Dépôts non transactionnels

Acquiers une compréhension complète des dépôts non transactionnels grâce à ce guide. Dans cette exploration éclairante, tu plongeras dans la définition des dépôts non transactionnels et tu verras en quoi ils diffèrent des dépôts vérifiables dans le contexte de la macroéconomie. Découvre la variété des types de dépôts non transactionnels, les facteurs qui influencent les changements dans leurs volumes, et leur impact nuancé sur l'activité économique. Indépendamment de ta maîtrise des concepts macroéconomiques, cet article offre une analyse approfondie inestimable pour tous.

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Dépôts non transactionnels Dépôts non transactionnels

Crée des supports d'apprentissage sur Dépôts non transactionnels avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères

    Comprendre les dépôts non transactionnels

    Pour plonger dans le monde de la macroéconomie, il est essentiel de comprendre des termes clés tels que les dépôts sans transaction. Commençons par une définition claire.

    Dépôts sans transaction : Une définition complète

    Les dépôts non transactionnels désignent les comptes des déposants à partir desquels il n'est pas possible d'effectuer des paiements ou des retraits directs, mais qui fournissent une valeur monétaire pouvant être transférée sur un compte de dépôt transactionnel. Ils comprennent les dépôts d'épargne, les dépôts à terme et les comptes de dépôt du marché monétaire.

    Il est essentiel de souligner la distinction entre les dépôts non transactionnels et les dépôts transactionnels. Les dépôts de transaction offrent un accès immédiat à des transactions telles que des paiements ou des transferts, tandis que les dépôts sans transaction nécessitent un processus pour accéder aux fonds à des fins transactionnelles. Il existe plusieurs types de dépôts non transactionnels : Les dépôts d'épargne sont le type le plus courant de dépôts sans transaction. Ils offrent des taux d'intérêt faibles et les fonds sont accessibles après une certaine période ou si un avis est donné. Les dépôts à terme ou les certificats de dépôt (CD), en revanche, ont une durée fixe et entraînent des pénalités en cas de retrait anticipé. Les comptes de dépôt du marché monétaire offrent des taux d'intérêt plus élevés si tu maintiens un solde plus important, ainsi que des facilités de transaction limitées.

    Un petit détail pour toi : en combinant les dépôts transactionnels et non transactionnels, tu obtiens la mesure connue sous le nom de M2, qui est un indicateur économique clé utilisé par les économistes pour prévoir l'inflation.

    Le rôle des dépôts hors transaction dans l'économie monétaire

    Les dépôts non transactionnels jouent un rôle essentiel dans l'ensemble de l'économie et du fonctionnement des banques. On pourrait penser qu'ils ont moins de valeur puisqu'ils ne sont pas facilement accessibles pour les transactions, mais c'est en fait le contraire. Les banques utilisent les dépôts non transactionnels comme source de fonds stables. Ils peuvent être prêtés pour générer des rendements ou investis dans des opportunités lucratives. Les intérêts générés par ces activités sont souvent utilisés pour payer un petit taux d'intérêt aux titulaires de comptes. Leur contribution est également substantielle dans la création de monnaie. Avec chaque dépôt effectué, les banques peuvent créer et prêter plus d'argent, ce qui fait grimper la masse monétaire dans l'économie. Voici comment cela fonctionne normalement :
    Dépôts sans transaction Prêts accordés par les banques
    $100 $90
    $90 $81
    $81 $73
    Le tableau ci-dessus illustre le processus de création monétaire. Chaque ligne représente un nouveau cycle de prêts. Avec un dépôt initial de 100 $, la banque garde 10 $ comme réserves et prête les 90 $ restants. Ces 90 dollars supplémentaires deviennent le dépôt d'une autre personne, ce qui permet à la banque de les prêter à nouveau, augmentant ainsi la masse monétaire. Les dépôts non transactionnels agissent donc comme un catalyseur dans l'économie, influençant la masse monétaire, la liquidité et, par extension, l'inflation.

    Pour élucider, lorsque l'économie est à bout de souffle et a besoin d'être stimulée, les banques peuvent encourager l'épargne en proposant des taux d'intérêt plus élevés. Cela entraîne une augmentation des dépôts non transactionnels, ce qui permet aux banques de prêter davantage et, par la suite, d'augmenter la masse monétaire pour stimuler l'économie. La crise financière de 2008 en est un exemple concret et direct.

    Comparaison entre les dépôts vérifiables et les dépôts non transactionnels

    Lorsque l'on se plonge dans le domaine de la macroéconomie, il est essentiel de comprendre les différences entre les dépôts remboursables et les dépôts non remboursables. Ces deux types de dépôts ont des objectifs distincts et jouent des rôles distincts dans le secteur bancaire et dans l'économie en général.

    Définition des dépôts sans transaction et des dépôts contrôlables

    Une caractéristique importante de l'économie réside dans la richesse de son lexique. Deux termes cruciaux dans ce domaine sont les dépôts sans transaction et les dépôts vérifiables.

    Les dépôtssans transaction comprennent les dépôts à la banque où tu ne peux pas effectuer directement des transactions comme des paiements ou des retraits. Cependant, ces comptes contiennent une valeur financière qui peut être transférée sur un compte de dépôt de transaction. Les exemples incluent les dépôts d'épargne, les dépôts à terme et les comptes de dépôt du marché monétaire.

    Au contraire ,

    LesDépôts Chèques ou dépôts de transaction, permettent aux consommateurs d'avoir un accès immédiat à leurs fonds pour effectuer des transactions. Ces dépôts comprennent les comptes courants ou les comptes de dépôt à vue, qui permettent aux clients de retirer de l'argent à tout moment sans notification préalable à la banque.

    Même si ces deux types de dépôts ont pour fonction commune de stocker des fonds, leurs rôles et leurs restrictions divergent considérablement.

    Différences entre les dépôts avec et sans opérations dans le contexte de la macroéconomie

    Les impacts et les implications économiques des dépôts avec ou sans opérations vont bien au-delà de leur simple définition. Leurs rôles dans les banques, la création de liquidités et l'économie en général sont considérables. Les dépôts vérifiables, comme leur nom l'indique, sont disponibles "à la demande". Ces liquidités fournissent un flux de trésorerie immédiat et constituent une part importante de la masse monétaire. Avec les dépôts par chèque, les banques doivent se préparer à des retraits potentiels à tout moment, ce qui implique un certain niveau de prudence lorsqu'il s'agit de prêter ou d'investir ces fonds. Alors que les dépôts par chèque offrent une grande liquidité, les dépôts sans transaction sacrifient l'accessibilité immédiate à un taux d'intérêt généralement plus élevé. Leur participation à l'activité économique est moins directe mais constitue le fondement de l'activité bancaire :
    • Les dépôts d'épargne : Même si les taux sont inférieurs à ceux des comptes du marché monétaire, ils sont intéressants en raison de leur faible risque et de leur plus grande liquidité par rapport aux autres dépôts sans transaction.
    • Dépôts à terme : Ils promettent des rendements plus élevés pour "immobiliser" les fonds pendant une durée déterminée, ce qui aide les banques à planifier et à investir à long terme.
    • Comptes de dépôt du marché monétaire : Ils offrent un taux d'intérêt élevé pour des soldes maintenus plus importants et aident les banques à consolider leurs réserves.
    En termes de macroéconomie, les dépôts non transactionnels contribuent indirectement à l'économie au sens large en alimentant les prêts. Les banques peuvent investir ces sources de fonds stables dans des prêts qui rapportent ou saisir des opportunités d'investissement. Ces intérêts gagnés sont généralement utilisés pour payer les rendements des titulaires de comptes. De plus, les dépôts non transactionnels servent de conduits importants dans le processus de création monétaire. Essentiellement, avec chaque dépôt effectué, les banques peuvent prêter plus d'argent, augmentant ainsi la masse monétaire dans l'économie. Par exemple, avec un dépôt initial sans transaction de 100 $, la banque peut conserver une réserve obligatoire de, disons, 10 % et prêter le reste. Ce montant devient alors le dépôt sans transaction d'une autre partie dans une banque différente. Par conséquent, avec les prêts itératifs, la masse monétaire globale s'amplifie. Une équation décrivant ce scénario est la suivante : \[ \text{Masse monétaire totale} = \text{Dépôt initial} \frac{1}{text{Ratio de réserve}} \] Insérons les valeurs : \[ \text{Masse monétaire totale} = \$100 \times \frac{1}{0,10} = \$1000 \] Ainsi, la différence centrale réside dans leurs caractéristiques de liquidité et de taux d'intérêt et dans la façon dont cela influence l'activité économique. Une connaissance approfondie à la fois des types de dépôts et de leurs mécanismes est cruciale pour comprendre la macroéconomie. Enfin, n'oublie pas que la nature de ces dépôts et leur rôle dépendent également de la politique monétaire et des directives de la banque centrale du pays concerné.

    Examen des différents types de dépôts sans transaction

    Pour bien saisir les subtilités du paysage macroéconomique, il est essentiel d'apprécier la diversité des dépôts sans transaction. Ils occupent une place importante dans le secteur bancaire et financier et constituent la base de nombreuses opérations financières. Ils comprennent principalement les dépôts d'épargne, les dépôts à terme et les comptes de dépôt du marché monétaire.

    Principaux types de dépôts non transactionnels en détail

    Dépôts d'épargne

    Les dépôts d'épargne sont fondamentalement la forme la plus simple de dépôts sans transaction. Ils sont principalement conçus pour encourager les clients à épargner. Le principe sous-jacent à ce type de dépôt est que les clients conservent leur argent sur ces comptes en raison de leur niveau élevé de sécurité et qu'ils perçoivent des intérêts nominaux sur une certaine période. Avec les dépôts d'épargne, les banques limitent généralement le nombre de transactions autorisées sur une période donnée, souvent par mois. Il est également important de noter que la liquidité des dépôts d'épargne est plus élevée que celle des autres dépôts sans transaction, ce qui en fait un choix privilégié pour de nombreuses personnes.

    Les dépôts d'épargne peuvent être définis comme des comptes sans transaction qui aident les clients à épargner leur argent. Bien qu'ils ne permettent généralement pas de retraits ou de transactions directs, les clients peuvent transférer leur épargne sur un compte de transaction en cas de besoin.

    Dépôts à terme

    Les dépôts à terme, également connus sous le nom de dépôts à terme ou de certificats de dépôt (CD), sont assortis d'une "durée" déterminée. Cela signifie que les fonds déposés sur ces comptes sont bloqués pour une période prédéfinie. Cette durée peut aller de quelques mois à plusieurs années. En échange de l'engagement de leurs fonds pour un certain temps, les déposants se voient généralement offrir des taux d'intérêt plus élevés que ceux d'un compte d'épargne. L'aspect crucial à comprendre ici est que le retrait des fonds des dépôts à terme avant la date d'échéance entraîne souvent une pénalité. Par conséquent, ces comptes sont d'excellents moyens pour les personnes qui ont un horizon d'épargne à plus long terme.

    Les dépôts à terme sont des dépôts sans transaction qui sont assortis d'une durée fixe. Les clients sont récompensés par des taux d'intérêt plus élevés lorsqu'ils engagent leur argent pour une certaine période. Cependant, les retraits anticipés entraînent généralement des frais de pénalité.

    Comptes de dépôt du marché monétaire

    Un compte de dépôt du marché monétaire (CDM) offre un mélange unique de caractéristiques des comptes d'épargne et des comptes chèques. Bien que les exigences en matière de solde soient plus élevées et que les possibilités de transaction soient limitées, comme pour les comptes d'épargne, les taux d'intérêt peuvent être comparables ou supérieurs à ceux des dépôts à terme. En général, ces types de comptes sont gérés par des personnes qui souhaitent conserver une somme d'argent importante à la banque et bénéficier d'un taux d'intérêt compétitif, tout en ayant la possibilité d'effectuer des transactions.

    Les comptes de dépôt du marché monétaire sont des comptes qui rapportent des taux d'intérêt plus élevés pour des soldes plus importants et qui offrent des facilités de transaction limitées. Il s'agit essentiellement d'un hybride de compte d'épargne et de compte courant.

    N'oublie pas que chaque type de dépôt sans transaction a sa raison d'être et convient à différents types d'épargnants. Qu'il s'agisse de la simplicité et de la plus grande liquidité des dépôts d'épargne, des rendements robustes des dépôts à terme, ou de la flexibilité et des rendements compétitifs des MMDA, comprendre les particularités de chacun peut t'aider à naviguer avec aisance sur le terrain de la macroéconomie.

    Facteurs influençant l'évolution des dépôts non transactionnels

    Si tu plonges plus profondément dans le domaine de la macroéconomie, tu découvriras que les dépôts non transactionnels n'existent pas en vase clos. Divers facteurs externes et internes peuvent influencer le flux et le reflux de ces réserves bancaires.

    Causes des variations à la hausse et à la baisse des dépôts hors transaction

    Les dépôts hors transaction, comme tout autre élément financier, sont influencés par des changements dans les scénarios externes et internes. Ces changements ont souvent des origines financières, économiques et sociétales. Ci-dessous, nous allons approfondir certaines des causes importantes de ces fluctuations. Premièrement ,

    La situation économique : L'état général de l'économie joue un rôle crucial en influençant les soldes des dépôts sans transaction. Les récessions ou les ralentissements économiques peuvent entraîner une stagnation ou une diminution des dépôts sans transaction, car les particuliers et les entreprises sont confrontés à l'incertitude et aux difficultés financières. À l'inverse, pendant les périodes de croissance, ces dépôts sont susceptibles d'augmenter, car les gens ont plus de revenus à épargner ou à investir.

    Un autre facteur à prendre en compte est :

    Les taux d'intérêt : L'évolution des taux d'intérêt, influencée par les décisions de la banque centrale d'un pays, peut faire basculer l'attractivité des dépôts non transactionnels. Des taux d'intérêt plus élevés incitent les déposants à laisser leur argent à la banque pour qu'il rapporte plus d'intérêts, ce qui augmente les dépôts non transactionnels. À l'inverse, des taux d'intérêt plus bas peuvent inciter les clients à investir leur argent ailleurs, ce qui permet d'obtenir des rendements plus élevés, entraînant ainsi une diminution des dépôts non transactionnels.

    En outre, le revenu d'un individu a une influence considérable :

    Niveau de revenu : Les niveaux de revenu plus élevés sont généralement en corrélation avec des dépôts hors transaction plus importants. Lorsque le revenu disponible augmente, les individus ont tendance à épargner davantage, ce qui contribue à une tendance à la hausse de ces dépôts. À l'inverse, lorsque le niveau de revenu diminue, il y a moins d'argent disponible à placer dans l'épargne, ce qui entraîne une baisse.

    Enfin, le comportement individuel ou sociétal joue un rôle considérable :

    La tendance à l'épargne : La propension à l'épargne d'une société, ou l'habitude d'épargne personnelle d'un individu, peut avoir un impact considérable sur les dépôts hors transaction. Les cultures ayant un taux d'épargne élevé, ou les individus qui donnent la priorité à l'épargne, sont plus susceptibles de contribuer à l'augmentation de ces dépôts.

    L'étude de ces causes aiderait à comprendre les mouvements des dépôts hors transaction et à prévoir les changements potentiels dans les niveaux de dépôt. En examinant de près ces facteurs et en assemblant chaque pièce, tu pourras te faire une idée complète des rouages complexes des dépôts hors transaction et du tableau macroéconomique plus large.

    Les dépôts sans transaction et leur impact sur l'économie

    Si tu t'es interrogé sur l'impact des dépôts non transactionnels sur l'économie, il existe en effet une corrélation significative. Étant la pierre angulaire des opérations bancaires, les dépôts hors transaction jouent un rôle essentiel en influençant l'activité économique d'une nation et sa santé générale.

    La relation entre les dépôts sans transaction et l'activité économique

    Pour comprendre le rôle central des dépôts hors transaction sur l'activité économique, clarifions d'abord le concept de la masse monétaire dans une économie. Généralement exprimée à l'aide de l'équation suivante : \[ M = C + D \] Où \(M\) est la masse monétaire totale, \(C\) la monnaie et \(D\) les dépôts à vue. Les banques jouent un rôle crucial dans l'impact de la masse monétaire par le biais du processus de création de dépôts. Lorsque les clients conservent leur argent sous forme de dépôts non transactionnels - qui se composent principalement de dépôts d'épargne, de dépôts à terme et de comptes de dépôt du marché monétaire - ils augmentent involontairement les réserves de la banque. Or, les banques utilisent cet excédent accru de réserves pour accorder des prêts aux particuliers et aux entreprises. Ces prêts stimulent l'activité économique car l'argent emprunté circule dans l'économie, ce qui permet d'augmenter les investissements et la consommation. De cette façon, une augmentation des dépôts non transactionnels peut directement entraîner une hausse de l'activité économique. En revanche, s'il y a une baisse des dépôts non transactionnels, les banques ont moins de fonds à prêter, ce qui peut restreindre la croissance de l'économie en limitant les investissements et les dépenses. Par conséquent, la relation entre les dépôts non transactionnels et l'activité économique est cyclique et entrelacée. C'est le rythme des dépôts et des prêts qui contribue à réguler le tempo de notre économie.

    Évaluer l'impact des dépôts sans transaction sur l'économie au sens large

    L'impact des dépôts non transactionnels s'étend au-delà des opérations bancaires immédiates et s'infiltre dans divers secteurs de l'économie au sens large. Voici un examen plus approfondi de certaines de ces sphères : 1. Politique fiscale : Les dépôts non transactionnels peuvent influencer indirectement la politique fiscale d'un pays. Une augmentation de ces dépôts indique souvent un taux d'épargne sain au sein de la population, que le gouvernement peut canaliser vers des tâches de développement et des dépenses publiques en émettant des obligations ou des titres. 2. Politique monétaire : Les réserves des banques, qui comprennent les dépôts non transactionnels, influencent la politique monétaire d'un pays. Les banques centrales modifient les réserves obligatoires ou utilisent d'autres outils de politique monétaire pour contrôler l'inflation ou stimuler la croissance, ce qui a un impact sur les taux d'intérêt des dépôts non transactionnels et, par la suite, sur les dépenses de consommation et les habitudes d'épargne. 3. Climat d'investissement : La disponibilité des fonds prêtables est étroitement liée aux dépôts non transactionnels, que les banques peuvent prêter. Lorsque les banques disposent de réserves plus importantes grâce à ces dépôts, elles peuvent accorder davantage de crédits, ce qui encourage les entreprises et les particuliers à investir, stimulant ainsi l'économie. 4. Dépenses de consommation : Les dépôts non transactionnels peuvent freiner ou stimuler les dépenses de consommation. Des taux d'intérêt plus élevés sur ces dépôts pourraient encourager les consommateurs à épargner davantage, réduisant ainsi la consommation immédiate. À l'inverse, des taux plus bas pourraient stimuler les dépenses, car les individus trouvent moins d'avantages à épargner. 5. Distribution des revenus : L'épargne aide les individus à accumuler des richesses au fil du temps. Par conséquent, un montant substantiel en dépôts sans transaction contribue à une répartition équilibrée des revenus dans la société, en fournissant un filet de sécurité pour les périodes d'incertitude financière. Les dépôts sans transaction sont un concept apparemment simple qui a des implications vastes et profondes dans la sphère économique. Ils ne sont pas seulement un moyen pour les individus d'épargner de l'argent, mais aussi un catalyseur de l'activité économique et un outil de régulation de la politique gouvernementale. L'équilibre entre l'encouragement de l'épargne et la stimulation de l'activité économique est une tâche permanente pour les institutions financières et les décideurs politiques.

    Dépôts sans transaction - Principaux enseignements

    • Dépôts non transactionnels : Ce sont des dépôts à la banque qui ne peuvent pas être utilisés directement pour des transactions telles que des paiements ou des retraits, mais qui peuvent être transférés sur un compte de dépôt de transaction. Ils comprennent les dépôts d'épargne, les dépôts à terme et les comptes de dépôt du marché monétaire.
    • Comparaison avec les dépôts payables : Contrairement aux dépôts sans transaction, les dépôts payables permettent un accès immédiat aux fonds pour effectuer des transactions et sont donc plus liquides. Cependant, les dépôts sans transaction offrent généralement des taux d'intérêt plus élevés.
    • Types de dépôts sans transaction : Il s'agit notamment des dépôts d'épargne (comptes à faible risque dont les transactions sont limitées), des dépôts à terme (qui offrent des rendements plus élevés mais bloquent les fonds pour une période déterminée) et des comptes de dépôt du marché monétaire (qui offrent des taux d'intérêt plus élevés pour des soldes maintenus plus importants).
    • Causes des changements dans les dépôts sans transaction : Les changements dans les niveaux de dépôts non transactionnels sont influencés par des facteurs tels que les conditions économiques, les taux d'intérêt, les niveaux de revenus et les tendances à l'épargne dans une société.
    • Impact des dépôts sans transaction sur l'économie : Les dépôts hors transaction contribuent indirectement à l'activité économique, car les banques utilisent ces fonds stables pour des prêts ou des investissements. Chaque nouveau dépôt permet à la banque de prêter plus d'argent, augmentant ainsi la masse monétaire. Cela peut stimuler l'activité économique et influencer la masse monétaire, la liquidité et l'inflation dans une économie.
    Dépôts non transactionnels Dépôts non transactionnels
    Apprends avec 15 fiches de Dépôts non transactionnels dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Dépôts non transactionnels
    Qu'est-ce qu'un dépôt non transactionnel?
    Un dépôt non transactionnel est un type de compte bancaire qui ne permet pas des paiements fréquents ou des retraits immédiats, comme un compte d'épargne.
    Pourquoi utiliser des dépôts non transactionnels?
    Les dépôts non transactionnels sont souvent utilisés pour épargner de l'argent à long terme, accumuler des intérêts ou créer un fonds d'urgence.
    Quels sont les avantages des dépôts non transactionnels?
    Les dépôts non transactionnels offrent généralement des taux d'intérêt plus élevés et encouragent l'épargne stable sans tentation de retrait fréquent.
    Comment ouvrir un dépôt non transactionnel?
    Pour ouvrir un dépôt non transactionnel, vous devez vous rendre dans une banque, compléter une demande et effectuer un dépôt initial minimum requis.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Qu'est-ce qu'un dépôt sans transaction ?

    Quels types de comptes entrent dans la catégorie des dépôts sans transaction ?

    Quel rôle jouent les dépôts non transactionnels dans l'économie ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Sciences économiques et sociales

    • Temps de lecture: 23 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner