Iris Murdoch

Iris Murdoch était une grande romancière irlandaise et britannique , célèbre non seulement pour ses romans mais aussi pour sa poésie et sa philosophie. Elle était connue pour la façon dont son réalisme moral affectait son écriture. Rédigé de manière contemporaine et réaliste, le sens de ses écrits contenait souvent des notions philosophiques qui affectaient la vie de ses personnages.

C'est parti Inscris-toi gratuitement
Iris Murdoch Iris Murdoch

Crée des supports d'apprentissage sur Iris Murdoch avec notre appli gratuite!

  • Accès instantané à des millions de pièces de contenu
  • Fiches de révision, notes, examens blancs et plus encore
  • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens
Inscris-toi gratuitement

Des millions de fiches spécialement conçues pour étudier facilement

Inscris-toi gratuitement

Convertis des documents en flashcards gratuitement avec l'IA

Tables des matières
Table des mateères

    Iris Murdoch : biographie

    Iris Murdoch est née Jean Iris Murdoch le 15 juillet 1919 à Dublin, en Irlande. Elle est la seule enfant d'Irene Alice Richardson, qui était auparavant chanteuse, et de Wills John Hughes Murdoch, fonctionnaire et vétéran de la Première Guerre mondiale. La famille a déménagé à Londres alors que Murdoch était encore un nouveau-né, car son père voulait travailler au sein du gouvernement britannique.

    Iris Murdoch voulait devenir écrivain depuis son enfance. Elle était déterminée à réaliser ce rêve car elle avait vu comment sa mère avait dû renoncer à son rêve après avoir eu un enfant en raison des normes stéréotypées de genre. Elle est allée dans un pensionnat à Bristol et a ensuite étudié les lettres classiques au Somerville College, à Oxford, puis la philosophie au Newnham College, à Cambridge. Au cours de ses études universitaires, Iris Murdoch est brièvement entrée en contact avec des penseurs célèbres tels que Jean Paul-Sartre et Ludwig Wittgenstein.

    En 1946, elle a obtenu une bourse pour étudier au Vassar College à New York, mais l'offre lui a été refusée en raison de son soutien au parti communiste de Grande-Bretagne. Elle finit par quitter le parti ; cependant, son court engagement envers le communisme a rendu ses visites aux États-Unis difficiles, même après avoir quitté le parti.

    Iris Murdoch a travaillé pour le Trésor britannique (1942-1944), puis a travaillé pendant deux autres années pour l'Administration des Nations Unies pour le secours et la réhabilitation (1944-1946), qui se consacrait aux réfugiés dans différentes régions d'Europe.

    Iris Murdoch a rencontré son mari, John Bayley, à Oxford, et ils se sont mariés en 1956. Murdoch n'a jamais eu d'enfants, a utilisé son nom de jeune fille même après son mariage et n'a pas hésité à montrer qu'elle avait une carrière de femme. Plus tard, elle a donné des cours de philosophie au St. Anne's College, à Oxford. Plus tard, elle a également entretenu une relation amoureuse avec Elias Canetti, lauréat du prix Nobel.

    En 1987, elle a été nommée Dame Commandeur de l'Empire britannique.

    À l'âge de 76 ans, Murdoch a été diagnostiquée comme souffrant de démence. Murdoch est décédée à Oxford, en Angleterre, en 1999, des suites de la maladie d'Alzheimer. Son dernier roman, Jackson's Dilemma (1985), est rédigé dans un langage simple et n'a pas fait l'objet d'un travail d'édition approfondi : elle s'éloigne ainsi de son style caractéristique. Cependant, cela montre les effets de la maladie d'Alzheimer sur son écriture.

    Le film biographique Iris (2001) est basé sur la vie d'Iris Murdoch. Le film retrace son expérience de la démence et son mariage avec John Bayley (qui était également écrivain et professeur). Elle a été interprétée par Kate Winslet et Judi Dench, et le film a remporté un Oscar et un BAFTA Award.

    Iris Murdoch, antenne d'Oxford, StudySmarterFig. 1 - Iris Murdoch est décédée à Oxford des suites de la maladie d'Alzheimer.

    Iris Murdoch : éléments clés de son œuvre

    Nous allons maintenant nous pencher sur les éléments et les thèmes clés des œuvres d'Iris Murdoch.

    La philosophie

    Murdoch a donné des cours de philosophie à l'Université d'Oxford et était une philosophe à part entière (elle a introduit une nouvelle forme de pensée envers la métaphysique et la morale). Sa passion pour la philosophie a souvent conduit Murdoch à utiliser des théories philosophiques et morales dans ses romans.

    Iris Murdoch a déclaré ce qui suit à propos de l'utilisation de la philosophie dans ses romans :

    Je mentionne parfois la philosophie dans les romans parce qu'il se trouve que je m'y connais, tout comme un autre écrivain pourrait parler de l'extraction du charbon.

    - Iris Murdoch, lors d'une discussion avec Bryan Magee (1977)

    Murdoch a exploré un réalisme moral qui autorise les concepts de générosité, de moralité et de vertus.

    Murdoch traite de la théorie philosophique dans ses ouvrages The Philosopher's Pupil (1983), The Good Apprentice (1985), The Book and Brotherhood (1987),The Message to the Planet (1989) et Metaphysics as a Guide to Morals (1992).

    Elle avait également l'intention de se libérer de la difficulté de former des personnages "libres". Elle insistait sur le fait de ne pas contrôler ses personnages, de les laisser libres de ses pensées, de les faire se comporter comme de vrais humains et de ne pas créer de traits irréalistes ou glamourisés, etc.

    Cependant, elle estime que la philosophie et la littérature ne sont pas identiques mais qu'il existe des différences flagrantes :

    La littérature est (la plupart du temps) une "œuvre d'art". Les œuvres philosophiques sont des choses tout à fait différentes. Très occasionnellement, une œuvre de philosophie peut aussi être une œuvre d'art, comme le Symposium [de Platon], mais ce sont des cas exceptionnels... Un philosophe est susceptible de se méfier des motifs esthétiques en lui-même et de critiquer le côté instinctif de son imagination. Alors que tout artiste doit être au moins à moitié amoureux de son inconscient, qui après tout lui fournit sa force motrice et réalise une grande partie de son travail.

    - Iris Murdoch, lors d'une discussion avec Bryan Magee (1977)

    Elle soutenait que la philosophie ne permettait pas l'expression créative, mais que la littérature le permettait. Elle a déclaré que ses romans n'étaient pas philosophiques mais qu'ils exploraient simplement des théories philosophiques.

    La société

    La société et la réalité sociale jouent un rôle important dans la vie de ses personnages, prenant le plus souvent la forme de responsabilités personnelles. En ce qui concerne la relation entre la littérature et les attentes sociales, Iris Murdoch a déclaré ce qui suit :

    Je pense que c'est le travail d'un romancier d'être un bon artiste, et cela impliquera de dire la vérité, et de ne pas se soucier de l'engagement social.

    - Iris Murdoch, interviewée par William Rose (1968)

    Malgré cela, Iris Murdoch a compris qu'un auteur ou un écrivain ne peut pas être complètement libre d'une perspective morale particulière lorsqu'il écrit. Car non seulement l'auteur a des jugements moraux, mais les lecteurs aussi.

    The Bell (1958) d'Iris Murdoch examine un ensemble de personnages vivant dans une communauté religieuse et l'impact de la société sur leurs responsabilités et attentes personnelles.

    Fantaisie

    Iris Murdoch pensait que les romans étaient soit des romans "fermés" , soit des romans "ouverts". Pour elle, les romans "fermés" étaient ceux où ses sentiments influençaient principalement la narration, en se concentrant sur un foyer ou une petite communauté. Un roman "ouvert" comporte plus d'événements accidentels et de personnages "libres", avec une plus grande variété de personnages dans l'ensemble.

    The Bell (1958) et The Black Prince (1973) d'Iris Murdoch sont des exemples de romans fermés. En revanche, ses textes Philosopher's Pupil (1983) et A Word Child (1975) sont des romans ouverts.

    Elle pensait qu'il était de la responsabilité d'un artiste de faire preuve d'autodiscipline lors de la création de son art et d'écarter les éléments fantastiques pour se concentrer sur d'autres événements et idées en dehors d'eux-mêmes.

    Murdoch voulait expulser le fantastique en allant à l'encontre de la structure dramatique, où les histoires peuvent être clairement divisées en un début, un milieu et une fin.

    La structuredramatique est une structure d'intrigue. En commençant par l'introduction, un incident incitatif mène à une action montante et à une complication. Après le point culminant, l'action descendante se termine par un dénouement.

    Murdoch s'écarte de façon non conventionnelle de la structure dramatique car elle pense que la vie réelle n'a pas de forme particulière. La vie est trop chaotique, déstructurée et absurde pour s'inscrire dans une structure d'intrigue fixe. Tout comme la vie ne se déroule pas selon un modèle particulier, ses textes ne le font pas non plus.

    Murdoch voulait que ses personnages aient une vie propre. L'un des moyens qu'elle utilise pour y parvenir est de décrire avec précision l'apparence physique de ses personnages, avec force détails.

    Philosopher's Pupil (1983) comporte un grand nombre de personnages, dont les histoires individuelles sont tissées dans un réseau désordonné d'interconnexions.

    Iris Murdoch : livres clés

    Murdoch était un écrivain prolifique dont les publications étaient très variées. Ci-dessous, nous jetterons un coup d'œil à quelques-uns de ses ouvrages clés.

    La cloche (1958)

    En tant que forme de bildungsroman, ce roman utilise les thèmes de la libération et de l'espace pour présenter la foi ou son absence.

    Lebildungsroman est un roman qui traite de la croissance interne et externe du protagoniste, de l'enfance à l'âge adulte, et qui est généralement écrit à la première personne.

    Dans la religieuse Imber Court, dans le Gloucestershire, une nouvelle cloche vient remplacer l'ancienne cloche dont la légende dit qu'elle s'est envolée de l'abbaye pour se jeter dans le lac après qu'une nonne a rompu ses vœux et reçu un amant. Le roman commence par suivre la vie de Dora Greenfield, une jeune étudiante en art qui vit un mariage difficile avec l'historien de l'art Paul.

    Paul reste dans une communauté quasi-religieuse pour faire un travail historique et demande à Dora, qui est à Londres, d'être avec lui. Dora craint son mari et fait tout ce qu'il dit ; cependant, tout au long du roman, elle surmonte son trouble et finit par quitter Paul.

    La fuite de l'enchanteur (1956)

    La fuite de l'enchanteur est un roman contemporain qui traite d'un tourbillon de personnages et de relations ; l'intrigue repose sur les thèmes de l'amour et des relations ainsi que du pouvoir personnel et public.

    L'intrigue suit grosso modo un groupe de personnes ensorcelées par Mischa Fox, un enchanteur qui possède peut-être des pouvoirs mystiques. Rose Keep a rejeté la demande en mariage de Mischa Fox il y a dix ans et a maintenant une liaison. Pourtant, Peter Saward aime Rosa d'un amour sans contrepartie.

    Le frère de Rosa est rédacteur en chef d'un magazine de suffragettes que Fox essaie d'acheter. Annette Cockeyne quitte l'école pour découvrir ce qu'est la "vraie" vie, mais rencontre des difficultés lorsque Fox porte son attention sur elle. Nina, la couturière, fabrique des vêtements pour Risa et Anette et est également un agent pour Fox. Et c'est ainsi que d'autres personnages entrent en scène...

    La tête coupée (1961)

    The SeveredHead est un roman farcesque et satirique qui aborde les thèmes de l'infidélité, de l'inceste et du mariage.

    Il est centré sur la vie d'un mari adultère, Martin Lynch-Gibbon, qui découvre que sa femme a eu une relation avec son psychanalyste et qu'elle le quitte pour son nouvel amour. Le psychanalyste de sa femme est également son meilleur ami, et tous deux veulent rester dans sa vie. Cependant, les secrets de Martin apportent de nouvelles difficultés dans sa vie.

    La mer, la mer (1978)

    Ce roman de fiction psychologique aborde les thèmes de la morale (la notion de bien, d'amour et de liberté), de la spiritualité, de la fantaisie et de l'imagination. Il s'inspire de La Tempête (1611) de William Shakespeare, dans laquelle Prospero tente de changer la magie en esprit. Il a remporté le Booker Prize en 1978.

    Ce roman présente Charles Arrowby, un dramaturge et metteur en scène, alors qu'il décide d'abandonner le monde et de vivre essentiellement en ermite. Il achète une maison près de la côte, loin de tout souvenir de sa vie actuelle, écrit ses mémoires, prend des repas dégoûtants et se baigne dans la mer. Mais le plan de Charles change lorsqu'il rencontre une ancienne amante et ressent le besoin d'affecter son existence.

    Iris Murdoch, une image en gros plan de la mer avec un coucher de soleil en arrière-plan, StudySmarter.Fig. 2 - Les thèmes de The Sea, the Sea sont l'obsession et les désirs romantiques idéalisés.

    Le Prince Noir (1973)

    Ce roman quasi postmoderne s'inspire du Hamlet de Shakespeare (1603) et il est ponctué de post-scriptum et d'avant-propos rédigés par les personnages qui décrivent les événements qui se sont déroulés.

    Il suit la vie de l'écrivain Bradley Pearson qui tombe amoureux de la fille de son ancien élève. L'intrigue avance avec la relation entre Pearson et son ancien étudiant, Arnold Baffin, car Pearson est jaloux que le travail de Baffin se vende et pas le sien.

    Iris Murdoch présente dans ce roman la notion d'art et ce qu'est censé être le grand art.

    Iris Murdoch : poèmes

    Les poèmes d'Iris Murdoch constituent un aspect souvent négligé de son répertoire, et pourtant ils sont également perspicaces et intéressants.

    Une année d'oiseaux (1978)

    Les poèmes de ce recueil décrivaient les oiseaux de chaque saison, par exemple les mouettes de janvier et les cygnes d'octobre.

    Plutôt que de placer l'humanité comme les êtres les plus importants, Iris Murdoch reconnaît l'interconnexion des différentes formes de vie. Murdoch éprouve de la tendresse pour les choses non humaines et inanimées ainsi que pour les animaux. Un sentiment personnel d'animisme imprègne de nombreuses œuvres de Murdoch, qu'il s'agisse de littérature ou de philosophie. Dans Metaphysics as a Guide to Morals (1992), elle est d'accord avec Ludwig Wittgenstein pour dire que le monde est mystique. Dans The Philosopher's Pupil (1983), le personnage Gabriel McCaffrey a de la tendresse pour tout, qu'il s'agisse d'insectes ou d'objets inanimés comme les boutons et les cuillères. Cette tendresse transparaît dans le recueil de poèmes plaçant les oiseaux au centre de la scène.

    Citations d'Iris Murdoch

    Dans un entretien avec Ruth Heyd, Iris Murdoch a déclaré que la liberté ne peut exister que si l'on n'est pas trop obsédé par ses désirs et ses objectifs. Lorsqu'on lui demande si la liberté est son sujet principal, elle répond :

    Non, pas maintenant. Je pense que cela a pu être le cas dans le passé. Non, je pense que l'amour est mon sujet principal. J'ai des sentiments très mitigés sur le concept de liberté aujourd'hui.

    - Iris Murdoch interviewée par Ruth Heyd (1965)

    Elle remplace le concept de liberté par celui d'amour, et nombre de ses romans sont basés sur les relations et l'amour.

    Selon toi, quelle est la relation entre l'amour et la liberté pour Iris Murdoch ? Et pourquoi pensez-vous que Murdoch a remplacé la liberté par l'amour ?

    Cette citation tirée de The Severed Head (1961) se concentre sur le concept de l'amour.

    Perdre quelqu'un, c'est perdre non seulement sa personne, mais aussi tous les modes et toutes les manifestations dans lesquels sa personne s'est épanouie ; de sorte qu'en perdant un être aimé, on peut trouver tant de choses, d'images, de poèmes, de mélodies, de lieux perdus aussi : Dante, Avignon, une chanson de Shakespeare, la mer de Cornouailles.

    -La tête coupée (1961), page 68

    Comment penses-tu que Murdoch présente ici des personnages "libres" et réalistes ?

    Iris Murdoch - Points clés à retenir

    • Iris Murdoch est née en 1919 à Dublin ; la famille a déménagé à Londres alors que Murdoch était encore un nouveau-né.
    • L'Irlandaise Murdoch était connue pour la façon dont son réalisme moral affectait son écriture.

    • La philosophie joue un rôle essentiel dans les textes d'Iris Murdoch, comme en témoignent les cours de philosophie qu'elle donne dans les universités.

    • Murdoch préfère écrire des romans "ouverts", qui comportent davantage d'événements accidentels et de personnages "libres".

    • Les textes clés d'Iris Murdoch sont La cloche (1958), La fuite de l'enchanteur (1956), La tête coupée (1961), La mer, la mer (1978) et Le prince noir (1973).

    Questions fréquemment posées en Iris Murdoch
    Qui est Iris Murdoch ?
    Iris Murdoch est une célèbre romancière et philosophe anglo-irlandaise, connue pour ses romans explorant la moralité, l'amour et le libre arbitre.
    Quels sont les thèmes principaux dans les œuvres d'Iris Murdoch ?
    Les œuvres d'Iris Murdoch traitent principalement de la moralité, de l'amour, du libre arbitre et de la philosophie existentielle.
    Quelle est l'œuvre la plus célèbre d'Iris Murdoch ?
    L'œuvre la plus célèbre d'Iris Murdoch est "Sous le filet" (Under the Net) publiée en 1954.
    Iris Murdoch a-t-elle reçu des prix littéraires ?
    Oui, Iris Murdoch a reçu le Booker Prize en 1978 pour son roman "La Mer, la mer" (The Sea, The Sea).

    Découvre des matériels d'apprentissage avec l'application gratuite StudySmarter

    Lance-toi dans tes études
    1
    À propos de StudySmarter

    StudySmarter est une entreprise de technologie éducative mondialement reconnue, offrant une plateforme d'apprentissage holistique conçue pour les étudiants de tous âges et de tous niveaux éducatifs. Notre plateforme fournit un soutien à l'apprentissage pour une large gamme de sujets, y compris les STEM, les sciences sociales et les langues, et aide également les étudiants à réussir divers tests et examens dans le monde entier, tels que le GCSE, le A Level, le SAT, l'ACT, l'Abitur, et plus encore. Nous proposons une bibliothèque étendue de matériels d'apprentissage, y compris des flashcards interactives, des solutions de manuels scolaires complètes et des explications détaillées. La technologie de pointe et les outils que nous fournissons aident les étudiants à créer leurs propres matériels d'apprentissage. Le contenu de StudySmarter est non seulement vérifié par des experts, mais également régulièrement mis à jour pour garantir l'exactitude et la pertinence.

    En savoir plus
    Équipe éditoriale StudySmarter

    Équipe enseignants Anglais

    • Temps de lecture: 15 minutes
    • Vérifié par l'équipe éditoriale StudySmarter
    Sauvegarder l'explication Sauvegarder l'explication

    Sauvegarder l'explication

    Inscris-toi gratuitement

    Inscris-toi gratuitement et commence à réviser !

    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    La première appli d'apprentissage qui a réunit vraiment tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.

    • Fiches & Quiz
    • Assistant virtuel basé sur l’IA
    • Planificateur d'étude
    • Examens blancs
    • Prise de notes intelligente
    Rejoins plus de 22 millions d'étudiants qui apprennent avec notre appli StudySmarter !

    Obtiens un accès illimité avec un compte StudySmarter gratuit.

    • Accès instantané à des millions de pièces de contenu.
    • Fiches de révision, notes, examens blancs, IA et plus encore.
    • Tout ce dont tu as besoin pour réussir tes examens.
    Second Popup Banner