autres Allemands de l'Est à partir à l'Ouest, créant ainsi un cercle vicieux.

Construction du Mur de Berlin

L'Union soviétique cherche désespérément une solution pour arrêter cet exode, car l'Allemagne de l'Est a besoin de ces travailleurs qualifiés pour reconstruire son économie.

Mur de Berlin Construction du mur StudySmarterImage 3. Construction du Mur de Berlin

Rideau de fer

Comme expliqué précédemment, Khrouchtchev fait pression pour que les États-Unis retirent leurs troupes de la ville et confient les responsabilités de la frontière Est-Ouest au gouvernement d'Allemagne de l'Est (pour refuser aux Allemands de l'Est le passage vers l'Ouest). Eisenhower, le président des États-Unis, refuse et veut garantir la liberté de Berlin-Ouest.

Les dirigeants se rencontrent à plusieurs reprises pour tenter de résoudre la crise de Berlin :

  • En septembre 1959, ils se réunissent à Camp David, mais aucun accord n'est conclu.

  • Un sommet ultérieur à Paris en mai 1960 échoue parce que les Soviétiques abattent un avion espion américain qui survole l'Union soviétique malgré l'interdiction préalablement établie.

  • Peu après, c'est au sommet de Vienne que se retrouvent Kennedy et Khrouchtchev et la crise de Berlin figure en tête de l'ordre du jour. Ce dernier donne 6 mois supplémentaires aux États-Unis pour se conformer aux exigences de son ultimatum. Après les refus répétés de Kennedy de céder face à ses exigences, Khrouchtchev décide de façon impulsive d'ériger le Mur en août 1961.

D'une part, le rideau de fer et le Mur emprisonnent les Allemands de l'Est et deviennent un symbole de l'oppression communiste. D'autre part, ils permettent également d'apaiser les fortes tensions entre les États-Unis et l'URSS à mesure que la crise des réfugiés s'intensifie.

Checkpoint Charlie

La création du Mur donne lieu à l'un des moments les plus tendus de la guerre froide. Les troupes soviétiques et américaines s'affrontent de part et d'autre des postes de contrôles diplomatiques du Mur comme au Checkpoint Charlie.

Les étrangers (comme les Américains) sont toujours autorisés à franchir le Mur vers l'Est, mais le 27 octobre 1961, les chars de l'Armée rouge arrivent au Checkpoint Charlie et refusent de laisser passer quiconque. Pendant 16 h, les deux camps s'affrontent à balles réelles. Le conflit armé ne prend fin que lorsque Kennedy suggère à Khrouchtchev de retirer ses chars, indiquant que les États-Unis en feront de même.

Mur de Berlin Soldat américain Checkpoint Charlie StudySmarterImage 4. Soldat américain au Checkpoint Charlie

Restriction des mouvements

Le Mur de Berlin limite les déplacements entre Berlin-Est et Berlin-Ouest et comporte douze points de contrôle où les soldats est-allemands contrôlent qui peut entrer ou sortir. Cela ralentit la crise des réfugiés.

Au risque d'en mourir, les individus continuent d'essayer de s'échapper. Ceux qui tentent de franchir le Mur sans autorisation se font souvent tirer dessus et au moins 171 personnes sont tuées en essayant de se rendre en Allemagne de l'Ouest.

En 1962, la mort de Peter Fechter (18 ans) place la brutalité du Mur et du gouvernement est-allemand sous le feu des projecteurs du monde entier. Il est abattu alors qu'il tente de fuir et agonise au pied du Mur sans qu'on le secoure.

Malgré tout, de nombreux Allemands de l'Est (y compris des gardes) tentent leur chance. Ils utilisent leur ingéniosité pour traverser en sautant par des fenêtres adjacentes, en escaladant les barbelés, en creusant des tunnels ou même en passant par montgolfière.

Mur de Berlin - Points clés

    • Berlin est un point de discorde depuis sa division, car Berlin-Ouest représente un bastion occidental dans la zone soviétique.
    • En 1948, les tensions atteignent leur paroxysme lors du blocus de Berlin par les Soviétiques. En réponse, les États-Unis acheminent près de 2,5 millions de tonnes de marchandises par pont aérien.
    • L'une des principales raisons de la construction du Mur de Berlin est le nombre de réfugiés fuyant l'Est pour l'Ouest en passant par Berlin.
    • Nombreux sont ceux qui fuient en raison des meilleures conditions de vie et de la liberté offertes par le bloc de l'Ouest.
    • Cette fuite des cerveaux entache l'image de l'URSS et de la RDA et contribue à l'exode massif.
    • Après la construction du Mur de Berlin, les États-Unis et l'URSS s'engagent dans une confrontation à balles réelles au Checkpoint Charlie.
    • Le Mur devient un symbole de l'oppression communiste dans le monde entier.

Références

  1. Raymond L Garthoff, ‘Berlin 1961: The Record Corrected.’ Foreign Policy, no. 84, Washingtonpost. Newsweek Interactive, LLC, 1991.
  2. https://www.histoirealacarte.com/Histoire-de-la-guerre-froide/blocus-de-Berlin-1948-1949

Questions fréquemment posées en Mur de Berlin

Le mur de Berlin est construit par le gouvernement est-allemand pour officiellement protéger Berlin-Est de la décadence capitaliste à l'Ouest. Cela dit, on pense aujourd'hui que c'est surtout pour empêcher la « fuite des cerveaux » et endiguer la crise des réfugiés.

La chute du mur de Berlin a lieu le 9 novembre 1989.

Le mur de Berlin est détruit par les Berlinois eux-mêmes après les annonces de l'ouverture des frontières dans la nuit à la radio et à la télévision.

Officiellement, la cause du mur de Berlin est pour séparer les idéologies des deux blocs. Officieusement, c'est pour endiguer la fuite des cerveaux et la crise des réfugiés de l'Est vers l'Ouest qui veulent jouir d'une vie plus prospère.

Évaluation finale de Mur de Berlin

Question

Quelle est la date de la construction du Mur de Berlin ? (jj/mm/aaaa)

Montrer la réponse

Réponse

12 août 1961

Montrer la question

Question

La séparation idéologique et physique entre les deux blocs s'appelle le rideau de…

Montrer la réponse

Réponse

Fer

Montrer la question

Question

Comment s'appelle le légendaire poste de contrôle où se sont affrontés les deux armées pendant 16 h ?

Montrer la réponse

Réponse

Checkpoint Charlie

Montrer la question

Question

Avec quel évènement commence la crise de Berlin le 27 novembre 1958 ?

Montrer la réponse

Réponse

L'ultimatum Khrouchtchev

Montrer la question

Question

Quels sont les sigles liés à la division de Berlin ?

Montrer la réponse

Réponse

RFA

Montrer la question

Question

Comment s'appelle l'évènement lorsque Staline coupe l'accès terrestre des Alliés à Berlin-Ouest ?

Montrer la réponse

Réponse

Le blocus de Berlin

Montrer la question

Question

De 1949 à 1961, combien d'Allemands de l'Est s'enfuient vers l'Ouest ?

Montrer la réponse

Réponse

2,5 millions

Montrer la question

Question

Comment s'appelle le plan de relance économique américain qui aide les pays dans le besoin après la Seconde Guerre mondiale ?

Montrer la réponse

Réponse

Plan Marshall

Montrer la question

Question

En quelle année la RDA ferme-t-elle les frontières intérieures entre l'Allemagne de l'Est et de l'Ouest pour endiguer la crise des réfugiés ?

Montrer la réponse

Réponse

1952

Montrer la question

Question

Comment appelle-t-on l'exode massif d'Allemands de l'Est vers l'Ouest en partie responsable de la construction du mur de Berlin ?

Montrer la réponse

Réponse

La crise des réfugiés

Montrer la question

Question

Quels sommets ont eu lieu entre les deux blocs pour tenter de résoudre la crise de Berlin ?

Montrer la réponse

Réponse

Sommet de Paris

Montrer la question

Question

Combien de points contrôle y a-t-il tout du long du Mur ?

Montrer la réponse

Réponse

12

Montrer la question

60%

des utilisateurs ne réussissent pas le test de Mur de Berlin ! Réussirez-vous le test ?

lancer le quiz

Complète tes cours avec des thèmes et sous-thèmes disponibles pour chaque matière!

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !