Se connecter Inscription gratuite
L'appli tout-en-un pour réviser
4.8 • +11k évaluations
Plus de 3 millions de téléchargements
Télécharger
|
|

Polarité

Polarité

Dans le chapitre sur les liaisons covalentes et datives, nous avons appris qu'une liaison covalente est une paire d'électrons partagée. Les orbitales électroniques extérieures de deux atomes se chevauchent et les électrons forment une paire, appelée paire de liaison. Dans une molécule telle que, la paire de liaison se trouve à mi-chemin entre chacun des atomes de chlore. Mais dans l'acide chlorhydrique, les électrons ne sont pas répartis de manière égale entre les deux atomes. En fait, ils se trouvent plus près de l'atome de chlore. Les électrons étant négatifs, l'atome de chlore est donc partiellement chargé négativement. Nous pouvons représenter cela à l'aide du symbole \( \delta \) . De même, l'atome d'hydrogène est maintenant légèrement déficient en électrons, il est donc partiellement chargé positivement. Nous disons que la liaison Chlore-Hydrogène est polaire.

Polarité : définition

Une liaison polaire est une liaison covalente où les électrons formant la liaison sont répartis de manière inégale. Nous pouvons dire qu'elle a une distribution de charge inégale.

La liaison a ce que l'on appelle un moment dipolaire.

Un moment dipolaire est une mesure de la séparation des charges dans une molécule.

Polarité, polarité de la liaison HCl StudySmarter
Fig. 1: La polarité de la liaison dans le HCl. L'hydrogène est partiellement chargé positivement et le chlore est partiellement chargé négativement.

La polarité en chimie

La polarité d'une liaison est déterminée par l'électronégativité de ses deux atomes.

L'électronégativité est la capacité d'un atome à attirer une paire d'électrons de liaison.

L'électronégativité est symbolisée par le symbole χ. Un élément ayant une électronégativité élevée est vraiment capable d'attirer une paire d'électrons de liaison, tandis qu'un élément ayant une électronégativité faible ne l'est pas autant.

Lorsque deux atomes ayant des électronégativités différentes se lient par covalence, ils forment une liaison polaire. Imagine que tu joues à la corde avec ton ami. Un ruban rouge est noué au milieu de la corde et représente la paire d'électrons de liaison. Ton ami et toi tirez tous les deux sur la corde aussi fort que tu le peux. Si tu es aussi fort que l'autre, le ruban rouge ne bougera pas et aucun de toi ne gagnera la lutte à la corde. Cependant, si tu es beaucoup plus fort que ton ami, tu pourras progressivement tirer la corde vers toi, rapprochant ainsi le ruban rouge. Les électrons de liaison sont maintenant plus proches de toi que de ton ami. On peut dire que tu as une électronégativité plus grande que ton ami.

C'est ce qui se passe lorsque deux atomes d'électronégativité différente se lient. L'atome ayant la plus grande électronégativité attire la paire d'électrons de liaison vers lui et l'éloigne de l'autre atome. La liaison est maintenant polaire. L'élément ayant l'électronégativité la plus élevée est partiellement chargé négativement, tandis que l'autre élément est partiellement chargé positivement.

Polarité d'une molécule

La différence d'électronégativité entre deux atomes affecte le type de liaison formé entre eux :

  • Si deux atomes ont une différence d'électronégativitésupérieure à \( 1,7 \) , ils forment une liaison ionique.
  • S'ils n'ont qu'une légère différence de \( 0,4 \) ou moins, ils forment une liaison covalente non polaire.
  • S'ils ont une différence d'électronégativité comprise entre \( 0,4 \) et \( 1,7 \) , ils forment une liaison covalente polaire.

On peut voir cela comme une échelle mobile. Plus la différence d'électronégativité entre les deux atomes est grande, plus la liaison est ionique.

Par exemple, l'hydrogène a une électronégativité de \( 2,2 \) tandis que le chlore a une électronégativité de \( 3 \) . Comme nous l'avons vu plus haut, l'atome de chlore va attirer la paire d'électrons de liaison plus fortement que l'hydrogène et devenir partiellement chargé négativement. La différence entre les électronégativités des deux atomes est de \( 3,16 - 2,20 = 0,96 \) .

Ce chiffre est supérieur à \( 0,4 \) . La liaison est donc une liaison covalente polaire.

 Polarité, électronégativité de la liaison HCl StudySmarterFig.2 - la différence d'électronégativité entre l'hydrogène et le chlore.

Polarité de l'eau

Dans le cas de l'eau, l'oxygène est beaucoup plus électronégatif que l'hydrogène. Cela signifie que l'oxygène attire la paire d'électrons liée qui se trouve dans chacune des liaisons oxygène hydrogène \( O-H \) vers lui et l'éloigne de l'hydrogène. L'hydrogène devient déficitaire en électrons et on dit que, globalement, la molécule est polaire.

Comme les électrons ont une charge négative, l'oxygène est maintenant légèrement chargé négativement et l'hydrogène légèrement chargé positivement. Nous représentons ces charges partielles par le symbole delta \( \delta \) .

Polarité molécule d'eau, StudySmarterFig.3- La polarité de l'eau.

Polarité du méthane

Le méthane est constitué d'un atome de carbone relié à quatre atomes d'hydrogène par des liaisons covalentes simples. Bien qu'il y ait une légère différence d'électronégativités entre les deux éléments, nous disons que la liaison est non polaire. En effet, la différence d'électronégativité est inférieure à \( 0,4 \) . La différence est si faible qu'elle est insignifiante. Il n'y a pas de dipôle et le méthane est donc une molécule non polaire.

Polarité, électronegativité de la liaison CH4 StudySmarterFig.4- méthane, commons.wikimedia.org.

Les électronégativités du carbone et de l'hydrogène sont suffisamment similaires pour que nous puissions dire que la liaison \( C-H \) du méthane est non polaire - elle ne présente aucune polarité.

Polarité du tétrachlorométhane

Les liaisons polaires ont tendance à produire des molécules polaires. Cependant, il est également possible d'obtenir des molécules non polaires avec des liaisons polaires si la molécule est symétrique. Prenons l'exemple du tétrachlorométhane, par exemple. Sa structure est similaire à celle du méthane, mais l'atome de carbone est relié à quatre atomes de chlore au lieu de l'hydrogène. La liaison \( C-Cl \) est polaire et possède un moment dipolaire. On pourrait donc s'attendre à ce que la molécule entière soit polaire. Cependant, comme la molécule est un tétraèdre symétrique, les moments dipolaires agissent dans des directions opposées et s'annulent mutuellement.

 Polarité, polarité de la liaison CCl4 électronégativité StudySmarterFig. 5- le tétrachlorométhane. 2

Le tétrachlorométhane est une molécule symétrique, ses moments dipolaires s'annulent donc.

Polarité du dichlorométhane

Dans le cas du dichlorométhane \( (CH_2Cl_2) \) , les atomes de chlore sont plus électronégatifs que l'atome de carbone, le partage n'est pas égal.

Polarité polarité du dichlorométhane , StudySmarterFig.6- Fig. 6- la répartition des paires de liaisons est asymétrique ce qui rend la molécule de dichlorométhane (CH2Cl2 ) est une molécule polaire1.

Puisque la répartition des paires de liaisons est asymétrique, il se crée un moment dipolaire dans le dichlorométhane. Par conséquent, le dichlorométhane \( CH_2Cl_2 \) est une molécule polaire.

Le dichlorométhane est un solvant intermédiaire car il possède un excellent pouvoir solubilisant pour plusieurs molécules.

Polarité des acides aminés

La polarité d’un acide aminé dépend de la structure de ses chaînes latérales. La molécule sera plus polaire si la différence d’électronégativité entre les atomes est plus grande. Par exemple, les ramifications alcanes et les anneaux benzène sont considérés comme non polaires, mais les alcools et les amines sont polaires.

Les acides aminés sont classés selon :

  • Charge (positive ou négative)
  • pH (acide ou basique)
  • Solubilité (polaire ou non polaire)

Les acides aminés sont solubles dans les solvants polaires comme l'eau, mais insolubles dans les solvants non polaires comme les alcanes. Une fois encore, c'est parce qu'ils forment des zwitterions. Il existe de fortes attractions entre les molécules de solvant polaire et les zwitterions ioniques, qui sont capables de surmonter l'attraction ionique qui maintient les zwitterions ensemble dans un réseau. En revanche, les faibles attractions entre les molécules de solvant non polaire et les zwitterions ne sont pas assez fortes pour séparer le réseau. Les acides aminés sont donc insolubles dans les solvants non polaires.

Ordre de polarité

En nous basant sur les électronégativités, nous pouvons déterminer si une liaison donnée sera non polaire, polaire covalente ou ionique. Plus la différence d'électronégativité est grande, plus la liaison est polaire.

Classe les liaisons suivantes en fonction de leur polarité : \( H-H, O-H, Cl-H \space et \space F-H. \)

La molécule \( H_2 \) est constituée de la seule liaison apolaire. La molécule \( H_2 \) est donc apolaire.

La liaison \( O-H \) est polarisée à cause de la différence d’électronégativité entre l’oxygène \( (O) = 3,4 \) et l’hydrogène \( (H = 2,2) \) .

La liaison \( H-Cl \) est polaire. L'électronégativité de l'hydrogène est de \( 2,2 D \) et celle du chlore de \( 3,16 D \) .Enfin, Le HF la différence d’électronégativité entre l’oxygène ( \( F = 3,98 D \) ) et l’hydrogène ( \( H = 2,2 D \) ) est \( 1.78 \) . Elle est une molécule polaire en raison de l'électronégativité inégale des deux atomes.

En faisant la différence d'électronégativité, tu trouves :

  • \( H-H : 0 \)
  • \( H-O : 3.4 -2.2 = 1.2 \)
  • \( H-Cl : 3.16 - 2.2 = 0.96 \)
  • \( H-F: 3.98 - 2.2 = 1.78 \)

Pour l'ordre de polarité, en se référant à la différence d'électronégativité nous dirions \( HF > HCl > HO > H_2 \)

Polarité des solvants

Les solvants polaires peuvent être classés en deux catégories : les solvants protiques et les solvants aprotiques.

Les solvants protiques (eau, méthanol, éthanol, etc.) sont des donneurs de protons potentiels \( H^+ \) , dissolvent les anions par des liaisons hydrogène.

Tandis que les solvants aprotiques (DMSO, DMF, acétone, etc.) ne sont pas donneurs de \( H^+ \) ,ils dissolvent les cations par des moments dipolaires.

Tous les solvants non polaires sont aprotiques.


Polarité - points clés

  • Une liaison polaire est causée par la distribution inégale de la paire d'électrons de liaison en raison des électronégativités différentes des deux atomes. Une liaison polaire provoque ce que l'on appelle un dipôle.

  • Les molécules ayant des liaisons polaires peuvent être globalement non polaires car leurs moments dipolaires s'annulent.

  • Nous pouvons déterminer si une liaison donnée sera non polaire, polaire covalente ou ionique. Plus la différence d'électronégativité est grande, plus la liaison est polaire.

  • Les solvants polaires peuvent être classés en deux catégories : les solvants protiques et les solvants aprotiques.

  • Tous les solvants non polaires sont aprotiques.


References

  1. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Dichloromethane.svg
  2. https://en.wikipedia.org/wiki/File:Tetrachloromethane_with_no_lone_pairs.png

Questions fréquemment posées en Polarité

La polarité d'une liaison est déterminée par l'électronégativité de ses deux atomes. 

La polarité d'une molécule est liée à la polarité des liaisons qui la constituent.

Une molécule diatomique est polaire lorsque la liaison qui lie les deux atomes est polaire.

Une molécule diatomique est apolaire lorsque la liaison qui lie les 2 atomes est apolaire.

Dans le cas d'une molécule polyatomique, elle est polaire si la résultante des vecteurs représentant  la polarité des liaisons est non nulle. Si cette resultante est nulle, la molécule est apolaire.

Dans le cas de l'eau, l'oxygène est beaucoup plus électronégatif que l'hydrogène. Cela signifie que l'oxygène attire la paire d'électrons liée qui se trouve dans chacune des liaisons oxygène-hydrogène  O-H vers lui et l'éloigne de l'hydrogène. L'hydrogène devient déficitaire en électrons et on dit que, globalement, la molécule est polaire.

Une liaison est polaire lorsque les atomes de nature différente sont lies par covalence. Les doublets de liaison sont dissymétriquement partagés entre ces deux atomes.

En nous basant sur les électronégativités, nous pouvons déterminer si une liaison donnée sera non polaire, polaire covalente ou ionique. Plus la différence d'électronégativité est grande, plus la liaison est polaire.

Évaluation finale de Polarité

Question

Qu'est-ce qu'une liaison polaire ?

Montrer la réponse

Réponse

Une liaison covalente qui a une distribution inégale des charges.

Montrer la question

Question

Qu'est-ce qui cause une liaison polaire ?

Montrer la réponse

Réponse


Une liaison polaire est due à des électronégativités différentes entre les deux atomes concernés. L'atome ayant la plus forte électronégativité attirera plus fortement la paire d'électrons de liaison et deviendra partiellement chargé négativement, tandis que l'autre atome deviendra partiellement chargé positivement.

Montrer la question

Question

Quelle échelle utilise-t-on pour mesurer l'électronégativité ?

Montrer la réponse

Réponse

L'échelle de Pauling.

Montrer la question

Question


Quel élément a l'électronégativité la plus élevée ?

Montrer la réponse

Réponse

Hydrogène

Montrer la question

Question

Quel symbole est utilisé pour représenter une charge partielle ?

Montrer la réponse

Réponse

Delta, δ.

Montrer la question

Question

 Cite trois facteurs qui affectent l'électronégativité.

Montrer la réponse

Réponse

  • La charge nucléaire.
  • Le rayon atomique.
  • Le blindage des couches électroniques internes.

Montrer la question

Question

Prédis quel élément a une électronégativité plus élevée : Na ou Mg.

Montrer la réponse

Réponse

Mg

Montrer la question

Question

 Prédis quel élément a une électronégativité plus élevée : Cl ou Br.

Montrer la réponse

Réponse

Cl

Montrer la question

Question

Prédis quel élément a une électronégativité plus élevée : N ou O

Montrer la réponse

Réponse

O

Montrer la question

Question

Deux atomes impliqués dans une liaison ont une différence d'électronégativité de 1,3. Indique le type de liaison qui se forme entre eux.


Montrer la réponse

Réponse


Covalent apolaire

Montrer la question

Question

Deux atomes impliqués dans une liaison ont une différence d'électronégativité de 0,2. Indique le type de liaison qui se forme entre eux.

Montrer la réponse

Réponse


Covalente polaire

Montrer la question

Question


La liaison C-Cl est polaire. Explique pourquoi CCl4 c'est une molécule non polaire.

Montrer la réponse

Réponse

CCl4 est une molécule symétrique et donc les moments dipolaires s'annulent.


Montrer la question

Question

Parmi les molécules suivantes, lesquelles sont polaires ?

Montrer la réponse

Réponse

CH4

Montrer la question

Question

Qu'est-ce qu'une liaison polaire ?


Montrer la réponse

Réponse

Une liaison covalente qui a une distribution inégale des charges.



Montrer la question

Question

Qu'est-ce qui provoque une liaison polaire ?

Montrer la réponse

Réponse

Une liaison polaire est due à des électronégativités différentes entre les deux atomes concernés. L'atome ayant l'électronégativité la plus élevée attire plus fortement la paire d'électrons de liaison et devient partiellement chargé négativement, tandis que l'autre atome devient partiellement chargé positivement.

Montrer la question

AUTRES THÈMES LIÉS Polarité
60%

des utilisateurs ne réussissent pas le test de Polarité ! Réussirez-vous le test ?

lancer le quiz

Complète tes cours avec des thèmes et sous-thèmes disponibles pour chaque matière!

Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !