Réglementation financière des États-Unis

Explore le paysage complexe et crucial de la réglementation financière américaine grâce à ce guide détaillé. Comprendre sa définition, ses composantes clés, le rôle des régulateurs, son évolution historique et ses impacts sur la macroéconomie peut donner un aperçu complet. Ces connaissances peuvent éclairer les effets du système sur la stabilité économique et la santé des marchés financiers. Approfondis le sujet en décodant les principales réformes et en examinant des exemples tangibles. Maîtrise mieux cet aspect central de l'économie américaine qui a un impact sur tout le monde, des décideurs politiques aux investisseurs.

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Réglementation financière des États-Unis Réglementation financière des États-Unis

Crée des supports d'apprentissage sur Réglementation financière des États-Unis avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que la réglementation financière américaine ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les principales agences fédérales chargées de mettre en œuvre la réglementation financière américaine ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les principaux éléments de la réglementation financière américaine ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les principales responsabilités des régulateurs financiers américains ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les principales fonctions d'un régulateur financier américain ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les principes fondamentaux de la réglementation du système financier américain ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel était l'objectif des National Banking Acts de 1863 et 1864 dans l'histoire de la réglementation financière américaine ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les deux lois qui ont constitué des réformes réglementaires importantes après la Grande Dépression, et quels étaient leurs principaux objectifs ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment la loi Sarbanes-Oxley de 2002 a-t-elle remodelé les responsabilités des entreprises publiques et de leur direction aux États-Unis ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel est le principal objectif de la réglementation financière aux États-Unis ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les effets négatifs de la réglementation financière aux États-Unis ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que la réglementation financière américaine ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les principales agences fédérales chargées de mettre en œuvre la réglementation financière américaine ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les principaux éléments de la réglementation financière américaine ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les principales responsabilités des régulateurs financiers américains ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les principales fonctions d'un régulateur financier américain ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les principes fondamentaux de la réglementation du système financier américain ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel était l'objectif des National Banking Acts de 1863 et 1864 dans l'histoire de la réglementation financière américaine ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les deux lois qui ont constitué des réformes réglementaires importantes après la Grande Dépression, et quels étaient leurs principaux objectifs ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment la loi Sarbanes-Oxley de 2002 a-t-elle remodelé les responsabilités des entreprises publiques et de leur direction aux États-Unis ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quel est le principal objectif de la réglementation financière aux États-Unis ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les effets négatifs de la réglementation financière aux États-Unis ?

Show Answer

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères

    Comprendre la réglementation financière américaine

    Dans le monde de la macroéconomie, les réglementations financières jouent un rôle essentiel pour assurer le bon fonctionnement des systèmes financiers. L'un des ensembles les plus influents de ces réglementations provient des États-Unis, un leader financier mondial. Aujourd'hui, nous allons nous plonger dans tout ce que tu dois savoir sur les réglementations financières américaines, leurs principales composantes et pourquoi elles sont importantes pour toi en tant qu'étudiant en économie.

    Qu'est-ce que la réglementation financière américaine ? Définition et aperçu

    La réglementation financière américaine couvre un vaste réseau de règles, de statuts, de normes et de codes juridiques qui régissent l'industrie financière du pays. Ces réglementations sont conçues pour protéger les consommateurs, maintenir l'intégrité des marchés financiers et promouvoir la stabilité financière.

    Plusieurs agences fédérales clés sont responsables de la mise en œuvre de ces réglementations. Il s'agit notamment de la Réserve fédérale, de la Securities and Exchange Commission (SEC) et de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC).

    • Réserve fédérale : La banque centrale des États-Unis, souvent connue sous le nom de "Fed", est principalement responsable de la mise en œuvre de la politique monétaire du pays et de la réglementation des institutions bancaires.
    • Securities and Exchange Commission (SEC) : La SEC a pour mission de protéger les investisseurs, de maintenir des marchés équitables, ordonnés et efficaces et de faciliter la formation de capital.
    • Commodity Futures Trading Commission (CFTC) : La CFTC réglemente les marchés américains des produits dérivés, qui comprennent les contrats à terme, les swaps et certains types de contrats d'option.

    Par exemple, si une banque souhaite fusionner avec une autre ou l'acquérir, cette démarche est soumise à l'examen et à l'approbation de la Réserve fédérale, qui évaluera si la fusion peut entraîner une concentration excessive des ressources bancaires, une diminution de la concurrence ou des ressources managériales compromises.

    Principaux éléments de la réglementation financière américaine

    Maintenant que tu as une idée des agences fédérales impliquées dans la réglementation financière américaine, examinons ses principaux éléments. Le tableau suivant résume les aspects importants du système financier américain réglementés par la loi :

    Supervision bancaire : Sous le mandat de la Réserve fédérale, de l'Office of the Comptroller of the Currency (OCC), de la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) et du Consumer Financial Protection Bureau (CFPB), cela comprend l'octroi de chartes et de licences, les réglementations prudentielles, l'assurance des dépôts et la protection des consommateurs.
    Marchés des capitaux : Relèvent de la compétence de la SEC et de la Financial Industry Regulatory Authority (FINRA), y compris l'émission de titres, la négociation, les réglementations en matière de divulgation et les infrastructures de marché telles que les bourses et les chambres de compensation.
    Assurance : Ce secteur, principalement réglementé au niveau de l'État, couvre des domaines tels que l'octroi de licences, la gestion des risques et la protection des assurés.

    Toute modification de l'équation de ces éléments fondamentaux peut se répercuter sur l'ensemble de l'économie. Par exemple, le Homeowner's Loan Act de 1933 a été adopté pour apporter une injection de stabilité pendant la Grande Dépression en fournissant une aide hypothécaire.

    Cette loi, associée à d'autres lois connexes, a donné naissance au marché hypothécaire moderne et a fondamentalement transformé le paysage de l'accession à la propriété aux États-Unis.

    Comprendre ces composantes de la réglementation financière américaine permet d'acquérir une connaissance approfondie des fonctions macroéconomiques, ce qui est essentiel pour les étudiants désireux d'étudier l'économie...

    Rôle et responsabilités des régulateurs financiers américains

    Aux États-Unis, les régulateurs financiers occupent une position centrale dans l'économie. Leurs rôles multiples comprennent le maintien de l'intégrité des marchés financiers, la surveillance des institutions financières, la protection des consommateurs et la préservation de la stabilité monétaire. Au-delà de ces responsabilités conventionnelles, les régulateurs financiers jouent également un rôle crucial dans la réponse aux crises économiques et dans la mise en œuvre de mesures visant à atténuer les risques systémiques.

    Les principales fonctions d'un régulateur financier américain

    Un régulateur financier américain est un organisme gouvernemental qui tire ses pouvoirs des lois fédérales pour superviser, appliquer des règles et émettre des directives dans différents domaines du système financier.

    Les fonctions peuvent être classées dans les grandes catégories suivantes :

    • Supervision réglementaire : Les régulateurs sont chargés de superviser un large éventail d'institutions financières, allant des banques de détail et des sociétés d'investissement aux compagnies d'assurance.
    • Élaboration de règles : Ils établissent des règles et des réglementations qui fixent les limites de la conduite des affaires dans le secteur financier.
    • Mise en application : Les régulateurs veillent également au respect des lois financières et prennent des mesures correctives en cas de mauvaise conduite.
    • Protection des consommateurs : La protection des consommateurs contre les fraudes, les affirmations trompeuses et autres pratiques commerciales préjudiciables constitue l'une des fonctions cruciales des organismes de réglementation financière.

    Un bon exemple de supervision réglementaire est le devoir de la Réserve fédérale de s'assurer que les banques commerciales sous sa responsabilité maintiennent des réserves de capital adéquates. Cette fonction est essentielle à la sécurité et à la solidité du système bancaire, car elle garantit que les banques disposent d'une réserve suffisante pour absorber les pertes et réduit donc la probabilité de défaillance des banques.

    Bon nombre de ces fonctions réglementaires ont fait l'objet d'une attention accrue à la suite de la crise financière mondiale de 2007-2009, qui a entraîné une réévaluation des pratiques de gestion des risques des institutions financières, de leurs exigences en matière d'adéquation des fonds propres et des mécanismes de surveillance des organismes de réglementation financière.

    Principes fondamentaux de la réglementation du système financier américain

    Les principes directeurs qui sous-tendent l'approche de la réglementation du système financier américain peuvent être appelés "principes fondamentaux". Ces principes façonnent souvent la conduite des régulateurs financiers et peuvent influencer de manière significative la structure et le fonctionnement des marchés financiers.

    1. Transparence : Ce principe renforce la disponibilité d'informations significatives et précises sur les institutions financières, leurs produits et leurs services, afin d'aider les particuliers et les investisseurs institutionnels à prendre des décisions éclairées.
    2. Responsabilité : Il s'agit de s'assurer que les institutions financières répondent de leurs actions et de leurs décisions, principalement lorsque celles-ci peuvent avoir des implications systémiques.
    3. Flexibilité : Avec des marchés financiers en constante évolution et une innovation permanente dans les produits et services financiers, il est crucial d'adopter des approches flexibles en matière de réglementation.
    4. Prudence : Les régulateurs financiers doivent faire preuve de prudence et appliquer des normes prudentes dans leurs actions de régulation. Ce principe est souvent associé à la réglementation prudentielle des banques afin de s'assurer que ces institutions maintiennent des niveaux de capitaux et de liquidités adéquats.

    Pour illustrer le principe de transparence, examinons le rôle de la Securities and Exchange Commission (SEC). La SEC exige la divulgation de toutes les informations essentielles concernant les titres - par exemple, les entreprises qui émettent des actions doivent fournir des détails sur leur situation financière, les risques de l'entreprise et l'analyse par la direction de la situation financière et des résultats avant d'être cotées en bourse.

    La prudence en tant que principe fondamental a fait l'objet d'une attention particulière après la crise financière mondiale de 2007-2009. La crise financière a souligné l'importance de normes prudentes pour maintenir un capital adéquat, un effet de levier conservateur et des réserves de liquidités pour les institutions financières, soulignant la nécessité de systèmes de gestion des risques plus solides.

    Évolution historique de la réglementation financière américaine

    L'histoire de la réglementation financière américaine est un récit convaincant de lois et de directives conçues pour maintenir l'équilibre économique, protéger les intérêts des consommateurs et freiner les activités financières illicites. Cette histoire s'étend sur plusieurs siècles et il est essentiel de la comprendre pour saisir les complexités de la législation financière américaine actuelle et l'état moderne des affaires économiques.

    Des premières législations aux politiques modernes : Le chemin de l'évolution

    La réglementation financière américaine a évolué, passant de lois rudimentaires au début de l'histoire du pays à des politiques vastes et complexes qui régissent tout, de l'acquisition d'actifs au zonage. Ce parcours reflète les défis et les changements observés dans le paysage économique plus large au cours de centaines d'années.

    L'origine de la réglementation financière américaine remonte aux années 1860 avec les National Banking Acts de 1863 et 1864. Ces lois préliminaires visaient à établir un système financier stable et contrôlé au niveau national pour financer la guerre civile et étaient essentielles pour créer une monnaie nationale uniforme.

    Les National Banking Acts de 1863 et 1864 ont jeté les bases de ce que nous percevons aujourd'hui comme la réglementation financière aux États-Unis. Leur objectif était de rationaliser et d'organiser les activités bancaires et monétaires, afin d'améliorer la stabilité économique du pays.

    Cependant, il n'a pas fallu longtemps pour révéler la nécessité de mesures réglementaires supplémentaires. La fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle ont été marqués par plusieurs paniques financières, qui ont culminé avec la profonde crise de 1929-1933, aujourd'hui connue sous le nom de Grande Dépression.

    La Grande Dépression a donné l'impulsion à d'importantes réformes réglementaires, qui ont façonné une grande partie de la réglementation financière moderne. Ces lois comprenaient la loi bancaire de 1933 - également connue sous le nom de loi Glass-Steagall - et la loi sur la bourse des valeurs mobilières de 1934. La première interdisait aux banques commerciales d'exercer des activités de banque d'investissement, et la seconde jetait les bases de la création de la SEC.

    • Glass-Steagall Act : A imposé la séparation entre les banques commerciales et les opérations spéculatives sur titres, ce qui a conduit à la création de la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC).
    • Securities Exchange Act de 1934 : Cette loi a créé la SEC pour protéger les intérêts des investisseurs et favoriser l'intégrité du marché des capitaux.

    À travers ces exemples historiques, il est clair qu'une législation importante émerge en réponse à des crises majeures comme un élément clé de la reprise économique.

    Événements importants qui ont façonné les réformes de la réglementation financière aux États-Unis

    La vague suivante de réformes réglementaires est arrivée à la suite de la déréglementation considérable du secteur financier dans les années 1980, qui a conduit à la crise des caisses d'épargne et de crédit. Cette situation a entraîné l'adoption du Financial Institutions Reform, Recovery and Enforcement Act (loi sur la réforme, le redressement et l'application des institutions financières) de 1989, qui visait à résoudre la crise et à empêcher qu'elle ne se reproduise.

    Plusieurs événements importants survenus au 21e siècle ont précipité des changements notables dans la réglementation financière, les plus marquants étant la bulle Internet de 2001 et les terribles attentats du 11 septembre. Le premier événement a conduit à une réévaluation importante de la réglementation des valeurs mobilières, qui a abouti à la loi Sarbanes-Oxley de 2002, laquelle a introduit des normes rigoureuses pour tous les conseils d'administration, la direction et les cabinets d'experts-comptables des sociétés américaines cotées en bourse.

    La loi Sarbanes-Oxley de 2002 est une loi historique qui a imposé des exigences nouvelles et élargies aux sociétés cotées en bourse, à leurs conseils d'administration, à leur direction et à leurs cabinets d'experts-comptables. Cette loi visait à améliorer la gouvernance des entreprises et à rétablir ainsi la confiance du public dans les entreprises américaines après l'effondrement d'Enron et de plusieurs autres grandes sociétés.

    Les conséquences des attentats du 11 septembre ont donné naissance à la loi USA PATRIOT, qui se concentre sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Dans le sillage de la crise financière mondiale de 2007-2009, la révision réglementaire la plus importante depuis la Grande Dépression a vu le jour sous la forme de la loi Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act.

    • USA PATRIOT Act : Promulguée pour dissuader les activités terroristes, cette loi comprend de nombreuses mesures visant à prévenir, détecter et poursuivre le blanchiment d'argent.
    • Dodd-Frank Act : Cette loi a apporté des changements importants à la réglementation financière, visant à accroître la transparence, la responsabilité et l'intégrité au sein du système financier.

    Un exemple du fonctionnement de ces réglementations dans la pratique : La loi Dodd-Frank a conduit à la création d'une entité connue sous le nom de règle Volcker, empêchant les entités bancaires de s'engager dans des opérations pour compte propre à court terme sur des titres, des produits dérivés et d'autres instruments financiers pour leur compte, ce qui est distinct de l'exécution d'opérations pour le compte de leurs clients.

    La vague de changements de la réglementation financière se poursuit à l'heure actuelle, avec un examen et des ajustements continus pour faire face à un paysage économique mondial en évolution rapide et de plus en plus numérique.

    L'impact de la réglementation financière américaine sur la macroéconomie

    La réglementation financière américaine a une profonde influence sur l'environnement macroéconomique du pays. En supervisant les institutions financières, en garantissant la transparence du marché et en établissant des normes pour les pratiques financières, ces réglementations peuvent façonner le cadre économique plus large pour favoriser la croissance, la stabilité et l'équité.

    Implications positives et négatives de la réglementation financière américaine

    La réglementation financière exerce un pouvoir important sur l'économie au sens large. Elle peut créer un environnement propice à la prospérité économique, mais à l'inverse, elle peut aussi engendrer des difficultés et des résultats inattendus. Trouver un équilibre entre ces deux extrêmes est souvent un acte délicat pour les décideurs politiques.

    Les effets positifs

    Parmi les nombreux avantages d'une réglementation financière solide, les plus importants concernent la garantie de la stabilité économique et l'atténuation des risques de crises financières. En fixant des normes prudentielles pour les institutions bancaires, la réglementation financière joue un rôle déterminant en garantissant la solidité opérationnelle de ces établissements, réduisant ainsi la probabilité d'une détresse financière à l'échelle du système. Les exigences adéquates en matière de capitalisation et de liquidité imposées par les organismes de réglementation favorisent la résilience des institutions financières face aux chocs économiques défavorables, contribuant ainsi à la stabilité économique globale.

    La réglementation prudentielle désigne les normes et les directives édictées par les autorités de réglementation financière en vue de garantir la santé et l'intégrité du système financier. Cela implique souvent d'imposer des règles relatives à l'adéquation des fonds propres, à la pondération des risques des actifs et aux exigences en matière de liquidités, entre autres.

    En outre, la réglementation financière, par le biais d'exigences de divulgation et de normes de pratiques équitables, assure la transparence du marché, qui est essentielle au bon fonctionnement des marchés financiers. Cette transparence permet aux investisseurs de prendre des décisions éclairées, ce qui favorise une plus grande efficacité dans l'allocation des capitaux à travers l'économie.

    De plus, les mesures de protection des consommateurs empêchent l'exploitation de ces derniers, ce qui favorise la confiance dans le secteur financier, un ingrédient crucial pour la croissance et la stabilité économiques à long terme.

    Les effets négatifs

    Si la réglementation financière américaine apporte des avantages indéniables, elle est également connue pour présenter plusieurs inconvénients potentiels. L'une des préoccupations est que l'excès de réglementation peut étouffer l'innovation dans le secteur financier. Des exigences réglementaires strictes, en particulier celles qui entraînent des coûts de mise en conformité importants, peuvent décourager les institutions d'expérimenter de nouveaux produits et services potentiellement bénéfiques. Par conséquent, les consommateurs risquent de passer à côté de produits innovants et les institutions financières de négliger des opportunités de croissance.

    En outre, les réglementations financières, en particulier celles qui sont complexes, peuvent entraver la concurrence dans le secteur financier en imposant un fardeau disproportionné aux petites institutions. Les petites banques et coopératives de crédit peuvent avoir du mal à supporter le coût élevé de la mise en conformité avec la réglementation, ce qui crée un avantage concurrentiel pour les grandes institutions qui peuvent absorber ces coûts plus facilement.

    Enfin, malgré les meilleures intentions, une réglementation inadéquate ou mal conçue peut amplifier les risques qu'elle cherche à atténuer, entraînant des effets macroéconomiques négatifs. Par exemple, les normes de prêt excessivement souples avant la crise financière de 2008 sont souvent mises en avant comme un exemple de défaillance réglementaire contribuant à l'instabilité macroéconomique.

    Exploration d'exemples réels de réglementation financière aux États-Unis

    L'étude d'exemples concrets permet de mieux comprendre l'impact de la réglementation financière américaine sur la macroéconomie. Un cas notable est la réglementation introduite à la suite de la crise financière de 2008. La loi Dodd-Frank, promulguée en 2010, a apporté de nombreux changements réglementaires visant à prévenir de futures crises.

    La loi Dodd-Frank a introduit la règle Volcker, qui limite les investissements spéculatifs des banques, a augmenté la transparence des échanges de produits dérivés par la création de facilités d'exécution de swaps, et a rendu obligatoires les tests de résistance pour les banques afin d'évaluer leur résilience face à des scénarios de marché défavorables. L'intention était de limiter le risque systémique en s'assurant que les banques disposaient de solides positions en capital et n'étaient pas trop exposées à des investissements risqués. Bien que ces changements aient amélioré la résilience du système bancaire, leurs détracteurs affirment qu'ils ont alourdi le fardeau réglementaire, étouffant ainsi la concurrence et l'innovation.

    La loi Sarbanes-Oxley de 2002 est un autre exemple d'impact de la réglementation financière américaine sur la macroéconomie. Cette loi a été adoptée en réponse aux grands scandales financiers et comptables, notamment ceux qui ont touché Enron, Tyco International et WorldCom. La loi Sarbanes-Oxley a établi des normes nouvelles ou améliorées pour tous les conseils d'administration, directions et cabinets d'experts-comptables des entreprises publiques américaines. Elle est considérée comme l'un des changements les plus importants apportés aux lois fédérales sur les valeurs mobilières aux États-Unis depuis le New Deal.

    Bien qu'elle ait renforcé la responsabilité et la transparence des sociétés cotées en bourse, la loi Sarbanes-Oxley a été critiquée pour ses coûts de mise en conformité élevés, particulièrement lourds pour les petites entreprises. Certains affirment que ces coûts ont dissuadé les entreprises de s'introduire en bourse aux États-Unis, limitant ainsi potentiellement les opportunités d'investissement pour le public et restreignant la croissance des petites entreprises.

    Ces exemples soulignent la dynamique complexe entre la réglementation financière et la macroéconomie - la réglementation contribue à renforcer la stabilité financière et l'intégrité du marché, mais risque également d'inhiber l'activité entrepreneuriale et la concurrence. Trouver le bon équilibre reste donc un défi permanent dans la politique de régulation financière.

    Déconstruction des réformes de la réglementation financière américaine

    La réglementation financière américaine a fait l'objet de diverses réformes au fil du temps, dans le but de promouvoir la stabilité et l'intégrité du système financier. Ces réformes ont joué un rôle essentiel en rendant le système financier américain plus résistant face aux chocs économiques, tout en façonnant la dynamique de l'environnement macroéconomique plus large.

    Changements majeurs dans la réglementation financière américaine au fil du temps

    Le paysage de la réglementation financière américaine a subi des transformations substantielles au fil du temps, en réponse à l'évolution des réalités économiques et des crises financières. Les réformes réglementaires majeures ont un impact fondamental sur les structures économiques, les opérations bancaires et les pratiques des marchés financiers.

    Au lendemain de la Grande Dépression des années 1930, le gouvernement fédéral a introduit de nombreuses mesures réglementaires pour se prémunir contre de futures crises financières. L'une d'entre elles est la loi Glass-Steagall de 1933, qui établit une séparation claire entre les activités de banque commerciale et de banque d'investissement afin de limiter la prise de risque.

    La loi Glass-Steagall a été promulguée pour réduire les spéculations dommageables des banques, dont beaucoup pensent qu'elles ont contribué au déclenchement de la Grande Dépression. Elle visait à empêcher l'utilisation des dépôts pour des investissements spéculatifs et à protéger les déposants des pertes potentielles découlant de ces activités à haut risque.

    Cependant, au fil des décennies, bon nombre de ces pare-feu ont été dissous, la loi historique de 1999 sur la modernisation des services financiers abrogeant effectivement la séparation entre les banques et les compagnies d'assurance. Cette tendance à la déréglementation a préparé le terrain pour la crise financière mondiale de 2008.

    En réponse à la crise financière de 2008, la loi Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act de 2010 a été promulguée. Cette loi a introduit une importante refonte de la réglementation, conçue pour accroître la transparence, limiter les risques et protéger les consommateurs. Les principales réformes comprenaient :

    • La création du Conseil de surveillance de la stabilité financière (FSOC) chargé d'identifier les risques pour le système financier.
    • Un pouvoir réglementaire accru pour la Réserve fédérale.
    • La règle Volcker, qui limite les opérations pour compte propre des banques commerciales.
    • La création du Bureau de protection financière des consommateurs (CFPB) pour se prémunir contre les pratiques financières abusives à l'égard des consommateurs.

    La règle Volcker est une réglementation fédérale qui interdit généralement aux banques de mener certaines activités d'investissement avec leurs propres comptes et de limiter leurs relations avec les fonds spéculatifs et les fonds de capital-investissement, dans le but d'éviter les conflits d'intérêts.

    Exploration d'exemples de réformes de la réglementation financière américaine

    L'exploration d'exemples spécifiques permet de mieux comprendre comment les différentes réformes de la réglementation financière façonnent le paysage économique des États-Unis.

    Considérons tout d'abord la loi Sarbanes-Oxley de 2002. Cette loi a été promulguée à la suite d'une série de scandales financiers impliquant notamment Tyco International et Enron. Cette loi visait à renforcer la transparence dans le financement des entreprises et à établir des exigences strictes en matière d'audit pour les entreprises. Ses principales dispositions sont les suivantes

    • Des sanctions plus lourdes pour l'altération, la destruction, la mutilation, la dissimulation, la falsification des registres ou la tentative de fraude envers les actionnaires.
    • La mise en place de protections pour les lanceurs d'alerte et de nouvelles exigences en matière de rapports financiers.

    Bien que la loi Sarbanes-Oxley ait eu des répercussions considérables sur la gouvernance d'entreprise aux États-Unis, elle a également suscité des critiques en raison du fardeau que représente la mise en conformité, en particulier pour les petites entreprises.

    Ses détracteurs affirment que le coût élevé de la conformité à la loi Sarbanes-Oxley a affecté de façon disproportionnée les petites entreprises, contrarié les introductions en bourse et conduit à la radiation de petites entreprises de la cote - autant d'éléments qui ont pu freiner l'innovation et la croissance de l'économie.

    Une autre réforme notable de la réglementation est la loi Jumpstart Our Business Startups (JOBS) de 2012. Celle-ci visait à encourager le financement des petites entreprises aux États-Unis en assouplissant la réglementation sur les valeurs mobilières. La loi JOBS a eu un impact significatif sur la levée de capitaux, notamment par le biais du crowdfunding.

    Malgré les avantages, les critiques avertissent que le JOBS Act a peut-être trop abaissé la barre, exposant potentiellement les investisseurs peu méfiants à un risque de fraude plus élevé avec moins de protections réglementaires.

    Le crowdfunding consiste à financer un projet ou une entreprise en collectant de petites sommes d'argent auprès d'un grand nombre de personnes, généralement par le biais d'Internet. Une campagne de crowdfunding implique l'effort collectif d'individus qui se mettent en réseau et mettent en commun leur argent pour soutenir des efforts initiés par d'autres personnes ou organisations.

    Dans l'ensemble, si les réformes de la réglementation financière américaine ont permis de favoriser l'intégrité du marché, de promouvoir la stabilité et de protéger les consommateurs, elles s'accompagnent d'une série de défis. Trouver un équilibre entre la surveillance nécessaire et l'entretien d'un environnement propice à l'innovation et à la croissance est un processus continu et reste essentiel à la résilience et à la robustesse du système financier.

    Réglementation financière américaine - Principaux enseignements

    • Réglementation financière américaine : L'ensemble des lois et des règles qui régissent le fonctionnement des marchés et des institutions financières aux États-Unis dans le but de maintenir la stabilité économique, de protéger les consommateurs et de prévenir les activités frauduleuses.
    • Principes fondamentaux de la réglementation du système financier américain : Il s'agit notamment de la Transparence (fourniture de données précises et significatives sur les institutions financières), de l'Imputabilité (responsabilité des institutions financières pour leurs actions), de la Flexibilité (adaptation à l'évolution des marchés financiers), et de la Prudence (maintien de niveaux de capitaux et de liquidités adéquats).
    • Évolution de la réglementation financière américaine : La réglementation financière américaine a franchi différentes étapes depuis l'établissement des National Banking Acts dans les années 1860 jusqu'aux politiques complexes actuelles influencées par des événements tels que la Grande Dépression, la bulle Internet de 2001, les attentats du 11 septembre et la crise financière mondiale de 2007-2009. Chaque étape de l'évolution a introduit des réformes réglementaires telles que le Glass-Steagall Act, le Securities and Exchange Act et le Dodd-Frank Act.
    • Impacts de la réglementation financière américaine : Ces réglementations façonnent l'environnement macroéconomique en assurant la stabilité économique, en favorisant la transparence des marchés et en établissant des normes de pratiques financières. Cependant, elles peuvent également étouffer l'innovation, créer des désavantages concurrentiels pour les petites institutions, et potentiellement amplifier les risques avec des politiques inadéquates ou mal conçues.
    • Exemples de réglementations financières américaines : La loi Dodd-Frank a apporté des changements réglementaires pour prévenir de futures crises en limitant les investissements risqués des banques, en augmentant la transparence des échanges de produits dérivés et en rendant obligatoires les tests de résistance pour les banques. La loi Sarbanes-Oxley a établi de nouvelles normes pour tous les conseils d'administration, la direction et les cabinets d'experts-comptables des entreprises publiques américaines en réponse aux grands scandales d'entreprises et de comptabilité.
    Réglementation financière des États-Unis Réglementation financière des États-Unis
    Apprends avec 15 fiches de Réglementation financière des États-Unis dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Réglementation financière des États-Unis
    Qu'est-ce que la SEC (Securities and Exchange Commission) ?
    La SEC est l'organisme fédéral chargé de réguler les marchés financiers aux États-Unis pour protéger les investisseurs.
    Quel est le but de la Dodd-Frank Act ?
    La Dodd-Frank Act vise à prévenir une nouvelle crise financière en augmentant la régulation des institutions financières.
    Quelles sont les principales fonctions de la Réserve fédérale (Fed) ?
    Les principales fonctions de la Fed incluent la régulation de la masse monétaire et la supervision des banques.
    Comment fonctionne le FDIC (Federal Deposit Insurance Corporation) ?
    Le FDIC assure les dépôts bancaires jusqu'à 250.000 $ pour protéger les épargnants en cas de faillite bancaire.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Qu'est-ce que la réglementation financière américaine ?

    Quelles sont les principales agences fédérales chargées de mettre en œuvre la réglementation financière américaine ?

    Quels sont les principaux éléments de la réglementation financière américaine ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Sciences économiques et sociales

    • Temps de lecture: 28 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner