Modèle de croissance de Gordon

Plonge dans le monde de la macroéconomie avec cette exploration du modèle de croissance de Gordon. Cette analyse fournit un guide clair pour comprendre cet outil économique crucial, ses hypothèses et la façon de calculer sa formule. Tu pourras également comprendre comment le modèle de croissance de Gordon est lié à la valeur terminale et faire des comparaisons avec le modèle d'actualisation des dividendes. Que tu sois étudiant ou économiste chevronné, cet ouvrage est indispensable à toute personne désireuse d'approfondir sa compréhension des théories et des modèles macroéconomiques.

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Modèle de croissance de Gordon Modèle de croissance de Gordon

Crée des supports d'apprentissage sur Modèle de croissance de Gordon avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que le modèle de croissance de Gordon (MGG) en macroéconomie ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les principales hypothèses du modèle de croissance de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les limites potentielles des hypothèses du modèle de croissance de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

À quoi sert la formule du modèle de croissance de Gordon dans le domaine de la finance ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les quatre composants de la formule du modèle de croissance de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment la formule du modèle de croissance de Gordon est-elle appliquée dans la pratique à l'aide d'un exemple ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

À quoi sert le modèle de croissance de Gordon en mathématiques financières ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment la valeur terminale est-elle calculée à l'aide du modèle de croissance de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Pourquoi la valeur terminale est-elle importante dans les modèles de financement et d'évaluation des entreprises ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que le modèle de croissance en deux étapes de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quand dois-tu utiliser le modèle de croissance en deux étapes de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que le modèle de croissance de Gordon (MGG) en macroéconomie ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les principales hypothèses du modèle de croissance de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quelles sont les limites potentielles des hypothèses du modèle de croissance de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

À quoi sert la formule du modèle de croissance de Gordon dans le domaine de la finance ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quels sont les quatre composants de la formule du modèle de croissance de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment la formule du modèle de croissance de Gordon est-elle appliquée dans la pratique à l'aide d'un exemple ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

À quoi sert le modèle de croissance de Gordon en mathématiques financières ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Comment la valeur terminale est-elle calculée à l'aide du modèle de croissance de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Pourquoi la valeur terminale est-elle importante dans les modèles de financement et d'évaluation des entreprises ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Qu'est-ce que le modèle de croissance en deux étapes de Gordon ?

Show Answer
  • + Add tag
  • Immunology
  • Cell Biology
  • Mo

Quand dois-tu utiliser le modèle de croissance en deux étapes de Gordon ?

Show Answer

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères

    Comprendre le modèle de croissance de Gordon en macroéconomie

    Le modèle de croissance de Gordon (GGM) est un outil important couramment utilisé pour l'évaluation des actions. Il s'agit d'une méthode simplifiée qui montre idéalement comment calculer la valeur intrinsèque d'une action.

    Définition : Qu'est-ce que le modèle de croissance de Gordon ?

    Le modèle de croissance de Gordon, également connu sous le nom de modèle d'actualisation des dividendes, est une approche théorique en finance qui détermine la valeur d'une action en présumant que les dividendes croissent à un taux constant. Nommé d'après l'économiste Myron J. Gordon, il simplifie l'analyse de calculs financiers très complexes.

    Un exemple d'utilisation de la MGG serait l'évaluation de la valeur intrinsèque d'une entreprise qui verse des dividendes. Si tu connais le dividende annuel, le taux de croissance constant attendu de ce dividende et ton taux de rendement requis, tu peux utiliser la formule pour déterminer la juste valeur de l'action.

    Hypothèses du modèle de croissance de Gordon

    Pour que le modèle fonctionne, il faut comprendre certaines hypothèses :
    • Les dividendes de l'entreprise augmentent indéfiniment à un taux constant.
    • Le taux de rendement exigé par l'investisseur est supérieur au taux de croissance des dividendes.
    En outre, voici la formule du modèle de croissance de Gordon : \[ P = \frac{D}{(r - g)} \] où :
    \( P \) Prix de l'action aujourd'hui
    \( D \) Dividende attendu l'année prochaine
    \( r \) Taux de rendement exigé par l'investisseur
    \( g \) Taux de croissance des dividendes

    Hypothèses clés du modèle de croissance de Gordon

    Comme indiqué précédemment, le modèle de croissance de Gordon suppose que les dividendes augmentent indéfiniment à un taux constant et que le taux de rendement requis est supérieur au taux de croissance. Cependant, d'autres hypothèses comprennent :
    • L'entreprise a un modèle d'affaires stable qui n'est pas sujet à des changements rapides.
    • La structure financière de l'entreprise (dettes et capitaux propres) et le coût du capital sont constants.

    Le modèle de croissance de Gordon suppose également que le marché est parfait, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'impôts, pas de coûts de transaction et que les investisseurs agissent de façon rationnelle. Ces hypothèses permettent au modèle de se concentrer sur la croissance à long terme et fournissent une base de référence pour déterminer la valeur des actions.

    Limites potentielles des hypothèses du modèle de croissance de Gordon

    Bien que le modèle de croissance Gordon offre une approche simple et calculée de l'évaluation des actions, il est important de noter que les hypothèses peuvent ne pas être valables dans toutes les circonstances. Les limites potentielles sont les suivantes :
    • Toutes les entreprises ne versent pas de dividendes, ce qui limite l'application du modèle.
    • Le taux de croissance constant des dividendes peut ne pas être viable pour toutes les entreprises.
    • L'hypothèse du modèle d'un marché parfait est rarement, voire jamais, observée dans les conditions réelles du marché.
    Compte tenu des limites potentielles, les résultats dérivés du modèle de croissance Gordon doivent être utilisés comme un indicateur, plutôt que comme une mesure définitive de la valeur intrinsèque d'une action.

    Guide étape par étape de la formule du modèle de croissance de Gordon

    Après t'être familiarisé avec le concept et les hypothèses du modèle de croissance de Gordon, approfondissons la façon d'utiliser la formule. Pour rappel, la formule avec laquelle nous travaillons est la suivante : \[ P = \frac{D}{(r - g)} \] Les étapes suivantes simplifient l'approche de l'utilisation efficace de la formule.

    Dérivation de la formule du modèle de croissance de Gordon

    Pour bien comprendre la formule du modèle de croissance de Gordon, il est essentiel d'en connaître la dérivation. Le processus commence par la formule de la valeur actuelle d'une perpétuité, qui nous permet de calculer la valeur d'une série de paiements futurs (les dividendes dans notre cas) actualisés jusqu'au moment présent. Une perpétuité est une série de flux financiers infinis, et sa valeur actuelle peut être calculée en divisant le flux financier \( D \N) par le taux d'actualisation \( r \N). Cela s'écrit : \( P = \frac{D}{r} \). Cependant, cela n'inclut pas le facteur de croissance. C'est là qu'intervient le génie de Gordon, qui a fait une adaptation cruciale en supposant que les dividendes augmentent à un taux constant, ce qui a donné le modèle de croissance de Gordon, également connu sous le nom de modèle d'actualisation des dividendes, car il met l'accent sur la valeur future des dividendes. Voici à nouveau l'équation : \[ P = \frac{D}{(r - g)} \]

    Composantes de la formule du modèle de croissance de Gordon

    La décomposition des composants de la formule permet de mieux comprendre les principes sous-jacents. Les quatre parties principales sont les suivantes :
    P : Le prix prédit de l'action en fonction du modèle.
    D : Le dividende qui devrait être versé au cours de l'année à venir.
    r : Le taux de rendement exigé par l'investisseur
    g : Le taux de croissance des dividendes, supposé constant indéfiniment.
    Pour appliquer la formule, l'investisseur doit d'abord déterminer son taux de rendement requis, qui doit être supérieur au taux de croissance des dividendes : \( r > g \). Ensuite, il doit également estimer le taux de croissance des dividendes futurs. Une fois ces données identifiées, tu peux utiliser la formule pour calculer la juste valeur de l'action.

    Travailler sur un exemple de modèle de croissance de Gordon

    Illustrons le modèle par un exemple. Supposons que tu examines une entreprise de technologie qui doit verser un dividende de 1£ l'année prochaine, et que tu t'attends à ce que les dividendes augmentent de 5 % chaque année indéfiniment. Si ton taux de rendement requis est de 10 %, la valeur intrinsèque de l'action peut être calculée comme suit : en utilisant la formule du modèle de croissance de Gordon \( P = \frac{D}{(r - g)} \), tu peux remplacer \( D \) par 1 £, \( r \) par 10 % (ou 0,10), et \( g \) par 5 % (ou 0,05). On obtient alors : \[ P = \frac{1}{(0,10 - 0,05)} = £20 \] Ainsi, selon le modèle de croissance de Gordon, si les actions de la société se vendent à moins de £20, il pourrait s'agir d'un bon investissement, car ce prix est inférieur à la valeur intrinsèque calculée. À l'inverse, si le prix est nettement supérieur à 20 livres sterling, tu devrais peut-être réévaluer tes hypothèses ou regarder ailleurs. Note qu'il s'agit d'un exemple simplifié. Les situations réelles nécessiteront souvent des considérations plus complexes.

    Modèle de croissance de Gordon et valeur terminale

    En mathématiques financières, le modèle de croissance de Gordon est fréquemment utilisé pour déterminer la "valeur terminale" d'une série de flux financiers futurs. La "valeur finale" représente la valeur actuelle de tous les flux de trésorerie ultérieurs, au-delà d'une certaine date dans l'avenir, où ces flux de trésorerie sont supposés croître à un taux constant indéfiniment.

    Comprendre la valeur terminale du modèle de croissance de Gordon

    L'application du modèle de croissance de Gordon, dans le calcul de la valeur terminale, repose sur l'idée fondamentale que les flux de trésorerie d'une entreprise sont censés croître à un taux constant pour toujours, créant ainsi une série infinie de flux de trésorerie futurs. La valeur terminale est la valeur actuelle de cette série infinie de flux financiers futurs et peut être décrite comme le moment où l'on peut raisonnablement estimer que les flux financiers futurs d'une entreprise croissent à un taux constant.

    Lavaleur terminale est un concept essentiel en finance d'entreprise car elle représente un pourcentage important de la valeur totale projetée d'une entreprise. Elle est particulièrement importante lorsqu'on estime la valeur d'une entreprise à l'aide du modèle d'actualisation des flux de trésorerie (DCF).

    Le modèle de croissance Gordon fournit une technique pour calculer cette valeur terminale, qui représente la valeur, aujourd'hui, de tous les flux de trésorerie futurs. Par conséquent, elle s'inscrit parfaitement dans la logique de la perpétuité en mathématiques. Pour calculer efficacement la valeur terminale à l'aide du modèle de croissance de Gordon, la formule couramment utilisée est la suivante : \[ TV = \frac{CF * (1 + g)}{r - g} \] où : - \(TV\) est la valeur finale - \(CF\) est le flux de trésorerie pour la période suivante - \(g\) est le taux de croissance des flux de trésorerie - \(r\) est le taux d'actualisation (taux de rendement requis pour l'investisseur) Les revues de divers livres d'évaluation suggèrent que c'est la meilleure méthode d'approximation de la valeur finale lors d'une analyse des flux de trésorerie actualisés sur cinq ans.

    Application de la valeur terminale au modèle de croissance de Gordon

    Comme nous l'avons déjà mentionné, la valeur terminale joue un rôle essentiel, en particulier dans les modèles d'actualisation des flux de trésorerie (DCF). Dans ces modèles, l'horizon temporel des projections ne dépasse souvent pas cinq ou dix ans en raison de l'incertitude croissante avec le temps. Cependant, comme une entreprise poursuit généralement ses activités après cette période, le calcul de la valeur terminale est nécessaire pour tenir compte de la valeur des flux de trésorerie au-delà de cet horizon de projection. Le modèle de croissance de Gordon est donc une méthode pratique dans ces cas. Dans le modèle de croissance de Gordon, le calcul de la valeur terminale suppose que les flux de trésorerie disponibles augmenteront à un taux constant à l'infini. Il est donc nécessaire de choisir un taux de croissance réaliste et prudent, souvent lié au taux d'inflation ou au taux de croissance du PIB. Il s'agit d'éviter une surestimation qui pourrait conduire à des valorisations exagérées.

    Calcul de la valeur terminale avec le modèle de croissance de Gordon

    Cette section illustre le processus de calcul de la valeur terminale à l'aide du modèle de croissance de Gordon. En supposant qu'une entreprise dispose d'un flux de trésorerie de 1 000 000 £ au cours de la cinquième année, qu'elle croît à un taux de 2 % et que le taux d'actualisation est de 10 %, la valeur finale à la fin de la période de cinq ans peut être calculée en substituant les valeurs dans la formule, comme suit : \[ TV = \frac{CF * (1 + g)}{r - g} = \frac{1 000 000 * (1 + 0.02)}{0,10 - 0,02} = £13,750,000 \] Cette valeur terminale de £13,750,000 représente donc la valeur actuelle de tous les flux de trésorerie futurs à partir de la fin de l'année 5, en supposant que les flux de trésorerie augmentent indéfiniment à un taux de 2 %. Cependant, pour trouver la valeur actuelle de cette valeur terminale à la fin de l'année 5, il faut l'actualiser en utilisant la formule suivante : \[ PV = \frac{TV}{(1 + r)^n} \] où \(PV\) est la valeur actuelle, \(TV\) la valeur terminale, \(r\) le taux d'actualisation, et \(n\) le nombre de périodes. Lorsqu'il s'agit d'une croissance non constante, il est possible d'utiliser plusieurs étapes du modèle de croissance de Gordon, mais cela nécessite une modélisation plus complexe et une meilleure compréhension des modèles de croissance à long terme.

    Un examen plus approfondi du modèle de croissance de Gordon en deux étapes

    Bien que le modèle de croissance de Gordon soit une méthode d'évaluation fiable, il suppose un taux de croissance constant, ce qui n'est pas toujours un scénario réaliste. C'est là qu'entre en jeu le modèle de croissance de Gordon en deux étapes, qui offre une plus grande souplesse en permettant de prendre en compte différents taux de croissance en deux étapes distinctes.

    Comprendre le modèle de croissance en deux étapes de Gordon

    Le modèle de croissance de Gordon en deux étapes est une variante du célèbre modèle de croissance de Gordon, qui permet aux dividendes d'une entreprise de croître à des taux différents en deux étapes distinctes. Ce modèle est particulièrement utile lorsque les dividendes de l'entreprise devraient croître à un rythme rapide à court terme, avant de ralentir régulièrement pour atteindre un taux de croissance plus durable à long terme.

    Lemodèle de croissance de Gordon en deux étapes s'appuie sur le modèle de croissance de Gordon simple, en prévoyant deux étapes distinctes de croissance : une phase rapide et une phase stable.

    Au cours de la première étape du modèle, les dividendes devraient croître à un rythme exceptionnellement élevé, qui ne peut être maintenu indéfiniment. Cette période comprend la croissance à plus court terme. Au cours de la deuxième étape, les taux de croissance sont censés ralentir et se stabiliser à un taux normal et constant, se prolongeant indéfiniment. L'application de ce modèle est très répandue dans l'analyse financière en raison de la prise en compte de taux de croissance variables, imitant plus étroitement les conditions du monde réel et les cycles économiques.

    Quand utiliser le modèle de croissance de Gordon en deux étapes

    La décision d'utiliser le modèle de croissance de Gordon en deux étapes dépend en grande partie du profil de croissance de l'entreprise que tu analyses. Les principaux scénarios qui conviennent à ce modèle sont les suivants : - les entreprises qui se trouvent dans la phase de croissance de leur cycle de vie, c'est-à-dire qui connaissent une période initiale de forte croissance qui devrait se stabiliser par la suite ; - les entreprises qui prévoient des changements importants à court terme. Si l'entreprise subit des changements qui n'auront un impact sur le taux de croissance des dividendes qu'à court terme (comme un investissement dans un nouveau projet ou une augmentation temporaire de la demande du marché), le modèle de croissance Gordon en deux étapes est bénéfique. - Les entreprises qui opèrent dans des conditions économiques ou sectorielles uniques qui exigent des estimations de croissance à court et à long terme différentes.

    Exemple étape par étape d'un modèle de croissance en deux étapes de Gordon

    Pour illustrer l'application du modèle de croissance en deux étapes de Gordon, prenons un exemple. Supposons que nous ayons une entreprise qui devrait verser un dividende de 3 livres sterling l'année prochaine. Les dividendes de l'entreprise devraient augmenter de 8 % par an pendant les quatre prochaines années. Après cela, le taux de croissance ralentira pour atteindre un taux stable de 4 % par an, indéfiniment. Si le taux de rendement requis est de 10 % : Pour l'étape 1, la valeur actuelle des dividendes pour les quatre premières années peut être calculée individuellement comme suit : - Pour l'année 1 : \( PV_1 = \frac{D1}{(1 + r)} \) où \( D1 = £3 \times 1.08^1 \) - Pour l'année 2 : \( PV_2 = \frac{D2}{(1 + r)^2}. \N- où \N D2 = £3 \N fois 1.08^2 \N - Pour l'année 3 : \N PV_3 = \Nfrac{D3}{(1 + r)^3} \N- où \N D3 = £3 \N fois 1.08^3 \N - Pour l'année 4 : \N PV_4 = \Nfrac{D4}{(1 + r)^4} \Pour l'étape 2, la valeur actuelle de tous les dividendes à partir de l'année 5 croît indéfiniment à un taux stable de 4 %. Elle peut être calculée à l'aide du modèle de croissance original de Gordon, en n'oubliant pas de l'actualiser à la valeur actuelle : - Pour l'année 5 et les suivantes : \( PV_5 = \frac{D5}{r - g} \frac{1}{(1 + r)^4} \N- où \N( D5 = £3 \Nfois 1.08^4 \Nfois 1.04 \N) (c'est-à-dire le dividende de l'année 4, croissant à 4%). La valeur intrinsèque de l'action est la somme des valeurs actuelles calculées pour les deux étapes.

    Une valeur intrinsèque calculée supérieure au prix actuel du marché peut signifier que l'action est sous-évaluée et qu'il s'agit d'une opportunité d'investissement. À l'inverse, un prix calculé inférieur au prix du marché peut signifier que l'action est surévaluée. Comme toujours, il convient de procéder à un examen minutieux et de ne pas fonder ses décisions d'investissement uniquement sur un modèle d'évaluation.

    De plus, n'oublie pas que le modèle de croissance en deux étapes de Gordon repose sur de nombreuses hypothèses, comme tout autre modèle d'évaluation, notamment des taux de croissance et des taux d'actualisation constants. En réalité, ces variables peuvent fluctuer en raison de changements imprévus dans l'entreprise ou dans les conditions du marché.

    Comparaison entre le modèle d'actualisation des dividendes et le modèle de croissance de Gordon

    Bien que le modèle d'actualisation des dividendes (MDD) et le modèle de croissance de Gordon (MCG) soient tous deux des méthodes utilisées pour l'évaluation des actions, ils fonctionnent selon des prémisses différentes et sont bénéfiques dans divers scénarios. Chaque modèle a ses points forts et ses limites dans des contextes différents. Comprendre les caractéristiques distinctives et les applications de chaque modèle permet d'obtenir des résultats optimaux lors des analyses d'investissement.

    Modèle d'actualisation des dividendes et modèle de croissance Gordon : Une vue d'ensemble

    Le modèle d'actualisation des dividendes part du principe que la valeur d'une action devrait être la somme de tous ses flux de trésorerie futurs (sous forme de dividendes), actualisés à leur valeur actuelle. D'autre part, le modèle de croissance de Gordon, une variante du modèle d'actualisation des dividendes, calcule la valeur intrinsèque d'une action en supposant que les dividendes augmentent à un taux constant.

    Lemodèle d'actualisation des dividendes (DDM) est une méthode d'évaluation qui estime la valeur d'une action en tenant compte de la valeur actuelle des dividendes futurs. Le DDM part du principe que les dividendes représentent le rendement qu'un investisseur reçoit pour la détention d'une action.

    Lemodèle de croissance de Gordon (GGM), également souvent appelé modèle de dividendes de Gordon, est une variante du modèle d'actualisation des dividendes. Il suppose que les dividendes augmentent à un taux constant indéfiniment, ce qui fournit une méthode simple pour calculer la valeur intrinsèque d'une action dont les dividendes augmentent.

    En résumé, le modèle de croissance de Gordon est essentiellement le modèle d'actualisation des dividendes appliqué à une entreprise dont les dividendes augmentent à un taux constant.

    Principales différences entre le modèle d'actualisation des dividendes et le modèle de croissance de Gordon

    La principale distinction entre ces deux modèles est ancrée dans les hypothèses de taux de croissance utilisées : - Modèle d'actualisation des dividendes : Aucune hypothèse spécifique sur les taux de croissance des dividendes, et le modèle utilise des dividendes distincts pour chaque période. Par conséquent, le modèle d'actualisation des dividendes est plus adaptable et peut intégrer des taux de croissance des dividendes variables ; - Modèle de croissance de Gordon : Suppose que les dividendes croissent à un taux constant ou régulier indéfiniment. Il simplifie le modèle DDM lorsque l'analyste financier estime que le taux de croissance de l'entreprise devrait être constant à long terme. Le tableau ci-dessous met en évidence les principales considérations qui différencient les deux modèles :
    Modèle Hypothèses de croissance Applicabilité
    Modèle d'actualisation des dividendes Taux de croissance flexibles Entreprises avec des flux de trésorerie volumineux, entreprises chevronnées avec un long historique de dividendes.
    Modèle de croissance Gordon Taux de croissance constant Entreprises stables et matures dont les taux de croissance des dividendes sont prévisibles.
    Bien que ces deux modèles soient comparables en ce sens qu'ils estiment tous deux la valeur intrinsèque d'une action en fonction des dividendes futurs, ces caractéristiques distinctives pourraient faire en sorte qu'un modèle soit plus applicable que l'autre dans divers scénarios.

    Application : Modèle d'actualisation des dividendes et modèle de croissance de Gordon

    Le choix entre le modèle d'actualisation des divid endes et le modèle de croissance Gordon dépend souvent des caractéristiques de l'entreprise et de l'objectif de l'évaluation : - Le modèle d'actualisation des dividendes est plus fréquemment utilisé lorsque les dividendes d'une entreprise devraient changer de manière significative d'une année à l'autre. Ce modèle peut être précieux pour les entreprises plus récentes dont les bénéfices fluctuent ou pour les entreprises qui subissent des changements de stratégie importants ; - Le modèle de croissance Gordon est généralement appliqué pour les entreprises établies et stables qui affichent un taux de croissance des dividendes relativement stable. Toutefois, il convient de noter qu'aucun modèle n'est parfait et que chacun est soumis à ses propres limites. Bien que les deux modèles tiennent compte de la valeur actuelle des dividendes futurs dans leurs calculs, ils ne tiennent pas compte des événements extraordinaires de l'entreprise (comme les fusions et les acquisitions) ni d'autres facteurs importants qui pourraient affecter le rendement d'un investisseur (comme le rachat d'actions et l'émission de nouvelles actions). Par conséquent, bien que la compréhension et la comparaison de ces modèles puissent être cruciales pour un investisseur, il est conseillé de valider les résultats de ces modèles avec d'autres méthodes d'évaluation, des indicateurs financiers et des données du marché pour une analyse précise et complète de la situation financière d'une entreprise.

    Modèle de croissance de Gordon - Principaux enseignements

    • Les limites potentielles du modèle de croissance de Gordon comprennent le fait que toutes les entreprises ne versent pas de dividendes, que le taux de croissance constant des dividendes peut ne pas s'appliquer à toutes les entreprises, et que l'hypothèse du modèle d'un marché parfait est rarement observée dans des contextes de marché réels.
    • La formule du modèle de croissance de Gordon ou le modèle de croissance de Gordon, également connu sous le nom de modèle d'actualisation des dividendes, calcule la valeur intrinsèque d'une action, en supposant que les dividendes croissent à un taux constant. La formule se présente comme suit : \( P = \frac{D}{(r - g)} \) où \( P \) est le prix prédit de l'action, \( D \) est le dividende attendu à verser, \( r \) est le taux de rendement requis par l'investisseur, et \( g \) est le taux de croissance des dividendes.
    • La valeur terminale est un concept essentiel en finance d'entreprise car elle représente un pourcentage important de la valeur projetée d'une entreprise. Elle est calculée à l'aide du modèle de croissance de Gordon et représente la valeur actuelle de tous les flux de trésorerie ultérieurs, au-delà d'une certaine date future, supposés croître à un taux constant indéfiniment. La formule couramment utilisée est la suivante : \( TV = \frac{CF * (1 + g)}{r - g} \).
    • Le modèle de croissance de Gordon en deux étapes est une variante qui envisage un scénario de croissance en deux étapes, avec une phase initiale de croissance inhabituellement élevée, suivie d'un taux de croissance ralenti et stabilisé. Ce modèle est bénéfique pour les entreprises en phase de croissance, les entreprises qui prévoient des changements importants à court terme et les entreprises dont l'économie ou le secteur d'activité est spécifique.
    • Le modèle d'actualisation des dividendes estime la valeur d'une action en tenant compte de la valeur actuelle des dividendes futurs. Il diffère du modèle de croissance de Gordon, qui calcule la valeur intrinsèque des actions en supposant que les dividendes augmentent à un taux constant.
    Modèle de croissance de Gordon Modèle de croissance de Gordon
    Apprends avec 15 fiches de Modèle de croissance de Gordon dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Modèle de croissance de Gordon
    Qu'est-ce que le modèle de croissance de Gordon?
    Le modèle de croissance de Gordon, ou modèle d'actualisation des dividendes, est utilisé pour évaluer le prix d'une action en fonction du dividende prévu et de la croissance des dividendes.
    Comment fonctionne le modèle de Gordon?
    Le modèle fonctionne en actualisant les futurs dividendes d'une action et en les rendant à leur valeur présente, en supposant une croissance constante des dividendes.
    Quelle est la formule du modèle de croissance de Gordon?
    La formule est P = D / (r - g) où P est le prix de l'action, D est le dividende, r est le taux de rendement exigé et g est le taux de croissance des dividendes.
    Quels sont les avantages et les limites du modèle de Gordon?
    Le modèle est simple et facile à utiliser mais suppose une croissance constante des dividendes, ce qui peut ne pas être réaliste pour toutes les entreprises.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Qu'est-ce que le modèle de croissance de Gordon (MGG) en macroéconomie ?

    Quelles sont les principales hypothèses du modèle de croissance de Gordon ?

    Quelles sont les limites potentielles des hypothèses du modèle de croissance de Gordon ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Sciences économiques et sociales

    • Temps de lecture: 23 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner