Entropie

En thermodynamique, certaines réactions sont spontanées, tandis que d'autres nécessitent l'apport d'énergie sous forme de chaleur pour se produire. L'entropie est un paramètre important qui détermine si une réaction est spontanée ou non.

Entropie Entropie

Crée des supports d'apprentissage sur Entropie avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement
Tables des matières
Table des mateères

    Dans ce résumé de cours, nous allons nous plonger dans le concept de l'entropie.

    • Ce résumé de cours porte sur l'entropie en thermochimie.
    • Nous commencerons par apprendre la définition de l'entropie et de ses unités.
    • Nous examinerons ensuite les variations d'entropie, et tu pourras t'entraîner à calculer les variations d'enthalpie d'une réaction.
    • Enfin, nous explorerons la seconde loi de la thermodynamique et les réactions réalisables.
    • Tu découvriras comment l'entropie, l'enthalpie et la température déterminent la faisabilité d'une réaction grâce à une valeur appelée énergie libre de Gibbs.

    Qu'est-ce qu'est la thermodynamique ?

    La thermodynamique chimique s'occupe de la transformation de l'énergie lors des réactions chimiques. À l'aide des lois de la thermodynamique, tu peux prédire si une réaction chimique peut se produire spontanément, c'est-à-dire volontairement, dans des conditions données.

    Il n'est pas possible de se prononcer sur la vitesse de réaction d'une réaction chimique à l'aide de la thermodynamique chimique. La cinétique de réaction s'occupe de la vitesse d'une réaction. Si tu veux en savoir plus sur la cinétique des réactions, consulte le résumé de cours correspondant sur le sujet.

    L'enthalpie

    L'enthalpie était autrefois également appelée "contenu thermique". Contrairement au nom actuel, l'ancien nom est nettement plus révélateur en ce qui concerne la définition de la grandeur d'état thermodynamique.

    L'enthalpie \( H \) indique la quantité d'énergie thermique d'un système thermodynamique. Alors que l'enthalpie n'est pas mesurable en soi, on peut la calculer en faisant la somme de l'énergie interne \( U \) et du produit de la pression \( p\) et du volume \( V \) :

    H=U+PV H = U + PV

    Entropie thermodynamique


    Outre l'énergie interne et l'enthalpie, l'entropie revêt également une grande importance en thermodynamique chimique.

    L'irréversibilité au sens de la thermodynamique signifie qu'un processus dans le même système thermodynamique et dans les mêmes conditions ne peut pas être inversé. Cela ne signifie pas pour autant que ces processus ne peuvent pas être réversibles dans d'autres conditions.

    Quelle est la définition simple de l'entropie ?

    Dans l'introduction de ce résumé de cours, nous t'avons donné une définition de l'entropie.

    L'entropie \( S \) est une grandeur physique qui décrit le désordre dans un système de particules. L'entropie augmente avec le nombre de particules, la vitesse des particules et les possibilités d'agencement des particules.

    Entropie, entropie et désordre, StudySmarterFig.1- L'entropie décrit le désordre.

    Parmi les trois états d'agrégation (gazeux, liquide et solide), l'état gazeux d'une substance a toujours la vitesse de particules la plus élevée et l'état solide a toujours la vitesse de particules la plus faible.

    Entropie de Shannon

    Claude Shannon a développé une mesure de la complexité d'un système, appelée entropie de Shannon.

    L'entropie de Shannon peut également être utilisée en thermodynamique chimique pour mesurer le degré de désordre ou de chaos d'un système.

    L'entropie de Shannon d'un système peut être calculée à partir des informations sur les états des molécules et les interactions entre elles. Plus l'entropie d'un système est élevée, plus le système est désordonné et chaotique.

    Quelles sont les propriétés de l'entropie ?

    Maintenant que nous comprenons un peu mieux l'entropie, examinons certaines de ses propriétés :

    Les systèmes comportant un plus grand nombre de particules ou d'unités d'énergie ont une plus grande entropie, car ils présentent plus de possibilités de distribution.

    • Les gaz ont une plus grande entropie que les solides, car les particules peuvent se déplacer beaucoup plus librement et ont donc plus de possibilités d'être disposées.
    • L'augmentation de la température d'un système accroît son entropie, car tu fournis plus d'énergie aux particules.
    • Les espèces plus complexes ont tendance à avoir une entropie plus élevée que les espèces simples, car elles disposent de plus d'énergie.
    • Les systèmes isolés ont tendance à avoir une plus grande entropie. C'est ce que nous donne la deuxième loi de la thermodynamique.
    • L'augmentation de l'entropie accroît la stabilité énergétique d'un système, car l'énergie est répartie de manière plus uniforme.

    Entropie : Formule

    Dans la définition donnée au début de ce résumé de cours, nous avons dit que l'entropie augmente également lorsque les particules ont plus de possibilités d'agencement. Les formules dont nous avons parlé jusqu'à présent ne permettent pas d'expliquer cette dépendance, c'est pourquoi il est important de connaître la formule de l'entropie selon le physicien Ludwig Boltzmann pour comprendre pleinement la nature de l'entropie.

    S=kB.ln(W) S = k_B. ln(W)

    • \( S \) représente l'entropie.
    • \( k_B \) représente ce que l'on appelle la constante de Boltzmann, avec une valeur d'environ \(1,38 \times 10^{-23} J/K \) .
    • \( W \) , quant à lui, représente le nombre de tous les micro-états que possède un système de particules.

    Comment calculer l'entropie ?

    Maintenant que tu sais ce qu'est l'entropie et pour quels calculs elle peut être utilisée, la question se pose de savoir comment l'entropie est déterminée expérimentalement.

    Jusqu'à présent, il a été mentionné que l'entropie a pour unité \( J/K \) , c'est-à-dire joule par kelvin. De cette unité découle une formule de base qui explique de quelles grandeurs se compose l'entropie.

    δs=δQrevT \delta s = \frac { \delta Q_{rev}}{T}

    Où :

    • \( T \) est la température ambiante en kelvins, également appelée température absolue.
    • \( Q \) représente l'énergie thermique en joules.

    Pour mesurer la différence d'entropie dans une réaction de l'éduit au produit, il faut donc mesurer la température ambiante et la différence d'énergie thermique. L'entropie se calcule alors à partir de ces deux grandeurs selon la formule ci-dessus.

    Que dit cette équation ? En principe, elle dit que l'entropie augmente lorsque la température des particules augmente. Cette température peut être augmentée par l'apport d'énergie thermique. Inversement, l'entropie diminue lorsque la température des particules diminue, c'est-à-dire lorsque de l'énergie thermique est évacué du système de particules.

    Rappelle-toi la définition qui dit que l'entropie augmente lorsque les particules d'un système se déplacent de plus en plus rapidement et se répartissent dans un espace plus grand. En augmentant la température des particules, leur vitesse augmente, car la température représente la vitesse moyenne des particules dans un système. Ces particules peuvent ainsi se répartir plus facilement dans l'espace.

    Lorsque l'eau s'évapore, l'entropie augmente par définition, car les particules de la vapeur d'eau ont une vitesse supérieure à celle des particules de l'eau. Certes, il faut pour cela d'abord apporter à l'eau une quantité d'énergie thermique \( \Delta Q \) suffisamment élevée pour qu'elle passe en phase gazeuse, mais même sans changement d'état, la vitesse des particules des molécules d'eau augmente continuellement avec l'énergie thermique apportée.

    L'énergie thermique est la forme d'énergie qu'une substance doit absorber pour fondre ou s'évaporer. Lorsque l'énergie thermique est absorbée, la vitesse des particules augmente. L'énergie thermique absorbée dépend de l'augmentation de la température de la substance et de sa capacité, spécifique à chaque substance, à absorber l'énergie thermique.

    Tu trouveras plus d'informations à ce sujet dans le résumé de cours correspondant sur la température et la chaleur.

    De plus, la formule révèle que l'augmentation de l'entropie pour une même quantité d'énergie thermique est d'autant plus élevée que la température ambiante est basse. Pour ainsi dire, le désordre n'augmente pas beaucoup plus à une température déjà élevée, car le désordre est déjà élevé. Il en va autrement à basse température, où il y a encore beaucoup d'ordre.

    Unités d'entropie

    À ton avis, quelles sont les unités d'entropie ? Nous pouvons les déterminer en considérant ce dont dépend l'entropie. Nous savons qu'elle est une mesure de l'énergie et qu'elle est affectée par la température et le nombre de particules. Par conséquent, l'entropie est exprimée en \( J.K^{-1}.mol^{-1} \) .

    Note que contrairement à l'enthalpie, l'entropie utilise des joules, et non des kilojoules. En effet, une unité d'entropie est plus petite (en ordre de grandeur) qu'une unité d'enthalpie. Consulte le résumé Changements d'enthalpie pour en savoir plus.

    Entropie standard

    Pour comparer les valeurs d'entropie, nous utilisons souvent l'entropie dans des conditions standards. Ces conditions sont les mêmes que celles utilisées pour les enthalpies standard :

    • Une température de \( 298K \) .
    • Une pression de \( 100kPa \) .

    Toutes les espèces dans leur état standard.

    L'entropie standard est représentée par le symbole \( S^{ \circ} \) .

    Variations de l'entropie : définition et formule

    L'entropie ne peut pas être mesurée directement. Cependant, nous pouvons mesurer la variation d'entropie \( ( \Delta S ) \) . Pour ce faire, nous utilisons généralement des valeurs d'entropie standard, qui ont déjà été calculées et vérifiées par des scientifiques.

    La variation d'entropie \( ( \Delta S) \) mesure le changement de désordre causé par une réaction.

    Chaque réaction provoque d'abord un changement d'entropie au sein du système, c'est-à-dire au sein des particules qui réagissent elles-mêmes. Par exemple, un solide peut se transformer en deux gaz, ce qui augmente l'entropie totale. Si le système est complètement isolé, c'est le seul changement d'entropie qui se produit. Cependant, les systèmes isolés n'existent pas dans la nature ; ils sont purement hypothétiques.

    Au contraire, les réactions affectent également l'entropie de leur environnement. Par exemple, une réaction peut être exothermique et libérer de l'énergie, ce qui augmente l'entropie de son environnement.

    Nous commencerons par examiner la formule de la variation d'entropie au sein d'un système (communément appelée variation d'entropie d'une réaction, ou simplement variation d'entropie), avant de nous plonger dans la variation d'entropie de l'environnement et la variation d'entropie totale.

    La plupart des commissions d'examen s'attendent à ce que tu sois capable de calculer la variation d'entropie d'une réaction, et non celle de l'environnement. Consulte ton cahier des charges pour savoir ce que tes examinateurs attendent de toi.

    Changement entropique d'une réaction

    La variation d'entropie d'une réaction (qui, tu t'en souviens, est également appelée variation d'entropie du système) mesure la différence d'entropie entre les produits et les réactifs d'une réaction. Par exemple, imagine que ton réactif soit un Rubik's cube parfaitement résolu et que votre produit, soit un cube disposé au hasard. Le produit a une entropie beaucoup plus élevée que le réactif, et il y a donc un changement d'entropie positif.

    Nous calculons la variation d'entropie standard de la réaction, représentée par \( \Delta S^{ \circ }_{système} \) ou simplement \( \Delta S^{ \circ } \) , à l'aide de l'équation suivante :

    ΔS° =ΔSproduits-ΔSréactifs \Delta S^{ \circ } = \Delta S^{ \circ } _{produits} - \Delta S^{ \circ } _{réactifs}

    Ne t'inquiète pas - tu n'es pas censé te souvenir des valeurs d'entropie standard ! Elles te seront fournies lors de ton examen.

    Pour des exemples de changements d'entropie, y compris la possibilité de les calculer toi-même, consulte le résumé Changements d'entropie.

    Prévision des changements entropiques d'une réaction

    Nous allons maintenant pouvoir observer comment nous pouvons utiliser ce que nous savons sur l'entropie pour prédire les changements d'entropie possibles d'une réaction. Il s'agit d'un moyen rapide d'estimer les changements entropiques sans avoir à effectuer de calculs. Nous prédisons la variation entropique d'une réaction en examinant son équation :

    • Une variation d'entropie positive de la réaction signifie que l'entropie du système augmente et que les produits ont une entropie plus élevée que les réactifs. Cela peut être causé par :
      • Un changement d'état, de solide à liquide ou de liquide à gaz.
      • Une augmentation du nombre de molécules. En particulier, nous examinons le nombre de molécules gazeuses.
      • Une réaction endothermique qui absorbe de la chaleur.
    • Un changement d'entropie négatif d'une réaction signifie que l'entropie du système diminue, et que les produits ont une entropie plus faible que les réactifs. Cela peut être causé par :
      • Un changement d'état de gaz à liquide ou de liquide à solide.
      • Une diminution du nombre de molécules. Une fois encore, nous examinons de près le nombre de molécules gazeuses.
      • Une réaction exothermique qui libère de la chaleur.

    Changement d'entropie de l'environnement

    Dans la vie réelle, les réactions n'entraînent pas seulement un changement d'entropie au sein du système, mais aussi dans le milieu environnant. En effet, le système n'est pas isolé et l'énergie thermique absorbée ou libérée pendant la réaction affecte l'entropie du milieu environnant.

    Par exemple, si une réaction est exothermique, elle libère de l'énergie thermique, qui réchauffe l'environnement et provoque une variation positive de l'entropie dans l'environnement. Si une réaction est endothermique, elle absorbe de l'énergie thermique, ce qui refroidit l'environnement et entraîne un changement d'entropie négatif.

    Nous calculons le changement d'entropie standard de l'environnement à l'aide de la formule suivante :

    ΔSenvironnement =-ΔHréactionT \Delta S^{ \circ } _{environnement} = \frac {- \Delta H^{ \circ }_{ réaction} }{T}

    Note qu'ici, \( T \) est la température à laquelle la réaction a lieu, en \( K \) . Pour les changements d'entropie standard, elle est toujours de \( 298 K \) . Cependant, tu peux également mesurer des changements d'entropie non standard - assure-toi simplement d'utiliser la bonne valeur pour la température !

    Variation entropique totale

    Enfin, examinons un dernier changement entropique : le changement entropique total. Globalement, il nous indique si une réaction entraîne une augmentation ou une diminution de l'entropie, en tenant compte des changements d'entropie du système et de son environnement.

    Voici la formule :

    ΔStotale=ΔSsystème+ΔSenvironnement \Delta S^{ \circ }_{totale} = \Delta S^{ \circ }_{système} + \Delta S^{ \circ }_{environnement}

    En utilisant la formule pour le changement d'entropie de l'environnement que nous avons trouvé ci-dessus :

    ΔStotale=ΔSsystème-ΔHréactionT \Delta S^{ \circ }_{totale} = \Delta S^{ \circ }_{système} - \frac { \Delta H^{ \circ }_{réaction}}{T}

    Le changement d'entropie totale est très utile, car il nous aide à prédire si une réaction est réalisable ou non. Ne t'inquiète pas si tu n'as jamais entendu parler de ce terme auparavant - nous le verrons ensuite.

    Second principe de la thermodynamique

    Nous avons appris précédemment que, selon le second principe de la thermodynamique , les systèmes isolés tendent vers une plus grande entropie. Nous pouvons donc prévoir que les réactions dont la variation d'entropie est positive se produisent d'elles-mêmes ; nous appelons ces réactions spontanées.

    Les réactions spontanées sont des réactions qui se produisent d'elles-mêmes.

    Mais de nombreuses réactions quotidiennes réalisables ne présentent pas de changement d'entropie positif. Par exemple, la rouille et la photosynthèse ont toutes deux un changement d'entropie négatif, et pourtant, elles se produisent tous les jours ! Comment pouvons-nous expliquer cela ?

    Eh bien, comme nous l'avons expliqué plus haut, c'est parce que les systèmes chimiques naturels ne sont pas isolés. Au contraire, ils interagissent avec le monde qui les entoure et ont donc un certain effet sur l'entropie de leur environnement.

    Par exemple, les réactions exothermiques libèrent de l'énergie thermique, ce qui augmente l'entropie de leur environnement, tandis que les réactions endothermiques absorbent de l'énergie thermique, ce qui diminue l'entropie de leur environnement. Alors que l'entropie totale augmente toujours, l'entropie du système n'augmente pas nécessairement, à condition que la variation d'entropie du milieu environnant la compense.

    Réactions spontanées

    Ainsi, les réactions dont le changement d'énergie totale est positif sont réalisables. En observant comment une réaction affecte l'entropie de son environnement, nous pouvons observer que la faisabilité dépend de plusieurs facteurs différents :

    • La variation d'entropie de la réaction, \( \Delta S^{ \circ } \) (également appelée variation d'entropie du système, ou simplement variation d'entropie) ;
    • La variation d'enthalpie de la réaction, \( \Delta H^{ \circ } \) ;
    • La température à laquelle la réaction a lieu, en \( K \) .

    Ces trois variables se combinent pour former ce que l'on appelle la variation de l'énergie libre de Gibbs.

    La variation de l'énergie libre de Gibbs \( \Delta G\) est une valeur qui nous renseigne sur la faisabilité d'une réaction. Pour qu'une réaction soit faisable (ou spontanée), \( \Delta G \) doit être négatif.

    Voici la formule de la variation de l'énergie libre de Gibbs standard :

    ΔG°=ΔH°-TΔS \Delta G^ { \circ } = \Delta H^{ \circ } - T \Delta S^ { \circ }

    Comme l'enthalpie, elle prend l'unité \( kJ-mol^{-1} \) .

    Tu peux également calculer les changements d'énergie libre de Gibbs pour les réactions non standard. Veuille à utiliser la bonne valeur pour la température !

    La variation de l'énergie libre de Gibbs explique pourquoi de nombreuses réactions présentant des variations d'entropie négatives sont spontanées. Une réaction extrêmement exothermique avec un changement d'entropie négatif peut être réalisable, à condition que \( \Delta H \) soit suffisamment grand et que \( T \Delta S \) soit suffisamment petit. C'est pourquoi des réactions telles que la rouille et la photosynthèse ont lieu.

    Tu peux t'entraîner à calculer \( \Delta G\) dans le résumé de cours "Énergie libre". Tu pourras également y observer l'influence de la température sur la faisabilité d'une réaction et essayer de trouver la température à laquelle une réaction devient spontanée.

    La faisabilité dépend de la variation totale de l'entropie. Selon la deuxième loi de la thermodynamique, les systèmes isolés tendent vers une plus grande entropie, et la variation d'entropie totale pour les réactions réalisables est donc toujours positive.

    En revanche, la valeur du changement d'énergie libre de Gibbs pour les réactions réalisables est toujours négative.

    Nous savons maintenant comment trouver à la fois la variation d'entropie totale et la variation de l'énergie libre de Gibbs. Pouvons-nous utiliser une formule pour dériver l'autre ?

    ΔStotale=ΔSsystème-ΔHréactionT \Delta S^{ \circ }_{totale} = \Delta S^{ \circ }_{système} - \frac { \Delta H^{ \circ }_{réaction}}{T}

    Multiplie par \( T \) :

    TΔStotale=TΔSsystème-ΔHréaction T \Delta S^{ \circ }_{totale} = T \Delta S^{ \circ }_{système} - \Delta H^{ \circ }_{réaction}

    Diviser par \( -1 \) , puis réarranger :

    -TΔStotale= ΔHréaction-TΔSsystème -T \Delta S^{ \circ }_{totale} = \Delta H^{ \circ }_{réaction} - T\Delta S^{ \circ }_{système}

    Les unités d'entropie sont \( J K^{-1} mol^{-1} \) , tandis que les unités d'énergie libre de Gibbs sont \( kJ mol^{-1} \).

    Par conséquent : \( T \Delta S^{ \circ } \) total est une version de l'énergie libre de Gibbs. Nous avons réussi à réarranger les équations !

    Entropie - Points clés

    • L'entropie \( \Delta S \) a deux définitions : L'entropie est une mesure du désordre dans un système.
    • C'est aussi le nombre de façons possibles dont les particules et leur énergie peuvent être distribuées dans un système.
    • La deuxième loi de la thermodynamique nous dit que les systèmes isolés tendent toujours vers une plus grande entropie.
    • Les valeurs d'entropie standard \( \Delta S^ { \circ } \) sont mesurées dans des conditions standards de \( 298K \) et \( 100 kPa \) , avec toutes les espèces dans des états standards.
    • La variation d'entropie standard d'une réaction (également appelée variation d'entropie du système, ou simplement variation d'entropie) est donnée par la formule suivante : \( \Delta S^{ \circ } = \Delta S^{ \circ } _{produits} - \Delta S^{ \circ } _{réactifs} \)
    • Les réactions faisables (ou spontanées) sont des réactions qui se produisent d'elles-mêmes.
    • La variation d'entropie d'une réaction n'est pas suffisante pour nous dire si une réaction est faisable ou non.
    • Nous devons considérer la variation totale d'entropie, qui tient compte de la variation d'enthalpie et de la température. Celle-ci nous est donnée par la variation de l'énergie libre de Gibbs \( \Delta G^{ \circ } \) .
    • Le changement d'énergie libre de Gibbs standard \( \Delta G^{ \circ } \) a la formule suivante : \(\Delta G^\circ={\Delta H^\circ}-T\Delta S^{\circ}\)
    Questions fréquemment posées en Entropie

    Qu'est-ce que le principe d'entropie ? 

    Le principe d'entropie est une description du désordre dans un système de particules. L'entropie augmente avec le nombre de particules, la vitesse des particules et les possibilités d'agencement des particules. 

    Quel est le contraire de l'entropie ? 

    Le contraire de l'entropie est dans le cas extrême où les particules ne bougent pas du tout et sont concentrées dans un très petit espace, ce qui crée également une image plus nette. Le contraire de l'entropie est donc l'ordre.

    Quelles sont les propriétés de l'entropie ? 

    Les propriétés de l'entropie sont :

    • Les gaz ont une plus grande entropie que les solides.
    • L'entropie varie proportionnellement à la température et à la stabilité énergétique.
    • Les espèces plus complexes ont tendance à avoir une entropie plus élevée que les espèces simples, car elles ont plus d'énergie.
    • Les systèmes isolés ont tendance à avoir une entropie plus élevée.

    Quel est le signe de l'entropie ? 

    Le signe de l'entropie est toujours positif.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    Les réactions exothermiques _____ l'entropie de leur environnement.

    Quelle est la deuxième loi de la thermodynamique ?

    Les réactions réalisables ont un changement ____ d'entropie totale.

    Suivant
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Entropie

    • Temps de lecture: 19 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !