Addition et soustraction de matrices

Aventure-toi dans le monde stimulant de l'addition et de la soustraction matricielles grâce à ce guide complet. Tu plongeras profondément dans la théorie qui se cache derrière ces opérations mathématiques, en éclairant leur rôle essentiel dans les mathématiques pures. Au fur et à mesure que tu maîtriseras les principes de l'addition et de la soustraction matricielles, des exemples pratiques viendront solidifier ta compréhension. Explore comment ces opérations se traduisent par des applications réelles dans des domaines tels que les sciences physiques et le codage informatique. Enfin, saisis leurs propriétés distinctes et relève tous les défis qui se dressent sur ton chemin grâce à des techniques éprouvées et efficaces.

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Addition et soustraction de matrices Addition et soustraction de matrices

Crée des supports d'apprentissage sur Addition et soustraction de matrices avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères

    Comprendre l'addition et la soustraction matricielles

    Bienvenue au sujet passionnant de l'addition et de la soustraction matricielles ! Ce sujet constitue la basea> de nombreux principes et calculs mathématiques. Si tu as déjà joué à un jeu vidéo ou utilisé un programme d'édition graphique, tu as indirectement eu recours à ces précieuses opérations.

    Signification de l'addition et de la soustraction matricielles : Les bases de l'addition et de la soustraction matricielles

    En mathématiques, une matrice est un tableau rectangulaire de nombres, de symboles ou d'expressions. Les opérations d'"addition" et de "soustraction" dans les matrices, comme leur nom l'indique, impliquent l'ajout ou la soustraction d'éléments correspondants dans deux matrices, ce qui donne une nouvelle matrice.

    Imagine que tu aies deux listes d'éléments numériques, structurées de la même façon ou, en termes mathématiques, ayant les mêmes dimensions. Le processus d'addition ou de soustraction de chaque paire d'éléments correspondants - ceux qui se trouvent à la même position dans leurs listes respectives - est l'essence même de l'addition et de la soustraction de matrices.

    Ces opérations ne sont pas des règles aléatoires inventées par les mathématiciens. Elles ont de profondes significations sous-jacentes et constituent le langage mathématique de nombreux phénomènes physiques, économiques et sociaux.

    Importance de l'addition et de la soustraction matricielles en mathématiques pures

    En mathématiques pures, l'addition et la soustraction de matrices sont largement utilisées dans des domaines tels que l'algèbre linéaire, le calcul et les équations différentielles. Elles jouent un rôle important dans la compréhension et la résolution de problèmes mathématiques complexes dans ces domaines et dans d'autres.

    Décrypter les principes de l'addition de matrices

    L'addition de matrices est assez simple. Pour additionner deux matrices, il suffit d'ajouter les entrées correspondantes de chaque matrice. Cependant, une règle essentielle à retenir est que tu ne peux additionner deux matrices que si elles ont les mêmes dimensions.

    Prenons un exemple. Supposons que nous ayons les matrices suivantes

    • A = \[\N- début{bmatrix} 1 & 2 \N- 3 & 4 \N- fin{bmatrix}\N].
    • B = \[\begin{bmatrix} 4 & 3 \\\N2 & 1 \Nend{bmatrix}\N]
    La somme serait alors calculée comme suit : C = A+B = \[\begin{bmatrix} (1+4) & (2+3) \\N (3+2) & (4+1) \Nend{bmatrix}\N] = \[\begin{bmatrix}5 & 5 \N 5 & 5\Nend{bmatrix}\N].

    Reconnaître et utiliser les propriétés de l'addition matricielle

    Pour t'aider à maîtriser l'art de l'addition matricielle, étudie quelques-unes de ses principales propriétés :

    • Commutative : A + B = B + A
    • Associative : A + (B + C) = (A + B) + C
    • Identité additive : A + 0 = A

    Maîtriser la soustraction matricielle : Au-delà des bases

    Tout comme l'addition, la soustraction matricielle consiste à retirer les éléments correspondants de deux matrices ; cependant, les matrices doivent toujours être de la même taille.

    En utilisant les mêmes matrices A et B de notre exemple d'addition, le résultat de la soustraction A - B serait : C = A - B = \[\begin{bmatrix} (1-4) & (2-3) \(3-2) & (4-1) \end{bmatrix}\] = \[\begin{bmatrix} -3 & -1 \1 & 3 \end{bmatrix}\]

    Exploration des caractéristiques de la soustraction matricielle

    Bien que son concept soit simple, la soustraction matricielle possède des propriétés uniques qui peuvent te surprendre, comme l'absence de commutativité contrairement à l'addition matricielle (A - B ≠ B - A). Voici d'autres propriétés de la soustraction matricielle à garder à l'esprit :

    • Non-commutative : A - B ≠ B - A
    • Additive inverse : A - A = 0

    Et voilà ! Une exploration du monde fascinant de l'addition et de la soustraction matricielles. Avec un peu de pratique, tu manipuleras ces opérations matricielles avec confiance et facilité.

    Apprendre grâce aux exemples d'addition et de soustraction matricielles

    Les exemples améliorent considérablement la compréhension, en particulier lorsqu'on aborde un concept abstrait tel que l'addition et la soustraction matricielles. En travaillant sur des problèmes pratiques, tu peux comprendre comment ces opérations mathématiques sont effectuées. Alors, plongeons dans le vif du sujet avec quelques exemples !

    Exemples pratiques d'addition de matrices

    La beauté de l'addition de matrices réside dans sa simplicité. Une fois que tu as deux matrices ou plus de la même taille, tu es prêt à commencer l'addition. L'essentiel est de faire correspondre les entrées correspondantes de chaque matrice et d'effectuer l'addition. Décompose ce processus à l'aide d'un exemple.

    Étant donné :

    • A = \[ \N- début{bmatrix} 6 & 4 \N- -1 & 2 \N- fin{bmatrix} \N]
    • B = \[ \begin{bmatrix} 1 & 3 \\\N-5 & -2 \Nend{bmatrix} \N]
    Pour obtenir la somme, C = A + B, ajoute les éléments situés aux mêmes positions dans A et B, comme suit : C = \[ \begin{bmatrix} (6+1) & (4+3) \N- (-1+5) & (2+-2) \N-fin{bmatrix} = \N- Début{bmatrix} 7 & 7 \\N-4 & 0 \Nend{bmatrix} \]. C'est le résultat pour A + B.

    N'oublie jamais que la matrice résultante conservera les mêmes dimensions que les matrices que tu viens d'ajouter.

    Étapes d'une addition de matrices réussie

    Le fait de suivre une démarche structurée garantit le succès des opérations d'addition de matrices. Voici la procédure recommandée :

    1. Confirme que les deux matrices ont les mêmes dimensions.
    2. Positionne-les de manière à ce que les éléments correspondants s'alignent l'un sur l'autre.
    3. Procède à l'addition de chaque paire d'éléments correspondants.
    4. Enregistre les résultats dans une nouvelle matrice en conservant les dimensions d'origine.

    Si l'on te donne des matrices ayant des dimensions différentes, ne panique pas. L'addition de matrices n'est pas possible dans ce cas. Cependant, tu peux remodeler ou partitionner des matrices plus grandes pour les faire correspondre aux plus petites, mais attention, ces opérations peuvent affecter le résultat ou les règles mathématiques en jeu.

    Exemples bénéfiques de soustraction de matrice

    La procédure de soustraction de matrice est presque identique à celle de l'addition de matrice. La seule différence est qu'au lieu d'ajouter les éléments correspondants de chaque matrice, tu les soustrais. Prenons un exemple.

    En utilisant les mêmes matrices A et B de notre exemple d'addition, le résultat de la soustraction A - B serait : D = A - B = \[ \N- début{bmatrix}]. (6-1) & (4-3) \N- (-1-5) & (2--2) \Nend{bmatrix} = \N- Début{bmatrix} 5 & 1 \N -6 & 4 \Nend{bmatrix} \]. C'est le résultat de la soustraction de la matrice.

    Comme pour l'addition de matrices, la matrice résultante conserve les mêmes dimensions que les matrices initiales impliquées dans l'opération.

    La procédure de soustraction de matrice efficace

    Connaître la procédure correcte pour soustraire des matrices permet d'obtenir un résultat précis. Les étapes à suivre sont les suivantes :

    1. Confirme que les deux matrices ont des dimensions équivalentes.
    2. Aligne-les en veillant à ce que les éléments correspondants se fassent face.
    3. Soustrais chaque paire d'éléments correspondants.
    4. Inscris les résultats dans une nouvelle matrice, en t'assurant qu'elle conserve les dimensions d'origine.

    Concentre-toi sur chaque étape et tu verras que la soustraction de matrices est un jeu d'enfant. Encore une fois, comme pour l'addition de matrices, si l'on se trouve en présence de matrices de dimensions différentes, la soustraction directe n'est pas possible. Néanmoins, tu viens d'acquérir une expérience précieuse dans la manipulation de l'addition et de la soustraction de matrices à l'aide d'exemples complets et concrets.

    Applications concrètes de l'addition et de la soustraction de matrices

    Les applications pratiques de l'addition et de la soustraction de matrices couvrent de nombreux domaines fascinants, y compris la science et l'informatique. Comprendre comment ces principes mathématiques abstraits s'appliquent à des situations du monde réel te permettra d'approfondir ton appréciation de cette branche fondamentale des mathématiques.

    Applications de l'addition et de la soustraction de matrices en science

    Les matrices jouent un rôle crucial dans le monde scientifique. Leurs applications dans les sciences physiques et les sciences de la vie témoignent de leur polyvalence et du pouvoir des abstractions mathématiques lorsqu'elles sont appliquées à des scénarios tangibles.

    En science, et plus particulièrement en physique et en biologie, les matrices sont utilisées pour modéliser des systèmes à variables multiples, ce qui permet aux scientifiques d'effectuer des calculs complexes qui conduisent à des révélations profondes sur les phénomènes naturels.

    | Par exemple, en physique, les matrices aident à prédire le comportement des systèmes de particules. Si tu as un système composé de trois masses attachées à des ressorts, tu peux utiliser une matrice pour modéliser les relations entre les particules. Chaque ligne représenterait une particule et chaque colonne représenterait un point dans le temps. Grâce à l'addition matricielle, tu pourrais calculer la force totale exercée sur chaque particule à un moment donné. C'est un outil essentiel dans des domaines tels que la mécanique quantique et la physique des solides.

    Utilisation de l'addition et de la soustraction matricielles en sciences physiques

    En sciences physiques, l'addition et la soustraction matricielles sont souvent utilisées comme outils pour simplifier des problèmes multidimensionnels complexes. L'application de ces opérations matricielles permet aux scientifiques de modéliser et de visualiser des systèmes multidimensionnels.

    La théorie de la relativité d'Einstein en est un bon exemple. Ici, des matrices spéciales connues sous le nom de tenseurs sont utilisées. Elles permettent d'expliquer les relations complexes entre l'espace et le temps dans un espace-temps à quatre dimensions. Sans l'addition et la soustraction de matrices, il serait incroyablement difficile d'effectuer des calculs dans ces dimensions élevées. Les opérations matricielles permettent une manipulation organisée des nombreuses variables impliquées.

    La recherche dans le domaine de la mécanique quantique s'appuie fortement sur les matrices. Des modèles mathématiques complexes sont construits sur la base d'opérations matricielles pour décrire et prédire le comportement des particules au niveau quantique. Comprendre l'addition et la soustraction de matrices permet de mieux appréhender ces concepts abstraits et potentiellement peu intuitifs.

    Addition et soustraction de matrices en informatique

    En informatique, les matrices - et par extension, l'addition et la soustraction de matrices - sont des outils fondamentaux, en particulier dans des domaines tels que le traitement graphique, l'analyse de données, l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique.

    En infographie, une matrice est utilisée pour représenter une transformation, telle qu'une opération de rotation ou de mise à l'échelle. L'addition et la soustraction de matrices jouent un rôle clé dans la manipulation de ces transformations, permettant la construction de séquences d'animation complexes et d'environnements de réalité virtuelle.

    Le rôle de l'addition et de la soustraction matricielles dans le codage

    Le codage, qui consiste à rédiger des instructions à l'intention des ordinateurs, est l'un des domaines où les opérations matricielles, telles que l'addition et la soustraction, jouent un rôle important.

    Par exemple, dans le traitement des images, les images sont représentées sous forme de matrices où chaque cellule correspond à un pixel. En utilisant l'addition et la soustraction de matrices, tu peux appliquer certains effets à une image, tels que l'augmentation de la luminosité, l'ajout d'un filtre ou la superposition d'une image sur une autre.

    La compréhension des opérations matricielles est également précieuse dans le domaine de l'apprentissage automatique. Dans ce contexte, les grands ensembles de données sont transformés en matrices, ce qui permet d'exécuter efficacement des procédures complexes, telles que le regroupement et la classification. Les fondements de ces processus ne sont autres que les opérations de base que sont l'addition et la soustraction de matrices.

    Voilà donc une exploration des rôles essentiels que jouent l'addition et la soustraction matricielles dans les sciences et l'informatique. Cela montre à quel point ces opérations sont importantes, non seulement dans le domaine des mathématiques pures, mais aussi dans celui des avancées scientifiques et technologiques dans le monde réel.

    Comprendre les propriétés de l'addition et de la soustraction matricielles

    Alors que tu t'apprêtes à comprendre la nature de l'addition et de la soustraction matricielles, il est de la plus haute importance que tu puisses comprendre les propriétés intégrales que possèdent ces opérations. Ces propriétés permettent de simplifier les calculs et de mieux comprendre les caractéristiques des opérations matricielles.

    Découvrir la propriété commutative de l'addition matricielle

    La propriété commutative fait référence à la caractéristique de certaines opérations selon laquelle l'ordre des nombres n'affecte pas le résultat de l'opération. La propriété commutative de l'addition de matrices signifie que les matrices peuvent être ajoutées dans n'importe quel ordre sans changer la matrice résultante.

    Cela signifie essentiellement que si tu as deux matrices, A et B, la somme restera la même quel que soit l'ordre dans lequel elles sont ajoutées. Autrement dit, A + B donnera le même résultat que B + A.

    Prenons l'exemple des matrices :

    • A = \[\N- Début{bmatrix} 1 & 2 \N- 3 & 4 \N- Fin{bmatrix}\N]
    • B = \[\begin{bmatrix} 4 & 3 \\\N2 & 1 \Nend{bmatrix}\N].
    Nous pouvons montrer que A + B = B + A : A + B = \[\N- Début{bmatrix} (1+4) & (2+3) \N- (3+2) & (4+1) \Nend{bmatrix}\N] = \N- Début{bmatrix} 5 & 5 \N- 5 & 5 \ND{bmatrix}\N] B + A = \N[\begin{bmatrix} (4+1) & (3+2) \N (2+3) & (1+4) \Nend{bmatrix}\N] = \N[\Nbegin{bmatrix} 5 & 5 \N5 & 5 \Nend{bmatrix}\N]

    Explication de la propriété associative de l'addition matricielle

    La propriété associative de l'addition de matrices stipule que lorsque tu additionnes trois matrices ou plus, la façon dont les matrices sont groupées n'a pas d'importance. En d'autres termes, l'ordre dans lequel les opérations d'addition se produisent n'affecte pas le résultat final.

    Plus précisément, si tu as trois matrices A, B et C, alors (A + B) + C est équivalent à A + (B + C), ce qui signifie que tu peux choisir d'additionner d'abord les matrices B et C (ce qui donne une matrice BC), puis de l'ajouter à A pour obtenir le résultat final, ou bien d'additionner d'abord A et B (ce qui donne une matrice AB), puis d'ajouter C à cette somme. Les deux procédés donneront le même résultat.

    En prenant une troisième matrice, C = [\N- 7 & 8 \N- 9 & 10 \Nend{bmatrix}\N] et en utilisant la propriété commutative, nous pouvons démontrer : (A + B) + C = \[\begin{bmatrix} 5 & 5 \N 5 & 5 \Nend{bmatrix}\N] + C = \[\begin{bmatrix} (5+7) & (5+8) \N (5+9) & (5+10) \Nend{bmatrix}\N] = \[\begin{bmatrix} 12 & 13 \N- 14 & 15 \Nend{bmatrix}\N] A + (B + C) = A + \N- [\N- Début{bmatrix} 11 & 11 \N- 11 & 11 \Nend{bmatrix}\N] = \N- [\N- Début{bmatrix} (1+11) & (2+10) \Nend{bmatrix}\N] = \N- [\N- 11+11) (1+11) & (2+11) \N- (3+11) & (4+11) \Nend{bmatrix}\N] = \N- [\N- Début{bmatrix} 12 & 13 \N- 14 & 15 \Nend{bmatrix}\N]

    Approfondir les propriétés de la soustraction matricielle

    Tout comme l'addition de matrices, la soustraction de matrices possède également ses propres propriétés. Cependant, contrairement à l'addition de matrices, ces propriétés ne reflètent pas toujours celles typiques des autres opérations mathématiques.

    Comprendre la propriété non-commutative de la soustraction matricielle

    La propriété non-commutative fait référence aux opérations où l'ordre des nombres influence le résultat. Dans le cas de la soustraction de matrices, cette propriété souligne que le fait d'intervertir l'ordre des matrices dans une opération de soustraction aura un impact sur le résultat.

    Plus précisément, si tu as deux matrices A et B, la soustraction de B à A (appelée A - B) donnera un résultat différent de la soustraction de A à B (B - A), sauf dans des cas très particuliers.

    Par exemple, en utilisant nos matrices A, B et C : A - B = \[\begin{bmatrix} (1-4) & (2-3) \N- (3-2) & (4-1) \end{bmatrix}\N] = \N- (\begin{bmatrix} -3 & -1 \N- (1 & 3) \end{bmatrix}\N] B - A = \N- (\begin{bmatrix} (4-1) & (3-2) \N- (2-3) & (1-4) \Nend{bmatrix}\N] = \N- [\N-begin{bmatrix} 3 & 1 \N- -1 & -3 \Nend{bmatrix}\N] Comme tu peux le voir, A - B n'est pas la même chose que B - A. Cela illustre la propriété non-commutative de la soustraction matricielle.

    Grâce à ces explorations des propriétés de l'addition et de la soustraction matricielles, tu peux commencer à voir la structure complexe qui sous-tend ces principes mathématiques apparemment simples. Cette structure est fondamentale non seulement pour le fonctionnement des mathématiques, mais aussi pour d'innombrables applications pratiques, de la physique au codage informatique. Comprendre ces propriétés est une étape cruciale pour maîtriser l'utilisation des matrices.

    Surmonter les défis de l'addition et de la soustraction de matrices

    L'addition et la soustraction matricielles peuvent initialement sembler décourageantes en raison du concept abstrait d'une matrice et des règles qui régissent leurs opérations arithmétiques. Mais ne t'inquiète pas, car avec une compréhension claire, de la pratique et les bonnes stratégies, tu peux maîtriser ces opérations mathématiques en un rien de temps.

    Conseils pour simplifier le processus d'addition de matrices

    L'addition de matrices est un processus simple, mais lorsque tu travailles avec des matrices plus grandes, cela peut devenir lourd. Voici quelques conseils pour simplifier le processus et éviter les erreurs.

    La première chose à garder à l'esprit est que les deux matrices doivent avoir les mêmes dimensions - c'est-à-dire qu'elles doivent contenir le même nombre de lignes et de colonnes. L'addition de matrices n'est définie que pour des matrices de dimensions identiques.

    • Vérifie toujours les dimensions : Avant de commencer l'addition, vérifie deux fois les dimensions pour éviter les erreurs.
    • Ne te précipite pas : Même si cela peut sembler chronophage, y aller doucement réduira les risques d'erreurs dans ta solution.
    • L'organisation est la clé : Structurer ton travail de manière organisée permet d'éviter toute confusion en cours de route. C'est particulièrement important lorsqu'il s'agit de grandes matrices.
    • Entraîne-toi avec des matrices plus petites : Commence par des matrices plus petites et passe progressivement à des matrices plus grandes. Cela t'aidera à t'habituer au processus, qui te paraîtra moins intimidant lorsqu'il s'agira de manipuler des matrices plus grandes.

    Le monde des algorithmes offre des moyens encore plus efficaces d'ajouter de grandes matrices. L'algorithme de Strassen, par exemple, est une méthode populaire qui réduit le nombre d'opérations de multiplication dans l'addition de matrices, ce qui rend le processus beaucoup plus rapide en informatique.

    Techniques pour une soustraction de matrice efficace

    À mesure que tu avances dans ton exploration des matrices, il est important de comprendre les subtilités de l'opération de soustraction. Tu trouveras ci-dessous des stratégies qui te permettront d'améliorer ta capacité à effectuer des soustractions matricielles, ce qui se traduira par une plus grande précision et une plus grande efficacité.

    N'oublie pas que, contrairement à l'addition de matrices, la soustraction de matrices n'est pas commutative. Cela signifie qu'en changeant l'ordre des matrices soustraites, on modifie la matrice résultante. Il est essentiel de respecter l'ordre lors de la soustraction de matrices afin d'obtenir un résultat correct.

    • Règle des dimensions identiques : Comme pour l'addition de matrices, la règle des dimensions identiques s'applique également à la soustraction de matrices. Tu ne peux pas soustraire des matrices de dimensions différentes.
    • Attention au signe : Lorsque tu effectues la soustraction dans chaque cellule des matrices, fais bien attention aux signes des nombres. Une erreur fréquente lors de la soustraction de matrices est d'ignorer un signe négatif. Fais preuve de beaucoup de prudence lorsque tu effectues cette étape.
    • Vérifie tes réponses : Après avoir effectué la soustraction, prends un moment pour revoir tes réponses. Une petite erreur dans une cellule peut affecter la précision de toute l'opération de soustraction.

    Par exemple, en utilisant les matrices A et B précédentes, A - B = \[\begin{bmatrix} (1-4) & (2-3) \N (3-2) & (4-1) \end{bmatrix}\N] = \[\begin{bmatrix} -3 & -1 \N 1 & 3 \ND{bmatrix}\] La compréhension de l'opération de soustraction montre qu'en changeant l'ordre des matrices et en ne vérifiant pas deux fois les signes (en considérant que -3 est 3), on peut obtenir une matrice complètement différente.

    En conclusion, comprendre l'addition et la soustraction de matrices et leurs propriétés peut sembler difficile. Mais, en mettant en œuvre des techniques stratégiques, en t'exerçant constamment et en vérifiant ton travail deux fois, tu peux maîtriser ces opérations et les appliquer dans divers contextes. Du monde de la physique à la génération d'algorithmes informatiques, ces outils mathématiques sont à la base d'analyses et de percées passionnantes.

    Addition et soustraction matricielles - Principaux enseignements

    • La soustraction matricielle est non-commutative, ce qui signifie que l'ordre des opérations importe (A - B ≠ B - A).
    • L'addition de matrices est simple et se fait en additionnant les éléments correspondants de chaque matrice, à condition que les matrices aient les mêmes dimensions.
    • La soustraction de matrice s'effectue de manière similaire à l'addition de matrice, mais consiste à soustraire les éléments correspondants de chaque matrice.
    • L'addition et la soustraction de matrices ont diverses applications dans des domaines tels que la science et l'informatique, notamment en physique pour les calculs complexes et en infographie pour les transformations.
    • Les propriétés de l'addition de matrices comprennent la commutativité et l'associativité. En revanche, la soustraction de matrice se caractérise par sa propriété non commutative.
    Addition et soustraction de matrices Addition et soustraction de matrices
    Apprends avec 15 fiches de Addition et soustraction de matrices dans l'application gratuite StudySmarter

    Nous avons 14,000 fiches sur les paysages dynamiques.

    S'inscrire avec un e-mail

    Tu as déjà un compte ? Connecte-toi

    Questions fréquemment posées en Addition et soustraction de matrices
    Qu'est-ce que l'addition de matrices?
    L'addition de matrices consiste à additionner les éléments correspondants de deux matrices de même dimension.
    Comment fait-on la soustraction de matrices?
    La soustraction de matrices consiste à soustraire les éléments correspondants de deux matrices de même dimension.
    Est-ce que les matrices doivent avoir la même taille pour être additionnées ou soustraites?
    Oui, les matrices doivent avoir les mêmes dimensions pour être additionnées ou soustraites.
    Que se passe-t-il si les matrices n'ont pas la même taille?
    Si les matrices n'ont pas la même taille, on ne peut pas les additionner ni les soustraire.

    Teste tes connaissances avec des questions à choix multiples

    En quoi consistent l'addition et la soustraction matricielles ?

    Quelles sont certaines des propriétés de l'addition matricielle ?

    En quoi la soustraction matricielle diffère-t-elle de l'addition en ce qui concerne ses propriétés ?

    Suivant

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Mathématiques

    • Temps de lecture: 21 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner